Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Angkor : un patrimoine universel exceptionnel

Angkor : un patrimoine universel exceptionnel

Angkor est l’un des principaux sites archéologiques de l’Asie du Sud-Est. S’étendant sur quelque 400 km2 couverts en partie par la forêt, le parc archéologique d’Angkor recèle les admirables vestiges des différentes capitales de l’Empire khmer qui rayonna entre le IXe et le XVe siècle : le célèbre temple d’Angkor Vat et, à Angkor Thom, le temple du Bayon orné d’innombrables sculptures. (UNESCO - classement au patrimoine mondial depuis 1992)

 

Sommaire

- Documentaire Arte 2013 : "Angkor redécouvert" 1:26:29

Pour aller plus loin : 

 - Extraits d'articles récents + Wikipédia

 - "ANGKOR - Visit from the sun" (vidéo avec un drone)

 - THE TEMPLES OF ANGKOR | A Glidecam Tour (vidéo)

 - Diverses vidéos (émissions, documentaires...) consacrées au Cambodge et à Angkor

 - Théories alternatives : "ancient aliens" / comparaison avec les Mayas (Palenque)

 - Illustrations capturées dans les vidéos présentées

 

 - - - 

 

 

Angkor redécouvert

 

Au Cambodge, la forêt tropicale a envahi l'ancienne capitale khmère, mais les vestiges des sanctuaires érigés par les souverains successifs, entre le VIIIe siècle et l'abandon d'Angkor en 1431, témoignent de son influence passée. Une enquête archéologique spectaculaire qui renouvelle nos connaissances sur la capitale de l'Empire khmer, 150 ans après la découverte de ses ruines.

 

Arte 2013 http://www.arte.tv/guide/fr/048324-000-A/angkor-redecouvert

 

Don Calo - durée 1:26:29

 

 

" Imaginez toutes les cathédrales de France réunies dans une grande forêt." Au Cambodge, la forêt tropicale a envahi l'ancienne capitale khmère, mais les vestiges des sanctuaires érigés par les souverains successifs, entre le VIIIe siècle et l'abandon d'Angkor en 1431, témoignent de son influence passée. Comment la cité est-elle née et s'est-elle développée jusqu'à devenir la plus grande ville jamais édifiée au XIIIe siècle ? Près de cent cinquante ans après leur découverte, ses ruines émouvantes et spectaculaires commencent tout juste à livrer leurs secrets. Grâce à un laser révolutionnaire, des scientifiques ont réussi à relever les empreintes laissées par les bâtiments disparus, et à reconstituer la topographie des lieux et les vagues d'expansion de la ville. Mais c'est à un archéologue français que l'on doit la résolution d'une énigme tenace : en étudiant le site de Koh Ker, où fut déplacée la capitale au cours d'une parenthèse de vingt ans, Éric Bourdonneau a levé le voile sur le fonctionnement des temples, le sens de leur architecture et de leur statuaire, dominée par des représentations des dieux Shiva et Yama. Monuments funéraires, ces constructions avaient pour vocation de préparer le passage des rois khmers dans l'au-delà. Une théorie que confirment les statues et moulages légués par Louis Delaporte - l'un des premiers explorateurs de la cité cambodgienne - et exhumés de la cave de l'abbaye de Saint-Riquier, dans la baie de Somme, par Pierre Baptiste, conservateur au musée Guimet. De son côté, aiguillé par la découverte d'un tronc d'arbre sacré à Angkor Thom, l'archéologue Jacques Gaucher aurait identifié le centre historique, politique et religieux de l'empire...

 

Trésors inestimables

 

Captivant de bout en bout, Angkor redécouvert propose un tour d'horizon des dernières avancées scientifiques en retraçant, non sans suspense, les étapes qui ont conduit les archéologues français à percer les mystères de la cité endormie, dont la beauté fascinante habite le film. Le documentaire met ainsi en évidence le rôle fondamental des dessins et moulages rapportés par Louis Delaporte pour la recherche actuelle. Conservés en France, ces trésors apparaissent d'autant plus inestimables qu'un champignon altère inexorablement le grès des monuments d'Angkor, menaçant, à terme, d'engloutir à jamais les secrets de la civilisation khmère.

