• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

zzz999

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 321 0
1 mois 0 67 0
5 jours 0 6 0


Derniers commentaires




  • vote
    zzz999 17 août 10:55

    @Le Sudiste :

    N’importe quel pékin est capable de faire votre commentaire, mais argumenter, par exemple sur le lien que je donne c’est autre chose !



  • vote
    zzz999 16 août 16:34

    @Qiroreur

    Vous verrez qu’il est question de tout autre chose qu’une gestion de catastrophe naturelle





  • vote
    zzz999 16 août 10:33

    @yoananda

    Et pourtant il y a un certain nombre de cas dénoncés par des juges ou l’attentat n’aurait tout simplement pas eu lieu sans le FBI et consorts, il sont donc bien complices voire terroristes eux mêmes.



  • vote
    zzz999 15 août 08:40

    @Qiroreur

    des preuves ? ça par exemple : http://info.publicintelligence.net/USArmy-InternmentResettlement.pdf

    Le document, intitulé FM 3 à 39,40 opérations de réinstallation et d’internementa été initialement publié de façon restreinte pour le Département de la Défense en février 2010, mais il est maintenant disponible sur le web.Le manuel décrit les politiques pour le traitement des détenus dans des camps d’internement, tant à l’échelle mondiale qu’à l’intérieur des États-Unis. Les organismes internationaux comme l’ONU et la Croix-Rouge sont nommés en tant que partenaires, en plus d’organismes fédéraux comme la Sécurité intérieure et la FEMA.

    Le document indique clairement que les politiques s’appliquent « au sein du territoire américain » et qu’elles impliquent que le Département de la Défense est en soutien aux autorités civiles américaines en cas d’urgence nationale, de catastrophes humaines, en cas d’attaques terroristes et de tous types d’indidents majeurs aux États-Unis.

    On peut lire que le pouvoir d’approuver des opérations de réinstallation/relocalisation appartient au président s’il invoque son pouvoir exécutif (ordres exécutifs). La classification des détenus comprend des combattants ennemis, mais aussi des « détenus civils » qui le sont par mesure de sécurité, de protection. Le document fait également référence à l’identification des détenus en utilisant leur « numéro de sécurité sociale. »

    Le manuel ajoute, sans détour, que les détenus dans les camps d’internement seront réformés/rééduqués.  La responsabilité de « l’officier des opérations psychologiques », appellation que l’on peut lire en toutes lettres dans le document, sera en charge de l’opération psychologique qui vise les dissidents politiques. Son travail sera de réformer la pensée des détenus pour qu’ils finissent par accepter l’autorité du gouvernement des États-Unis comme étant bonne et légitime !

    Le manuel répertorie les rôles suivants, qui sont désignés faire partie de l’équipe « Opération psychologique » (Psyop) :

    –  Identifie les mécontents, les agitateurs, les militants politiques au sein de l’établissement qui peuvent essayer d’organiser la résistance ou de créer des perturbations.
    – Élabore et exécute des programmes d’endoctrinement visant à réduire ou supprimer les attitudes antagonistes.
    – Fournit la diffusion de messages avec un haut-parleur
    – Aide le commandement de la police militaire dans le contrôle de la population en cas d’urgence.
    – Planifie et exécute un programme PSYOP qui produit une compréhension et une appréciation de la politique américaine.
Voir tous ses commentaires (20 par page)

Les thèmes de l'auteur






Palmarès