Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > À quoi sert l’art ?

À quoi sert l’art ?

À quoi sert l’art ? par Bernard Stiegler (Janvier 03). Réalisation : arscenic.tv 

 

 

Frédéric Clad

 

Tags : Société Publicité Art Culture



Réagissez à l'article

12 réactions à cet article


  • 2 votes
    michel-charles michel-charles 29 juillet 11:06

    L’Art est détourné par des mafieux pour faire de l’argent (salles des ventes..galeries..)...les pauvres se contente d’aller dans des musées... !


    • 1 vote
      Deepnofin 29 juillet 15:15

      @michel-charles Et il est surtout détourné par la Mafia de la Finance Internationale ( qui n’est finalement que l’aboutissement de la maladie de l’égo de l’Homme, du culte de l’individualisme, de l’élévation physique pour satisfaire ses intérêts personnels au détriment de l’intérêt collectif ) afin de cloisonner les coeurs des hommes dans cette société consumériste et totalement détournée du spirituel.

      C’est pour ça que les artistes mis en avant par le système ( peinture, sculpture, littérature, mais je pense surtout à la musique car c’est mon domaine ) sont toujours, à défaut d’être dénués de talent artistique, handicapés d’une conscience lourde, incapable de décoller du "terre-à-terrisme". Et si ce ne sont pas les artistes qui sont handicapés, alors c’est au moins leurs oeuvres. Car le système doit nous faire croire à cette norme pour nous priver de toute élévation spirituelle.

      Enfin... c’est mon ressenti, et je généralise à outrance. D’ailleurs en réalité je n’y connais rien car ça fait bien longtemps que je n’écoute plus les daubes qui passent sur les ondes. Mais, en l’occurrence, je crois que la Fabrication du Consentement passe aussi, et en grande partie, par les artistes qui sont mis en avant par l’Oligarchie. Par exemple : pourquoi les zikos sont toujours de gauche ? C’est quoi cet espèce de consensus puant ? N’est-ce pas finalement l’héritage des travaux d’Edward Bernays ?

      Bref. Des designers, en veux-tu en voilà. Mais des artistes...

      Même si ça change, enfin, grâce au basculement idéologique que nous sommes en train de vivre.

      Si Dieu est mort, ressuscitons-le.

      ( PS : commentaire hors sujet avec la vidéo, mais même si j’apprécie bcp Stiegler je n’ai clairement pas le niveau culturel, intellectuel, ni le recul nécessaire au visionnage de cette vidéo pour arpenter son terrain )


    • 2 votes
      attis attis 29 juillet 15:49

      @Deepnofin
      L’art dominant a toujours été un outil de propagande de la classe dominante. Aujourd’hui, l’art moderne dominant fait passer une idée du beau qui doit s’accorder avec l’esthétique des produits de consommation de masse, comme le dit l’intervenant de la vidéo.

      La classe dominante actuelle achète les productions de l’art moderne dominant pour cette raison, mais aussi pour blanchir son argent sale. Certaines transactions ont même un caractère géopolitique, comme la vente record des joueurs de cartes de Cézanne, achetés par le Qatar au moment de l’invasion de la Libye, à un armateur grec qui faisait précisément ses affaires avec la Libye. Allez savoir où est réellement passé ce pognon (voire même si cette transaction a réellement eu lieu, et si elle a eu lieu, à quel prix réel).

      Quant aux artistes qui sont tous de gauche, c’est pas compliqué : ils suivent le pognon, vu que c’est la gauche qui donne le plus de subventions.

       

      La deuxième partie de la vidéo est intéressante, en ce qu’elle rappelle toute la naïveté de cette époque qui suivait immédiatement le 11 septembre. Je ne critique pas : j’étais certainement encore plus naïf que l’intervenant à ce moment-là.


    • 1 vote
      Deepnofin 29 juillet 17:22

      @attis Oui, bien vu pour cette réponse. J’avais même pas pensé à "ils suivent le pognon" tellement ça parait contradictoire avec les valeurs qu’ils prônent dans leur zik ( enfin jparle d’une certaine catégorie d’artistes, genre les Enfoirés pour ne citer qu’eux ).

      Quant à la fin de la vidéo pareil j’ai eu le même ressentiment. C’est fou comment on a évolué depuis. Jveux dire, la mécanique du monde, les plans de l’Oligarchie ont subi la forte accélération qu’on connait, et nous, en réaction et grâce au net, ça nous a permis de comprendre des taaaas de choses ( là aussi je généralise, mais jcrois à l’éveil des consciences, et même si on reste divisés, on ne devrait pas trop tarder à comprendre qu’on doit s’unir contre le même ennemi )


    • 1 vote
      Jean Keim Jean Keim 29 juillet 18:06
      J’ai décroché assez vite.
      Pourquoi l’art devrait-s’il servir à qq. chose ? 

      • vote
        maQiavel maQiavel 29 juillet 18:10

        @Jean Keim
        En tous cas l’art a une fonction sociale chez les homo-sapiens ...


      • vote
        Qamarad Qamarad 30 juillet 19:43

        @Jean Keim
        A exprimer votre humanité peut-être ?


      • vote
        le celte le celte 29 juillet 19:48

        Monologue assez longuet dont une partie importante est consacrée à l’esthétisme, mais l’ Art en soit n’a pas vocation à produire du "beau", la valeur d’une oeuvre unique ne se place t-elle pas à hauteur du sublime, hors du temps et de la raison ?

