Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

epicure

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Réactions postées Réactions reçues
L'inscription 0 149 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires


  • 1 vote
    Par epicure (---.---.---.228) 29 juillet 2012 22:54

    De toute façon qu’elle soit pour ou contre la peine de mort, la droite en étant pour l’Europe, a les mains liées, puisque l’adhésion à l’union européenne inclue l’abolition de la peine de mort.

    Sinon selon le site political compass, ils considèrent chirac plus à gauche que obama.

    Le combat pour l’abolition de la peine de mort est un vieux combat de la gauche, depuis la révolution avec des grandes figures telles que condorcet ou robespierre,, des hommes comme victor hugo, et tous les grands socialistes comme jean jaurès ou léon blum.
    Jean Jaurès obtint de Clemenceau un texte abolissant la peine de mort sous la signature d’aristide briand, mais rejeté par les parlementaires en 1907. Qu"ils n’aient pas obtenus l’abolition à leur époque ne veut pas dire qu’ils ne se sont pas battus pour l’abolition et qu’ils n’ont pas essayés.

    Être moins à droite sur une question, ne fait pas de gauche, si pour le reste la vision générale reste de droite. Donc la question de l’article n’a pas de sens politique.

    Les hommes de centre droit sont sensés être plutôt humaniste, donc qu’on retrouve des abolitionnistes parmi eux ne doit pas étonner.

  • 2 votes
    Par epicure (---.---.---.124) 19 avril 2012 17:20

    Le socialisme n’a pas de dimension chrétienne, mais le christianisme et le socialisme peuvent partager des valeurs communes, ce qui est différent.
    Le socialisme s’est construit sur des bases philosophiques qui sont antérieures au christianisme, il s’est développé notamment sur la pensée des Lumières mais aussi ses contradictions.

    Comme l’a énoncé Leroux l" le socialisme c’est la liberté, l’égalité et la fraternité sans sacrifier un des trois termes." ( là où les libéraux ont sacrifiés l’égalité et la fraternité au nom de l’économie )

    Et c’est donc là que le socialisme s’oppose au christianisme, puisque ces trois valeurs n’ont de consistance et de cohérence que dans une vision immanente, matérialiste, et non dans une vision transcendante, spiritualiste.

    Si le christianisme parle de partage des richesses, il manque la caractéristique principale qui définie le socialisme : le pouvoir économique démocratique.
    Et aussi le christianisme contrairement au socialisme appelle à la soumission aux puissants.

    Et puis le but du socialisme ce n’est pas le royaume de dieu sur terre, mais la république humaniste.

  • 3 votes
    Par epicure (---.---.---.5) 10 avril 2012 18:25

    En une dizaine d’années l’essence a presque doublée, mais à ce que je sache pas les revenus.
    Ils font comment leurs calculs ?

  • 7 votes
    Par epicure (---.---.---.5) 10 avril 2012 18:16

    exactement.
    Pour être honnête et rigoureux il faudrait faire un calcul pour les locataires et un pour les propriétaires.

    Pour certains le logement peut représenter une très grosse charge, au point que certains ne peuvent plus avoir de logement en travaillant.

    Nos gars en costard cravate devraient expliquer alors pourquoi des gens qui travaillent, ne peuvent plus se loger si le pouvoir d’achat a augmenté.

  • vote
    Par epicure (---.---.---.5) 10 avril 2012 17:34

    @par Mais dans quel monde vit-on ? (xxx.xxx.xxx.214) 10 avril 15:52

    Tu dis n’importe quoi.
    où est ce que tu as vu ça que le but (de qui d’abord ?) c’est la majorité sexuelle à 6 ans ?
    En fait les seuls chez qui je vois revendiquer l’abaissement de la majorité sexuelle, et la possibilité revendiquée pour des adultes de se marier avec des filles de 9 ans, c’est chez les musulmans intégristes. Il est écrit que Mahomet a couché avec son épouse de 9 ans donc il est moral (de leur point de vu ) de se marier et de coucher avec une fille de 9 ans.

    Mais bon à part ça, ce dont tu parles n’a rien du tout à voir avec la liberté sexuelle, tu parles de la licence sexuelle de quelques uns, ce qui n’est pas du tout la même chose.
    La liberté se fait entre adultes, ou entre ados, consentants, pas entre un adulte et une jeune ado ou pire une enfant, du fait des rapports de force possible ( pas que physique ) et l’immaturité des jeunes pour résister à ce rapport de force.
    La licence c’est la possibilité pour une personne de faire tout ce qu’elle veut sans se soucier des conséquences pour les autres, et donc ce n’est pas la liberté malgré ce que certains veulent faire croire..

Les thèmes de l'auteur






Palmarès