Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Mouvement perpétuel : une étonnante roue de Taccola si efficace que malgré (...)

Mouvement perpétuel : une étonnante roue de Taccola si efficace que malgré une poussée en arrière, elle repart dans son sens naturel

 

Voici une roue de Taccola (un administrateur italien, artiste et ingénieur siennois du début de la Renaissance) réalisée avec une roue de vélo...

 

Et quelle roue ! Elle fonctionne si bien que malgré le fait qu'à plusieurs reprises l'expérimentateur lui imprime un mouvement contraire à sa marche, celle-ci repart dans le sens naturel pour lequel elle a été conçue.

 

Autre indice franc pouvant qu'elle est bien fonctionnelle : elle prend de la vitesse, ce qui montre qu'elle gagne de l'énergie. Son principe de fonctionnement : la gravité et la brisure de symétrie. Il s'agit de déséquilibrer la roue en permanence pour induire un mouvement de rotation. Cela est produit par les petites languettes qui sont déployées complètement sur la partie droite de la roue, contrairement à la partie gauche où elles sont repliées.

 

Une vidéo unique, très rare. C'est la première fois que je vois une roue de Taccola marcher aussi franchement, montrant les deux marqueurs francs que sont les tentatives d'inversion qui échouent et l'accélération.

 

Un petit must dans son genre, je vous l'assure.

 

À voir absolument !

 

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "perpétuel", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " $roue", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Taccola", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " gravit", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " moteur", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " aimant", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " expéri", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " énergie" et "libre", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " étonnant", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " suprenant", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Énergies Libres", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8127.

Tags : Recherche Energie Etonnant Science et techno Energies renouvelables



Réagissez à l'article

89 réactions à cet article


  • 3 votes
    Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 10 novembre 2015 14:53

    Cette roue n’est, en aucune manière, un "mouvement perpétuel" puisqu’il lui faut un apport extérieur d’énergie pour fonctionner : la gravité.
    Mais, elle pourrait être intéressante si elle permettait de récupérer tout ou partie de l’énergie produite par la gravité : énergie infinie (et pas chère ?).


    • 5 votes
      gamel 10 novembre 2015 16:00

      @Jean-Pierre Llabrés
      Ca s’appelle un barrage hydroélectrique.


    • 4 votes
      samagora95 samagora95 10 novembre 2015 16:29

      @Jean-Pierre Llabrés

      La gravité n’est pas une énergie, aucune énergie ne peut donc être extrait de celle-ci, pas plus qu’il est possible d’extraire de l’énergie d’une différence de potentiel ou d’une route en pente.


    • 1 vote
      pegase pegase 10 novembre 2015 17:11

      @samagora95

      Par contre on peut stocker de l’énergie en utilisant la gravité pour la restituer ..


    • 3 votes
      samagora95 samagora95 11 novembre 2015 00:02

      @pegase

      Tout à fait, c’est d’ailleurs le principe du barrage hydraulique.

      L’énergie ne vient pas de la gravité, mais bien du phénomène qui a permit à l’eau d’atteindre une certaine hauteur (travail mécanique) pour former des nuages de gouttes d’eau qui retombent en suite sous l’effet de la gravité,ce phénomène c’est tout simplement l’évaporation des océans sous l’effet de la chaleur du soleil, la source du barrage hydraulique provient donc du soleil et non de la gravité.


    • vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 11 novembre 2015 07:16

      @samagora95

      La force de la gravité ne peut-elle produire une énergie ?


    • 2 votes
      Zatara Zatara 11 novembre 2015 08:24

      @Jean-Pierre Llabrés
      N’écoutez pas tout ce que dit Samagora95...

      1/La gravité n’est pas une énergie, aucune énergie ne peut donc être extrait de celle-ci, pas plus qu’il est possible d’extraire de l’énergie d’une différence de potentiel

      2/la source du barrage hydraulique provient donc du soleil et non de la gravité.

      1/Faux, nul, zéro. Tout moteur utilise une différence de potentiel, qu’il soit d’origine thermique, électrique, mécanique, physique. @Samagora95 Vous avez raison sur le fait qu’on ne peut extraire de l’énergie de la gravité, @Jean-Pierre et ce tant qu’il nous est impossible de changer à volonté la valeur de la gravité (plus forte ou plus faible).

      2/La source d’énergie d’un panneau photovoltaïque, d’un chauffe eau solaire, etc... EST le soleil. Cependant, la source d’énergie du barrage, par définition n’est pas le soleil. mais bien un potentiel de travail mécanique (auto renouvelé naturellement par le soleil, c’est vrai), c’est à dire une différence de 2 hauteurs (amont-aval). L’énergie qui découle de ce potentiel est directement lié à la force de pesanteur, donc au poids de l’eau sur terre, donc à la force de pression obtenue par le barrage jusqu’à ses turbines.



    • vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 11 novembre 2015 09:32

      @Zatara
      "L’énergie qui découle de ce potentiel est directement lié à la force de pesanteur"

      Mais, la pesanteur ne découle-t-elle pas de la gravité ?


    • 2 votes
      samagora95 samagora95 11 novembre 2015 12:15

      @Jean-Pierre Llabrés

      N’écoutez pas tout ce que dit Zatara.... Réponse digne d’un enfant de 10 ans.

      Zatara ;

      1 - Dire que tout moteur utilise une différence de potentiel ne veut strictement rien dire, par ailleurs cela ne signifie pas que la différence de potentiel est une source d’énergie.

      2 - Là c’est zéro pointé. il ne faut pas tout prendre à la lettre et être capable de réfléchir plus loin que le bout de son nez. 

      le but de la démonstration était de trouver la source d’énergie qui était extraite du barrage, et non pas d’expliquer son fonctionnement primaire, l’énergie récupérée du barrage provient effectivement des turbines qui sont mises en mouvement par la force de l’eau qui chute, mais ce mouvement de chute n’est possible que si l’eau se trouve à une certaine haute, il a donc fallut faire l’effort de la monter, cette ascension ce produire par l’évaporation de l’eau qui a comme source d’énergie la chaleur du soleil.


    • 1 vote
      samagora95 samagora95 11 novembre 2015 12:18

      @Zatara

      J’ai vérifié sur wikipedia, je pense que l’explication est claire, même pour un esprit obtu :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_hydraulique

      Extrait Wikipedia :

      Origine 

      L’énergie hydraulique est une manifestation indirecte de l’énergie du Soleil, comme beaucoup de sources d’énergies renouvelables sur Terre (énergie éolienneénergie des vagues, la biomasse, etc.)2. Sous l’action du Soleil, l’eau s’évapore des océans et forme lesnuages qui se déplacent au gré des vents. Des abaissements de température au-dessus des continents3 provoquent la condensation de la vapeur d’eau. La pluie et la neige (les précipitations) alimentent ainsi les glaciers et l’eau des rivières qui s’écoulent petit à petit dans les océans, c’est le cycle de l’eau.



    • 3 votes
      Zatara Zatara 11 novembre 2015 17:37

      @samagora95

      1/ Tout moteur utilise une différence de potentiel thermique, électrique, mécanique, physique...qu’est ce qui te bloques ?

      par ailleurs cela ne signifie pas que la différence de potentiel est une source d’énergie.

      je n’ai jamais dis cela, relis biquet. Mais pour être plus clair, on peut produire de l’énergie à partir d’une différence de potentiel. Ça va Fernand Nathan, j’ai bon là ?

      2/
      on va pas se chamailler sur les mots, mais quitte à faire dans l’explicatif, autant que ce soit correct.

      L’énergie hydraulique est une manifestation indirecte de l’énergie du Soleil.

      Ah mais trés bien, pas de problème !

      Dans ce cas là, sur wiki, définition d’un mammifère : espèce se nourrissant indirectement de soleil....tu comprends ou bien ?
      Ta source d’énergie perso, c’est le soleil ? t’es pranique ? moi ma source

      d’énergie, c’est la bouffe, qui elle même est produite grâce, entre autres, au soleil (la photosynthèse au cas où...). L’energie hydraulique concerne l’energie tiré d’un barrage, d’une digue, etc, qui lui même est alimenté naturellement en eau. ok l’ancien, tu piges ? parce que ton barrage qui ne serait pas alimenté naturellement en eau (hors cycle naturelle), tu l’appellerais comment son énergie ?


    • 1 vote
      Zatara Zatara 11 novembre 2015 17:40

      @Jean-Pierre Llabrés
      la force de pesanteur est la seule force qui nous attire vers le centre de la terre, la gravité est la résultante de la force de pesanteur + très petite force centrifuge dû à la rotation de la terre


    • 2 votes
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 11 novembre 2015 21:41

      @Zatara
      "la gravité est la résultante de la force de pesanteur"

      N’est-ce pas plutôt la pesanteur qui est la résultante de la gravité ?


    • vote
      Zatara Zatara 11 novembre 2015 21:57

      @Jean-Pierre Llabrés
      raaaah exakment, c’est l’inverse

      la pesanteur est la résultante de la gravité + force centrifuge


    • vote
      Zatara Zatara 11 novembre 2015 23:57

      ah bah merci, tu viens de flinguer mon côté obtus, bravo Jean-Jean hein ?! T’as pensé aux enfants, hein ? Et Samagora95 t’y a pensé ? moi qui venais tout juste de lui acheter sa maquette de barrage hydraulique "non solaire" smiley


    • vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 novembre 2015 08:12

      @Zatara

      Donc, mon commentaire initial n’était pas inexact ou complètement stupide ?
      À savoir : "[cette rouepourrait être intéressante si elle permettait de récupérer tout ou partie de l’énergie produite par la gravité [via la pesanteur] : énergie infinie (et pas chère ?).
      Non ?...



    • vote
      pegase pegase 12 novembre 2015 09:52

      @samagora95


      Je parlais des STEP .. Station de pompage - turbinage ..


      Un barrage hydroélectrique ne permet pas de stocker de l’énergie venant d’ailleurs .. éolien ou nucléaire ..


    • vote
      samagora95 samagora95 12 novembre 2015 11:04

      @Zatara

      Mauvaise foi smiley

      Il ne s’agit pas de jouer sur les mots, le sujet de l’article est bien la production d’énergie à partir d’un mouvement perpétuel, NON ? Alors dire que l’énergie provient du mouvement est fondamentalement faux, dans le cas du barrage hydraulique, l’énergie provient en réalité du soleil.


    • vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 12 novembre 2015 11:32

      @samagora95

      En l’occurrence, dans cette roue, il n’y a pas de "mouvement perpétuel" puisqu’il lui faut un apport extérieur d’énergie pour fonctionner : la gravité et la pesanteur.



    • vote
      Zatara Zatara 12 novembre 2015 15:02

      @Jean-Pierre Llabrés
      [cette roue] pourrait être intéressante si elle permettait de récupérer tout ou partie de l’énergie produite par la gravité [via la pesanteur] : énergie infinie (et pas chère ?)

      Ce qu’il faut comprendre, c’est que la gravité n’est pas une source d’énergie. C’est une force constante ou assimilable à une constante sur terre (référentiel, toujours le référentiel). Par conséquent tout baigne dans la gravité...et comme il n’y a pas de différence, donc pas de potentiel, on ne peut en tirer aucune énergie. Encore une fois, si jamais on invente un système permettant d’augmenter ou de réduire la gravité sur terre, on aura donc un potentiel (différence entre gravité normal et gravité changé par ce système), et on pourra donc fabriquer un moteur. Reste alors le problème du rendement : si le système consomme plus d’énergie pour changer la gravité que ce que produit le moteur final, alors aucun intérêt dans le cas d’une centrale d’énergie....


    • vote
      Zatara Zatara 12 novembre 2015 15:12

      @samagora95
      Alors dire que l’énergie provient du mouvement est fondamentalement faux,

      lis, lis ,lis et relis, si t’as un problème avec du vocabulaire, c’est pas mon affaire.

      dans le cas du barrage hydraulique, l’énergie provient en réalité du soleil.

      et regarde le lien que j’ai posé au lieu de suivre bêtement ta définition wiki


    • vote
      Zatara Zatara 12 novembre 2015 20:50

      @samagora95
      si je suis ton raisonnement à deux balles, j’en suis à te dire que l’énergie d’un barrage hydraulique provient de la fusion nucléaire et de la gravité.

      Pourquoi t’arrêtes-tu au soleil dans ton délire ? Pourquoi ne pas parler de l’origine de l’énergie solaire comme source d’énergie pour un barrage hydraulique ? T’as compris ou bien ? 


    • vote
      aldous aldous 12 novembre 2015 22:11

      @Jean-Pierre Llabrés yes tres bonne idee. la gravite est aussie d’ans l’air. 


    • vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 13 novembre 2015 08:31

      @Zatara

      Si la gravité et la pesanteur entretiennent le faux mouvement perpétuel de cette roue, une dynamo ne pourrait-elle produire de l’électricité à partir de ce mouvement entretenu par une force extérieure (illimitée et gratuite) ?
      Me goure-je ?
      "Reste alors le problème du rendement :" là, je suis parfaitement d’accord avec vous. 



    • vote
      Zatara Zatara 13 novembre 2015 09:43

      @Jean-Pierre Llabrés
      la seule chose qui entretient le mouvement de cette roue, c’est l’inertie...comme une roue de vélo classique.

      est ce qu’une horloge avec un système de poids à remonter est une machine à gravité pour vous ?

      Une dynamo peut produire de l’électricité à partir de n’importe quelle mouvement extérieur...

      Encore une fois la gravité ne fourni AUCUNE énergie dans ce système, qui est une arnaque du point de vue du titre (et j’ai rien contre blueman)


    • vote
      Zatara Zatara 13 novembre 2015 09:46

      @précision

      d’ailleurs il semblerait qu’on ne parle pas de force centrifude (accélération dû au mouvement de la terre) mais axifuge (!). Autant dire que l’esquimau ne la subit pas et le brésilien se fait "étirer" smiley


    • 1 vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 13 novembre 2015 10:26

      @Zatara
      Je suis un peu paumé : avec la seule inertie, cette roue ne devrait-elle pas finir par s’arrêter ?


    • vote
      Zatara Zatara 13 novembre 2015 10:48

      @Jean-Pierre Llabrés
      Si...comme une roue normal, ou comme une toupie....frottement au niveau de l’axe de la roue, résistance à l’air.... Si vous avez du mal, réfléchissez en terme de balance. Du genre petite balance à l’ancienne avec 2 plateaux....Vous l’avez devant vous....Faites l’équilibre avec plusieurs poids de chaque côté...OK ? maintenant est il possible qu’en déplaçant un seul poids à différent endroit sur son plateau, vous rompiez l’équilibre ? Non, il ne se passera rien...Sur le présent système, s’il n’y avait pas de triche, le poids serait le même à droite et à gauche de l’axe de la roue. Il ne s’agit en fait que de jouer visuellement sur un couple supplémentaire imaginaire produit par le décalage des petites pièces, à droite. C’est sans compter sur l’énergie nécessaire au retournement des petites pièces en haut (d’ailleurs, frottement de la pièce et frottement au niveau de l’axe de la pièce = énergie dissipé sous forme de "chaleur")


    • vote
      Zatara Zatara 13 novembre 2015 10:54

      @Zatara
      la seul chose qu’on peut faire sur ce genre de système est d’augmenter artificiellement l’inertie. Ainsi, on peut faire tourner un système plus longtemps, peu importe la vitesse de la roue que vous voyez au final. Le mécanisme permettant d’avoir plus d’inertie nécessitera plus de force pour le lancer, pour le faire tourner, mais permettra de la faire tourner plus longtemps


    • vote
      Zatara Zatara 13 novembre 2015 11:01

      @Jean-Pierre Llabrés
      imaginez une essoreuse à salade avec sa manivelle...vous avez un panier en plastique et un autre en métal...faites tourner...celui en métal est plus difficile à freiner du fait de l’inertie qui découle de sa masse. Augmenter la masse en mouvement donne plus d’inertie au système


    • 1 vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 13 novembre 2015 11:02

      @Zatara
      Nous commençons à être d’accord.
      Reprenons depuis le début.
      1) Aujourd’hui, le "mouvement perpétuel" (sans apport externe d’énergie) n’existe pas.
      2) S’il est vérifié que cette roue continue perpétuellement son mouvement grâce à l’apport énergétique extérieur de la gravité et de la pesanteur (illimitée et gratuite), alors, via une dynamo, ce mouvement "perpétuel" pourrait produire de l’électricité.
      3)
      "Reste alors le problème du rendement :" là, je suis parfaitement d’accord avec vous. 

      Sommes-nous toujours d’accord ?


    • vote
      Zatara Zatara 13 novembre 2015 12:16

      @Jean-Pierre Llabrés

      1) Aujourd’hui, le "mouvement perpétuel" (sans apport externe d’énergie) n’existe pas.

      Oui, en tous cas pas à l’échelle humaine smiley

      2) S’il est vérifié que cette roue continue perpétuellement son mouvement grâce à l’apport énergétique extérieur de la gravité et de la pesanteur (illimitée et gratuite), alors, via une dynamo, ce mouvement "perpétuel" pourrait produire de l’électricité.

      Non, c’est ce que je vous disais, il n’y a aucun apport énergétique dû à la gravité/ pesanteur. Tout le système subit la gravité en tout point, pas de différence de gravité, donc pas de potentiel, donc pas la possibilité de produire de l’énergie. Relisez mes posts. Mais, dans l’absolue, si on savait changer la gravité de manière illimité et gratuitement, alors ça marcherai effectivement avec une simple dynamo, qui n’est qu’un simple moteur électrique marchant à l’envers.


    • 1 vote
      Zatara Zatara 13 novembre 2015 12:23

      @samagora95
      Alors dire que l’énergie provient du mouvement est fondamentalement faux,

      E=mc² smiley


    • 1 vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 13 novembre 2015 14:05

      @Zatara
      "Non, c’est ce que je vous disais, il n’y a aucun apport énergétique dû à la gravité/ pesanteur. Tout le système subit la gravité en tout point, pas de différence de gravité, donc pas de potentiel, donc pas la possibilité de produire de l’énergie."

