• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Bienvenue dans l’Angle Alpha

Bienvenue dans l’Angle Alpha

À partir de Capitalisme, désir et servitude, lecture de Marx et Spinoza par Frédéric Lordon, Judith Bernard démonte le projet néolibéral de se rendre maître de nos passions par le théatre.

Rappel : L’angle alpha

 

 Dans la représentation orthogonale de nos désirs dans la société capitaliste, l’angle alpha selon Lordon représente l’angle entre le désir maitre (celui de l’entrepreneur) et le désir des enrôlés (celui des salariés).

 

La tendance du capitalisme est de réduire cet angle alors que la dissidence tend à l’augmenter.

 

Le capitalisme dans sa dynamique remodèle nos imaginaires et nos affects pour que nos désirs deviennent conformes au sien.

 

 

Selon Marina Da Silva , chroniqueuse culturelle pour l’ humanité , même revu pour la scène, le texte reste complexe et exigeant, mais Judith Bernard parvient, avec cinq autres comédiens dont une danseuse, à en faire un objet théâtral intelligible et intelligent, poétique et drôle.

 

Marina Da Silva poursuit sa critique : « la danseuse et chorégraphe Maggie Boogaart en est la ligne de force, et c’est une idée très ingénieuse de faire passer par elle et par son corps dansant le point de rupture avec l’aliénation produite par le travail. Elle gravite dans sa liberté de mouvement autour des comédiens, qui dissertent sur les méfaits du capitalisme ? : il colonise jusqu’au dernier recoin de nos âmes, écrase notre « angle alpha », réduit à néant notre « conatum » (notre puissance d’agir). Si les termes savants et les démonstrations dialectiques s’enchaînent, ils sont rendus ludiques et limpides par le jeu formidable des comédiens, qui ont pour tout accessoire une grande échelle double, rouge, et un rétroprojecteur ».

 

 

Judith Bernard, avec la compagnie ADA, nom inspiré du roman de Nabokov, Ada ou l’ardeur, avait déjà mis en scène « D’un retournement l’autre », une comédie sur le monde politico-financier également écrite par Lordon. La pièce a fait le buzz et cette nouvelle création, totalement réinventée, rencontrera peut être le même enthousiasme. 

 

Extraits "D’un retournement l’autre" :

 

 

Sources : Judith Bernard

 Arrêt sur Images

  L’ humanité.fr

Tags : Art




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • 10 votes
    maQiavel maQiavel1983 21 janvier 2014 14:12

  • 5 votes
    Emile 21 janvier 2014 15:40

    Famine : " La plus grande partie de nos concitoyens est réduite par l’indigence à ce suprême degré d’abaissement où l’homme uniquement occupé de survivre, est incapable de réfléchir aux cause de sa misère et aux droits que la nature lui a donnés " ... Votre "critique" est légitime, mais pas très constructive... Je rajouterais qu’ils sont trop occupé à survivre ou à se divertir... 


  • 4 votes
    maQiavel maQiavel1983 21 janvier 2014 15:42

     Plus occupé à se divertir qu’à survivre d’ ailleurs, la survie ça viendra plus tard …


  • 10 votes
    Vla l'Jean Jean Valjean 21 janvier 2014 16:00

    Mon dieu quelle horreur une vidéo de gauchistes sur Ago-TV !!!


  • 7 votes
    Hieronymus Hieronymus 21 janvier 2014 16:13

    maQiavel

    la video de Soral que vous mettez en lien (de la virtuosite du Logos) est incomparablement plus interessante que cette discussion de bobos parisiens qui se piquent de culture humaniste et s’ínterrogent sur la pertinence de theories qui permettraient de resoudre les conflits dans les entreprises (ou ils n’ont jamais travaille de leur vie)

    pure foutaise que cet "angle Alpha", ils peuvent se le mettre ou je pense

    leurs babillages sont oisivite gratuite, qui cherche a passer pour interessante

    je doute fort que ces gadgets d’intellos menent a quoi que ce soit de concret

    .

    en comparaison le discours de Soral est implacable de lucidite, avec lui on est dans le reel, cela ne souffre aucune comparaison

    a 9’46 "la purete militante conduit a l’abandon du militantisme" smiley


  • 1 vote
    Socarate 21 janvier 2014 16:20

    Combien de prolo ici sur agora !!!

    Désolé les gars mais je crois de plus en plus que pour le bien de ma classe il faut que je m’allie avec l’adversaire !!!

    Pendant que les capitalistes nouveaux de google réinvente le transport et la production d’energie mon frere de classe bave devant dieudonné l’allié objectif du capitalisme mondialiste d"tournant le regarde des gens des luttes de classe pour le focaliser sur des lutte co^mplotiste ehtno-racialiste !!! Et le pire dans tous il ne le fait meme pas par idéologie mais par soucis de rentabilité commercial de sa boutique de camelotte sans interet !!!

    y deja une nouvelle video d’appelle a la charité des ses pauvre brebis galleuse !!!


  • 3 votes
    Vla l'Jean Jean Valjean 21 janvier 2014 16:35

    "Jean Valjean : 151 modérations négatives / 195 au total
    Moi-je : 0 modération négative / 78 au total"

    -

    Et alors, tu crois que j’ai honte ?

    -

    Il faut préciser... 151 modérations négatives sur environ 15 jours-3 semaines pas plus !
    J’ai arrêté quand j’ai compris que c’était totalement bidon.

    -

    Vu le nombre de merdes qui passent, faudrait engager des équipes
    entières pour passer le Karcher...


  • 10 votes
    maQiavel maQiavel1983 21 janvier 2014 16:42

    @Hieronumus

    1. D’ abord je ne sais pas si Judith Bernard est un bobo (comprendre bourgeoise culturelle de gauche) ;

    2. Je n’aime pas les bobos mais je n’aime pas non plus les bourgeois de droit genre chef d’entreprise  « catholique » pleins aux as  ,que ce soit clair, les deux me sortent par les trous de nez et  les deux de toutes façon fonctionnent ensemble et les deux catégorie ne  sont que des espèces en voie de disparition car au dessus dans la chaine alimentaire il y’ a l’ hyper- classe qui les met dedans , on se dit parfois que la mondialisation a du bon …

    3. Je ne pense pas que l’angle alpha soit une foutaise, je crois que c’est le nœud du problème  ! Et il permet de comprendre que l’on est tous responsable de la situation que nous vivions …

    Bref, votre sensibilité d’homme de droite  vous empêche de comprendre le fond d’un discours de gauche très intéressant ( il ne s’agit pas de résoudre les conflits dans lm’ entreprise, il s’agit de détruire l’entreprise telle qu’elle est aujourd’hui)…

    Moi, la droite et la gauche (idéologique), je m’en balance,  il y’ a du bon et du mauvais partout, je ne vais pas me gêner à aller le chercher chez les gauchiste ou chez les faschos …


  • vote
     Qanelle Qanelle 21 janvier 2014 22:27

    famine, un pour cent , ce serait déja étonnant. je te rassure il y a déja moins qui si un fervent admirateur du travail de Lordon. Mais pas dans une salle de bobo ; ça c’est trop dur.


  • vote
    Hieronymus Hieronymus 22 janvier 2014 14:55

    salut MaQ

    je vais essayer de répondre, mais pas à tout car il y a des questions qui ne m’intéressent pas, je ne me considère pas comme de "droite", d’abord je ne sais pas ce que ça veut dire et on le voit aujourd’hui avec l’UMPS, le débat gôche/droâte est juste un simulacre d’opposition

    .

    j’ai fait un effort, j’ai lu l’article et regardé in extenso les 2 premières vidéos et je suis peut être con ou taré mais définitivement je n’accroche pas, je vais vous dire à quoi me fait penser cet article, c’est à celui-ci (octobre 2012) et le commentaire que j’y ai apporté pourrait aussi bien s’appliquer à Lordon & Judith, aussi "captivantes" :

    http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/debat-joel-de-rosnay-philippe-36672

    non point que ce qu’ils disent soit stupide mais ils ne sont pas à la page sociologiquement, contrairement à un Soral ou un Zemmour, bref on n’en est plus là, on a bien d’autres urgences, bcp plus cruciales, en gros ils opèrent une critique des rapports de travail d’une France des années soixante-dix, elle est bien loin cette France là et on a beau la regretter elle ne reviendra pas ... face à la France "orange mécanique" qui s’annonce dans les grandes largeurs, alors de quoi on discute ?

    .

    qq part c’est viscéral chez moi, la problématique des gens qui "pètent dans de la soie" m’a toujours paru insipide, même si par ailleurs ces gens peuvent être tout à fait "charmants et cultivés", je ne ressens profondément comme "vrai" que les propos de ceux qui ont eu à bouffer de la "vache enragée", l’être humain est dans les tripes !


  • 1 vote
    maQiavel maQiavel1983 22 janvier 2014 15:50

    Bonjour hieronymus

    Mon commentaire était modérément offensif et comme à votre habitude vous êtes courtois.

    Quand je dis que vous êtes de droite, je ne parle pas de partis politique mais d’idéologie, vous êtes plutôt conservateurs voir réactionnaire (ce n’est pas péjoratif du tout, je le suis moi-même un peu) donc je vous mets à droite.

    Je ne pense pas qu’ils parlent de la France des années 70, je pense qu’ils parlent du néolibéralisme mondialisé des années 90 à nos jours.

    Et pour moi, ce problème est plus crucial que l’orange mécanique qui en fait n’en est qu’une conséquence de ce néolibéralisme.


  • 5 votes
    Éric Guéguen Éric Guéguen 21 janvier 2014 15:26

    Croyez-le ou non, je me disais pas plus tard qu’hier "Tiens, ça fait longtemps qu’on n’a pas parlé de Lordon !"
    Il faut dire qu’il m’a déçu avec l’"affaire" Michéa, mais bon.
     
    Alors oui, son "angle alpha"... dites-moi, selon vous Mach’, les millions de crétins qui font la queue deux jours durant devant les Apple stores pour être les premiers à posséder le nouvel I-Phone, ils en sont où avec leur angle alpha ?


    • 6 votes
      maQiavel maQiavel1983 21 janvier 2014 15:41

      Moi aussi je l’ai trouvé très mauvais dans sa critique de Michéa mais bon je crois qu’il ne faut pas chercher la perfection chez les gens, chacun a des points positifs et négatifs, à chacun de faire le tri pour prendre ce qui est bon et rejeter ce qui ne l’est pas.

      Quant aux millions de crétins qui courent après les gadgets, je crois qu’ils sont totalement enrôlé, leur angle alpha est proche de zéro, je dirai même plus : ils sont devenus le désir maître … 

      Mais je ne vais pas les juger comme si je leur étais supérieur car au final , moi aussi je suis enrôlé ...


    • 3 votes
      Éric Guéguen Éric Guéguen 21 janvier 2014 15:47

      Je serais curieux de savoir si Lordon serait prêt à reprocher ça à Steve Jobs...


    • 4 votes
      Vla l'Jean Jean Valjean 21 janvier 2014 16:09

      Il a le droit de critiquer les idées Michéa, par contre le caricaturer en réactionnaire adepte du "c’était mieux avant" était d’une totale mauvaise foi, car Michéa s’en prends juste au progressisme comme religion avec tout cela comporte de fanatisme, manque de discernement et absence de réflexion au service d’une marchandisation de l’individu.
      -
      Lordon est très bon quand il parle d’économie et ferait bien de se tenir à ce qu’il connaît au lieu de vouloir jouer le vengeur au service de la gauche sociétale.
      C’est un peu comme ces acteurs qui veulent aussi jouer aux chanteurs..