 

Arte 2013 http://www.arte.tv/guide/fr/048324-000-A/angkor-redecouvert

 

 Des trésors inestimables, situés dans le pays "le plus bombardé de l'histoire"... [ les États-Unis interviennent intensivement (larguant plus de 2,7 millions de tonnes de bombes, faisant du Cambodge le pays le plus bombardé de l'histoire4) - Wikipédia ]

...

 

 

 Pour aller plus loin :

 

 (Wikipédia)

 

Angkor est un site archéologique du Cambodge composé d'un ensemble de ruines et d'aménagements hydrauliques (barays, canaux) qui fut une des capitales de l'Empire khmer, existant approximativement du IXe au XVe siècle.

 

Ces ruines sont situées dans les forêts au nord du Tonlé Sap, en bordure de la ville de Siem Reap. Classées depuis 1992 au patrimoine mondial par l'UNESCO, elles attirent plus d'un million de visiteurs par an, constituant ainsi la principale attraction touristique au Cambodge. ...

 

 - - -

 

Cambodge : Angkor Vat, le temple le mieux préservé d'Angkor 
 Antony Mason / Editions GEO - Mardi 2 août 2016

 

(extraits)

 

« Angkor Vat est si emblématique du Cambodge et de la grandeur de l’ancien empire khmer que l’on confond souvent le site d’Angkor avec ce seul monument, que beaucoup considèrent comme la huitième merveille du monde.

 

Angkor ("la cité"), dont la construction remonte au IXe siècle apr. J.-C., offre le témoignage architectural le mieux conservé de ce que fut l’empire khmer. À son apogée, celui-ci englobait, outre l’actuel Cambodge, l’essentiel de la Thaïlande et du Laos. Avec une population estimée à 750 000 habitants, sa capitale, établie au nord du Tonlé Sap, était l’une des plus vastes villes du monde médiéval.

 

Le pays avait adopté la religion de l’Inde, avec laquelle il était en contact depuis près de mille ans. Les rois khmers édifièrent à Angkor de magnifiques temples hindouistes à partir de 880 av. J.-C. Angkor Vat, bâti sous le règne de Suryavarman II (1113-1150) et dédié à Vishnou, est le plus grand et le plus célèbre de tous. Ses plateformes carrées concentriques, alignées sur les points cardinaux, dessinent une carte symbolique de la Terre. Au centre se dressent cinq tours en forme de bouton de lotus, représentant les cinq pics du mont Mérou, le lieu de séjour des dieux dans la cosmogonie hindouiste. Dans la cour intérieure, les murs sont couverts de bas-reliefs relatant des épisodes du Mahabharata et du Ramayana, les deux grandes épopées de la mythologie hindoue, ainsi que les conquêtes khmères.

 

Angkor Vat est entouré d’une ceinture carrée de douves, symbolisant les océans. L’eau est en fait partout dans l’ancienne capitale khmère, parcourue d’un réseau de canaux et pourvue de deux réservoirs monumentaux (baray occidental et baray oriental) qui retiennent l’eau à l’intérieur de digues surélevées ... »

 

Antony Mason / Editions GEO

 

 - - -

 

Une cité géante découverte autour des temples d'Angkor, au Cambodge
Le 14/06/2016 - Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences

 

(extraits)

 

« Une seconde étude des alentours des temples d’Angkor, au Cambodge, à l’aide d’un laser aéroporté, a révélé les restes de cités entières cachées sous la forêt tropicale. Présentés ce lundi et publiés mardi, ces résultats confirment les découvertes de 2012 : une véritable mégalopole s’étendait dans cette région, avant d’être littéralement abandonnée, pour des raisons inconnues. (...)

 

L’exploration en est aujourd'hui très difficile et c’est du ciel qu’est venu l’outil idéal pour les archéologues. Avec un rayon laser aéroporté, un Lidar (pour Light detection and ranging), en visible, en ultraviolet ou en proche infrarouge, peut sonder sous les arbres et mesurer finement la hauteur sous l’appareil, ce qui permet de réaliser un profil du terrain le long de la trajectoire. (...)

 

En 2012, l’équipe menée par l’archéologue Damian Evans, en collaboration avec l'École française d'Extrême-Orient, avait survolé de cette manière 370 km2. Publiés en 2013, les résultats, comme nous le relations à l’époque, révélaient le vaste réseau urbain de la cité d'Angkor, s’étendant bien au-delà des temples. Surtout, il est alors apparu que, contrairement à ce que l’on pensait, les constructions situées hors des enclos fortifiés étaient tout à fait semblables à celles de l’intérieur. Cette observation a contraint à réviser la vision jusque-là admise des cités khmères, qui les voyait concentrées dans les fortifications, avec des habitations sommaires aux alentours.

 

Damian Evans vient de récidiver, explorant en 2015, après la mousson, environ 1.910 km2. Compte tenu du recouvrement de ces deux études de terrain, la surface totale désormais connue est d’environ 2.230 km2. L’analyse montre de vastes agglomérations complexes, avec de larges voies de circulation. Le survol de 2015 a notamment permis d’étudier une cité militaire, Banteay Chhmar, des XIIe et XIIIe siècles, ainsi que Preah Khan de Kompong Svay, que l’auteur qualifie de complexe industriel. Le Lidar révèle d’étonnantes constructions rectangulaires, que l’on ne sait pas interpréter. ... »

 

Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences

 

 - - - 

 

"ANGKOR - Visit from the sun"

 

5mars http://www.5mars.com/ - 2015 - durée 3:59

 

 

Les temples d'Angkor vus d'un drone

 

(extraits)

 

« Angkor comme si vous y étiez grâce à un drone qui a survolé les temples situés au Cambodge (Asie du Sud-Est). L'Autorité Nationale Apsara qui s'occupe de la protection, de l'entretien, de la conservation et de la mise en valeur du parc archéologique a autorisé le réalisateur originaire de Bretagne, Guillaume Le Berre, à filmer, durant une journée, ces joyaux de la culture khmère.

 

Le tournage a débuté, au début du mois d'avril, dès 5h30 du matin, au lever du soleil. Intitulée « Angkor : Visit from the sun », la vidéo de 3 minutes 59 produite par 5mars montre la beauté et la magie de cet empire qui rayonna du IXe au XVe siècle. Elle débute avec au loin Angkor Vat qui se dévoile. Puis, le drone filme vu d'en haut le temple avec ses cinq tours.

 

Puis, direction le Bayon, avec de gros plans sur les visages des bouddhas, avant de découvrir Ta Prohm, temple totalement enserré dans des racines d'arbres et où ont été tourné certaines scènes du film Tomb Raider ... »

 

Par Aude Godfryd Mis à jour le 15/09/2015, Publié le 05/05/2015 (Le Figaro)

 

 

 - - - 

 

THE TEMPLES OF ANGKOR | A Glidecam Tour

 

Tyler Fairbank - 2016 - durée 5:11

 

 

 - - -

 

Cambodge - Echappées belles - 2015
Echappées belles - durée 1:29:58

 

 - - -

 

J'irai dormir chez vous - Cambodge 
Jango Fett - durée 49:08

 

 - - -

 

Les Merveilles d'Angkor au Cambodge

CRESS Media - 2013 - durée 20:15

 

 - - - 

 

Angkor Wat from the Air - 2015

Matador Network - durée 2:54

 

 - - - 

 

Parallel Civilizations : Ancient Angkor and the Ancient Maya (conférence en anglais - Charles J. MacCurdy Professor of Anthropology, Emeritus at Yale University)

GradSpotlight - durée 1:29:15

 

 - - -

 

Ancient Mega Struture AngkorWat [Technology From the Alien]

Khmertoobe - durée 3:13

 

 - - - 

 

Angkor Wat vs Maya Civilization. Ancient Aliens

benemund3 ancient alien. - durée 11:30

 

 - - - 
 

 

 

 

 

Tags : Asie Histoire Art Culture Etonnant International Science et techno Archéologie



Réagissez à l'article

79 réactions à cet article


  • 2 votes
    Hijack ... Hijack ... 6 août 12:31

    Merci pour le partage ... On en parlait en famille, justement hier de cette civilisation.
    Je n’ai vu pour l’instant que le début, mais c’est excellent !


    • 2 votes
      Pilule Rouge Pilule Rouge 6 août 15:48

      @Hijack ...

