Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

epicure

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Réactions postées Réactions reçues
L'inscription 0 149 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires


  • 2 votes
    Par epicure (---.---.---.161) 9 septembre 2012 02:44

    cela ressemble plutôt à une remarque ironique les propos de walid haidar.

    En fait ce n’est pas le métissage qui génère les violences, mais au contraire les ségrégations.
    Les communautés les plus violentes sont celles qui se sentent le plus exclus par la société : noirs américains, banlieues chaudes françaises, township sud africains etc.....

  • 4 votes
    Par epicure (---.---.---.161) 7 septembre 2012 19:00

    bizarre, les 30 glorieuse c’est plutôt une époque de régulations, puisque les Thatcher, reagan, pinochet et compagnie, adepte de friedman, ont prôné et pratiqué les dérégulation à la fin des 30 glorieuses.
    Bizarrement ces 30 années ont été les plus prospères, et où la prospérité a été le mieux partagée.
    par contre ces individus ne se sont pas vraiment caractérisés par leur respect des libertés individuelles.

    Oui c’est vrai que le secteur financier est le plus régulé, c’est pour ça que ces 30 dernières années les financiers on pu faire ce qu’ils voulaient, qu’ils sont peu taxés, et qu’ils peuvent même vendre des actions qu’ils ne possèdent pas.

    Vraiment un ramassis de propagande cette vidéo.

    Et puis la dichotomie binaire étatiste/anti-étatiste, c’est de l’illettrisme politique.

  • vote
    Par epicure (---.---.---.161) 5 septembre 2012 17:21

    Les réformes de 33 -37 sont justement des réformes de droite/extrême droite, ce qui confirme la fausseté de tes affirmations.

    Ce qui caractérise une idéologie, c’est la fin, et la manière dont sont utilisés les moyens (au profit de qui).
    le fait que le socialisme et le nazisme ont des fins opposées, rend caduque tes affirmations.
    Et même si certains socialismes font référence à l’état, vu qu’il est orienté vers l’intérêt public, alors que le nazisme a favorisé des intérêts capitalistes privés, ils sont encore opposés.
    Surtout que la plupart des socialismes font de la réduction ou la disparition de l’état leur but, que ce soit les anarchistes ou le marxisme. Alors que la nazisme fait de l’état fort une finalité de la société nazi.

  • vote
    Par epicure (---.---.---.161) 5 septembre 2012 17:15

    @par gazatouslesetages (xxx.xxx.xxx.228) 5 septembre 01:24
    Ah le bel argument :
    Goebels, le roi de la propagande, dont le texte présent est un bel exemple de ce qu’est la propagande totalitaire, comme l’a énoncé Orwell, c’est à dire faire dire aux mots ce qu’on veut jusqu’à leur faire perdre toute signification.
    Donc on a dans le style :
    "la liberté c’est l’esclavage"
    "le travail rend libre"
    "le nazisme c’est du socialisme"

    Parce que ce qu’il définit comme socialisme n’a rien à voir avec ce qui définit le socialisme.
    Et puis le texte date de 1926, quand le parti nazi cherchait à agglomérer le plus de monde autour de lui, dont des anticapitalistes.
    Sauf que tu as oublié entre temps le massacre des SA qui est en fait l’élimination du courant anticapitaliste du parti nazi, le reste ce sont des courants de droite pure (conservateurs, nationalistes, etc...).
    Depuis il y a eu la chasse à tous les ouvrages et partisans du socialisme ou du communisme.
    Depuis il y a eu l’interdiction des syndicats.
    L’établissement d’un lien néoféodal entre le patron privé et l’employé.
    L’absence de nationalisations majeures. La propriété économique est restée privée, sauf pour les juifs.
    La limitation des salaires.
    la collusion de l’état avec les cartels capitalistes
    l’abolition du régime parlementaire
    le nationalisme, la racisme , la conquête guerrière etc...

    Bref que des choses qui excluent et opposent le nazisme au socialisme..

    La seule chose qui lie le nazisme au socialisme, c’est un mot dans l’étiquette du parti. Mais rien au delà.

    Si les nazis sont socialistes tout le monde est nazis, même les libéraux, parce que cela signifierait que le mot socialisme n’a aucune signification, et qu’on peut lui faire dire tout et son contraire.

    Bref affirmer que les nazis sont socialistes, au mieux c’est un mensonge par une approche très simpliste de la politique, ou alors c’est une manipulation , un mensonge.

  • vote
    Par epicure (---.---.---.161) 5 septembre 2012 17:01

    le libéralisme de keynes, c’est ça qu’ont remis en cause les néolibéraux.
    Donc ton affirmation est fausse.
    Le néo libéralisme c’est friedmann si je ne me trompe pas, qui a inspiré notamment pinochet. Un mélange de l’ibéralisme économique et d’autoritarisme étatique au service des puissances économiques.
    Un libéralisme de droite en somme.
    Alors que keynes a développé un libéralisme plus à gauche avec un état au service de l’intérêt public.
    Keynes limite la licence pour les puissances économiques, tandis que le néolibéralisme au contraire élargit la licence vis à vis des puissances économiques.

    Beaucoup plus poussé, dans la logique néolibérale , il y a le nazisme dont l’ordre économique reposait sur la collusion de gros cartels privés et d’un état dictatorial, mais au détriment de toute liberté pour les petits ( patrons, commerçants, artisants, salariés ).