    • 1 vote
      QaviQeQuarQo davideduardo 21 janvier 2014 16:54

      Quant aux millions de crétins qui courent après les gadgets


      c est marrant j avais compris differemment ce concept d angle alpha chez lordon :

      Plus une critique au sein de l entreprise de cette volonté de vouloir faire passer tout ses employés pour une grande famille, alienant d autant plus les employés qu ils leur donnent plus de responsabilités sans contrepartie financiere.

      La réduction de l angle alpha ne serait pas un mal dans une optique de participation comme l avait voulu De Gaulle ;
      On ne parlerait meme plus d angle alpha car les salariés entrant au capital auraient de facto le meme interet que les patrons originels.

      Ce concept de l angle alpha ne sierait il pas que justement aux penseurs qui veulent conserver la luttre des classes dans une revolution permanente, comme Lordon, et non pas a ceux qui veulent l arreter comme les gaullistes ou les chavistes ?

    • 2 votes
      maQiavel maQiavel1983 21 janvier 2014 17:05

      Bonjour daviduardo

      - Les chavistes veulent arrêter la lutte des classes ?

      -L’ entreprise ne sera jamais ma famille, à moins qu’elle soit autogérée. Jusqu’ à ce moment fatidique, c’est un endroit qui me permet de gagner ma vie et je n’ai pas d’autres choix que d’ y aller , c’ est ainsi.

      -On ne parlerait meme plus d angle alpha car les salariés entrant au capital auraient de facto le meme interet que les patrons originels.

      R / Un peu comme dans le fascisme ou le nazisme ( pas au sens péjoratif , mais dans la conception holiste et organiciste de la société ) mais dans ce cas le désir maitre n’ est plus celui de l’ entre preneur , c’ est celui du chef de l’ Etat qui œuvre pour le bien commun…

      Ce qui est sur, c’est que personne n’alignera mon vecteur de désir sur le sien, une femme, une mère, des enfants et encore moins un chef d’ entre prise ou un chef d’Etat, de ce point de vue je suis un individualiste assumé, j’entrerai immédiatement en dissidence en agrandissant mon angle alpha au maximum.


    • 2 votes
      Éric Guéguen Éric Guéguen 21 janvier 2014 17:23

      Dites donc Machiavel, vous cuisinez le fascisme à toutes les sauces aujourd’hui !! smiley


    • 1 vote
      QaviQeQuarQo davideduardo 21 janvier 2014 17:37

      - Les chavistes veulent arrêter la lutte des classes ?


      disons qu il n est pas a entretenir incidieusement le salariat généralisé comme le fait la gauche francaise alors qu elle dit etre contre l aliénation que ce meme salariat produit

      Chavez au contraire essayait de déveloper la participation, les coopératives comme dans ces usines ou des machines a coudre professionelles étaient mis a disposition de ces femmes qui pouvaient gérer leur temps de travail, leur production, leur qualité de produit....



      Un peu comme dans le fascisme ou le nazisme ( pas au sens péjoratif , mais dans la conception holiste et organiciste de la société 


      tu peut le voir de maniere holliste ou comme un échange de bon procédé, un contrat passé entre le patron original et le salarié participant au capital.

      (meme si j avoue que dans la conception originelle il y a cette notion de hollisme que cela soit chez degaulle ou le fascisme, ce capitalisme paternaliste....

      Mais je préfere cela a la lutte eternelle des classes ou au chaos anarchiste ;

      ca a au moins un effet émancipateur.



      Ce qui est sur, c’est que personne n’alignera mon vecteur de désir sur le sien

      Si tu veux que l entreprise ou tu as du capital progresse

      si tu veux que ta famille progresse

      situ veux que la situation économique de ton pays progresse donc ton environnement direct 



      alors tes vecteurs de désir s aligneront avec ceux qui veulent la meme chose.


