Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Christian48

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 89 0
1 mois 0 6 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires



  • vote
    Christian48 21 août 06:47

    Avec les capacités actuelles de développements je m’étonne un peu du temps de réalisation de la dite centrale au thorium. Il y aurait-il tout de même des embuches ?
    On se demande aussi, vu que ça à l’air très prometteur, pourquoi on investit autant dans la fusion nucléaire qui n’aboutira probablement jamais.


  • 1 vote
    Christian48 13 août 18:36

    Je réponds à la fois à Pegase et à Schweizer, dont je n’apprécie aucunement les commentaires, bien que je sois suisse.

    A Pegase, vous vous en prenez à la Suisse en vous référant à la branche de droite de la Résistance en lien avec les Américains, ceci en Suisse. Il y avait effectivement l’OSS, l’ancêtre de la CIA, bien présente à Berne sous la direction de Allen Dulles
    Il est bien clair que la tâche de Allen Dulles était l’assistance aux différents mouvement de résistance au nazisme : Partisans Italiens, Résistants Belges, Français et ...Allemands. Je ne vois là rien, mais vraiment rien de contraire à la lutte antinazie. Concernant la Suisse, toute cette assistance, autant à la Résistance qu’aux Alliés a été le fait de l’armée qui a été toujours du côté des Alliés.
    Le problème qui devrait être mieux étudié est la position de de Gaulle clairement anti...américaine et donc du côté de la branche communiste de la Résistance.

    Vous vous en prenez aux Américains et à leur financement des maquis. Ah oui !
    Avez-vous déjà songé à ce qu’à été le sort de ces jeunes que l’on a poussé à aller dans la nature, sans aucune ressource, à la merci à la fois de la gestapo et de la milice ! Un peu facile de s’en prendre à ceux qui leur ont assuré quelques ressources..depuis la Suisse que cela vous plaise ou non.

    Toute cette partie de l’histoire de la Résistance est encore fort méconnue et il faut louer le grand travail de l’historien français Robert Belot
    Il a écrit L’Affaire suisse
    https://www.amazon.fr/LAffaire-suisse-R%C3%A9sistance—t-elle-Gaulle/dp/2200350511/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1471105767&sr=1-1&keywords=l%27affaire+suisse+robert+belot

    Vous répondrez peut-être à mon message, de mon côté je n’ajouterai rien pour la simple raison que cette discussion, par ailleurs fort intéressante, n’a rien à faire dans ce sujet. La faute est clairement à Schweizer avec ses insultes anti françaises.


  • vote
    Christian48 3 août 17:16

    @Jean Pierre
    Je comprend bien vos explications qui sont évidentes, cependant dans tous ces débats sur l’énergie, c’est pareil en Suisse, j’ai de la peine à comprendre le peu de prise en considération du potentiel hydraulique encore disponible, je ne crois absolument pas ceux qui prétendent que l’on a atteint une limite. Des exemples incroyables sont là pour le montrer, telle cette toute vieille centrale au fil de l’eau datant de la fin du 19è que l’on a enfin rénové

    https://documents.epfl.ch/groups/l/lc/lch-unit/www/pdf/Revue%20de%20presse/2016_02%20Hagneck-FR.pdf

    Je suis persuadé qu’il existe encore de nombreux autres sites, tel que celui-ci, seulement voilà on nous répète toujours et toujours : trop cher ! 6ct le kWh hydraulique en Suisse trop cher ? Et pourquoi trop cher ? Parce que l’hydraulique non subventionné est concurrencé par l’importation du subventionné allemand : éolien-solaire et...charbon !


  • vote
    Christian48 2 août 16:10

    @Jean Pierre
    La question des barrages devrait être reposée avec la disparition des glaciers.

    Ensuite il y a de fortes chances que le potentiel de turbinages au fil de l’eau est encore élevé. En plus vous relevez bien la nécessité du pompage-turbinage pour le solaire et l’éolien ce qui coûte aussi cher que le turbinage seul, non ?

    Je reste convaincu qu’il faut d’abord fournir une électricité continue puis ensuite économiser avec le solaire et l’éolien, c’est le contraire qui se fait.

    Pour diminuer le chauffage électrique c’est le solaire thermique qu’il faut promouvoir et là on économiserait énormément.


  • vote
    Christian48 1er août 08:36

    La nuisance des éoliennes proches des habitations est un fait avéré.

    Mais en subventionnant des énergies sensées remplacer le nucléaire, il eut fallu alors exiger la continuité 24H/24 comme le nucléaire et l’hydraulique. C’est-à-dire que le coût réel de la substitution comprenne non seulement la production mais aussi :
    Les lignes HT pour centraliser le stockage
    Le stockage, principalement sous forme de pompage-turbinage, donc l’entier de l’infrastructure : bâtiment, barrage, route d’accès, conduite ainsi que tout l’appareillage électrotechnique. En n’oubliant pas que le pompage-turbinage ne fournit aucun kWh mais en demande une part, question rendement comme cela a été dit.

    Ce qui signifie en clair qu’il eut fallu d’abord se focaliser sur une production continue, donc hydraulique, géothermique, pyrolyse du bois, biogaz puis ensuite sur les énergies discontinues telles que l’éolien et le solaire.

    En hydraulique il me semble que l’on pourrait multiplier les centrales au fil de l’eau sans gros problèmes. Et l’on devrait aussi se poser des questions sur la disparition des glaciers question écoulements dans les vallées, le glacier faisant aujourd’hui office d’éponge donc d’absorption en cas de forte chute de pluie.

Les thèmes de l'auteur






Palmarès