• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Sutter Kane

Sutter Kane

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 147 0
1 mois 0 72 0
5 jours 0 47 0


Derniers commentaires



  • 1 vote
    Sutter Kane Sutter Kane 23 juin 01:34

    Pour rendre plus compréhensible ce que je voulais dire (à ceux qui n’ont pas lu les 500 commentaires de l’article sur le 11/9) :

    Il suffit de remplacer, dans le raisonnement, la momie d’enfant prise pour un Petit-Gris (de la vidéo) par le WTC 7, dont les truthers (à mon sens) se méprennent quant à l’interprétation de sa chute, et ce pour des raisons semblables à celles qui font que des chercheurs d’extraterrestres sont parfois sûrs d’en avoir vu un en lieu et place de la momie.

    D’abord, on commence par une source insuffisante (ambigüe) : soit 1/ une diapo de mauvaise qualité, qui évoque immédiatement l’image que l’on se fait (à cause de la culture populaire) d’un extraterrestre, soit 2/ une simple vidéo, qui évoque immédiatement d’autres images déjà vues, celles de démolitions contrôlées d’immeubles.

    Ici, nous tous, nous associons automatiquement la nouvelle expérience à nos souvenirs, et on la pense, on la comprend en fonction de ce que l’on connaît déjà (ce qui ne nous rend pas prêts à accueillir une expérience vraiment nouvelle, inédite, qu’il faudrait penser dans de nouvelles catégories).

    A ce moment-là, les gens désireux de croire à la présence extraterrestre sur Terre croient déjà (la conversion est immédiate), et se convainquent qu’ils tiennent là une preuve irréfutable ; de même que les gens qui, parce qu’ils détestent l’empire US, Bush et sa clique, sont désireux de lui coller le 11/9 sur le dos, et se convainquent, à leur tour, que le WTC 7 est leur preuve irréfutable de l’inside job.

    Dans les deux cas, ils sont convaincus de posséder un document très sensible, inconnu du plus grand nombre, quasi top secret... qu’ils vont se faire un devoir et un plaisir de révéler à tous. Cela est très gratifiant pour l’image que l’on a de soi-même, pour l’estime de soi.

    L’ennui, c’est qu’ils se trompent : le document n’a rien de secret ou de sensible. Dans le cas de la momie, on se rendra compte que la photo prise dans un musée est finalement très banale ; dans le cas du WTC 7, ceux qui l’avaient peut-être oublié pourront se rendre compte, s’ils cherchent (sur YouTube), que cet événement a été diffusé sur quantité de chaînes de télé américaines, et même qu’il avait été annoncé à l’avance par plein de médias... tout bêtement car les pompiers l’avaient prévu et annoncé 3 heures avant qu’il ne se produise.

    C’est cette ignorance qui amènera les truthers à monter en épingle une histoire, très révélatrice pour eux, mais en vérité anodine : l’annonce par une journaliste de la BBC, 20 minutes avant qu’il ne se produise (vers 17h), de l’effondrement du WTC 7. Incident très révélateur pour le complotiste à la recherche d’indices du grand complot intérieur, mais seulement s’il est ignorant de ce que le chef des pompiers de New York avait lui-même mis en place une "collapse zone" dès 14h, estimant l’effondrement inévitable, et que la rumeur s’était ensuite propagée à de nombreux médias, qui en avaient parlé eux aussi (pas seulement la BBC), au point que cet événement n’a surpris personne lorsqu’il est arrivé à la télé. Aussi incroyable que cela puisse paraître, le premier "beauf" venu, affalé devant sa téloche, était mieux informé, dès le 11/9 après-midi, que quantité de truthers après 10 ou 15 ans de recherche sur Internet...

    Dans l’histoire de la momie-Petit-Gris, comme dans celle du WTC 7, les "croyants" font appel au bon sens, à l’évidence... ils ne cessent de montrer les images aux passants, des images censées parler d’elles-mêmes, censées révéler sans détour tous leurs secrets... Ils leur demandent de dire à chaud à quoi elles leur font penser. "A un Petit-Gris, bien sûr !", "A une démolition contrôlée, bien entendu !" Et, en multipliant les témoignages "à chaud", on donne une illusion de vérité à ces avis qui ne reposent sur rien, sinon sur une fausse évidence.

    Car, un jour, la vérité se fait jour. A force de recherche, on finit par retrouver le musée où le faux Petit-Gris, mais vraie momie est entreposée. Et, on finit par se souvenir qu’une démolition contrôlée, ça fait du bruit, ce n’est pas silencieux, c’est une série d’explosions très puissantes en cascade qui précèdent et accompagnent l’effondrement ; et des tas de vidéos existent montrant la scène (sous 23 angles !), avec le son, et aucune ne nous fait entendre ces fameux bruits si caractéristiques. On entend une "explosion" unique, correspondant à la rupture de la colonne 79 du WTC 7. Rien d’autre.

    Alors, les "croyants" vont-ils se rendre à l’évidence (scientifique cette fois, démontrée par un raisonnement rigoureux, méthodique) ? Que nenni. Les grands prêtres de la cause extraterrestre continuent de croire, aujourd’hui encore, que la diapo montre bien un Petit-Gris. Et des "experts" (ou pseudo experts) viennent donner du crédit à cette lubie. Les truthers, eux, mis face à la seule théorie qu’ils peuvent défendre à présent, celle d’une démolition contrôlée totalement silencieuse (inédite en son genre, et en vérité impossible), ne devraient plus trouver quoi que ce soit à dire et reconnaître leur erreur, mais non... ils s’obstinent à dénoncer le rapport du NIST, dont on se fiche bien qu’il soit exact à 100 % ou pas... le seul enjeu étant de savoir si une démolition contrôlée (silencieuse) est possible. Et, là aussi, des "experts" viennent les conforter, dont je me suis rendu compte, avec effarement, qu’on gonflait souvent (et trafiquait même) les CV...

    Ça me rappelle cette fameuse histoire d’une secte qui avait prédit la fin du monde un jour précis. Lorsque ce jour arriva, le monde ne disparut pas. Ce choc contre la réalité fit-elle reconnaître leur erreur aux membres de la secte ? Bien au contraire, cela les renforça dans leur foi, car ils arguèrent que c’est parce qu’ils avaient prié que la fin du monde n’avait pas eu lieu, ce qui confirmait (à leurs yeux bien peu honnêtes) la validité de leur croyance. Les théories du complot sont infalsifiables (comme n’importe quelle foi) ; il est impossible de faire admettre à leurs adeptes qu’ils ont tort. Toujours, ils se débattront et s’en sortiront par quelque pirouette rhétorique.

    Cela étant dit, les extraterrestres existent sans doute bel et bien quelque part dans l’univers... et l’administration Bush n’a très certainement pas dit toute la vérité sur le 11/9, sur ce qui l’a précédé et sur ce qui l’a suivi... L’enquête continue...


  • 2 votes
    Sutter Kane Sutter Kane 22 juin 21:41

    @Qaspard Delanuit
    Le sujet de la vidéo n’est pas tant le paranormal ou les extraterrestres que l’enseignement d’un certain style de pensée et d’une certaine manière d’enquêter, quel que soit le sujet. Le thème abordé ici n’est qu’un exemple, un prétexte pour aborder la question, bien plus essentielle, de la pensée critique.

    Cette vidéo est lumineuse, et ce qu’on y dit éclaire magistralement les erreurs d’approche que commettent les truthers du 11/9, dont on a récemment parlé ici abondamment (plus de 500 commentaires). Regardez cette vidéo en pensant au 11/9 et à la manière de raisonner des uns et des autres... les parallèles sautent aux yeux (aux miens en tout cas).