    • vote
      pegase peQase 21 janvier 2014 18:35

      par maQiavel1983 (xxx.xxx.98.213) 21 janvier 14:12

      Les prolos ne produisent pas de culture … 

      ====================


      Tout dépend ce qu’il entend par prolo .. Créer un forum et cultiver les gens au travers de ce forum, des tas de prolos font ça ! Idem au travers des vidéos .. "Soral est dans le concret" j’ai lu plus haut, personnellement je ne trouve pas, il écrase du pieds l’immense travail du milieux associatif qui est souvent composé de prolos .. Faut il coller des liens de site archéo, de forum sur l’histoire, la géologie minéralogie, chimie ..etc.. La culture ce n’est pas seulement écrire des livres et les éditer chez Kontre Kulture !


       Il est vrai qu’avec le bagou d’un Soral, on peut tout dire et son contraire ..

       


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel1983 21 janvier 2014 19:06

      @Daviduardo

      -Si tu veux que l entreprise ou tu as du capital progresse si tu veux que ta famille progresse situ veux que la situation économique de ton pays progresse donc ton environnement direct alors tes vecteurs de désir s aligneront avec ceux qui veulent la  meme chose.

      R / Le progrès de quoi  ? Si on ne m’explique pas ce qu’est le progrès, je ne sais pas si je veux que ma famille, mon entre prise, mon pays etc. progresse …


    • 4 votes
      maQiavel maQiavel1983 21 janvier 2014 19:16

      @Pégase

      Je répondais à la provoc de famine, sur les prolos et la culture, c’est une longue discussion mais Soral a raison sur un point  : les prolos ne sont pas autonome culturellement et c’est ce qui fait qu’ils ne le sont pas politiquement.

      Si je demande à famine combien de prolos au comité central du FN, la réponse sera la même que pour cette pièce …


    • 1 vote
      QaviQeQuarQo QaviQeQuarQo 21 janvier 2014 21:49

      je sais que le mot "progres" a été mis a toutes les sauces pour nous faire avaler toute sorte de couleuvres ces dernieres décennies, mais il ne faut pas jeter le bébé avec l eau du bain.


      Si tu différencies le juste de l injuste, le beau du laid, le bien du mal ou au moins "le pire et le moindre mal", cela veut dire que tu as un systeme de valeur, donc des progrès réalisable quand tu perçois des choses injustes, laides ou mauvaises.

      Pour les exemples que j ai cité, qui peut douter que c est un progrès quand ta famille peut faire des bons repas après des jours de disette, que tes compatriotes ont un emploi , après des années de chômage, que ton activité propspere, que tu améliores tes techniques de travail......


    • vote
      pegase peQase 21 janvier 2014 22:05



       par maQiavel1983 (xxx.xxx.98.213) 21 janvier 19:16


      @Pégase

      Je répondais à la provoc de famine, sur les prolos et la culture, c’est une longue discussion mais Soral a raison sur un point  : les prolos ne sont pas autonome culturellement et c’est ce qui fait qu’ils ne le sont pas politiquement.

      ==========================


      Oui j’ai bien vu, mais la réponse ne me semble pas du tout réaliste, les prolos ne sont pas autonome culturellement  smiley

      C’est ça qui me fait bondir, tu crois que le prolétariat a besoin d’un être supérieur ? Supérieur en quoi d’ailleurs, je me demande bien ! 


      Tu connais le sens du mot "autodidacte" J’en suis le plus parfait exemple, je ne vais pas étaler ici mon parcours professionnel, mais des tas de gens bardés de diplômes viennent régulièrement me demander des conseils, pire c’est moi qui les forme !



    • vote
      maQiavel maQiavel1983 22 janvier 2014 14:39

      Soyons sérieux jusqu’ au bout, je pense qu’il y’ aura plus de prolos dans ces représentations qu’il n’y en aura jamais au comité central du FN composés de grands et petits bourgeois et dirigé par une famille bourgeoise.

