• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Charles Martel et les "Sarrasins" : Lorànt Deutsch répond aux historiens du (...)

Charles Martel et les "Sarrasins" : Lorànt Deutsch répond aux historiens du Front de Gauche

Invité jeudi 3 octobre de l’émission « C à vous » sur France 5, Lorànt Deutsch a répondu aux critiques formulées par quelques historiens et des membres du Front de gauche qui tentent depuis quelques jours de discréditer son nouveau livre Hexagone : Sur les routes de l’Histoire de France (tiré à 220 000 exemplaires) et l'héroïsation qu'il fait de Charles Martel et de la bataille de Poitiers, en 732, au cours de laquelle les "Sarrasins" ont été repoussés.

 

"Je n’ai rien inventé, se défend Lorànt Deutsch. Je me suis basé sur des auteurs, des historiens très qualifiés, (...) je vous conseille la biographie de Charles Martel, de Jean Deviosse."

 

L’acteur féru d’histoire, accusé par ses détracteurs de glorifier une référence des groupes identitaires et de l’extrême droite, dénonce des "gens encartés", notamment Alexis Corbière, secrétaire national du Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon, élu du Conseil de Paris :

"Il y a 500 pages et ils ne retiennent qu’une page sur la bataille de Poitiers. (...) Il ne faut jamais juger l’histoire avec les yeux du 21e siècle. Leur problème, c’est qu’ils quittent le champ sémantique de l’histoire pour faire de la politique. Je n’ai rien à leur répondre."

 

Sources : France 5 / Le Journal du Siècle

Tags : France Histoire Culture




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • 19 votes
    Frida FRIDA 5 octobre 2013 09:23

    Lorant Deutsch n’est pas bon, et son livre est nul et Alexis Corbière a raison, la vraie histoire vous pouvez l’apprendre dans ce reportage

    https://www.youtube.com/watch?v=RMfcoWIl0lM

    un régal, comme si vous y étiez, je vous recommande donc cette référence, hautement objective, dénuée de toute idéologie ou instrumentalisation.


    • 16 votes
      Frida FRIDA 5 octobre 2013 10:06

      @Wyrd

      Soral se met le doigt dans l’oeil en pensant promouvoir l’islam contre la mondialisation et contre l’empire.
      Il est obsédé par sa haine qu’il ne voit pas ce qui se trame par l’instrumentalisation de l’islam comme idéologie de domination et d’asservissement des peuples. Il ne suffit pas de pointer l’islamo-racailles pour avoir fait une fine analyse de la situation.
      Il y a beaucoup de choses à dire sur la vidéo niant même la bataille ou lui donnant un caractère anecdotique en se "référant" à des sources arabes (lesquels ?), on peut déjà voir la schizophrénie de ses auteurs, utilisant l’anglais pour se donner un nom "united muslim" et mélangeant des mots arabes au français....


    • 42 votes
      gerfaut 5 octobre 2013 10:38

      Franchement Frida, c’ est une honte ce débat ! Deutsch écrit et pense ce qu’ il veut ! Vouloir lui interdire de faire de l’ histoire ? Mais on est ou dans ce cas ?


      Comme lui je dénonce ces pseudos historiens encartés qui confondent l’ Histoire avec leur idéologie ! Il se servent de l’ Histoire pour faire avancer leur idéologie ! Ne vous prêtez pas à ça !

      Ne pas confondre le lieux de la bataille et son mythe ! 

      Est-ce que nous on va se balader à la Mecque et parler de croisade ? Qui est envahi ? Qui provoque qui ?

      Ne savez vous pas que les révolutions (comme l’ islamisation intégrale de la France par exemple) se gagnent d’ abord sur le plan culturel ?

      Vous vous prêtez à des jeux que vous dénoncez !

    • 45 votes
      démosthène 5 octobre 2013 10:48

       
      Nan nan, pas de faire ’ de ’ l’histoire...
       
      Mais de vouloir FAIRE l’ Histoire...
       
      C’est ce que l’on nomme un révisionniste officiel.
      Le vainqueur écrit l’ Histoire.
       
      Le soucis ?
       
      Ben le soucis est que aujourd’hui, le vainqueur peut écrire ’ son ’ histoire, mais d’autres le peuvent aussi...
       
      Le plus drôle ?
       
      Le plus drôle est que pendant que vous vous opposez les uns aux autres à coup d’idéologies religieuses, quitte à vous entretuer au nom de ces religions, ceux qui vous exploitent tous sans exception s’amusent de voir qu’il est si facile de vous opposer pendant qu’ils vous abusent...
       
      Nan, ce n’est pas drôle, c’est juste pathétique.
       


    • 10 votes
      Frida FRIDA 5 octobre 2013 10:55

      @Gerfaut

      Visiblement mon ironie n’est pas comprise....


    • 4 votes
      gerfaut 5 octobre 2013 11:27

      D’ accord Frida, les temps sont durs pour le second degré, sans doute le sujet...


    • 2 votes
      lemanu lemanu 5 octobre 2013 17:26

      tout-à-fait désopilant.


    • 17 votes
      marceau 5 octobre 2013 21:19

      Deutsch n’est pas bon, il est excellent.

      Depuis plusieurs années, voir plusieurs décennies, l’histoire dans les médias est devenu le monopole de la gauche la plus extrême, la plus fanatique, la plus idéologique.

      Grace à Deutsch et à quelques autres, l’histoire sort progressivement des griffes des gauchards.

      Il était temps ! 


    • 2 votes
      drolv 5 octobre 2013 22:09

      Je ne sais pas où tu dégottes tes liens Frida mais celui là je l’ai suivi... pendant 30 sec. Puis j’ai avancé au milieu. Bon grosso modo 20 mn de pleurnicherie sans intérêt. Ce n’est sans doute pas avec eux que l’humanité construira son avenir.


    • 11 votes
      wesson 5 octobre 2013 22:12

      "Deutsch écrit et pense ce qu’ il veut ! Vouloir lui interdire de faire de l’ histoire ?"


      Faut arrêter la pignole les gars. Personne n’as interdit à Deutsch à penser et écrire ce qu’il veut. Mais ça fait rien de plus qu’un roman.

      Par contre, qu’il appelle cela "l’histoire", là c’est tromperie sur la marchandise.

      La réalité est que ce second livre de Deutsch est encore plus mauvais que le premier, et que toute la réacosphère ayant déjà été fortement mise à contribution financière pour les manifs contre le mariage pour tous et le Sarkothon, ils ont plus assez pour s’acheter une nouvelle bondieuserie inutile. Bref, son livre ne marche pas très bien, et il se cherche le buzz en couinant une fois de plus à la censure.

      sans intérêt.

      Quand à faire du second degré sur Avox TV, n’oubliez pas que vous êtes ici chez les néo-nazis et le fan club de Faurisson. Bref, c’est pas vraiment l’endroit ou votre second degré pourrait être compris.

    • 7 votes
      wesson 5 octobre 2013 22:16

      et juste un petit rappel : Deutsch est un acteur, juste un saltimbanque, pas un historien.


    • 6 votes
      julien julien 6 octobre 2013 10:33

      Wesson, vous l’avez lu ce livre ?


    • 3 votes
      Boom_QaBoom Boom_Boom 6 octobre 2013 21:00

      @Frida
      Sympathique ton lien, c’est pas un travail d’historien, mais c’est un message de paix.
      Merci à tout ceux qui s’opposent au choc des civilisations.
      Et pour paraphraser gerfaut, attention à ne pas "vous prêtez à des jeux que vous dénoncez !"
      Cordialement.


    • 1 vote
      Mowgli 7 octobre 2013 07:25

      Il y a longtemps que je me demandais ce qu’était au juste une "quenelle". J’avais beau passer au peigne fin les dictionnaires en ligne je ne trouvais pas de définition crédible. Avec l’image donnée par Wyrd j’ai compris http://image.noelshack.com/fichiers/2013/32/1375916955-2rxbgd1.jpg

      Comme quoi ce n’est pas le doigt que Soral se met dans l’oeil, et ce n’est pas dans l’oeil qu’il se le met, sauf au royaume d’Argot.


    • 4 votes
      Latigeur Latigeur 7 octobre 2013 15:19

      Un message de paix ne peut pas se baser sur la mauvaise foi,


      L’ironie de Frida frappe juste là ou cela pêche :

      ........... référence, hautement objective, dénuée de toute idéologie ou instrumentalisation.


      Sérieux les frêres ? ils ne sont même pas d’accord entre eux, l’un parle de bataille et un autre lui dit qu’il ne faut pas parler de bataille, or si la date exacte, l’importance des troupes musulmanes et les buts de leur avancée en terre franque peuvent prêter à discussion, aucun historien sérieux ne nie qu’il y a bien eu une bataille entre Poitiers et Tours au début du 8ème siècle et que cette bataille marque le début du reflux des musulmans du sud de la France puis de l’Espagne, Cette bataille n’est pas devenue un symbole pour rien.

      "Confronté à l’approche des Francs et des Aquitains, Abd er-Rahman, qui vient de piller l’abbaye de Saint-Hilaire, près de Poitiers, doit interrompre sa marche. Les ennemis se font face à Moussais, sur la commune de Vouneuil-sur-Vienne, entre Poitiers et Tours.

      Pendant six jours, les cavaliers musulmans et les fantassins chrétiens s’observent et se livrent à quelques escarmouches.

      Le 25 octobre 732, qui est aussi le premier jour du mois de Ramadan, les musulmans se décident à engager la bataille. Mais leur cavalerie légère et désordonnée se heurte au « mur infranchissable » que forment les guerriers francs, à pied mais disciplinés et bardés de fer. Abd er-Rahman meurt au combat et la nuit suivante, découragés, ses hommes plient bagage et se retirent.

      Simple coup d’arrêt à une razzia, l’affrontement n’est pas moins évoqué par les chroniqueurs de l’époque, tant chrétiens que musulmans. Il sera plus tard magnifié par les premiers, désireux de plaire au vainqueur et à ses descendants, les rois et empereurs carolingiens.

      Triomphe des Francs

      Charles ne s’en tient pas à cette victoire somme toute facile. Il saccage consciencieusement les villes de Septimanie. C’est peut-être à cette occasion que le chef des Francs, père de Pépin le Bref et grand-père de Charlemagne, aurait gagné le surnom de Charles Martel (« celui qui frappe comme [ou avec] un marteau »).

      Il appartiendra à son fils, le roi Pépin le Bref, de conquérir Narbonne et de chasser définitivement les musulmans de Septimanie en 759, trois ou quatre décennies après leur arrivée."

      http://www.herodote.net/25_octobre_732-evenement-7321025.php

      Une objectivité à toute épreuve : à écouter nos joyeux touristes on pourrait presque croire que les les troupes arabes seraient gentiment venues faire une visite de courtoisie dans le sud ouest de la France,

      Dire que l’islam est un religion de paix de d’amour, c’est pas de la langue de bois de l’idéologie, ça ?

      Sr2. 191. Et tuez-les, où que vous les rencontriez ; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants. (V)

       

      Sr2. 193. Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes. (V)


      Enfin ils en arrivent même à instrumentaliser un arbre !

    • 3 votes
      Boom_QaBoom Boom_Boom 7 octobre 2013 22:43

      Inculture n’est pas mauvaise foi.
      Et imputer cette razzia à l’Islam, c’est aussi manquer d’un peu d’objectivité.
      L’armée berbère d’Abd er-Rahman n’avait pas de motivations religieuses mais pécuniaires. D’où le terme de razzia. Charles Martel n’a donc pas repoussé des djihadistes, mais des cavaliers musulmans.
      Les musulmans qui sont dans l’armée française ne se battent pas pour Allah, on est même loin du compte...


    • 1 vote
      Latigeur Latigeur 8 octobre 2013 17:35

      Ben voyons Boom-boom, comme si les armées de l’Islam n’avait pas progressé et soumis par la force les populations d’Asie mineure, d’Afrique du nord, d’Espagne et du sud de la France (provisoirement dans ces 2 derniers cas). La razzia était d’ailleurs une forme de reconnaissance pour des conquêtes futures plus durables.


      Votre comparaison à 2 balles avec le militaire français musulman contemporain est anachronique, à l’époque de Charles Martel, il y avait bien choc des civilisations et affrontement entre des armées à dominante musulmane d’une part et chrétienne d’autre part. 

      La bataille de Poitiers marque bien un coup d’arrêt de l’expansion arabo-islamique en Europe.

    • 2 votes
      Boom_QaBoom Boom_Boom 11 octobre 2013 02:03

      Je croyais qu’on parlait de la bataille de Poitiers...
      Vous dites qu’ils se sont affrontés au cris d’ "Allah Wakbar" d’un côté et de "Vive Jésus" de l’autre, j’ai quelques doutes, mais si vous avez des sources...
      Je ne nie pas qu’il y avait des troupes musulmanes et chrétiennes, je dis que la bataille de Poitiers n’avait pas pour cause l’Islam !
      Leur but n’était pas la conversion des chrétiens, ni même de les anathématiser, mais bien des buts économiques, c’est tout ce que je dis.
      En somme : La bataille de Poitiers n’est pas une "guerre de religion".
      Quand un musulman fait des bulles dans son bain, ce n’est pas nécessairement l’Islam qui lui dicte sa conduite (sachant que l’on peut se baigner dans un cours d’eau, et pour éviter tout anachronisme).
      Cordialement.


    • 1 vote
      pegase pegase 11 octobre 2013 13:54

      Il y a des historiens au front de gauche ?  smiley  smiley


      Mdr .. sans rire il y en a ? 

    • 7 votes
      tchoo 5 octobre 2013 10:48

      Sauf que Deutsh est un piètre historien et tombe dans la légende poupulaire qui ferait de Charles Martel le héros que l’on a cru nous vendre à l’école.
      En fait il a arrêté à Poitiers une horde de sarrazin entré dans l’Aquitaine (elle allait à l’époque jusqu’a la Loire) pour la piller, mais non point pour l’occuper (la tentative d’occupation avait été arrêté à Toulouse, après avoir envahi la Narbonnaise).
      Martel n’a fait que repousser une bande de pillard, qui s’enhardissant parce trouvant peu de résitance s’est retrouvé à Poitiers, mais le sud de l’Aquitaine n’était absolument pas occupé.


      • 3 votes
        Haze Haze 5 octobre 2013 10:52

        Je crois que la bataille du siège de Toulouse est celle cruciale dans ce conflit effectivement.


      • 15 votes
        Frida FRIDA 5 octobre 2013 11:32

        @tchoo et Haze

        depuis que les frères musulmans ont le vent en poupe, non seulement ils ont investi le champs social en imposant leurs accoutrements, et après avoir tout fait pour démontrer que le Coran a tout prédit des découvertes scientifiques et qu’il en a parlé, ils ont investi aussi l’histoire en révisant des épisodes historiques pour leurs adeptes.
        De même ils condamnent certains auteurs qui ne sont pas trop musulmans à leur goût ou ne défendent pas l’islam ou encore vont dans le sens de la modernité...

        votre raisonnement est du même ordre que les exagérations habituelles chez certains Arabes. Quand c’est une victoire, ils sont les meilleurs et ils ont vaincu face à un ennemi qui les dépasse en nombre et en moyens, mais quand ils s’agit de défaite, c’est absolument le déni de la réalité, ils minimisent voire ils nient l’existence des faits... 
        aucune critique objective et sérieuse...
        Ce n’est plus de l’histoire, on est dans le domaine de la psychiatrie


      • vote
        Haze Haze 5 octobre 2013 12:21

        Frida, je disais juste que la bataille de Poitiers est la plus célèbre, mais pas forcément la plus importante du conflit.
        J’ai pas trop étudié le sujet, mais si mes souvenirs sont bon c’est la victoire lors du siège de Toulouse qui a véritablement permit la victoire franque. Sans celle ci, il n’y aurait pu avoir victoire à Poitiers quelques temps plus tard.
        Je ne vois donc pas en quoi mon raisonnement est le même que celui des frères musulmans, merci.


