• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Sentero

Sentero

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1774 0
1 mois 0 74 0
5 jours 0 11 0


Derniers commentaires



  • vote
    Sentero Sentero 24 avril 18:36

    @maQiavel

    Ok... à mon avis ce n’est qu’un facteur parmi d’autres qui peut jouer à la marge... et le contexte reste le facteur déterminant... mettez un Macron entre une Royal (ou un Hollande un Valls) et un Sarkozy (ou un Juppé sans les casseroles Fillonesques) et même avec le meilleur marketing politique il n’aurait pas tellement plus existé que Bayrou en son temps... mais je peux me tromper.


  • vote
    Sentero Sentero 24 avril 17:44

    @maQiavel

    "fabrication du consentement et l’équipe Macron est à la pointe de la pointe"

    Pour moi cela n’a pas été le facteur déterminant... 

    Il fallait un contexte exceptionnel (la faiblesse des sortants des primaires PS/LR) pour que Macron passe le 1e tour... Fillon sans affaires (et sans NDA) avec un candidat PS moins à gauche et plus solide (qui aurait pu prendre des voix à Macron) et le score de Fillon aurait pu dépasser Le Pen et Macron... idem en cas de candidature Juppé qui aurait pris sur Macron... à chaque fois tout s’est bien goupillé pour Macron, c’est surtout de la chance (je ne crois aucunement qu’une quelconque officine aurait pu organiser un tel contexte) mais là où Bayrou aurait été incapable de capitaliser Macron a su le faire en évitant absolument de cliver, en maniant une langue de bois assez élaborée (derrière son aspect creux) en incarnant une inexpérience apparemment inoffensive (grâce à sa "jeunesse" qui au lieu d’être un handicap est devenu un avantage) et en ayant une bonne équipe de comm... plus la bienveillance de certains médias.

    Sans ce contexte incontrôlable et imprévisible je pense que le meilleur marketing politique ne l’aurait pas fait gagner (au 1e tour)...


  • vote
    Sentero Sentero 24 avril 14:11

    @V_Parlier

    Macron n’aurait pas plus réussi que Bayrou s’il n’avait pas eu l’armada médiatique avec lui pour le présenter comme candidat à grand potentiel de voix


    Bayrou aussi avait été monté en mayonnaise par une partie de la presse... en revanche il n’avait pas profité d’un contexte si favorable et d’adversaires directs si fragiles (Hamon/Fillon).


  • 1 vote
    Sentero Sentero 24 avril 12:07

    @Pegase


    Truquer les votes

    Bah oui bien sur... j’attends donc le recours que FA va faire auprès du conseil constitutionnel pour remettre en cause les résultats du premier tour...

    L’ascension de Macron n’est pas incompréhensible, elle me parait même logique... il a cru en ses chances et s’est lancé dans la course en venant combler un vide au centre car les candidats sortis des primaires étaient "trop" à droite et à gauche pour beaucoup d’électeurs centre droit centre gauche... Macron a juste bénéficié de circonstances très favorables (dont les affaires Fillon et la naïveté de Hamon) et a réussi ce que Bayrou a toujours raté... et il est amusant de constater que les deux personnages ont le même discours un peu creux, un peu informe sur lequel chacun peut projeter à peu près ce qui l’arrange... si dans le cas de Bayrou c’est lié à son caractère je crois que pour Macron c’est plutôt stratégique.

  • 5 votes
    Sentero Sentero 24 avril 11:29

    Je constate la déconnection d’une partie de l’élite dissidente pseudo-intellectuelle anti-système par rapport à la population... cette élite autoproclamée d’éclairés, de clairvoyants, de sachants du web qui hier soir affichait son mépris des mougeons, décérébrés, veau(tants), moutons BFM... qui ont voté pour les "mauvais" candidats... alors que eux, bien sur, supportaient les "bons"... finalement cette élite anti-système n’est pas éloignée des zélites du système puisqu’elle partage le même mépris du citoyen landa sans-dents et/ou sans-cerveau... 


    Je n’ai aucun doute que cette élite dissidente anti-système si jamais elle remplaçait la précédente, vu son mépris pour la plèbe votante, n’encouragerait aucune forme de liberté d’expression en France ou du moins juste le temps de s’apercevoir qu’elle ne peut pas vraiment convaincre les sans dents / sans bulbe d’adhérer à ses thèses avec suffisamment d’enthousiasme...

    Je fais la même constatation que certains sur l’irréalisme total des supporters d’Asselineau... Internet est une loupe déformante qui a pu faire croire à quelques activistes qu’ils avaient un poids complètement disproportionné par rapport à leur influence réelle... ils avaient pourtant été largement prévenus sur les fils d’Agoravox... ces même activistes, qui se sont si lourdement trompés, pourraient peut-être s’interroger sur le bien fondé d’une partie de leurs idées... car comment peut-on prétendre gouverner des gens que fondamentalement on ne comprend pas ?...

    Enfin une petite remarque sur Macron, qui deviendra probablement l’ennemi à abattre des 5 prochaines années d’Agoravox... je pense qu’énormément de ses électeurs décérébrés sans cerveaux moutons veaux... ont surtout voté pour lui par défaut, sans se faire beaucoup d’illusions sur le personnage mais en considérant que c’était un moindre mal par rapport aux autres (gros) candidats en lice (Fifi, Marion Anne et Méluchon), le plus "inoffensif"... d’ailleurs c’est le ressenti que j’ai de la plupart des électeurs macronniste que je connais (ce ne sont pas des jeunes électeurs plutôt des quadragénaires / cinquantenaires et pas spécialement des imbéciles)... un vote sans enthousiasme et avec beaucoup de méfiance... cela n’est pas de très bon augure pour la suite...
Tous les commentaires de cet auteur

Les thèmes de l'auteur






Palmarès