      Les meetings du FN ? Il y’ a plus de prolos aux stades de Foot, de toute façon le premier partis des prolos c’est l’abstention …


    • 3 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 janvier 2014 15:41

      Ce n’est pas le genre de spectacle que j’irais voir, parce que je déteste l’art didactique. L’art est un objet esthétique, donc il relève de la capacité de donner du plaisir, de faire jouir. Certes, la jouissance peut être plus ou moins subtile, elle n’est pas nécessairement limitée au divertissement ou à la diversion. J’aime l’art intelligent qui s’adresse à l’âme, mais je n’apprécie pas de surprendre l’auteur dans une posture professorale (ou bien je préfère une conférence). 


      • 1 vote
        maQiavel maQiavel1983 21 janvier 2014 15:49

        Personnellement, l’art ne me dit rien (je suis un vrai prolo, pas vrai famine ? smiley ) , j’ ai beau essayer de m’ y intéresser mais ça ne passe pas , je préfère un bon match de foot dans un stade.

        Par contre lorsque je comprends ce qu’une performance exprime, là ça m’intéresse ( comme c’ est le cas pour ce spectacle ), les critères esthétiques je m’en fiche un peu, et de toute façon je ne sais pas les évaluer … bref je suis un rustre.


      • 6 votes
        Vla l'Jean Jean Valjean 21 janvier 2014 16:28

        C’est sûr que l’adepte lobotomisé aux "Quenelle", "Ferme ta gueule", "au dessus c’est le soleil" et la très méchante "communauté organisée" risque de se sentit assez paumé...


      • 1 vote
        QaviQeQuarQo davideduardo 21 janvier 2014 17:00

        cela dépend si la définition du beau est faites par une démocratie ou une aristocratie.

        actuellement c est plutot une aristocratie.

        Mais en bon platonicien, je suis plutotpour cette notion de beau universel et immuable.

      • 1 vote
        QaviQeQuarQo davideduardo 21 janvier 2014 17:14

        pour moi aussi, cela ressemble plus a de l art que cela


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 janvier 2014 18:00

        "Personnellement, l’art ne me dit rien"


        MaQiavel, pas de cinéma, aucune musique dans votre vie ? 


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 janvier 2014 18:05

        @David

        Duchamp voulait montrer ce qui "n’est pas" de l’art. Exposer un urinoir, c’était pour l’époque comme glisser une quenelle aujourd’hui. 

        Dans 50 ans, on fera des spectacles subventionnés "emmerdatoire" (dixit Duchamp) sur la quenelle. Elle sera enseignée dans les écoles de spectacle et des thèses de doctorat artistique seront écrites à son sujet. 


      • vote
        QaviQeQuarQo davideduardo 21 janvier 2014 18:41

        j avoue ne pas comprendre la subtilité

        Duchamp et tous les artistes contemporains, de pop art, voir de dali ou picasso auraient chié sur des tableaux pendant tant d années pour montrer ce qui  "n’est pas" de l’art ?

        Ca va, on a compris ce qui n était pas, qu ils se mettent a faire ce qui est de l art, qu ils fassent du raffaello ou du michelange


      • vote
        maQiavel maQiavel1983 21 janvier 2014 18:56

        @Gaspard

        L’art ne m’intéresse qu’à partir du moment ou il y’ a un message social que je comprend, c’est le message politique que je juge pas l’esthétique car je n’y connais rien … et en vérité je m’en fiche, je n’ai jamais été intéressé par une musique dont je ne perçois aucun message ou dont le message ne m’ intéresse pas , pareil pour les films …


      • 2 votes
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 janvier 2014 20:23

        "je n’ai jamais été intéressé par une musique dont je ne perçois aucun message"


        Vraiment ? Mais comment percevoir un "message" dans une musique sans parole ? Pourtant même les plantes y sont sensible. 