  • vote
    Sutter Kane Sutter Kane 21 juin 23:37

    @pemile

    Le WTC 7 a été éventré par des débris massifs du WTC 1, des feux incontrôlés l’ont chauffé pendant 7 heures, le chef des pompiers de New York, estimant que l’immeuble risquait fort de s’effondrer, l’a fait évacuer et a délimité dès 14h une zone de sécurité ("collapse zone") en vue de son probable effondrement. De nombreux pompiers ont déclaré, en début d’après-midi, que l’effondrement leur paraissait inexorable, que plus rien ne pouvait être fait pour s’y opposer, ils entendaient des craquements fort inquiétants. De nombreux médias américains ont relayé les prévisions des pompiers en cet après-midi du 11/9, tout le monde s’attendait à la chute du WTC 7 (comme la vidéo que je vous ai indiqué le prouve). Sur une chaîne américaine, un journaliste a un peu prématurément déclaré que le WTC 7 s’était effondré ou était en train de s’effondrer, tandis qu’une journaliste de la BBC a annoncé 20 minutes trop tôt qu’il s’était effondré... ne faisant que reprendre la rumeur qui circulait partout. Affaibli par 7 heures d’incendie, que les pompiers n’ont pas pu calmer (puisqu’il y avait une rupture de l’approvisionnement en eau au WTC 7), la structure d’acier a finalement et logiquement rompu vers 17h (la colonne 79 a lâché, mais le reste était aussi affaibli), ne suscitant aucune surprise chez les pompiers et nombre de médias qui en parlaient depuis le début de l’après-midi. Seuls ceux qui n’ont pas suivi le cours des événements sont tombés des nues, ne comprenant pas comment cela avait pu se produire, et imaginant en plus, à tort, que tout cela était imprévisible. D’où les théories du complot à ce sujet. Je ne vois aucun mystère là-dedans.

    Les pompiers n’ont cessé d’entourer le WTC 7. Comment pouvez-vous imaginer qu’une démolition contrôlée express a pu être organisée sous leur nez sans qu’ils s’en rendent compte ? Et, quand bien même votre hypothèse hautement improbable serait vraie, qu’est-ce que cela changerait ? Si, par mesure de sécurité, on avait décidé (en deux ou trois heures) de faire tomber ce bâtiment qui était irrécupérable ? Cela ne change rien de fondamental à l’histoire du 11/9.


  • vote
    Sutter Kane Sutter Kane 21 juin 20:56

    @pemile
    Je comprends qu’on puisse vouloir connaître avec la plus grande exactitude comment le WTC 7 est tombé. Mais, au fond, où est l’intérêt, hormis pour les gens passionnés par la construction de gratte-ciel ? Car le seul intérêt pour le commun des mortels, au fond, c’est de savoir si une démolition contrôlée prévue de longue date, dans le cadre d’un méga complot intérieur US, a pu avoir lieu. Or, comme il semble bien qu’une démolition contrôlée absolument silencieuse ne soit pas possible, cette hypothèse ne tient pas la route.

    Regardez cette vidéo, qui montre la chute du WTC 7 sous 23 angles. A 2’07, vous entendrez une "explosion", qui doit correspondre à la rupture de la colonne 79. On n’entend aucune autre "explosion". Vous entendez la même "explosion" à 10’08. D’ailleurs, à mi-parcours de la chute finale, on observe une déformation sur le toit, la partie gauche est un peu plus haute que le reste (bref, ça casse au-dessus de la zone où l’écroulement a commencé).

    A noter que beaucoup de médias américains avaient traité de la chute du WTC 7 le jour du 11/9, et que sa chute à venir avait été annoncée par différents protagonistes (dont des pompiers) à la télé.


  • 2 votes
    Sutter Kane Sutter Kane 21 juin 17:52

    @Le Zouav
    Vous avez raison, ce sujet est très important. Même si on n’a pas la certitude absolue qu’il y a eu délits d’intitiés, cela semble néanmoins (très) probable. Et ce sujet est masqué par d’autres aspects du 11/9, plus sensationalistes (démolition contrôlée...), qui font en effet diversion. Je crois que c’est un peu ce que voulait dire Eric Laurent, lorsqu’il disait que les conspirationnistes les plus délirants étaient les pires fossoyeurs de la vérité, car ils nous détournent des vraies questions dérangeantes, comme celle que vous pointez (mais il y en a d’autres).

    En effet, Cheney et toute l’administration Bush ont clairement menti lorsqu’ils ont dit qu’une telle attaque était inenvisageable et qu’aucun renseignement n’avait été reçu. C’est sur ce type de mensonge qu’il aurait fallu creuser, se focaliser et questionner inlassablement les autorités, car ces mensonges sont indéniables (les preuves sont là). Mais, malheureusement, ce sujet est moins "sexy" que les histoires de nanothermite et de missile au Pentagone...

Tous les commentaires de cet auteur

Ses favoris


Les thèmes de l'auteur






Palmarès