Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Innovation technologique : "Method-1", un étonnant robot, piloté de (...)

Innovation technologique : "Method-1", un étonnant robot, piloté de l’intérieur, destiné à décontaminer la zone radioactive de Fukushima

 

Construit en Corée du Sud par Korea Future Technology, ce robot colossal est destiné à fournir une aide à la décontamination de la zone radioactive de Fukushima.

 

Il a été imaginé par Vitaly Bulgarov, le concepteur des robots des films hollywoodiens "Transformers" et "Robocop". "Une version modifiée de ce robot est déjà en projet et est en train d’être développée pour aider à restaurer la zone accidentée de Fukushima", explique ce dernier, en indiquant qu’il ne peut pas en dire plus pour le moment.

 

Mesurant quatre mètres de haut, et pesant près d’une tonne, ce mastodonte serait hermétique aux radiations nucléaires. Serait. Car robot me semble bien peu épais au niveau de sa cabine... D'ailleurs, en Mars 2016, deux robots envoyés dans la centrale contaminée de Fukushima avaient cessé de fonctionner précisément à cause des radiations intenses émises dans cette zone.

 

Une étonnante machine en tout cas...

 

À voir !

 

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "innov", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " technologi", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " robot", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Corée", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " radioacti", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Fukushima", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " incroyable", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " étonnant", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " surprenant", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Science & Technologie", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8555.

Tags : Innovation Nucléaire Robotique Informatique Etonnant Science et techno Fukushima



Réagissez à l'article

16 réactions à cet article


  • 2 votes
    sls0 sls0 26 décembre 2016 14:13

    Les caméras CCD qui résistent le mieux aux radiations finissent par cramer avec une dose gamma cumulative totale entre 104 et 5 x 106 Rad.
    1000 à 500.000 fois la dose zone rouge de 100mSv.
    On peut protéger des radiations avec des écrans, on parle d’épaisseur 1/2, l’épaisseur qu’il faut pour diviser la dose par deux, plus de détails ici.
    Le plexi (1cm) arrêtera les rayons alpha et béta.
    Le gamma passera sans problème et l’opérateur sera cuit 200 à 10.000 fois plus vite que la caméra qui filmera son agonie.
    Pour se faire une idée 5 cm de plomb ou 25 cm de béton suffisent à réduire le débit de dose d’un facteur 10, là le facteur c’est de 1000 à 500.000 pour la zone rouge.
    S’il y a du gamma et il y a du gamma, en zone rouge c’est les robots télécommandés c’est tout. Hors rouge si le robot habité permet des temps d’intervention plus courts il est le bienvenu.
    Les zones d’interventions pour la plupart sont limitées en hauteur, et oui c’est prévu pour la circulation d’être humains.


    • 1 vote
      pegase pegase 26 décembre 2016 16:42

      @sls0

      Il me semble qu’AREVA leur avait vendu du MOX ... si c’est le cas, le MOX contient du plutonium à hauteur de 8,5% selon wiki ..... ces fous dangereux recyclent le plutonium militaire sous forme de MOX ...

      J’ose même pas imaginer smiley 

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Combustible_MOX


    • vote
      wendigo wendigo 26 décembre 2016 21:22

      @pegase

       Mon cher Pégase, vous n’avez pas le sens de l’humour !


    • 1 vote
      pegase pegase 26 décembre 2016 21:36

      @wendigo


      Avec une quarantaine de réacteurs fonctionnant au MOX en Europe, ça ne me donne pas trop l’envie d’en rire ...

      Ma thyroïde se souvient encore de Tchernobyl, tout les jours ça me pourri la vie ... et notez bien que si votre inquiétude vous pousse à faire du stock de pastilles d’iode, votre pharmacien refuse carrément de vous en vendre, j’aimerais bien savoir pourquoi ? .

      On vit dans un monde de dingos sans doute possible ..


    • vote
      sls0 sls0 26 décembre 2016 22:55

      @pegase
      A votre place à moins de 16-18 ans je serai aussi inquiet pour ma thyroïde.

      Pour ce qui est des pilules d’iode, vous avez peut être dans votre entourage des personnes allergiques aux fruits de mer.
      Tout le monde ne sait pas s’il est allergique à l’iode. La population française prendrait une dose d’iode pour saturer la thyroïde, les hôpitaux seraient bondés, entre une dose fruits de mer et une dose thyroïde il y a une sacré différence.
      Il y en a qui sont allergiques aux piqures de guêpes, plus de 2-3 piqures ça devient grave, l’iode son rapport c’est beaucoup plus que 2-3 piqures.
      On comprend les réticences à fournir de l’iode.

      Pour la population à proximité de sites nucléaires il y a des informations, des médecins qui sont plus sensible au problème de l’iode, un personnel de secours formé aussi.
      Pour les personnes qui ne sont pas à proximité ce n’est pas nécessaire. L’iode c’est pour saturer et non pour les phobies.
      S’il faudrait étendre la saturation plus loin, c’est avec des personnes qui maitrisent que ça se fera.
      La meilleur protection c’est de rester confiné chez soi jusqu’à une éventuelle évacuation. A choisir en cas d’extrême je préfère le bus que de jouer un remake de Malville avec ou sans iode.


    • vote
      sls0 sls0 26 décembre 2016 23:15

      @pegase

      ces fous dangereux recyclent le plutonium militaire sous forme de MOX ...

      A choisir, je préfère cette solution à celle des bombes que l’on prend sur la tronche ou l’enfouillissement, oui c’est une belle merde le plutonium.
      On pourrait le revendre à Daesh, ça pourrait éventuellement les intéresser.

      Le MOX la seule chose que je lui reproche c’est sa radioactivité plus importante en fin de vie. Le combustible classique dans la piscine de désactivation avec de la pisse comme liquide de refroidissement ça lui va aussi.
      Pour le MOX, il a une période de quelques mois où il faut boriquer l’eau obligatoirement.
      Pour le combustible normal l’eau est aussi boriquée pour éviter le risque de dilution quand c’est relié hydrauliquement au coeur du réacteur.
      C’est surtout en cas d’incident grave, il ne faut pas oublier de rajouter du bore c’est tout,ce n’est quand même pas la mer à boire.

      Il n’y avait pas de MOX à Tchernobyl et pourtant ça a pourri plus.


    • vote
      pegase pegase 27 décembre 2016 00:04

      @sls0


      Oui bon c’est pas terrible quand même, je préfère nettement de jolies et majestueuses éoliennes de 10 MW ...

      Je vais probablement vous apprendre un truc, l’iode du sel de cuisine n’est pas naturel, il s’agit d’un iode synthétisé rajouté qui n’a pas vraiment les effets nécessaires et bénéfiques de l’iode naturel ... la formulation chimique est différente ..


    • vote
      pegase pegase 27 décembre 2016 00:06

      @sls0

      Raison pour laquelle je n’utilise que du sel de mer de Guérande ..


    • vote
      sls0 sls0 27 décembre 2016 14:34

      @pegase
      Moi aussi j’apprécie les éoliennes d’autant plus que je réside dans un endroit qui profite de la régularité des alizées. Il y a du relief et des barrages, le mariage des deux est heureux. Malheureusement pour l’Europe,il n’y à pas ce mariage heureux, si on récupère 17% de la puissance éolienne installée c’est pas mal.

      Le vent est gratuit, non polluant autant en récupérer un max, mais il faut le faire à bon escient. J’ai parfois l’impression que des spéculateurs y ont vu un bon moyen de se faire du fric avec des aides plutôt qu’un bon moyen de produire une énergie sûre.

      Ah la saveur de la fleur de sel de Guérande sur les tomates du jardin, il y en a pas sur mon ile.
      Comme je n’ai pas de connaissances pointues sur le sel, je suis allé sur wikipedia d’où j’ai extrait le texte suivant :
      Le sel non raffiné de mer est plus riche en magnésium (sous forme de chlorure de magnésium) ainsi qu’en oligo-éléments et en fer.
      Cependant, les sels naturels peuvent ne pas contenir suffisamment d’iode pour empêcher les maladies dues à des insuffisances d’iode comme le goitre.
      Le sel de table peut être « iodé » par addition d’un sel d’iode, cet élément étant nécessaire à la glande thyroïde pour la sécrétion des hormones thyroïdiennes et servant aussi au développement intellectuel. La vente de sel iodé est imposée par la règlementation dans plusieurs pays. Les ions chlorure et sodium contenus dans le sel sont aussi très importants pour le fonctionnement de l’organisme. En effet, ces ions jouent un rôle dans la conduction de l’influx nerveux, dans la contraction des muscles et dans la rétention d’eau dans le corps.

      Le sel de Guérande malgré sa saveur n’est peut être pas le plus optimal pour la santé.
      Et maintenant que j’y pense à l’époque j’avais peut être succombé à la mode ou au marketing. A 6’56" de cette vidéo on détaille.


    • 3 votes
      DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 26 décembre 2016 15:14

      Envoyer des hommes ? ... mais quelle folie !!!
       
      Après l’accident nucléaire de Tchernobyl, les Russes ont apporter leur aide avec des robots de leur programme spatiale. Le genre de robot qui peut travailler à de +100C° à -100C° sur la Lune ou sur Mars. Et bien, sachez que ces robots n’ont pas tenus très longtemps à coté des déchets radioactive de Tchernobyl, trop dur même pour eux ! ...


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 décembre 2016 20:39

        @DJL 93VIDEO
        "Et bien, sachez que ces robots n’ont pas tenus très longtemps à coté des déchets radioactive de Tchernobyl, trop dur même pour eux ! ..."


        De vraies mauviettes, ces robots russes, rien dans la culotte !!


      • 3 votes
        Zatara Zatara 26 décembre 2016 19:01

        aucun interêt.....


        • 2 votes
          wendigo wendigo 26 décembre 2016 21:21

          @Zatara

           Si si, l’intérêt d’avancer à la vitesse d’une tortue rhumatisante tout en aillant le mal de mer ; réaliser une performance en somme . Sinon niveau travail .... oui en effet sans intérêt !


        • 2 votes
          Zatara Zatara 26 décembre 2016 22:13

          @wendigo
          comme tu dis....au mieux un délire pour fan de meca....


        • vote
          gaijin gaijin 27 décembre 2016 10:54

          il y en a toujours qui croiront que la solution aux problèmes posés par de petits hommes avec des grosses machines c’est des petits hommes avec de grosses machines .........


          • 3 votes
            Duke77 Duke77 27 décembre 2016 19:53

            Plutôt que de lire les âneries de sls0 dans les commentaires ci-dessus du genre : "le MOX c’est pas si terrible, juste plus radio-actif en fin de vie" (sic), je vous invite à parcourir les pages du site de Jean Pierre Petit (sls0 vas-y aussi, ça t’évitera de dire des conneries). En effet, LE risque majeur avec l’utilisation du MOX dans les centrales nucléaires, c’est qu’en cas de rupture du confinement, les particules de plutonium qui s’échappent dans l’atmosphère et les océans sont bien plus toxiques.

            C’est une substance d’une radiotoxicité maximale. Si une particule est ingérée ou inhalée par un être humain, elle va produire du rayonnement ionisant qui va dégrader les structures biomoléculaires environnantes, affecter l’ADN et provoquer des cancers. Le plutonium a la propriété de se fixer durablement dans les tissus vivants. Sa "demi-vie biologique" est de 200 ans. Si une personne absorbe 1 milligramme de plutonium par inhalation, décès assuré.

            Utiliser du MOX n’a donc rien à voir en terme de dangerosité.

            Sls0, il serait sympa pour tout le monde que tu arrêtes de sortir ta science sur un ton assuré alors qu’en fait tu te gourres complètement. Tu nous as fait le coup au sujet des chutes des tours lors des attentats du 11/9 avec ton acier qui se transforme en guimauve à 500 degrés et là tu recommences. Il ne suffit pas d’avoir quelques bases scientifiques sans aucun lien avec le sujet et d’aller faire un tour sur wikipedia pour se forger une opinion solide sur des sujets aussi pointus. C’est une attitude irresponsable et néfaste car ce faisant, tu induis en erreur les éventuels lecteurs de tes commentaires qui n’auraient pas de connaissance préalables. Merci donc de t’abstenir de poser une multitude de commentaires quand tu débute sur un sujet (troll) ou alors pose des questions, et les gens mieux informés se feront un plaisir de t’indiquer des pistes de réflexion et des sources d’informations contradictoires. Ce coup, là je m’y colle : 



            P.S. : Chaque page renvoyant vers d’autres sujets connexes, abordant les thèses contradictoires et faisant appel régulièrement à des sources extérieures, le dossier de JPP est assez complet. Par exemple, ici, un faussaire scientifique dont les théories sont pourtant diffusées : https://www.jp-petit.org/nouv_f/seisme_au_japon_2011/seisme_japon_2011.htm#biberian
            

            Ajouter une réaction

            Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

            Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


            FAIRE UN DON







Palmarès