      • 11 votes
        Frida FRIDA 5 octobre 2013 12:40

        @Haze

        Le problème n’est pas de débattre des faits historiques, chacun peut les interpréter ou en déduire des enseignements. les historiens eux-mêmes peuvent avoir des divergences qui se basent soit sur des sources communes soit sur des sources divergentes, chacun peut avancer des arguments etc.
        Les islamistes ont investi le champ de l’histoire pour y implanter leur idéologie. Ils ont fait tout un travail de réécriture. Ce n’est pas difficile de repérer leurs thèses et ce n’est pas pour rien que j’ai mis le lien des Muslim united dans mon premier commentaire.
        Des gens (historiens et autres) parfois ils se réclament ouvertement des frères musulmans et souvent sans qu’ils affichent leur appartenance propagent leur idéologie sous couverture de travaux universitaires ou d’investigations objectives et historiques, mais il suffit de vérifier un peu pour se rendre que tout n’est basé que sur un fond idéologique commun (l’islamisme), quant aux sources, arguments et faits c’est le vide sidéral.


      • 15 votes
        marceau 5 octobre 2013 21:23

        Mais les musulmans n’ont jamais été autre chose que des pillards, depuis Mahomet rien n’a changé, colonisation, pillages, prédation, massacres !


      • 7 votes
        marceau 5 octobre 2013 21:50

         Martel a arrêté les musulmans à Poitiers qui durent se replier vers le sud qu’ils occupèrent de nombreux siècles encore commettant, pillages, destructions, dévastations jusqu’au XI siècle date à laquelle ils furent chassé du territoire national par les chevaliers francs ! 


      • 1 vote
        pegase pegase 11 octobre 2013 13:34

        par guepe (xxx.xxx.117.35) 6 octobre 01:26

        Pourtant,je vois pas où tchooo a tord,l’armée musulmane qui envahit le Sud de la France n’étaient qu’une armée de pillards,pas une armée de conquete.
        Cela était assez courant au Moyen Age,les Hongrois,les Lituaniens,les Prussiens ou encore les Tatars,pillaient souvent des régions sans les conquérir.

        ============================================


        C’était même le sport favoris de l’époque !


        Jusque très loin d’ailleurs ... Par ex sous richelieu avec les saxons dans l’est de la France.


        Une manière de s’enrichir rapidement sans trop se fatiguer, violer des filles devait faire aussi partie de leurs motivations, remarque qu’aujourd’hui ça n’a guère changé quand on voit ce qui s’est passé en Syrie !



      • 32 votes
        Le Bordelleur Le Bordelleur 5 octobre 2013 11:01

        Sympa Laurent Doche, il a carrément raison sur le fion de gauche.

        Par contre passer chez Anne Sophie La pipe, je ne suis pas sur que cela soit l’idée du siècle.


        • 5 votes
          Pyrathome Pyrathome 5 octobre 2013 19:18

          le fion de gauche chie sur les fachos comme toi


        • 5 votes
          marceau 5 octobre 2013 21:24

           Ils sont tous à gauche chez Lapix, mais Deutsch a pu faire la promotion de son livre et c’est là l’important !


        • 12 votes
          Piloun Piloun 6 octobre 2013 09:16

          Et aucune de ces ordures goochiste ne réagit quand ce bouffon de mélenchon lit un extrait de Jules Michelet dans un discours lors du 220ème anniversaire de la bataille de Valmy, le 20 sept 2012. C’est quand même assez pathétique.

          Je ne suis pourtant pas spécialement fan de Deutsch et trouve que son livre(je parles de Métronome) est mal fait, mal écrit avec quelques erreurs et la série de docu est complètement ridicule. Mais son travail a le mérite d’exister et d’amener les gens à s’intéresser à leur grande et belle histoire de France. Il ne faut pas laisser ces salauds d’intolérants de communistes s’approprier notre histoire qui nous appartient à tous. Je soutiens à 100% Deutsch fasse à ces Torquemada de l’histoire, qui sont loin d’être plus objectif que qui que ce soit d’autre.


        • 4 votes
          Stof Stof 5 octobre 2013 12:05

          D’autant plus que Charles Martel lui même était un envahisseur païen qui passait par là.


          • 17 votes
            marceau 5 octobre 2013 21:33

            -Charles Martel était chrétien et l’important c’est qu’il ait arrêté les pillards musulmans. - s’il ne l’avait pas fait nous serions au même niveau que celui des populations musulmanes ; arriération, obscurantisme, racisme, fanatisme, pauvreté, sous-développement, sexisme........

            -On l’a échappé belle, mille mercis à Charles Martel, nous lui serons éternellement reconnaissant !


          • vote
            Stof Stof 8 octobre 2013 13:46

            Il s’est converti au christianisme peu après. Mais bon, certains français ont toujours aimé lécher les bottes des envahisseurs germains, on se refait pas hein ?


          • 18 votes
            tokepiks 5 octobre 2013 13:21

            Il y a les mots "Hexagone" et "France" dans le titre de son livre !

            C’est probalement un ouvrage raciste d’extrême droite et peut être même antisémite ! 

            • 1 vote
              marceau 5 octobre 2013 21:35

              -Fatalement !

              -Avec de telles commentaires c’est fascisme, racisme, nationalisme, islamophobisme à toutes les lignes !



              • 12 votes
                julien julien 6 octobre 2013 09:52

                Excellent les étrons du FDG dans toute leur laideur, l’anti-France en action, d’ailleurs c’est justement leur chef franc-mac de chef qui avait regretté que les arabes aient été arrêtés à Poitiers. Comment peut-on être fier de son histoire, quelle horreur !


                • 19 votes
                  Éric Guéguen Éric Guéguen 6 octobre 2013 15:44

                  Bon, soyons sérieux une minute. Pourquoi Lòrant Deutsch suscite-t-il la polémique ? Après tout, tout le monde sait que c’est au départ un comédien, passionné d’histoire et en particulier des coins insolites de Paris, et d’ailleurs il l’admet lui-même. Il fait un travail tout à fait convenable de vulgarisation comme il y en a des centaines.
                   
                  Ce qui dérange profondément les mouvements gauchistes, c’est qu’il a un succès fou. J’étais chez Carrefour hier matin, j’ai vu sa silhouette en carton, taille réelle, au rayon bouquins, juste à côté de celle d’Iron Man dans le rayon voisin, dont le dernier DVD est sorti récemment. Ce qui veut dire que le vulgum pecus, les gens de peu, les prolos spoliés, ceux qui sont précisément le fonds de commerce des pleureuses de l’ultra-gauche, vont être amenés à s’intéresser au nouveau bouquin de Deutsch, pour celles et ceux qui auront envie de posséder quelques rudiments en histoire. Or, Deutsch a le "mauvais goût" d’accorder aux périodes de l’histoire de France autant de pages, en gros, qu’elles ne concernent d’années au prorata de la totalité de l’histoire nationale. Les règnes des Rois ont, de ce fait, nécessairement plus de place que les têtes au bout des piques, le vote universel ou les communards alignés contre un mur. C’est mécanique.
                   
                  Lorsque les lois du marché ne vont pas dans le sens de l’idéologie de commande, les communistes crient au scandale, à la captation de clients. Pas assez de place n’est accordée aux mouvements de foule libérateurs, aux chants nivelant ou aux figures de héros écarlates ? "C’est de la triche ! Trafiqueur d’histoire ! La mienne est plus pure ! Attention, crypto-chemise-brune, la bête immonde est de retour !"


                  • 19 votes
                    Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 6 octobre 2013 15:58

                    Soyons simples pour se mettre à la portée des idéologues antifas dont le cerveau fonctionne sur deux neurones : 


                    1. Deutsch = Allemand 
                    2. Allemand = Hitler

                    Conclusion :

                    MORT AU FASCISTE !!!


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Publicité





Palmarès