        L’Art est inutile c’est la raison profonde de son utilité sans doute.


        • vote
          mmbbb 30 juillet 12:51

          propos a un peu long, Cet auteur est quelque peu angoisse, J’appartiens a cette generation il vrai ( cet auteur a raison ), ou les personnes avaient encore le sens du travail bien fait Ils ’appropriaient leur travail , J’ai aide un artisan platrier peintre , il etait nullement question de laisser un chantier dont les finitions laissaient une mauvaise image de travail bâclé, J’ai retrouvé cette ambiance dans les rues des villes italiennes ou l’arcitecture,l’art present nous baignent dans une atmosphère d harmonie . Nul besoin d’être chaussé de Nike afin d’aprécier le beau, il suffit d’avoir les sens en éveil , de se débarrasser de cet intellectualisme sur le beau et de se laisser aller a cette imprégnation, Laissons les référence philosophiques et nettoyons notre esprit afin d’avoir cette fraicheur cette spontaneite d’appréciation, Peu importe que votre voisin vous meprise si vous n’êtes pas dans la norme vestimenatire , j’en ai rien a cirer il suffit d être curieux et d’aller a la rencontre des expos, des artistes L’auteur a tort, l ’art fait appellle aux sens, A Florence, j’ai eu de belles emotions devant tant de beaute Je ne bande pas lorsque je traverse le quartier de la part dieu tant l’architecture d’avant garde est devenue d’arrière , J’habite près de Lyon, la place des terreaux a ete refaite il y a vingt ans , Buren en fut l’architecte, Bien que le redessin de cette place ne soit pas rejetable, c’est surtout la finition qui est deplorable, les petites fontaines n’ont jamais et synchronisees et dégueulent et les dalles se dechaussent. Travail lamenatble un deni du respect des autres Les maîtres d’ouvrage n’en ont plus rien a cirer , uniquement le concept est valable, Ce sont des porcs pour reprendre l’expression animaliere de cet auteur, Quant a l’art contemporain, cet auteur fait l’impasse, Cet art est code et sert uniquement a se foutre et a mepriser le peuple ( plug anal vert ) , cette bourgeoise decadente de surcroit veut nous imposer ces criteres esthétiques et nous devrions tout accepter comme la merde en boite de cet artiste italien A l’auteur, il faut pas s’etonner que certains ont une tendance a vouloire voter FN puisqu une certaine bourgoisie par son arrogance et son mepris motive ce vote Sur ce plug j’en empalerai plus d’un de ces "artistes " , Ce monde artistique je le connais un peu et il est vrai que ce n’est pas la modestie qui va etouffée certains de ces " creatifs ",


          • vote
            Rotorr 2 août 17:00

            Analyse correcte mais je me permet de corriger une grossière erreur au départ sur la naissance du concept d’Art. L’erreur est assez grossière, puisque du niveau d’un 1ere année en histoire de l’Art.

            La naissance de l’Art se fait à partir de la Renaissance Italienne, et non pas au XIXeme ! Elle se fait à partir du moment où une certaine caste d’artisans, va commencer à considérer sa production comme le fruit d’une pensée, d’une conception du monde, d’un discours théorique, et non plus comme le résultat d’un travail artisanal à vocation utilitaire. De là se fera la scission entre Art et Artisanat. A partir de là, les artistes Italiens, principalement les Florentins, mais pas que, vont commencer à accompagner leur production par des traités sur l’Art, Da Vinci étant l’exemple le plus connu. Les premières histoires de l’Art apparaissent, comme celle de Vasari.

            Enfin, la naissance de l’Art est lié à le modification de son contexte de production, à savoir l’émergence d’une nouvelle classe sociale marchande, prête à payer le prix fort pour collectionner non pas de l’artisanat, mais des oeuvres d’Art à fort contenu intellectuel, donc une valeur ajoutée. Cette classe sociale, c’est déjà la bourgeoisie, qui existe déjà dans ce système de Républiques Italiennes (Florence, Sienne, Pise, Rome...) en avance sur l’Europe, et qui seront ensuite concurrencées par les Pays Bas (Vermeer...). La Révolution moderniste du XIX (naturalisme, impressionnisme...blablabla ) n’a fait qu’augmenter le processus, en y ajoutant le phénomène de la Presse et de l’Opinion Publique, puisque pour cela la Révolution de Gutenberg devait faire son effect avant. Donc NON, le XIX eme n’est en aucun la naissance de l’Art, (ni de la bourgeoisie puisque le capitalism prend son envol à Venise à ce moment là) mais la naissance de sa Critique moderniste.

            Bonne analyse, le reste est parfait, mais le début est à revoir... Moins


            • 2 votes
              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 2 août 17:12

              @Rotorr
              "La naissance de l’Art se fait à partir de la Renaissance Italienne"


              C’est surtout la naissance de l’artiste qui date de la Renaissance. La naissance de l’art coïncide avec celle de l’humanité. 


            • vote
              aldous aldous 2 août 22:59
              L’existence d’un "prolétariat bourgeois" est selon Engels le principal frein à la révolution anticapitaliste.
              

              Ajouter une réaction


                Si vous avez un compte AgoraVoxTV, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

                Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



              FAIRE UN DON

              :-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

              (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

              Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

              Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

              Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en bleu.

              Si vous constatez un bug, contactez-nous.








Palmarès