• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Les drones seraient-ils en train de cartographier les centrales nucléaires (...)

Les drones seraient-ils en train de cartographier les centrales nucléaires ?

Bruno Comby : « Ces drones sont en train de cartographier les centrales nucléaires »

 

« Des personnes qu’on ne connaît pas préparent peut-être quelque chose de beaucoup plus grave que l’attentat du 11 septembre avec la coupure du réseau électrique. La conséquence en serait l’effondrement de toute l’économie. Le meilleur moment pour commettre ce genre d’acte serait lors de la première vague de froid, début décembre. »

 

 

Tags : Sécurité Energie Nucléaire Drones




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • vote
    funambule funambule 6 novembre 2014 08:59

    Après nous avoir donné l’idée de manger des insectes, voilà que cet écologiste pro-centrale nucléaire nous donne l’idée de provoquer une crise majeure, facilement ...

    Prions pour que nos dirigeants regardent Bourdin.


    • 4 votes
      mammique 6 novembre 2014 09:16

      Nos dirigeants ne dirigent rien, c’est la City, l’OTAN, la Commission Européenne, les thinks tanks, la Réserve Fédérale et la CIA qui dirigent. Et parmi ceux là certains auraient intérêt à faire tomber la France (et donc l’Euro), et personne d’autre que la CIA ne saurait aussi bien le faire.


      N’importe quel tireur de bal-trap peut intercepter un drone, s’ils n’ont pas été interceptés c’est qu’ils servent des intérêts supérieurs.

    • 1 vote
      mammique 6 novembre 2014 09:17

      Et mettre ça sur le dos de l’Iran qui serait "jaloux" de ne pas avoir droit au nucléaire, ça les démage depuis tellement longtemps de bombarder l’Iran…


    • vote
      pegase pegase 6 novembre 2014 09:42

      Par mammique (---.---.---.64) 6 novembre 09:16

      Nos dirigeants ne dirigent rien, c’est la City, l’OTAN, la Commission Européenne, les thinks tanks, la Réserve Fédérale et la CIA qui dirigent. Et parmi ceux là certains auraient intérêt à faire tomber la France (et donc l’Euro), et personne d’autre que la CIA ne saurait aussi bien le faire.

      ==============================


      En effet, je suis un peu surpris d’une certaine béatitude de nos autorités ... Je ne pense pas que la même chose soit possible au dessus des centrales russes !


      N’importe quel tireur de bal-trap peut intercepter un drone, s’ils n’ont pas été interceptés c’est qu’ils servent des intérêts supérieurs.


      C’est pas 50 à 100 mtr maxi ? Un peu juste ...

    • 4 votes
      WakeUp 6 novembre 2014 11:53

      Au passage on en profitera pour interdire les drones grand publique, laissant alors le monopole aux sociétés de sécurités privées et à l’armée.
      Il ne faudrait pas que le clampin de base se tienne au niveau technologique, il pourrait avoir de mauvaise idées... genre survoler un car de CRS et voir des mecs en survet-cagoule-molotov en sortir.


    • vote
      L'Equatorien en noir et blanc L’Equatorien 6 novembre 2014 09:39

      Mouais encore un épouvantail à moineau sorti d’un chapeau pour faire trembler dans les chaumières le petit peuple terrorisé pour l’empêcher de jouer au terroriste dans la rue...

      ^^

      Quoi ? L’Europe toute entière dépendrait de quelques générateurs français sinon c’est retour direct à l’âge de pierre sans passer par la case départ et sans toucher le smic ?

      ^^

      Un peu de sérieux, je ne sias pas ce que ça vaut, c’est du mort en sursis mais il y a des "jeunes" qui ont été arrêté avec un drône près d’une centrale...
      http://www.jeanmarcmorandini.com/article-328612-trois-jeunes-interpelles-avec-un-drone-pres-d-une-centrale-nucleaire-et-places-en-garde-a-vue.html
      ^^

      Et puis ce sont peut être des collectionneurs de photos aériennes de centrales nucléaires qui étoffaient leur collection ? ON N’EN SAIT RIEN PUTAIN !!!!!!


      • 1 vote
        pegase pegase 6 novembre 2014 09:47

        Le problème, c’est arrivé sur plusieurs centrales aux 4 coins du pays, ce n’est donc pas un cas isolé de djeuns qui ne savent pas quoi faire de leurs vacances..


      • vote
        L'Equatorien en noir et blanc L’Equatorien 6 novembre 2014 10:23

        Possible, mais je ne crois pas un seul instant que l’Europe entière puisse être paralysée à cause de quelques générateurs détruits. Je persiste à le dire.

        ^^

        Et puis rien de difficile pour une équipe pas forcément terroriste, pour d’autres motifs, politiques, ludiques, allez savoir de coordonner une opération de ce genre, les drones sont à la portée de beaucoup de bourse et faciles d’utilisation, ne serait ce que pour faire jazzer les journaux et donner un prétexte de plus pour affoler le quidam qui n’aurait plus peur de la crise économique ni du chômage ou de l’insécurité mais qui chie dans son froc dès qu’il entend ou voit "nucléaire" prononcé ou écrit quelque part. La psychose des années 50 bat son plein et à la vie dure.


      • 1 vote
        pegase pegase 6 novembre 2014 11:41

        Ben mate ce lien, tu sera un peu plus inquiet dorénavant !

        http://energie-climat.greenpeace.fr/survols-de-sites-nucleaires-et-si-on-voyait-les-choses-en-face

        Ces crétins utilisent les piscines destinées à stocker les déchets pour stocker du combustible ... et ces piscines ne sont pas du tout sécurisées !


      • vote
        L'Equatorien en noir et blanc L’Equatorien 6 novembre 2014 15:18

        Mouais, avant de flipper ma race et de hâter la construction de mon bunker anti atomique sous ma BAD, je pencherais plutôt pour cette hypothèse : Les drones font partie du modellisme, il existe moult associations de passionés qui se rencontrent pour des meetings ou concours dans le domaine, à l’époque des réseaux sociaux, je préfère commencer à imaginer une opération coordonnée, pour des raisons que j’ignore, de passionnés de modelisme qui ont voulu faire un coup, soit pour le fun, soit pour autre chose avant de prendre pour argent comptant l’hypothèse de ce Comby (naison anti radiation)

        http://www.studiosport.fr/drones-modelisme-c-30.html


      • 1 vote
        Lisa Sion Lisa Sion 6 novembre 2014 10:02

        On part de l’hypothèse que des jeunes s’amusent à titiller l’autorité d’un acte anodin et sans conséquences, et on débouche sur la possibilité de ruiner l’économie européenne...qui baigne dans la théorie du complot, et quel est le rôle des médias dans la propagation de cette alerte rouge ?


        • vote
          funambule funambule 6 novembre 2014 10:19

          Pas nécessairement des jeunes mais des gens bien organisés qui veulent démontrer que les centrales nucléaires ne sont pas sûres.
          Mais du point de vue de Bruno Comby qui défend les centrales nucléaires, il est naturel que germe cette hypothèse qui élude tout risque pour le réacteur (1 mètre de béton ! quand même !)

          De toutes façons, pour l’auditeur moyen de Bourdin (qui ne se nourrit pas d’insectes), il ne restera que l’idée suivante : "Les centrales nucléaires, c’est dangereux."
          Ainsi que l’interrogation : "Dans quel monde vivons nous ma bonne dame ?"
          Bref, on s’en fout ...


        • 7 votes
          Hieronymus Hieronymus 6 novembre 2014 11:30

          Cette histoire de drones survolant les centrales nucléaires est absolument ahurissante et bien sûr Bourdin comme l’expert dument mandaté se gardent bien de relever l’absurdité de tout ce scénario merdiatique, presqu’aussi aberrant que l’affaire Mérah !

          On veut nous faire croire qu’il est impossible à la sécurité des centrales, à la gendarmerie et à la police nationale, à la défense du territoire, de repérer et d’identifier la provenance de drones survolant des centrales, de connaitre leurs auteurs et de les arrêter ?

          Les Iraniens (d’ordinaire sujets de mépris) sont bien parvenus à prendre le controle de drones étrangers et à les faire atterrir sans dommage et nous, on n’est même pas capable de suivre la trajectoire d’un drone avec tous les instruments de captation dont nous disposons et de repérer leur point d’atterrissage ?