      Oui c’est magnifique, les vestiges d’une sorte de paradis perdu...

      Malgré toute la technologie dont nous disposons actuellement, nous sommes incapables de bâtir pareille merveille. On imagine à peine à quel point cette cité spirituelle devait être sublime à l’époque.


    • vote
      ITman (---.---.201.70) 8 août 16:29

      Bonjour, J’ai vu en entier, solide et sympa !

      Réinterprétation de certains sites kmer argumentés avec les derniers éléments découverts.

      ++


    • vote
      Stupeur Stupeur 8 août 20:38

      @Hijack ...
      Les grands esprits se rencontrent smiley


    • vote
      medialter medialter 6 août 12:43

      Toutes ces généralités sur Angkor font silence sur son mystère le plus épais : Son Stégosaure. Comment cette civilisation du XII° a-t-elle eu connaissance de l’existence de cette espèce ayant vécu il y a 150 millions d’années, découverte au XIX°, alors que tous les fossiles existants furent trouvés en Amérique du Nord ? Comme d’habitude, la science préfère évacuer cette épine dans le pied en y voyant un artiste bourré qui voulait représenter un caméléon, ou en s’attaquant aux théories délirantes qui y voient l’existence de dinosaures au moyen-âge. Cette civilisation avait-elle accès à des archives aujourd’hui disparues ?


      • 4 votes
        jeanpiètre jeanpiètre 6 août 12:58

        @medialter
        on dirait plutôt un pokemon ^^


      • vote
        Stupeur Stupeur 6 août 12:59

        @medialter
        En effet, c’est stupéfiant ! smiley
        Le stégosaure est aussi visible dans la dernière vidéo proposée dans l’article (Angkor Wat vs Maya Civilization. Ancient Aliens) à 7:30


      • 5 votes
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 6 août 13:08

        @jeanpiètre
        "on dirait plutôt un pokemon ^^"


        Absolument et c’est encore plus extraordinaire. Comment cette civilisation du XIIe siècle a-t-elle eu connaissance de l’existence des pokemon qui ne sont apparus que plus de 8 siècles plus tard ?? 


      • 6 votes
        Kelsos (---.---.115.13) 6 août 13:16

        @medialter

        La science n’a pas l’obligation de répondre aux zinzins créationnistes, il s’agit juste d’un buffle avec des feuilles de lotus en arrière plan. Pourquoi n’y aurait il qu’une seule représentation d’un animal aussi fantastique ? Vous êtes ridicule.


      • 2 votes
        Carmela (---.---.210.191) 6 août 13:32

        @medialter
        Vous avez essayé de chercher du côté de la piste Viking ? Ces derniers, lors de leur expansion migratoire (vers l’an 1000 jusqu’au 15ème) auraient découvert le continent nord américain. Sur le retour, ils auraient pu offrir ou négocier leurs trouvailles avec d’autres aventuriers-voyageurs en partance pour l’Asie ?


      • 3 votes
        medialter medialter 6 août 13:39

        @Kelsos
        "La science n’a pas l’obligation de répondre aux zinzins créationnistes"

        *

        Ai-je parlé de créationnisme ?

        *

        "il s’agit juste d’un buffle avec des feuilles de lotus en arrière plan"  smiley

        *

        Comment ai-je pu ne pas penser à ça ? Peut-être aussi une vache avec des sacs sur le dos, aussi ? Les Khmers auraient-ils inventé la mule chargée au taquet ?


      • 2 votes
        medialter medialter 6 août 13:40

        @Carmela
        "Vous avez essayé de chercher du côté de la piste Viking ? Ces derniers, lors de leur expansion migratoire (vers l’an 1000 jusqu’au 15ème) auraient découvert le continent nord américain"

        *

        Les vikings cherchaient des fossiles ?


      • 1 vote
        Carmela (---.---.210.191) 6 août 13:47

        @medialter
        Ils raflaient tout sur leur passage. On peut imaginer leurs gosses s’amuser à la marelle avec des fossile smiley


      • vote
        Carmela (---.---.210.191) 6 août 13:48

        @Carmela
        des fossilleS


      • vote
        Ozi Ozi 6 août 14:01

        Plusieurs hypothèses, celle d’un reptile ressemblant aujourd’hui disparu n’est pas à exclure (enfin bon on attend les preuves), sinon c’est peut être la représentation d’animaux disparus, sous transe comme chez les chamanes.. ou alors..

