• jeudi 24 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Contact
Agoravox TV
Initiateur de groupes de transition, objecteur de croissance, chercheur en permaculture

tableau de bord
  • Premier article le 19/07/2012
  • Modérateur depuis le 17/08/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Réactions postées Réactions reçues
L'inscription 18 31 269
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
moderation Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Vidéos de cet auteur Faire un don
Derniers commentaires Faire un don
  • 2 votes
    par libriste (xxx.xxx.142.4) 31 août 2013 18:31
    libriste

    Merci pour cet article.

    L’importance d’un couvert arboré dans un système agricole est souvent sous-estimée.
    Nos cultures ont besoin de lignine pour croître. Cette raison n’est pas encore totalement expliquée mais c’est un fait : aucune agriculture pérenne n’a su s’établir sans lignine. Cela fonctionne uniquement sur des terres récemment défrichées ou directement sous les arbres. Aucune agriculture ne peut être pérenne lorsqu’il n’y a pas incorporation de lignine après un certain temps ou lorsque la culture est sans arbres.

  • 9 votes
    par libriste (xxx.xxx.142.4) 29 août 2013 14:32
    libriste

    Notre système est autodestructeur par essence et nous sommes tous responsables de sa continuité. Nous avons l’opportunité de faire une série de choix la où nous vivons. Choix collectifs (initiatives de Transition par exemple) ou individuels (retrouver le sens et le plaisir de faire soi même par exemple) vont de pair.

    Sommes-nous des consommateurs qui délaissons nos savoirs faire ou sommes-nous des humains au pouvoir de créer ? Prenons conscience de notre potentiel créateur. Dès lors, la créativité émerge spontanément !
    Il est à la fois nécessaire et bien souvent très enrichissant de construire des choses ensemble qui nous paraissent justes. Je vous invite à vous informer sur les courants alternatifs très prometteurs tels que : les initiatives de transition (de votre région) et la permaculture.
    Ce sont les prémisses d’un monde nouveau. Nous pouvons faire le choix de créer ce monde. C’est loin d’une utopie et cela est déjà réalisé en ce moment un peu partout sur la planète.

  • 4 votes
    par libriste (xxx.xxx.14.240) 18 mars 2013 09:34
    libriste

    Merci pour le partage.

    Voici une conférence à voir : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=zAfYtfMhvbw#


  • 3 votes
    par libriste (xxx.xxx.149.249) 27 novembre 2012 20:17
    libriste

    L’homme doit s’adapter et s’adaptera au système productiviste, il se pliera à la méga-machine comme le reste de la vie (forêts, océans, ressources, animaux, plantes, air,...).
    Vive la croissance, la compétition et la concurrence. La décroissance est une solution figée sans avenir...

    Merci Marc pour tes actions médiatiques. Quel courage tu as de te battre contre des croyants smiley.

    @+
    Marc


  • 9 votes
    par libriste (xxx.xxx.149.249) 2 novembre 2012 16:36
    libriste

    Il ne s’agit pas de malthusianisme mais de remise en cause d’un mode de vie qui n’est pas généralisable et, en vue des limites physiques de la planète, voué à disparaître.
    Ceci dit, un être humain a besoin d’une certaine quantité de surface pour vivre, manger, etc. Chercher la croissance démographique à tout prix, pourquoi faire ? Vous êtes dans des mythes.
    Ce n’est pas q’un problème d’énergie. Si même nous aurions de quoi produire de l’énergie démesurément et sans fin, les pics de l’eau, de l’étain, du cuivre, de l’acier galvanisé, du zinc,… Bref, les pics de toutes les ressources limitées et exploitées par notre système actuel, sont des constats géologiques bien réels. Et si même nous pouvions exploiter toutes ces ressources sans fin et démesurément, quel serait l’intérêt en tant qu’être humain ? Mener une vie boulimique, ça vous plait ? On ne sait jamais… Effectivement, revenez les pieds sur terre. Elle est ronde la terre.
    Les ressources ont toutes leurs propres cadences naturelles de fabrication. Vouloir forcer cette cadence, c’est épuiser la ressource. Non seulement nous forçons cette cadence mais nous la forçons de manière exponentielle et sans limite !
    Comme le dis machiavel, nous sommes très loin d’être en mesure de puiser les ressources de l’espace.
    Vouloir prolonger notre système économique actuel relève du suicide ou de la folie.


Les thèmes de l'auteur

Afrique Agro-alimentaire Biodiversité Consommation Démocratie Ecologie Economie Energie Environnement Europe Innovation Logiciels libres Marketing agriculture Alimentation Crise financière Dette Grèce Jeux Olympiques Liberté d’expression Mondialisation Monnaie Travail OGM Pétrole : la fin ? Pétrole et essence Politique Pollution Publicité Santé menacée Science et techno Société Solidarité

Réclame
Vidéos les plus vues
Réclame

Facebook Facebook  Friendfeed Friendfeed  RSS RSS  Twitter Twitter 


Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site optimisé pour le navigateur Firefox. Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération