Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Rounga

Rounga

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 25/01/2014
  • Modérateur depuis le 12/02/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Réactions postées Réactions reçues
L'inscription 5 304 430
1 mois 0 29 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 30 29 1
1 mois 2 2 0
5 jours 0 0 0







Derniers commentaires


  • 2 votes
    Par Rounga (---.---.---.252) 4 décembre 10:47
    Rounga

    Riton n’a sans doute jamais entendu parler du saint prépuce.


    Autrement, ne pas voir le rapport entre la culture grecque et le catholicisme, c’est tout simplement ignorer que toute la théologie catholique est fondée sur la philosophie grecque. C’est donc tout ignorer du catholicisme.
  • vote
    Par Rounga (---.---.---.252) 1er décembre 09:01
    Rounga

    L’emploi du terme "généralement" indique que l’on parle du plus grand nombre, et que, sans entrer dans les détails, on énonce une vérité qui concerne la plus grande partie du sujet abordé. Ainsi, quand je dis que les bouddhistes sont généralement végétariens, c’est pour ne pas citer les quelques bouddhistes carnivores qui font exception et qui de toute façon contreviennent aux prescriptions du bouddhisme, et que par conséquent nous pouvons nous permettre de ne pas classer comme bouddhistes. Me dire que cette tournure de phrase est une astuce de langage qui me permettrait de rester dans le flou hypothétique, c’est assez gonflé.


    Allez dire à un Témoin de Jéhovah qu’il a la même éthique qu’un cannibale d’amazonie, histoire qu’on rigole

    Premièrement, vous n’avez cité que quelques religions bien précises, et pas celle des cannibales d’amazonie, si tant est qu’ils existent.
    Deuxièmement, jamais je n’ai dit que les éthiques de ces religions étaient identiques. C’est vous qui avez soutenu qu’elles étaient "mutuellement exclusives", ce que j’ai réfuté en leur trouvant à toutes un élément fondamental commun, qui leur permet de se concilier entre elles. Mais cela ne signifie nullement qu’il s’agit d’éthiques strictement identiques.

    Après cette mise au point, je me permets donc de m’étonner que ce soit à moi que vous reprochiez de "jouer sur les mots". Il est clair que vous n’êtes pas rigoureux dans la logique que vous développez.

    vous êtes clairement un illuminé

    Je ne comprends pas où est le reproche. "L’Illuminé" est justement un des noms du Bouddha. Il n’y a décidément qu’à notre époque qu’un tel terme peut être péjoratif, alors qu’il désigne une personne atteinte d’une grâce spéciale, et qui a une vision plus aiguisée que le commun des mortels.
  • vote
    Par Rounga (---.---.---.252) 28 novembre 16:08
    Rounga

    Vous confondez prescriptions rituelles et éthique.

    Les bouddhistes sont généralement végétariens, donc ne risquent pas de manger du porc. Ils ne sont de plus pas forcément athées.
    Pour ce qui est de la compatibilité du bouddhisme avec d’autres religions, je ne peux que vous conseiller cet excellent article. On peut très bien imaginer faire un travail similaire avec l’islam.
  • vote
    Par Rounga (---.---.---.252) 28 novembre 14:58
    Rounga

    En appliquant une morale bouddhiste, on contrevient pas, ou alors très peu, à la morale islamique, et inversement. Il n’y a que les prescriptions rituelles qui changent, ce qui n’est pas la même chose. 

    Et pour répondre : oui, on peut être musulman et bouddhiste.
  • 4 votes
    Par Rounga (---.---.---.252) 28 novembre 13:21
    Rounga

    Bonjour Eric,

    Merci pour le coup de pub ! smiley





Palmarès