• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

coinfinger

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 131 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires



  • vote
    coinfinger 15 mars 05:51

    J’ai oublié un détail sur la gabegie militaro financiére , les guerres chaotiques et les révolutions de couleur , c’est par milliers de millards que çà se chiffre , juste pour nuire . Et avec l’argent du monde entier ( Russes , Chinois et Iraniens compris ) . On se lasse de ce jeu pervers . 


  • vote
    coinfinger 15 mars 05:32

    La monnaie se répartit sur les marchandises et sur les titres ( au sens général) . Au point de vue global il n’y a pas de création . C’est escamoter la question du rapport monnaie/production . Pour les mémes mauvaises raisons les monétaristes ne partent pas des prix pour fonder leurs sophismes , mais des revenus , si les revenus ( réels) augmentent globalement , c’est sain , sinon non .
    Quand à la question militaire l’Armada n’a pas été vaincue parce que plus faible , loin de là , elle n’a d’ailleurs quasiment pas livré bataille , prétexte qu’invoque les Espagnols pour dire qu’il n’y a pas eu défaite .
    La question est pourquoi pas de vrai affrontement ? Parce que les finances de la Couronne était en trés mauvais état , l’Amiral bien en cours , a tout fait pour limiter les dégats . En définitive la défaite fut à l’origine financiére .Un missile Tomawak c’est par exemple 1 million de $ , la gabegie du F35 autre exemple des centaines de milliards , par an !
    Déjà le complexe vit au dessus de ses moyens , les uS s’enfoncent en dépression ,mais comment percevoir si ce qui compte c’est les revenus , la production réelle , quel concept dépassé tout comme pour l’ex Empire Espagnol , peu importe que l’Espagne se vide d’activité productive , pourvu que l’or afflue pour solder l’avalanche d’Assientos . Au fait il est où l’Empire des Habsbourg , aujourd’hui ?


  • vote
    coinfinger 14 mars 18:42

    Exactement je parle de la défaite au vu et au su de tous le monde de la Grande Armada US .
    Précision sur la création monétaire dont je parle , parce que là dessus on est en plein délire Krugmanien c’est à dire Keynes puissance n . Création monétaire en faveur du travail et non comme consommateur mais comme producteur . La formule concréte est à trouver , on trouvera ,une fois l’appareil militaire au pied médor . 


  • vote
    coinfinger 14 mars 18:14

    On a jamais eu autant de prophétes de crise financiére , populaires et fort sympathiques d’ailleurs que depuis que le risque n’existe plus . Oui les anticipations bienheureuses des marchés dérivés ne sont qu’un chateau de cartes , élevés toujours plus haut , prompt à
    s’écrouler en cas de secousse de la base . Mais le reméde a été trouvé : siphonnage de " l’épargne" , et la base ne secoura plus , on s’installe dans une dépression durable c’est à dire un cannibalisme des ressources à mesure de l’élévation du chateau .
    Ces sympathiques lanceurs d’alertes récitent quelques mantras : l’or , ou substituts , comme garanties de l’épargne préalable à l’investissement . Sauf que c’est faux , c’est la creation monétaire qui est préalable . Méme au temps de l’étalon or il a fallut quelques découvertes de nouveaux filons , forts opportunes , pour relancer tout çà , au reste l’or et autres ne sont plus indépendants des états . Doit on pour autant allez se pendre dans les chiottes , non , car la prochaine crise dont personne ne parle sera militaire , le haut du chateau de carte : la violence .


  • vote
    coinfinger 3 février 08:56

    Prodigieux bilan sur ce qu’à mon avis il faudrait appeler le Bien universel .
    Certes c’est un universitaire mais qui fait bien son travail .
    On reste sur l’appétit d’une solution à actualiser , mais ce ne peut étre de son ressort d’une part , d’autre part je crains bien qu’il ne puisse exister de méthode à priori pour y parvenir , ce ne peut étre à mon avis qu’un long processus commun . Un chemin de croix collectif .

Tous les commentaires de cet auteur

Les thèmes de l'auteur






Palmarès