        Dans la même veine on retrouve ce genre d’anomalie en Amérique du Sud ou alors au Mexique avec ces représentations d’éléphants dans l’art pré-colombien qui posent de sérieuses questions : http://www.inmysteriam.fr/enigmes-historiques/lenigme-des-representations-delephants-dans-lart-precolombien.html


      • 2 votes
        medialter medialter 6 août 14:20

        @Ozi
        "c’est peut être la représentation d’animaux disparus, sous transe comme chez les chamanes"

        *

        Cette hypothèse là me plaît bien, les annales akhashiques sont en effet une piste intéressante. Mais personnellement, je préfère celles des archives disparues, qui expliqueraient l’existence de maquettes d’avions, ou des représentations d’Abydos présentées comme des palimpsestes, ce qui ne résiste pas au principe de l’infinitésimale probabilité


      • 2 votes
        Mr.Kout 6 août 14:25

        @Ozi

        Autant le stégosaure reste mystérieux autant cette histoire d’éléphant est démontable en un mot : Tapir.


      • 2 votes
        Ozi Ozi 6 août 14:48

        @Mr.Kout

        La trompe est bien grande pour des Tapirs ----> http://www.richardcassaro.com/wp-content/uploads/2012/05/Maya-Bali-Elephants-Old-World-New-World-Elephants.jpg

        Quant à la taille et le fait qu’ils soient montés ---> https://zegatt.files.wordpress.com/2013/03/elephants.jpg

        Donc bon, je ne serais pas aussi affirmatif que toi..  smiley


      • vote
        Stupeur Stupeur 8 août 20:54

        J’ai eu la confirmation d’un spécialiste des dinosaures (mon neveu de 5 ans) : "un stekosaure !" (pas facile à prononcer) smiley


      • 3 votes
        Kelsos (---.---.115.13) 6 août 13:26

        • vote
          medialter medialter 6 août 13:43

          @Kelsos
          Juste un iguane ou un caméléon. Vous portez des lunettes ?


        • vote
          Ozi Ozi 6 août 13:49

          @Kelsos

          C’est pas le même arrière plan et on devinerait presque un triceratops au dessus.. 


        • 3 votes
          Kelsos (---.---.115.13) 6 août 14:47
          1. @medialter

          2. Juste un iguane ou un caméléon

          3. Sottises, ce sont des bébés xénomorphes.

        • 5 votes
          Kelsos (---.---.115.13) 6 août 14:07
          1. <<C’est pas le même arrière plan nianiania (déni), ça ne peut être qu’un stégosaure (fantasme).>>

          2. Pfffff vous êtes désespérant de connerie... En fait pourquoi votre stégosaure est représenté avec des cornes ? Mais non suis-je bête, ce ne sont pas des cornes mais des antennes, conclusion logique, ceci est un alien et pas un stupide stégosaure.

          • vote
            Ozi Ozi 6 août 14:13

            @Kelsos :"ça ne peut être qu’un stégosaure (fantasme)"

            C’est ton fantasme mon grand, je n’ais rien affirmé du tout.. Juste dis la vérité, à savoir que ce n’est pas le même arrière plan avec ses mosaïques..


          • 1 vote
            medialter medialter 6 août 14:23

            @Kelsos
            Et ton lotus sur le dos, tu crois que c’est sa place, et tu ne penses pas qu’il a une sale gueule ?


          • 6 votes
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 6 août 14:42

            N’importe quoi, l’hypothèse du stégosaure !! Alors qu’on voit bien que c’est un bébé diplodocus avec un cou raccourci et un motif décoratif de lotus sur le dos. Pourquoi un diplodocus ? Parce que les Vikings commandé par le chef Eroch Thuknorghtalfskhrosrt on envahi cette région du monde et chargeaient à dos de diplodocus (en revanche, essayez de vous asseoir sur un stégosaure !) Pourquoi avec un cou raccourci ? Parce que sinon ça ne rentrait pas dans le format ! Pourquoi des motifs de lotus derrière ? Pour faire joli ! Voilà, pas besoin de chercher des explications tordues quand tout est simple !


