Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

proletaire

proletaire

Juste un simple pion sur l’échiquier qui cherche à comprendre les règles du jeu et les intentions des joueurs

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 7 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires



  • 18 votes
    proletaire proletaire (---.---.---.14) 14 janvier 2013 20:57

    Et évidemment, elle fait partie des 2% !


  • 16 votes
    proletaire proletaire (---.---.---.222) 2 janvier 2013 12:26

    Malheureusement pour vous, les faits confirment l’idée de vos anti-libéraux.

    Depuis au moins 73, l’Etat s’endette auprès d’organismes privés (banques, ceux qui détiennent de l’argent...).
    Et en prime avec intérêts et oui, il y a bel et bien des intérêts à payer, ce n’est pas une affabulation !
    Il faut savoir que maintenant le montant des intérêts est tel qu’il est égal au capital emprunté !
    La priorité va au remboursement des intérêts, le remboursement du capital peut être reporté.
    Ces dernières années, les Etats essayent tant bien que mal de rembourser uniquement les intérêts. Et rien qu’avec ces intérêts à rembourser, nos chers représentants (bien conseillés) nous ont mis dans une spirale infernale où il faut toujours plus d’impôts et toujours plus de privatisation pour payer toujours plus d’intérêts. Car sans remboursement l’augmentation des intérêts devient exponentielle et pourrait donc anéantir un Etat sans lui faire la guerre (voir la Grèce par exemple).

  • 11 votes
    proletaire proletaire (---.---.---.222) 26 décembre 2012 12:54

    Etienne explique que l’Etat ne peut plus emprunter à taux 0% à sa propre banque (la Banque de France). L’étape buttoir en est la loi de 1973 et ensuite les traités européens.

    Ce qui permet aux Etats de faire payer un impôt supplémentaire : l’intérêt de l’intérêt de l’intérêt de ces emprunts (courbe exponentielle). Cet impôt payé par le contribuable va tout droit dans la poche des investisseurs privés (principalement les banques).

    Pour les modalités d’application de cette loi de 1973, il vaut mieux demander à un bon politicard ou un bon banquier.

  • 2 votes
    proletaire proletaire (---.---.---.146) 30 novembre 2012 18:23

    La petite video ne dit pas que les fameux 210milliards sont investis dans les entreprises.

    De ces 210milliards quelle partie repart en dividende ou est investi ? C’est le jeu des poupées russes !

  • 1 vote
    proletaire proletaire (---.---.---.114) 19 septembre 2012 20:52

    Pauvres rats ! Pauvre humanité !

    C’est maintenant qu’il nous faut Mme Bachelot avec son sacro-saint principe de précaution !

Les thèmes de l'auteur






Palmarès