      Cependant, sauf erreur de ma part, cette roue tourne continuellement et son mouvement pourrait produire de l’électricité via une dynamo.
      Non ?


    • 1 vote
      Zatara Zatara 13 novembre 2015 14:15

      @Jean-Pierre Llabrés
      Bon Jean Pierre, je vous en fait un dernier par principe, et après j’arrête parce que ça sent un peu le foutage de gueule cette histoire

      Vous dites :

      1) Aujourd’hui, le "mouvement perpétuel" (sans apport externe d’énergie) n’existe pas.

      OUI ! Et par extension (la gravité/pesanteur n’apportant aucune énergie) le mouvement perpétuel grâce à la gravité existe encore moins.

      Cependant, sauf erreur de ma part, cette roue tourne continuellement

      NON, cette roue ne tourne pas continuellement, le type ne lui fait faire que des demi-tours... il y a un poids caché dans la roue dans la partie droite par rapport à l’axe vertical, ce poids décale le centre de gravité du système, d’où l’accélération de la roue. S’il laissait la roue, elle se balancerait jusqu’à ce que le poids se retrouve immobile, en bas....


    • vote
      gamel 13 novembre 2015 14:16

      @Jean-Pierre Llabrés Dans l’absolu il est impossible de prouver qu’un phénomène ne peut pas exister. Par exemple si je t’affirme qu’il y a un éléphant rose invisible devant ta maison tu ne peux pas prouver que c’est faux. Si j’affirme que je sais comment transformer le plomb en or dans mon garage tu ne peux pas prouver que je mens. La science actuelle te dira que c’est impossible, mais après tout on a bien révisé les connaissances scientifiques quand on a découvert la relativité générale, et puis les lois de l’univers pourraient changer du jour au lendemain, qui sait :D

      Donc c’est à l’inventeur de prouver la valeur de son invention, et de passer au crible de l’analyse rigoureuse. Si personne n’a rien à redire alors c’est que l’invention marche. Or on voit que ce même inventeur (comme tous les autres d’ailleurs : celui du llw9 aussi) fait tout pour ne pas montrer les limites de son montage (pas de roue laissée libre de se déplacer), et qu’un certain blueman qui relaie ses vidéos refuse de se soumettre à la critique. C’est pourtant la base de la méthode scientifique.

      Pour le reste : S’il est vérifié que cette roue continue perpétuellement son mouvement grâce à l’apport énergétique extérieur de la gravité et de la pesanteur (illimitée et gratuite), alors, via une dynamo, ce mouvement "perpétuel" pourrait produire de l’électricité

      Si les lois de la nature ne sont plus les lois de la nature, alors on peut enfreindre les lois de la nature, je suis d’accord avec toi. Mais tout ça ne repose sur rien d’autre que de la science-fiction. Par une seule expérience concluante, rien.


    • 1 vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 13 novembre 2015 14:35

      @Zatara
      "il y a un poids caché dans la roue dans la partie droite par rapport à l’axe vertical, ce poids décale le centre de gravité du système, d’où l’accélération de la roue. S’il laissait la roue, elle se balancerait jusqu’à ce que le poids se retrouve immobile, en bas...."

      Cela n’a pas été dit auparavant. Si tel est le cas, je suis d’accord avec vous.


    • 1 vote
      Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 13 novembre 2015 14:37

      @gamel

      Même réponse qu’à @Zatara.



    • vote
      nymeo nymeo 14 novembre 2015 14:28

      @tous

      Rien n’est immobile, mouvement et vide sont réciproques. Tout est énergie : La matière, le temps, le vide. L’énergie est l’existence même, soit la conscience, manifestée par son contenu - en mouvement, c’est à dire en vie. La conscience - ou l’unité, l’être -, transcende toutes les dualités. Aucune définition (d’aucune chose) ne peut alors être exhaustive et donc vraie.

      On ne voit pas bien le bas de la roue.


    • 4 votes
      sls0 sls0 10 novembre 2015 15:51

      Il nous en sort des vidéos avec des mouvements perpétuels en ce moment le blueman, comme d’habitude on sort la vidéo qui va bien.

      Avec un QI qui parait prendre 3 points à chaque génération, j’ai l’impression qu’il rame à contre-courant.

      Il y a certaines tribus qui ne connaissent pas Newton, il faudrait essayer de ce coté pour avoir plus de succès. Elles ne sont certainement pas lectrices d’agoravox TV, il faudrait envisager un déménagement vers un autre support.

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON







Palmarès