          C’est n’importe quoi, comme les attentats islamistes, encore un pataquès pour faire monter la psychose de menace terroriste et justifier une politique de surveillance tous azymut et de nouvelles lois liberticides, cela s’inscrit parfaitement dans la stratégie de la tension...


          • 4 votes
            pegase pegase 6 novembre 2014 11:45

            Tu oublies qu’ils sont peut être en train de préparer les esprits à un false flag bien merdique pour prétexter une attaque de l’Iran ou de la Syrie !


            C’est incroyable, nous vivons une époque où nous avons plus à craindre de l’occident, de nos semblables, que de la Russie ou de la chine !

          • 3 votes
            Hijack ... Hijack ... 6 novembre 2014 16:19

            Tout à fait Pegase et Hieronymus,
            .
            Cette histoire pue ... qui peut croire que la défense française ait pu se faire surprendre par ces "jouets" ??? La comparaison avec le 911 nous rappelle l’inutilité troublante et mensongère des autorités US, mais doit nous mettre en garde contre une préparation qui nous dépasse ; tout comme le 911.
            .
            Quoi qu’il en soit, que chacun prenne ses petites dispositions, eau, nourriture de base, chauffage indépendant -bouteille de gaz- + lumière etc.
            .
            Et, quoi qu’il arrive, j’ai déjà fait ma liste d’innocents certains :
            Chine, Russie, Iran. Qu’ils soient accusés serait aussi ridicule d’accuser Saddam Hussein sur le 911 ; comme ils ont tenté de le faire avant de se tourner vers un Beau Ben Laden, s’apercevant que Saddam coupable était difficile à faire avaler.


          • 2 votes
            Hijack ... Hijack ... 6 novembre 2014 17:14

            Une chose aussi, vu la position des écologistes sur le nucléaire ... pensons que ça peut être un moyen de leur mettre la pression, les responsabiliser en cas de manque de stock nucléaire.


          • 1 vote
            pegase pegase 6 novembre 2014 21:09

            Oublie pas le stock de pastilles d’iode Hijack ! 



            pfff .. hallucinant qu’on en arrive à avoir des discours pareil, impensable , inimaginable , ahurissant .... et pourtant ces craintes sont parfaitement réalistes !

          • 2 votes
            Hijack ... Hijack ... 6 novembre 2014 21:48

            Si nous en arrivons aux pastilles d’iode, Pegase, c’est que ce serait déjà trop tard ou presque.
            .
            Je parlais perso, juste pour le cas de graves pénuries ! Et c’est d’ailleurs le sujet de la vidéo.


          • 2 votes
            Stof Stof 6 novembre 2014 11:36

            Mouarf, la tronche de l’ "écologiste" ! smiley

            Et avec tout ce qu’il dit il est toujours POUR le nucléaire ???

            Un véritable écologiste serait partisan du solaire et de l’éolien décentralisé en la matière, il me semble.


            • 4 votes
              Pyrathome Pyrathome 6 novembre 2014 14:10

              Voilà l’exemple type du soucoupiste officiel...
              Le mec se présente comme polytechnicien, mais surtout comme "écologiste pro-nucléaire".... smiley
              Ça ne s’invente pas, les cons, ça ose tout.....
              Et il vient tranquillement exposer sa prédiction de théorie du complot contre les bombes à retardement que sont les centrales nucléaires....
              Des drones viendraient cartographier les sites sensibles, pour opérer une attaque de masse contre les "transformateurs" en décembre, le 21 je suppose, comme en 2012 ?
              Vite !! Tous à Bugarach avec Bourdin, n’oubliez pas les bougies.......smiley
              .
              Non mais là, on atteint le fond...... smiley


              • 3 votes
                Pyrathome Pyrathome 6 novembre 2014 14:15

                Toutefois, il faut s’interroger sur ce que dit ce mec, soit c’est de la crétinerie pure et simple soit c’est une préparation à un false flag futur sur une centrale pour accuser je ne sais quel gêneur ou ennemi....


              • vote
                Arnaud M 7 novembre 2014 10:14

                En plus, on parle de drônes, mais ce qui a vraiment été observé c’est des lumières, un aéronef en vol stationnaire, et qui semble disparaitre assez vite.
                http://www.canal32.fr/thematiques/societe/sujet/drones-au-dessus-de-la-centrale-de-nogent-ce-que-lon-sait.html

                Les drônes à 150 euros ne peuvent emporter à la fois une caméra et à la fois des lampes puissantes pour être vues du sol...


                • 1 vote
                  Soi même 7 novembre 2014 13:52

                  Un bon moyen en tout cas pour rendre docile la France, en même temps, il est très dangereux de joue avec le nucléaire ; Et si par aventure une puissance étrangère serait déterminé à torpiller une de nos centrales, il a tous intérêt à être géographique éloigner pour ne pas subit les retombés de plein fouet.

                  Il y a déjà un précédent ;

                  Tempêtes de Décembre 1999 :
                  Ouragans, ou arme climatique ?

                  Ces "tempêtes" ont été suivies par un virage à 180 degrés de la politique du gouvernement de Lionel Jospin au sujet de la mondialisation et des OGM.


                  A partir de l’année 2000, la politique du gouvernement Jospin a changé, et une fracture avec l’opinion publique s’est développée.

                  La vérité est peut-être que le pays ayant été mis à genou par ces deux "tempêtes", la France a été vaincue et n’a pas eu d’autre solution qu’une discrète capitulation, à l’insu de la population qu’il était préférable de ne pas informer.

                   

                  Avant les "tempêtes" :

                  Lionel Jospin réaffirme à plusieurs reprises la primauté du politique sur l’économique

                  La France parvient à influencer de manière décisive la position des autres pays de l’Union Européenne sur le dossier des OGM, contribuant à l’échec des négociations de l’OMC à Seattle.

                  Et surtout, en 1998, la France se retire des négociations de l’AMI (Accord Multilatéral sur l’Investissement), provoquant l’échec de ce projet-clé du processus de mondialisation.

                  Après les "tempêtes" :

                  Lionel Jospin déclare que ce n’est pas le rôle de l’état d’intervenir dans les affaires économiques privées, même en cas de licenciements massifs provoqués par les délocalisations d’entreprises.

                  Le gouvernement autorise les cultures d’OGM dans le cadre de la "recherche scientifique". On a appris récemment que les cultures d’OGM sont aujourd’hui présentes dans plus de la moitié des départements français.

                  Le gouvernement émet un avis favorable sur le clonage humain "à des fins thérapeutiques". Une décision du Conseil d’Etat en Juin 2001 a finalement annulé cette autorisation.

                  Les négociations de l’AMI n’ont pas repris, mais le gouvernement Jospin a accepté la modification de l’article 133 du traité d’Amsterdam, en vue de permettre à la Commission Européenne de négocier à la place des états les futurs accords multilatéraux de type AMI. Une reformulation de l’AMI est d’ailleurs en cours d’élaboration depuis 2 ans sous le nom de NTM. Si la modification de l’article 133 est adoptée, les états européens n’auront plus aucun moyen de s’opposer à de futurs accords de type AMI ou NTM.

                  A l’insu des médias et du public, le gouvernement Jospin préparait depuis début 2000 la privatisation d’EDF (la compagnie nationale d’électricité), afin d’offrir au secteur privé le marché de l’électricité. Les médias n’ont commencé à parler du projet qu’en Février 2002, pour préparer l’opinion, et sans dévoiler l’objectif final, en parlant seulement d’une privatisation partielle.

                  En saisissant le prétexte des attentats du 11 Septembre 2001, et à l’unisson avec les Etats-Unis, le gouvernement Jospin s’est empressé d’adopter des mesures sécuritaires contraires aux droits de l’homme et à la Constitution. Le gouvernement a également légalisé le gigantesque fichier policier "STIC" sur les citoyens, un fichier qui existait depuis 5 ans en toute illégalité.

                  A l’occasion de sa candidature aux élections présidentielles, Lionel Jospin a été très clair sur sa conversion à la mondialisation : "Je suis socialiste d’inspiration, mais le projet que je propose au pays n’est pas un projet socialiste. Il est une synthèse de ce qui est nécessaire aujourd’hui, c’est-à-dire la modernité. Il faut épouser son temps".
                  La meilleure réponse à Jospin était alors venue de Jean-Pierre Chevènement :  "Je ne regarde pas vers une sorte de résignation à la mondialisation libérale sous prétexte que ce serait moderne."



                   
                   


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ZardoZ

ZardoZ

Nettoyeur


Voir ses articles







Palmarès