• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Djam

Djam

Un point d’interrogation

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 308 0
1 mois 0 31 0
5 jours 0 10 0


Derniers commentaires



  • 5 votes
    Djam Djam 19 juillet 10:40

    @bob14
    On est assez nombreux à savoir exactement pourquoi les réseaux Rotschild ont imposé Macron à la France :

    - achever la balkanisation de la nation (mise en place des 13 "grandes régions" qui dépendent donc maintenant directement du diktat et de la manne bruxelloise)

    - balayer les miettes résiduelles du Gaullisme au profit d’un régime à l’anglo-saxonne (profit privé pour une élite d’abord !)

    - aliéner davantage encore la France à Israël, la 1ère devenant en toutes circonstances l’obligée du 2sd et cette dernière ayant le projet du Grand Israël sur les terres arabes ancestrales

    - métisser au maximum la population allogène dans toute l’europe de l’ouest) parce qu’une identité artificielle, modifiée et sans racine est plus fragile et manipulable qu’une population de terroir (comme les tomates de serre)

    - imposer le globish partout et faire en sorte que le français devienne ici un dialecte local (la langue forge les identités)

    Et tout ça devra tourner avec les autres pays aliénés de l’Oignon Européen autour d’un unique centre (planète noire) nommé Bruxelles où s’enrichissent des milliers de technocrates non élus, zélateurs apatrides près à tout pour porter le même costume que l’acteur de complément Macron et se croire à l’abri de la misère.


  • vote
    Djam Djam 19 juillet 10:28

    @alanhorus
    Il y a l’histoire, celle qu’on raconte officiellement et... l’Histoire, qui remet en lumière ce qui dérange :

    https://www.letemps.ch/monde/2017/07/16/terribles-experimentations-jeune-israelien


  • 1 vote
    Djam Djam 19 juillet 10:25

    Demain je m’installe en Théorie... parce qu’en théorie, ça marche toujours smiley


  • 1 vote
    Djam Djam 19 juillet 00:23

    Ce petit montage avec "psys" choisis n’est pas inintéressant. Il a l’avantage de saisir l’imprégnation notoire des jeux de sens, de mots et d’équations façon formules mathématiques typique du Lacanisme. Lacan a repris les théories freudiennes et les en quelque sorte mises en équations mathématiques. Ceux qui ont écouté les fameux séminaires de Lacan savent à quel point l’homme s’amusait beaucoup avec ses formulations quasi ésotériques !

    Cela dit, ce qui est claire et difficilement niable, c’est qu’effectivement la femme qui veut le pouvoir devient une femme "phallique". Incapable de créer un pouvoir similaire à celui des hommes (pouvoir du phallus = mouvement d’extériorisation), elles vont imiter ce pouvoir. Et comme effectivement la femme est sans limite (elle n’est pas la porteuse de la Loi, laquelle pose des limites), elle devient presque toujours excessive, dangereuse parce que ne pose pas de limite.

    Les tenants de la neutralisation des différences sexuelles refusent de prendre en compte ce constat qui date de l’antiquité. D’ailleurs, les mythes grecs, indous puis romains mettaient en scène ce que le freudisme à théoriser pour tenter d’en faire une science... rentable.

    Le problème des femmes phalliques et de toutes celles qui rêvent d’avoir le même pouvoir que les hommes c’est qu’elles ne savent pas que leur pouvoir - de femme - se manifeste autrement. Il est intériorisé, il est viscéral et inscrit dans la vitalité. Lorsqu’on en prend conscience et qu’on observe comment ce pouvoir féminin se manifeste, en général, on ne cherche plus à imiter les hommes. On trouve sa propre expression sans avoir besoin de revendiquer quoi que ce soit.

    Cette prise de conscience et ce désintérêt pour la chasse au pouvoir masculin n’a rien à voir avec une supposée soumission. Cela correspond à la place qui est la sienne. Une place en soi et non dans la revendication d’un pouvoir d’action extérieur. C’est assez difficile à expliquer avec des mots car c’est une question de développement intérieur....

    Ceci dit, il faut malgré tout se méfier des psychanalystes qui parlent tous un sabir typique de cette profession qui n’est rien d’autre qu’un ensemble de théorie avec une grammaire particulière qui leur permet de se considérer comme des scientifiques, or... les psychanalystes ne peuvent strictement rien prouver... à part que leur métier est souvent une belle rente !


  • 4 votes
    Djam Djam 18 juillet 22:52

    @ezechiel
    Ne faites pas votre Onfray Ezechiel... prenez plutôt les livres de Youssef Hindi, et en particulier "Les mythes fondateurs du choc des civilisations" (ou comment les musulmans sont devenus la nouvelle cible d’un groupuscule malfaisant qui pousse au chaos et à la division).

    Avant de prélever quelques passages qui renforcent votre opinion (ce que tout le monde fait par ailleurs) restez humble et prenez le temps d’étudier vraiment un sujet. Penchez-vous sur le Talmud, vous allez vous régaler en matière de haine des non-juifs...

Tous les commentaires de cet auteur

Les thèmes de l'auteur






Palmarès