Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

totof

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 92 0
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires



  • vote
    totof (---.---.---.73) 22 janvier 00:35

    Alors moi, la tronche des deux mecs derrière me donne envie de relancer Action Directe...


  • 1 vote
    totof (---.---.---.73) 19 janvier 14:48

    @Antisimpliste
    Absolument d’accord avec ce que vous écrivez. J’ai eu un échange avec ce Ruffin lors d’une de ses conférences et en fait, il m’apparait maintenant comme tous ces gaucho : complètement aliéné. Il est pour le progrès et il n’arrive pas à faire le lien entre la fin des sociétés traditionnelles (si j’ai bien compris, dans sa tête, tout ce qui est traditionnel = sale, mauvais) et l’ordre capitaliste dont il se plaint. En fait, lui et ses semblables qui squattent l’appellation d’extrême-gauche ont un imaginaire à la Amélie Poulain : ils se verraient tous bien exister dans l’ancienne configuration du mode de production, le fordisme, mais un fordisme amélioré, dans lequel les sociétés traditionnelles agoniseraient toujours (les progressistes veulent la fin des sociétés traditionnelles) mais où en plus la petite-bourgeoisie intellectuelle dont il fait partie serait reconnue "à sa juste valeur", c’est-à-dire qu’elle pourrait vivre sans bosser. 

    Bref, on a affaire à un progressiste tout à fait intolérant, comme tous ces gens de la soi-disant extrême gauche. Pas très radical tout ça...

    Ce qui n’empêche pas que ce qu’il dit est globalement juste même si, si on fait vraiment la somme de ce que ça apporte de nouveau, on se gratte un peu la tête... J’aurais quand même aimé qu’il donne ces références pour dire que Mitterrand tendait plutôt à éviter le tournant la politique de la rigueur mais que c’est Fabius qui l’a poussé. C’est peut-être vrai mais d’où le sait-il ?


  • 2 votes
    totof (---.---.---.33) 22 septembre 2015 17:04

    J’ajoute que l’industrie culturelle nous vend l’idée que la dépolitisation est le meilleur moyen de faire la fête,de passer pour un fêtard en tout cas et donc de faire l’amour. Pour avoir l’air joyeux aujourd’hui, il faut avoir l’air insignifiant. Je suis sûr que très peu de gens ont fait l’amour ce jour-là dans cette techno-parade. Beaucoup de défonce et peu de baise à mon avis... Sacré fêtards...


  • 2 votes
    totof (---.---.---.33) 22 septembre 2015 16:59

    Je ne comprends pas le message de lemi. L’absence de commentaires nous laisse libre de notre jugement, non ? Et que voit-on ? Une foule de jeunes totalement dépolitisés qui danse sur une musique qui n’en est pas une, qui a aboli l’histoire de la musique et la mélodie. Bref, nous sommes bien en plein fascisme et tout ça va très mal se terminer. C’est tout simplement horrible.


  • 5 votes
    totof (---.---.---.192) 19 septembre 2015 00:19

    Dans un de mes anciens boulots, j’avais eu des contacts avec la police politique, ce qu’on nommait alors par l’euphémisme RG (aujourd’hui DGSI). Et les RG disaient que chez eux, tout le monde savait que c’était Chirac qui avait fait assassiner Boulin. Si les RG le disent...
    Je pense que c’est un des deux personnages dont la fille de Boulin refuse de dire le nom. Normal, il est encore en vie. Quand je pense que les médias essayent de nous le faire passer pour une sorte de papa-gateau maintenant alors que ce type est un mafieu de la pire espèce. D’ailleurs, quand Sarko est passé président après lui, j’avais remarqué que la famille Boulin avait déjà essayé de relancer l’enquête : certainement parce que Chirac n’avait plus son immunité de président. La notion d’Etat profond est ici particulièrement intéressante. Elle montre qu’il n’y a rien à espérer de l’Etat qui n’est qu’une engeance aux mains d’une caste. Je ne comprends pas ce que la famille Boulin espère de toutes ces démarches : ils ne parviendront jamais à la vérité puisque la "justice" est le fait de l’Etat et que l’Etat appartient à cette caste.

Les thèmes de l'auteur






Palmarès