          • 4 votes
            Kelsos (---.---.115.13) 6 août 14:44
            1. @medialter

            2. Le fait que l’animal représenté ne ressemble absolument pas à un stégosaure ne semble pas vous poser de problème, "tu ne penses pas qu’il a une sale gueule ?" vous êtes sélectif, ça conforte vos croyances bizarres.

            3. Sinon il y a partout des feuilles de lotus à Angkor, mais qu’un seul stégosaure, étrange étrange...

            4. https://www.colourbox.com/preview/3549962-closeup-of-a-bas-relief-at-the-angkor-wat-temple.jpg

            5. Vous avez vu cet étrange éléphant avec des plumes sur la tête, Dumbo au carnaval de Rio ?

          • vote
            Ozi Ozi 6 août 14:50

            @Kelsos :"Vous avez vu cet étrange éléphant avec des plumes sur la tête"

            Un tapir ?


          • vote
            Carmela (---.---.210.191) 6 août 14:56

            @Qaspard Delanuit
             smiley smiley smiley


          • 1 vote
            Hijack ... Hijack ... 6 août 14:27
            Angkor Vat, La Cité Des Dieux [Documentaire Histoire]

            • 1 vote
              lancelot3 (---.---.196.50) 6 août 14:37

              Fascinante contrée, j’irais bien la visiter un jour mais je vois qu’il  n’y a ni mac do ni cinoche a une centaine de kilometres a la ronde ca craint


              • vote
                Scalpa Scalpa 6 août 14:45

                @lancelot3

                par contre on doit pouvoir fumer de l’opium dans un bordel.

                https://www.amazon.fr/Opium-sur-angkor-rififi-cambodge/dp/B003X1XM62


              • vote
                Scalpa Scalpa 6 août 14:55

                Et danser le youpala avec un dino sur une fleur de lotus.


                • vote
                  Scalpa Scalpa 6 août 15:00

                  ou en baver avec une limasse sur un feuille de laitue.


                  • vote
                    sls0 sls0 6 août 15:29

                    On en trouve encore.
                    Il y a de la jungle par chez moi, il faut voir à la vitesse que ça bouffe les bâtiments, c’est impressionnant. Chez moi c’est 500 ans (espagnol) il faut parfois chercher pour trouver. Il faut vraiment du massif pour résiter.

                    Plus pour certains commentaires que pour l’article.


                    • 1 vote
                      medialter medialter 7 août 11:51

                      Bon, pas grand chose, finalement, comme explications alternatives pour ce stégosaure. On n’a guère que le buffle avec les feuilles de lotus sur le dos, ce qui vaut à peu près le Pokemon ou les vikings. Je pensais les défenseurs de V.O. - euh non, pas V.O., puisqu’il n’y en a pas - les zététocs plus imaginatifs
                      *
                      Pour ceux qui souhaiteraient avoir une vue plus large sur toutes les représentations anormales de dinosaures, je leur conseillerais ce site, qui est une bonne entrée en matière. Certains cas sont assez discutables, mais beaucoup sont fort troublants


                      • 1 vote
                        jeanpiètre jeanpiètre 7 août 12:22

                        @medialter
                        il s(agit de toute évidence d’un bulbizarre dans son oeuf, ce qui est totalement extraordinaire, puisqu’il s’agit d’une chimère populaire japonaise du XXème siècle, les japonais auraient ils taggués ce merveilleux sanctuaire pendant l’occupation des années 40 ? 


                      • 4 votes
                        Kelsos (---.---.115.13) 7 août 21:03
                        1. @medialter

                        2. Une explication sur le fait que votre stégosaure ne ressemble pas à un stégosaure ? La charge de la preuve vous connaissez ? Vous avancez des choses extraordinaires et ce serait à vos contradicteurs de prouver que le grand lapin vert invisible n’existe pas ?

                        3. Vous êtes incroyablement hautain et insupportable, d’autant plus que vos théories sont particulièrement stupides et immatures.

                        4. Au plaisir.
                      

                      Ajouter une réaction

                      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                      FAIRE UN DON







Palmarès