        Est-ce la même chose pour la gastronomie ? Ne pouvez-vous apprécier un plat, un dessert, un vin ou une bière si cela n’est pas porteur d’un "message" ?

      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 janvier 2014 20:41

        David, je suis d’accord. La blague de Duchamp est périmée, un siècle plus tard il est temps de passer à autre chose. Mais de petits malins ont transformé la plaisanterie en escroquerie intellectuelle et financière. 


        Bon, Dali n’est pas à ranger dans la même catégorie, c’est un peintre qui connaît son métier (même s’il a fait le dingue pour se faire remarquer). 


      • vote
        maQiavel maQiavel1983 21 janvier 2014 20:47

        -Mais comment percevoir un "message" dans une musique sans parole ?

        R / C’est pour ça que les musiques sans paroles ne m’intéressent pas sauf si il y’ a des images associées à mon subconscient. Par exemple "la Chevauchée des Walkyries" de Wagner est associé à mon esprit à « apocalypse now  ».

        Pour la gastronomie non, ce n’est pas le cas …


      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 janvier 2014 23:53

        Et pour les tatouages ? smiley


      • vote
        ffi 22 janvier 2014 02:09

        L’Art n’est pas un "objet esthétique".
         
        L’Art est essentiellement une pratique en vue d’une fin.
        Art : Ensemble de moyens, de procédés conscients par lesquels l’homme tend à une certaine fin, cherche à atteindre un certain résultat.
         
        On parle d’Artisan, des règles de l’Art, de l’Art médical, des Arts et métiers,..etc.
         
        La beauté n’est qu’un petit supplément d’âme que l’on veut bien y mettre.
         
        De fait, aujourd’hui, l’Art n’a pas vraiment de lien avec le Beau.
        Il consiste à parfois à provoquer, parfois à illustrer un concept.
        Certains explorent même l’Art de la laideur.
        Cela dit, l’Art actuel est en-dessus de tout.
         
        Mais le Beau n’est pas le But de l’Art.
         
        Si vous relisez la lettre de Molière à Louis XIV au sujet du Tartuffe, vous y trouverez le But que Molière donnait à son Art : Il s’agissait pour lui de dénoncer certains Vices, par divers moyen : humour, beauté du Verbe (versification en Alexandrin),..etc
         
        En fait,
        l’Art n’a pas n’a pas pour But le Beau,
        l’Art a un But dont le moyen peut être Beau.
         
        L’idée classique est que le Beau est dans la perfection du moyen employé pour atteindre le But. Toucher la Perfection, c’est sublime.


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 22 janvier 2014 03:30

        "L’Art est essentiellement une pratique en vue d’une fin."


        Ca c’est la définition antique donnée par Aristote (qui précise que la pratique d’un art implique la connaissance de règles) avant qu’elle ne soit complétée par Kant bien plus tard. Elle correspond au sens du terme quand on l’emploie à propos des "arts et métiers", des "arts mécaniques". Cette définition est tombée en désuétude, parce qu’elle ne nous dit rien de bien précis. Entendu dans ce sens, tout ce que l’homme produit est art... ou presque. 

        Ce sens désuet est différent de celui qui est associé à l’adjectif "artistique" et même à celui du mot "oeuvre d’art" ou encore à celui "d’artiste". La relation entre le concept d’art et le concept d’esthétique est philosophiquement avérée par le simple fait que la philosophie de l’art se nomme l’esthétique

        Pour se faire une idée de la définition possible de l’art, il faut aller faire un tour du côté de Kant, dont le langage est assez clair dans ce texte, par exemple. 

        L’essentiel est de comprendre qu’il n’y a pas d’art en l’absence de "sensibilité" (qui est le premier sens d’esthétique), la sensibilité devant être celle de l’âme et non seulement une réceptivité de nos sens physiques (bien que celle-ci soit aussi nécessaire). 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès