• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Christian48

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 96 0
1 mois 0 2 0
5 jours 0 2 0


Derniers commentaires



  • vote
    Christian48 16 février 06:31

    Le fascisme à son début c’était ça :
    D’abord une notion de rassemblement d’où provient le nom même de fascisme, un faisceau, dans l’Antiquité romaine ensemble de verges liées autour d’une hache par une bande de cuir rouge symbolisant le pouvoir du roi puis des hauts magistrats romains. Ensuite un homme doté d’un charisme exceptionnel : Mussolini. Anarchiste de gauche, il fréquenta les milieux révolutionnaires russes en Suisse d’où il fût expulsé pour avoir incité des ouvriers à se mettre en grève, ce qui ne l’empêcha pas de revenir. Mussolini était enseignant et avait le goût du théâtre et de la déclamation, il aimait les citations classiques. Avant la première guerre mondiale Mussolini était anti : militariste, religieux, bourgeois, capitaliste et royaliste.

    Mais c’était un opportuniste qui n’hésitait pas à changer de camp...pour , croyait-il se mettre du côté du plus fort.


  • 1 vote
    Christian48 15 février 06:27

    @lancelot
    Entièrement d’accord...

    C’est Staline qui a qualifié le nazisme de fascisme pour la simple raison que national-socialisme était exactement ce qu’il défendait : un socialisme nationaliste et patriotique. A partir de là la gauche qualifie toute dictature, sauf socialiste, de...fasciste.



  • vote
    Christian48 14 décembre 2016 07:03

    Si vous confiez l’histoire et les causes de la Seconde Guerre mondiale, pour tel ou tel pays, à un groupe voire même à un historien affilié à une idéologie, ce groupe ou cet historien donnera toujours la priorité à sa cause politique plutôt qu’aux faits historiques contraire à sa cause. C’est une constante. Pour autant il serait faux de rejeter la recherche effectuée à sens unique, dans le cas de ALR la défense du communisme. La seule et unique possibilité de connaître la vérité ou d’en approcher, c’est de diversifier ses lectures et ses sources. Pour cela les forums d’histoire sont très utiles.
    L’histoire de la SGm dès la révolution communiste de 1917 a été un immense combat gauche droite et ce combat, heureusement intellectuel, continue chez les historiens. Donc ce que dit ALR n’est pas étonnant sauf qu’évidemment elle ne parlera jamais de la peur engendrée en Europe par les exactions communistes perpétrées en URSS ayant provoqué hélas la montée du fascisme et du nazisme.


  • 2 votes
    Christian48 3 novembre 2016 06:17

    Il y a la même utopie que dans le socialocommunisme, càd le concept d’une union fraternelle des ouvriers, ce qui suppose qu’il suffit de trimer pour être ...disons clean. Seulement voilà, à supposer que d’un coup de baguette magique les ouvriers du monde entier prennent LE POUVOIR. Là vous m’arrêterez sûrement puisque l’anarchisme suppose PAS DE POUVOIR. Et alors je vous pose la question : donc AUCUN POUVOIR on fait comment ? Vous savez au fond un rare dirigeant issu du prolétariat, donc du monde ouvrier, fût ...Staline la plupart des autres provenaient du milieu bourgeois.. Ce qui signifie, voyez-vous, qu’il ne suffit pas d’avoir été ouvrier pour parvenir à une société empreinte de justice et d’égalité....


  • vote
    Christian48 2 novembre 2016 12:26

    Reste à se poser la question si eux-mêmes ne se sont jamais pris pour des maîtres et parfois même pour des dieux...

Tous les commentaires de cet auteur

Les thèmes de l'auteur






Palmarès