Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Fusion vs Fission nucléaire

Fusion vs Fission nucléaire

Pourquoi peut-on produire de l'énergie à la fois par fusion et par fission nucléaire ? Quelle est la différence ? Est-ce qu'on peut enchaîner les deux ?

 

 

 

 

Rappel :

 

 

 

Tags : High-tech Economie Energie Nucléaire Science et techno Energies renouvelables



Réagissez à l'article

2 réactions à cet article


  • vote
    yoananda yoananda 10 mai 01:52

    vite vite, du nucléaire pour continuer la croissance, et continuer à détruire la vie sauvage sur la planète encore plus vite.


    • 1 vote
      sls0 sls0 10 mai 17:56

      1ère vidéo, toujours une explication simple du ’’compliqué’’ par science étonnante.
      Il y a plusieurs jeunes sur youtube qui font du bon boulot.
      Les vidéos de TEDx j’aime moins, c’est peut être dû à la philosophie et le mode de fonctionnement de TEDx, il faut être dans le moule sinon on est dissident. Pas de peer review, c’est assez arbitraire.
      CEA, je suis abonné donc partial, j’ai apprécié.
      Fusion froide : je n’ai pas d’avis, vu que l’on prévoit la phase de test dans un proche avenir, il sera toujours temps d’en discuter à ce moment, j’espère que ça fonctionnera c’est pas mal.
      La fusion chaude c’est dans 20-50 ans ? Dans une ou deux décennies on devra serrer les fesses coté énergétique sauf à employer du charbon. Quand on voit cette courbe, on peut voir que le renouvelable ne pourra pas répondre présent à temps non plus, c’est le fin trait violet. J’en installe, sans primes pour certains ce serait de l’épiphénomène.
      Le thorium : Il y a déjà longtemps que j’ai entendu, à l’époque c’est réacteur à neutrons lents ensuite neutrons rapides et à la fin thorium. Quand on a mis le neutron rapide à la poubelle (super phénix), j’ai cru que la stratégie était arrêté.
      Comme il est dit dans la vidéo du CEA, le thorium est au niveau du CRNS donc ce n’est pas demain, quand ça passera au niveau du CEA, 10-20 ans après on verra des têtes de série. C’est pas pour demain.
      On pourrait croire que la non stratégie de nos décideurs fera que le nucléaire va disparaitre, ben non, ce sera de la prolongation de vie des réacteurs. L’échéance électorale et l’échéance énergétique ce n’est pas la même échelle, on ne prend pas de décision pour du plus sûr et moins polluant, on gardera le moins sûr (qui est quand même plus sûr que les réacteurs à eau bouillante)

      Que Yoananda ne s’inquiète pas trop, sur la première courbe on voit que la croissance c’est de l’énergie disponible c’est tout et surtout le pétrole, il a une densité énergétique énorme et on le stock dans une bouteille si l’on veut.
      On a passé son pic, avec plus de consommateurs moins de ressources par habitant, les haricots verts du Kenya et les fraises l’hiver il faudra apprendre à s’en passer. Le moteur d’une petite voiture c’est une éolienne de 15m de diamètre avec un vent de 36km/h, ça permet de se faire une idée du coté géniale (thermodynamiquement parlant) du pétrole.
      On va devenir moins gaspilleurs pas par prise de conscience ou philosophie, simplement pas réduction des ressources.
      Quand on parle de croissance maintenant c’est du marché financier, du billet de monopoly, une croissance de monopoly. Malgré cela c’est pas merveilleux, si on poursuit la tendance, c’est croissance nulle ou décroissance. On est dans un monde fini, l’exponentielle est fini aussi. 

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON







Palmarès