• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > La révolution digitale, quels bénéfices pour l’Humanité ?

La révolution digitale, quels bénéfices pour l’Humanité ?

 

Et si la révolution digitale était avant tout une révolution anthropologique ? Le philosophe Michel Serres et la fondatrice de la start-up "The Boson Project" Emmanuelle Duez échangent sur la révolution numérique en cours. Un talk extrait de l’événement « Hello ! Business Talks » Humanités Digitales.

Regardez le Replay de la soirée : https://oran.ge/2mzuF7N

Téléchargez le livre blanc : Humanité(s) Digitale(s). Robots, intelligence artificielle, blockchain... la technologie est devenue partie intégrante de nos vies https://oran.ge/2mQnkkF

 

Tags : Politique Internet Histoire Informatique Philosophie Science et techno Précarité Finance



Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • vote
    tobor tobor 8 juin 01:12

    Que c’est gris que c’est gris !
    .
    À mon sens, il déconne, il déblatère et la sacralisation qu’il opère sur le numérique est l’erreur stupide par excellence.
    D’abords, "Wow ! ça n’a jamais évolué aussi vite que de nos jours" se dit depuis l’antiquité et se disait avec autant de verve juste avant l’avènement de cette ère numérique.
    La fille mystifie absolument tout, c’est lamentable, ces gens font peur tant ils sont mièvres.
    Quelqu’un de mièvre très intelligent, c’est juste quelqu’un de très mièvre.
    .
    Il vaut beaucoup mieux laisser à l’appareillage numérique son statut d’outil sans y chercher de clef pour l’évolution. S’il s’y trouve une "révolution", c’est d’asservissement qu’il s’agit, rien de folichon.
    L’écriture est accessible à tous/toutes, l’imprimerie demande de l’artisanat et l’informatique implique une technologie inaccessible sans laisser perdurer le système actuel. Tout y est en total dépendance de hardware, de logiciels et de connexions. Y voir une révolution c’est accepter d’avoir perdu tout contrôle, même sur le sens (sociétal) du mot "révolution".
    .
    Stallman est de la même trempe, il exagère son trip "libre", si on veut bien s’entendre sur le fait que "libre" n’égale pas "pirate", d’où sort le hardware libre dont il use ?
    Clouer les êtres humains derrière un écran n’est-il pas le même résultat que chez les funestes "fenêtres" et "pomme" ?
    .
    La "révolution" que fût l’imprimerie était également une énorme prise de pouvoir culturel, l’occasion pour les dominants de fixer telle version de l’histoire à dispenser largement. Ces gens (vdo) sont de ce côté là.


    • vote
      yoananda yoananda 8 juin 01:37

      @tobor
      " d’où sort le hardware libre dont il use ?"

      Il y a le même travail d’ouverture sur les processeurs, d’ailleurs le premier (bon j’ai un petit doute) proc totalement libre vient d’être commercialisé récemment



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès