• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Une plaque tournante éthiopienne franchit les frontières

Une plaque tournante éthiopienne franchit les frontières

 

Des développeurs éthiopiens en technologies de l'information cherchent à long terme atteindre les plus grandes villes d'Afrique. Ils comptent bien combler la demande de développeurs de qualité.

Tags : Afrique Economie Société Prospective et futur International Intelligence économique Egypte Réseaux sociaux



Réagissez à l'article

7 réactions à cet article


  • vote
    psychorigide psychorigide 26 mai 11:51

    Bon et bien si ce sont des développeurs africains qui doivent s’occuper de développer ce genre d’applications, autant dire que c’est aussi crédible que le développement d’un système d’exploitation français par des français.... Maintenant si ce sont des développeurs chinois qui s’occupent de développer les applications africaines et française, alors oui, il y a une chance pour que tout cela existe un jour. Bon, je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre ?  smiley


    • vote
      Socarate 26 mai 12:37

      @psychorigide

      Bah oui la mondialisation ça a du bon ...aussi, des fois !


    • 1 vote
      DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 26 mai 11:54

      Dommage que cette application "communautaire" ne soit motivée que par l’argent, uniquement par l’argent !


      • vote
        Socarate 26 mai 12:40

        @DJL 93VIDEO

        Franchement !!! Franchement, vaut mieux pour eux entrer maintenant par le stade capitaliste que demeuré éternellement des esclaves neo-colonisé chaire a canon et ressources de subsistance des occidentaux.


      • vote
        psychorigide psychorigide 26 mai 13:45

        @Socarate

        Bof... analyse aussi limitée que la mienne , mais moi je le revendique *  smiley


      • 2 votes
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 26 mai 15:20

        @psychorigide & @Socarate :

        Vous ne m’avez pas compris, je m’explique :

         

        La première application servira avant tout LA BANQUE, en effet cette dernière prendra sa part pour chaque transfert de fond ...

         

        La seconde application servira les ASSURANCES et surtout BIG PHARMA à trouver des clients, à les "qualifiés" et à augmenter leur pénétration en Afrique.

         

        Au final, qui aide qui ? ... Ces jeunes créateurs d’applications vont accélérer l’emprise des banques, des assurances et de big pharma sur les africains .... Pas sûre que la finance internationale soient la solution pour aider les africains ?


      • 1 vote
        Socarate 26 mai 21:02

        @DJL 93VIDEO

        Bah dans le cadre du capitalisme faut bien passer par l’emprise usurière de la banque pour créer ce "capital" justement...T’inquiète les chinois veille !!! Après leur avoir apris à pêcher ils leur enseigneront comment canaliser et contrôler les forces obscure du capitalisme globalisé smiley

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON







Palmarès