• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Richard Stallman : logiciel libre/société libre

Richard Stallman : logiciel libre/société libre

 

Richard Stallman prépare de nouvelles conférences, indiquant que les licences libres, dans le domaine de l'industrie, ont plus d'efficacité que l'argent.

 

Tags : Etats-Unis Informatique Logiciels libres Monnaie Suisse Industrie


Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • 3 votes
    DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 3 juin 13:38

    Le problème des logiciels libres dans l’industrie est justement qu’il n’y a pas de propriétaires sur qui taper si le logiciel a un gros problème, et c’est pour cette raison que Linux aura toujours du mal à s’implanter dans nos entreprises.
     
    Quand je travaillais pour la Société Générale à la Défense, il y avait dans une tour 1 étage dédié à Microsoft et ses équipes d’informaticien. Ils étaient contractuellement responsable du bon fonctionnement de tous les logiciels Microsoft installés dans la banque. Si un logiciel partait "en couille" après une mise à jour, c’était Microsoft qui se faisait taper sur les doigts et qui payait la facture qui pouvait être très salée, surtout avec les traders ^_^ lol
     
    Et de vous à moi, je ne suis pas sûre qu’une machine, aussi libre qu’elle soit, nous rendent libre ... Je crois même que la raison d’être des machines, des ordinateurs, de l’IA et de la robotique est de détruire l’homme au final.


    • 1 vote
      yoananda yoananda 3 juin 13:50

      @DJL 93VIDEO
      le problème des logiciels libre c’est plutôt l’absence (culturelle) de lobbying.

      On l’a vu avec l’épisode OpenOffice et la standardisation du format de fichier, comment M$ à directement répliqué avec son lobby et son format openXML par exemple ou bien comment ils passent des accords avec toutes le systèmes éducatifs du monde pour que les étudiants soient biberonnés à M$.

      Genre de saloperies qui la recherche du profit implique, alors que c’est l’inverse de la culture du libre (ne pas imposer).

      Dans les logiciels libres, il Y A des sociétés sur qui taper SI ON LE SOUHAITE, c’est à dire si on paye pour ça : exemple RedHat ou la société assure un support à sa distribution Linux.


    • vote
      matthius matthius 3 juin 14:47

      L’état à intérêt à créer des logiciels libres.


    • 1 vote
      izarn 4 juin 14:51

      @DJL 93VIDEO
      Hé Duchmoll tu travailles à la Défense, pour Airbus, pour la Société Générale...

      T’as pas fini de raconter n’importe quoi ?

      T’es bien trop con, pour qu’on te crois...

      Adresse-toi aux demeurés d’AV...Tu as une chance....

      Allez dégages, connard !


    • 1 vote
      DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 4 juin 15:08

      @izarn : Apparement, tu ne connais pas le monde des SSII ...

       

      Pour ton information, G aussi travaillé pour La Banque Financière Groupama, les agences de La Poste où je faisais des MAJ de serveurs Unix AIX IBM, etc, etc ... G refusé des missions pour le secteur nucléaire car mon coté écolo était contre ^_^ lol

       

      Si le sujet t’intéresse, je t’invite à faire de longues études en informatique, et ensuite de travailler comme consultant pour des SSII qui te proposeront des missions + ou - longues chez des "grands comptes" ...


    • 1 vote
      Zatara Zatara 4 juin 15:08

      @DJL 93VIDEO
      Je crois même que la raison d’être des machines, des ordinateurs, de l’IA et de la robotique est de détruire l’homme au final.

      https://www.youtube.com/watch?v=9CS7j5I6aOc


    • vote
      wendigo wendigo 3 juin 15:12

       Perso je suis désormais sur noyau linux et je ne ferais pas de retour en arrière. Il m’arrive encore de taquiner un vieux windows8, mais c’est véritablement à contre coeur. Je ne comprend pas comment on peut encore venter ce producteur de virus industriels. Sinon pour certaines tâches j’ai encore et je vais en faire rêver certains (et rire d’autres) j’utilise mon premier PC, un viel IBM 5150 de 1982 , rien de mieux pour sécuriser mes données et le mamouth tourne encore comme dans notre jeunesse. mais bon là je sort du sujet. Ha ben non, les programmes sont libre eux aussi et pour cause, le programme c’est moi smiley


      • 1 vote
        pegase pegase 3 juin 20:07

        @wendigo

        Le problème est que l’offre linux en CAO est de l’ordre anecdotique ...


      • vote
        yoananda yoananda 3 juin 20:32

        @pegase
        internet + office réponds à 80% (à la louche) des besoins des gens.


      • vote
        pegase pegase 3 juin 21:10

        @yoananda


        Entièrement d’accord, mais en ce qui me concerne linux ne me suffit pas, j’utilise open office, ok c’est super, mais l’offre CAO reste très limitée ....

        https://linuxfr.org/users/ord/journaux/logiciels-de-cao-sur-linux

        http://cadxp.com/topic/39964-autocad-et-linux/

        https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=176902

        Il y a celui là, mais il semble minimaliste (pas testé) ...

        https://korben.info/librecad-autocad-gratuit.html


      • vote
        pegase pegase 3 juin 21:14

        Je viens de voir que Librecad ne tourne qu’en 2D, c’est mort ...


      • vote
        wendigo wendigo 4 juin 11:53

        @pegase

         La CAO concerne un panel de combien d’utilisateur d’informatique ? perso je m’en fout de la CAO je suis de la vielle école, la planche à dessin le crayon et la gomme. La CAO je trouve ça trop limité. mes PC me servent à tout autre chose.
        Vous aurez je pense compris que je ne suis pas contre l’usage de PC, mais j’aime conserver un certains contrôle et ne pas perdre ce que j’ai appris des anciens. Le dessin par info, je trouve ça trop impersonnel, trop froid et surtout trop facile. C’est plus long de travailler avec les mains, mais ce qui en ressort le mérite bien, de mon point de vu.
        Maintenant c’est peut être parce que les logiciel libre ne représentent qu’une petite partie du marché que vous ne trouvez pas votre bonheur, avec plus d’utilisateurs je pense que l’offre serait plus dodue.
        Perso j’ai viré microvirus de ma vie, juste par respect de moi qui plus est avec leurs nouvelles version où votre pc ne vous appartient plus. Je ne suis ni un produit ni une ressource humaine, mais juste libre et c’est en cela qu’Ubuntu a été mon choix. Le mot que je préfère est en langue Basque : "Askatasunera" (vers la liberté)


      • vote
        pegase pegase 4 juin 12:41

        @wendigo

         La CAO concerne un panel de combien d’utilisateur d’informatique ?


        La plupart des entreprises créatrices, une éolienne est dessinée aujourd’hui en CAO, un avion est dessiné en CAO, les voitures, et même votre smartphone ...

        Depuis au moins 30 ans, vous dessinez une pièce mécanique en 3D et vous pouvez la fraiser directement en 3D sur une CNC ... ou l’imprimer avec une imprimante 3D (utilisée souvent pour le prototypage) ....

        Tout ce qui vous entoure est dessiné en DAO - CAO, la planche à dessin peut encore servir pour faire des esquisses à la manière d’un brouillon, mais la rapidité d’exécution et la précision que permet un logiciel phare comme catia ou autocad est devenue absolument indispensable dans le monde de l’industrie et même de l’artisanat ...


         C’est plus long de travailler avec les mains, mais ce qui en ressort le mérite bien, de mon point de vu.


        Vous pouvez faire des choses simples en dessinant à la main, mais dès que ça passe un certain seuil de complexité, comme par exemple un parapente de compétition, c’est dans l’ordre de l’impossible ... même l’agencement intérieur de votre supermarché a été dessiné en CAO ...

