Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

malqp

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 25/07/2011
  • Modérateur depuis le 05/08/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Réactions postées Réactions reçues
L'inscription 36 57 849
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 57 37 20
1 mois 17 11 6
5 jours 0 0 0












Derniers commentaires


  • 9 votes
    Par malqp (---.---.---.188) 31 mai 17:35

    Des relations d’affaires ont existé entre des compagnies américaines et allemandes. Ce n’est rien d’exceptionnel. Certains industriels américains importants aimaient l’Allemagne sans forcément être pro-nazis. Certains d’entre eux étaient favorables aux nazis (ex : Henry Ford) mais cela ne veut pas dire que "l’oligarchie" a financé les nazis (Ford étant un opposant reconnu à l’oligarchie).

  • 2 votes
    Par malqp (---.---.---.4) 11 mai 00:17

    Sa meilleur vidéo https://www.youtube.com/watch?v=lmg... ;

    Solange : "Etre raciste en 2014, ce n’est pas toujours simple.
  • 1 vote
    Par malqp (---.---.---.251) 30 mars 08:52


    Avec son soncept fumeux de "base autonome durable", qui fait croire aux gogos qu’ils peuvent être de vrais révolutionnaires en faisant des stocks de riz, c’est incontestablement le maître d’oeuvre du plus gros cake idéologique de ces dix dernière années.

    En cas "d’effondrement économique" , le survivant devra au contraire être mobile, d’abord et avant tout, et ne pas se terrer comme un rat dans sa "BAD". En Afrique du Sud, depuis 1994, plus de 3800 fermiers blancs ont été massacrés avec leur famille par des africains, alors qu’ils étaient dans leur ferme, à l’écart de tout. Ils n’ont rien pu faire, étant donné le nombre de leurs assaillants.

  • 7 votes
    Par malqp (---.---.---.232) 7 octobre 2013 03:53

    Certains industriels américains importants aimaient l’Allemagne sans forcément être pro-nazis. Certains d’entre eux étaient favorables aux nazis (ex : Henry Ford) mais cela ne veut pas dire que "l’oligarchie" a financé les nazis (Ford étant un opposant reconnu à l’oligarchie)
    Certes, un financier juif en Allemagne a donné de l’argent au parti nazi - avant la montée au pouvoir d’Adolf Hitler — mais ces fonds étaient destinés à aider l’opposition anti-Hitler à l’intérieur du parti, afin de stopper Hitler.

    Le conspirationnisme a des limites. 

    Hitler s’attaque au juif, donc il est juif. Hiter s’attaque au homosexuel, donc il est homosexuel. Hitler s’attaque au problème capitaliste, donc c’est un pantin des banques recevant des ordres directs des Rothschild. Hitler ordonne la dissolution des loges maçonniques, donc c’est un franc-maçon illuminati. Hitler refuse l’immigration juive en Palestine, après une collaboration avec les sionistes allemands au début, donc c’est le père fondateur d’Israël. Hitler édicte des lois de préservation raciale, donc c’est un afro-berbère. Hitler affronte les Britanniques, après de multiples tentatives de paix, donc c’est un agent britannique. Hitler affronte les Bolchéviques, donc il est de mèche avec Staline et est même un communiste de la première heure. Hitler négocie pacifiquement avec la Pologne pendant des mois à propos de Dantzig et du Corridor, demande un désarmement général conforme au Traité de Versailles et tente à de nombreuses reprises d’arrêter la guerre en faisant des offres de paix aux Britanniques, donc il a toujours voulu la guerre. Etc, etc. Classique...

  • 17 votes
    Par malqp (---.---.---.187) 28 août 2013 03:00

    En ce moment le vent tourne, la girouette Mélenchon tourne...
     

    Libération : Que faut t’il faire face a la syrie ?
     
     
     
    Jean Luc Mélenchon  : Personne ne peut soutenir le régime de Bachar al-Assad. Il faut des mesures de coercition qui permettent d’isoler le régime, d’essayer de faire en sorte qu’il ne soit plus en l’état d’agresser sa propre population. Je ne suis pas d’accord avec la Russie ni avec la Chine lorsqu’elles mettent un veto, comme elles l’ont fait, sur un texte qui, honnêtement, prenait en compte leurs inquiétudes. La résolution de l’ONU n’était pas belliciste. Ils n’avaient pas à s’y opposer comme ils l’ont fait. Je suis désolé qu’ils l’aient fait, car cela renforce la position de Bachar qui est de dire devant ses troupes : « Les amis, on tient le bon bout, ils ne nous empêcheront pas de faire ce que l’on a à faire. »
     
     

    Comme avec la lybie Mélenchon relaye à fond la propagande de guerre sur la Syrie en prétendant que "le régime agresse sa propre population", il n’est donc pas du côté de la volonté populaire syrienne contrairement à Chavez et à tous les véritables anti-impérialistes, Mélenchon joue sa partition dans la gouvernance impériale en occupant la place du pacifiste de gauche qui donne du crédit aux mensonges et participe ainsi à la possibilité d’une intervention militaire...
     
     

    Libération : "Comment jugez-vous l’attitude de Nicolas Sarkozy dans le dossier libyen ?
     
     
    JLM : La politique menée est conforme à l’intérêt de la France : être lié avec le monde maghrébin. Il n’y a pas de futur possible pour la France si elle est opposée au sentiment majoritaire des populations au Maghreb, c’est-à-dire pour la liberté et contre les tyrans. La France a joué deux très mauvaises cartes avec la Tunisie et l’Egypte. Nicolas Sarkozy s’est rendu compte qu’il était allé trop loin."

    http://www.liberation.fr/politiques...