        Catia V6, un logiciel français, c’est avec ça que Peugeot a flanqué une pilée à Audi au championnat du monde des rallyes dans le mythique groupe B, avec la 205 turbo 16 .... quand la technologie de l’aviation vient en aide à l’industrie automobile (c’est précisément ce qui s’est passé) ...

        https://www.youtube.com/watch?v=2OO2nhUyXWk

        https://www.youtube.com/watch?v=wmzsO20yUk8


      • 1 vote
        wendigo wendigo 4 juin 14:40

        @pegase

         En effet, j’ai aussi pu constater à quel point les merdes que l’on nous vend sont mal conçues, mal pensées !
        Mais je reconnais que pour améliorer l’obsolescence programmée, les CAO DAO sont indispensables et avec l’imprimante 3D nous atteindrons les dernières marches du nirvana dans ce domaine.
        Regardez ça, entièrement dessinée à la main, la règle à calcule et le crayon elle démontre à elle seule que l’on peut faire sans cao dao :

        https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/79/1f/b9/791fb98e68f1583f495f04ba3c675c0b.jpg

        Sauf que ça ne remplit plus les exigences du marché, qui veut de la saloperie cher pour une longévité restreinte et désolé, mais j’aime les choses qui durent et reconnaissez que ça avait de la gueule ! (certaines tournent toujours)
        Autre exemple, mon avatar, une Serpollet-Gardner double phaéton, à vapeur de 1900, j’ai aidé à en retaper une il y a quelques années (j’ai refait toute la sellerie), un rêve pour tout amoureux de mécanique, un machin qui montait à plus de 100km/h pas besoin de CAO et la mémère tourne comme une pendule à 117 ans.
        Je suis pour l’informatique, mais pas au détriment de l’humain et de ses capacités et encore moins pour nous ensevelir de merde à mauvais marché.
        Ce qui n’empêche que je ne vous contredirais pas sur ce qui est d’Ubuntu qui a encore des progrès à faire.


      • 1 vote
        izarn 4 juin 14:54

        @pegase
        Parceque tues un pauvre crétin, incapable de programmer. Un demeuré du neurone ou il faut qu’on te prépare tout.

        En fait t’es un nul, un incapable et une pauvre merde...


      • vote
        izarn 4 juin 14:57

        @wendigo
        Vous etes trés poli face à un pauvre crétin...

        Laissez le dans son caniveau à nager dans les étrons ce mange merde.

        Il n’a pas le millième de vos connaissances...


      • 1 vote
        wendigo wendigo 4 juin 17:37

        @izarn

         Commencez par être poli, svp, les crétins (ou prétendus tels) ne me dérangent moins que les impolis agressifs, merci par avance.
        Ha, aussi n’hésitez pas à rester dans le sujet, vu que je manque d’imagination, ça sera plus simple pour communiquer.



      • vote
        pegase pegase 5 juin 13:50

        @matthius


        Déjà installé pour voir ce qu’il avait dans le ventre, il est très loin des logiciels phares cités, ça va pour s’amuser, les étudiants peuvent jouer avec, mais dans l’industrie on ne se met pas de boulets aux pieds, on utilise au contraire ce qu’il y a de plus performant ...

        Catia tourne sur Unix, il a toujours tourné sur Unix, mais il semble que Dassault système ne veulent pas l’adapter à Linux, pour des raisons obscures ....


      • vote
        pegase pegase 5 juin 14:06

        @izarn

        Parceque tues un pauvre crétin, incapable de programmer. Un demeuré du neurone ou il faut qu’on te prépare tout.

        En fait t’es un nul, un incapable et une pauvre merde...


        Quand vous serez capable de programmer une routine comme celle ci, avec des points de repères positionnés précisément sur les bords des surfaces développées, alors on sera sans doute ami smiley 

        Je précise que j’en ai mis une au point, aidé d’un développeur certes, mais mon travail n’est pas la programmation, ces routines ne sont que des outils pour gagner du temps en automatisant des tâches complexes ...

        (elle est incomplète, on peut poster que 1000 caractères maxi)


         ;; ; Crée un bloc représentant le développé d’un maillage 3D ouvert ou
         ;; ; fermé à 2 sommets M (surface réglée).
         ;; ; La précision du développé augmente avec le nombre de mailles N (SURFTAB1)
         ;; ; Après positionnement du bloc (insertion et rotation), il est proposé à
         ;; ; l’utilisateur d’exécuter un miroir pour afficher l’autre face du développé.
         ;; ; Par défaut, le bloc est nommé SdevPL_1, SdevPL_2, en fonction de l’existence
         ;; ; de blocs du même nom dans le dessin.
         ;; ; Il est proposé à l’utilisateur de le renommer.
         ;; ; NOTA : si les surfaces développables sont toujours des surfaces réglées, toutes
         ;; ; les surfaces réglées ne sont pas forcément développables.
         ;; ; SdevPL n’évalue si la surface sélectionnée est rigoureusement développable,
         ;; ; et peut donc créer un développé erroné ou inexact pour celle-ci.

         ;; ; SQR retourne le carré du nombre
        (defun sqr (num)
         (if (numberp num)
         (* num num)
         )
        )

         ;; ; ACOS Retourne l’arc cosinus du nombre
        (defun acos (num)
         (if (<= -1 num 1)
         (atan (sqrt (- 1 (sqr num))) num)
         )
        )

         ;; ; THIRD_PT Retourne le point qui est à dist1 de pt1 et dist2 de pt2
        (defun third_pt (pt1 pt2 dist1 dist2 /)
         (cond
         ((zerop dist1) pt1)
         ((zerop dist2) pt2)
         (T
         (polar
         pt1
         (+ (angle pt1 pt2)
         (acos
         (/ (+ (sqr (distance pt1 pt2)) (sqr dist1) (- (sqr dist2)))
         (* 2 (distance pt1 pt2) dist1)
         )
         )
         )
         dist1
         )
         )
         )
        )

         ;; ; Index_name Crée un nom indexé dont l’indice n’est pas présent dans la table spécifiée
        (defun index_name (tbl prfx / nom compt)
         (setq nom (strcat prfx "1")
         compt 1
         )
         (while (tblsearch tbl nom)
         (setq compt (1+ compt)
         nom (strcat prfx (itoa compt))
         )
         )
         nom
        )

         ;; ; Liste des sommets d’une polyligne 3D
        (defun 3dpoly_pts (ent / pt pts)
         (while (setq pt (cdr (assoc 10 (entget (entnext ent)))))
         (setq ent (entnext ent)
         pts (cons pt pts)
         )
         )
         pts
        )

         ;; ; Fonction principale
        (defun c:SdevPL (/ *error* osm cmd del obj lst n lst1 lst2 rslt1 rslt2 n1 n2 ss
         ind new)
         
         ;; Redéfinition de *error*
        (defun *error* (msg)
         (if (= msg "Fonction annulée")
         (princ)
         (princ (strcat "\nErreur : " msg))
         )
         (command "_undo" "_end")
         (command "_u")
         (princ)
        )
         (setq osm (getvar "OSMODE")
         cmd (getvar "CMDECHO")
         del (getvar "DELOBJ")
         )
         (while
         (not
         (setq
         obj (car (entsel "\Sélectionnez la surface à développer : "))
         )
         )
         )
         (if (and (= (cdr (assoc 0 (entget obj))) "POLYLINE")
         (zerop (logand (cdr (assoc 70 (entget obj))) 207))
         (< (cdr (assoc 71 (entget obj))) 3)
         )
         (progn
         (command "_undo" "_begin")
         (setq lst (3dpoly_pts obj)
         n 0
         n1 0
         n2 0
         )
         (repeat (/ (length lst) 2)
         (setq lst1 (cons (nth n lst) lst1)
         n (1+ n)
         )
         )
         (repeat (/ (length lst) 2)
         (setq lst2 (cons (nth n lst) lst2)
         n (1+ n)
         )
         )
         (if (equal (car lst1) (car lst2) 1e-9)


      • vote
        pegase pegase 5 juin 14:36

        @wendigo

        Ok, mais la locomotive, elle a nécessité peut être 1 an de travail en bureau d’étude à 100 personnes, en CAO aujourd’hui, une dizaine de personnes torcheraient la même en 2 ou 3 mois de travail (je parle des plans seulement) ...

        Je comprend parfaitement votre point de vue, dans une autre vie j’étais charpentier, j’étais parfaitement capable de dessiner en 2D sur planche à dessin des charpentes complexes, par contre le temps d’exécution était bien plus long et les erreurs relativement fréquentes ...

        Aujourd’hui je fais des dessins infiniment plus complexes (dans un tout autre domaine), les erreurs sont très rares et rapidement décelables, le temps d’exécution est infiniment plus rapide que sur une planche à dessin, et de toutes manières passé un certain seuil de complexité, le dessin en 3 dimensions devient indispensable, c’est à partir de là qu’on peut réellement parler de CAO, car la 3D devient une assistance au dessin, et les plans servent directement sur CNC à la fabrication de prototypes ...

        Voilà un exemple d’une de mes réalisations, ça, sans la CAO, vous pouvez oublier complètement, même le sac à été dessiné de cette manière...

        https://www.youtube.com/watch?v=llXp3cmgK4c


      • vote
        Zolko Zolko 6 juin 12:21

        @pegase : "Le problème est que l’offre linux en CAO est de l’ordre anecdotique"

         

        il y a Siemens NX (auparavant Unigraphics), ça tourne sous Linux (et même MacOS parait-il, mais j’ai pas testé). C’est même plus stable que la version sous Windows.

        FreeCAD n’est pas (encore ?) adapté pour faire de la conception, par contre il est assez bon pour la visualisation.


      • 1 vote
        pegase pegase 6 juin 14:23

        @Zolko

        Vous voyez ce que j’ai envie d’utiliser Siemens NX ....

        Dans le pays de CATIA, utiliser un soft de siemens software, de la maison mère Siemens AG , Bavière en Allemagne, là où a été déporté mon père pendant la guerre smiley 


      • vote
        yoananda yoananda 6 juin 14:32

        @pegase
        les ancêtres de bill gates n’ont rien fait a tes ancêtres ? tu as vérifié ?


      • vote
        Le Zouav 6 juin 15:10

        @pegase

        Splendide :D
        Je suppose donc que SNCF, Ford, BASF, IBM (et j’en passe) font partie de vos boycott également, au vu de leurs activités respectives durant la guerre.


      • vote
        pegase pegase 6 juin 17:48

        @yoananda


        Vous avez raison, méfiance smiley

        non sérieux, je pense qu’il est inutile de vous faire un dessin ...


      • vote
        pegase pegase 6 juin 17:56

        @Le Zouav

        En fait, je ne plaisante pas du tout, je ne sais pas où vous habitez, mais ici on a morflé sévère, toutes les unités allemandes se sont repliées dans les Vosges et ont reçu l’ordre de "tenir", toutes les villes et villages autour de chez moi ont été rasées... Ma mère a du creuser des tranchées avec une baïonnette dans le dos, et mon père a été délivré par les américains, il ne pesait plus que 35 kg ...

        Je sais que ça vous parait loin, voir dérisoire, mais imaginez l’inverse, les allemands achèteraient ils français ? J’en doute fortement !


      • vote
        pegase pegase 6 juin 18:04

        @Le Zouav

        Vous avez oublié Hugo Boss , incroyable que cette marque ait pignon sur rue dans toutes les villes de France !


      • 1 vote
        CoolDude 5 juin 15:03

        Un des problèmes principal concernant les licences ou droits d’utilisation dit libre est juridique. Libre veut souvent dire gratuit, mais ne veut pas dire que l’on a le droit de faire ce que l’on veut avec.

        Je ne suis pas expert dans le domaine, mais par exemple, la licence GNU/GPL (copyleft) exige que tous les évolutions, modifications faites sur le logiciel doit être distribué aussi avec la même licence, ce qui peut être problématique pour de problème de confidentialité, etc...

        Toujours lire les licences avant de les utiliser. On peut avoir de sacré surprise concernant les restrictions d’utilisation, sa distribution... Surtout dans un emploi professionnel.

        Un logiciel libre mal utilisé peut coûter très cher a une société.


        • vote
          yoananda yoananda 5 juin 15:30

          @CoolDude
          Oui, SI TU DISTRIBUE, mais tu peux ne pas distribuer, et c’est une pratique courante.

          Et puis il y a d’autres licences qui permettent une exploitation commerciale.

          Ceci dit, tu as raison sur le fond, c’est une vraie jungle ces licences libre, et il faut prendre quelques précautions.

          L’idée générale c’est d’empêcher de prendre un produit gratuitement sur le net et de le revendre en douce smiley

          Même si c’est parfois un peu subtil, c’est en définitive (je trouve) une très bonne pratique, très libérale dans le bon sens du terme.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès