• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Darwin, les origines de l’Homme et nos « frères d’évolution »

Darwin, les origines de l’Homme et nos « frères d’évolution »

"L'évolution en mosaïque", Darwin, les origines de la lignée humaine et nos "frères d'évolution"...

 

Pascal Picq, paléoanthropologue - Simon Galas, professeur à l’université de Montpellier 1.
Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier (MSH-M).
Nous ne connaissons qu’une toute petite partie de l’arbre évolutif des hommes et des grands singes africains. Des pans entiers continuent à nous échapper et beaucoup reste à découvrir. Mais ce que nous commençons à percevoir bouleverse toutes les conceptions classiques de l’homme et de sa place dans l’histoire de la vie. Notre évolution n’est pas singulière mais mosaïque, plurielle, buissonnante.
Cycle 2 - L’homme, la société, la culture. Saison 1 : Les Origines
Centre Rabelais, Montpellier. 3 mars 2010.

 

 

 

Les origines de l’Homme : entre gènes et comportement

0:04:15 Darwin et les origines de la lignée humaine : entre nouveaux fossiles, vieil ADN et comportements

0:07:09 La question des origines : mythes et sciences
récit des origines, cosmogonies

0:08:20 Trois façons de penser notre rapport au monde
Le fixisme / Le transformisme /L’évolutionnisme

0:10:18 Les révolutions scientifiques

0:11:18 Des origines africaines

0:16:18 Arbre phylogénétique des hominoïdes
Systématique évolutionniste : grades et scala natura
Systématique phylogénétique : clades et relations de parenté
DAC (Dernier Ancêtre Commun) : trois hypothèses

0:22:58 Yves Coppens et l’East Side Story

0:24:13 Le berceau africain
Les fossiles candidats au Dernier Ancêtre Commun

0:25:31 Savane, bipédie, canine ... etc
Orrorin tugenensis à l’est / Toumaï (Sahelanthropus tchadensis) à l’ouest

0:26:25 Toumaï et la base du crâne

0:27:55 Toumaï : architectonique craniofaciale

0:28:28 Ardipithecus ramidus et A. Kadabba

0:31:42 Les origines des bipédies

0:34:52 Quel cadre phylogénétique ?

0:35:55 Génome et évolution

0:39:55 Et avant le DAC ?
De l’anthropocentrisme au chimpocentrisme et après ... ou avant ?

0:40:09 L’ordre des primates
L’Homme parmi les Primates

0:41:06 La Grande Coupure : 32 Ma

0:42:14 L’âge d’or des Hominoïdes
Une quinzaine d’espèces

0:46:50 L’expansion des Hominoïdes
Les Hominoïdes en Europe /Les Hominoïdes en Asie

0:49:38 Le cirque des répertoires locomoteurs du Miocène

0:53:29 La radiation des Cercopithécoïdes

0:54:08 Hétérochronies ; stratégies K et r
Aujourd’hui : 7 grands singes

0:56:54 Théories de l’evolution...

0:58:13 Evolution, Homme et mythes
Ontogénèse et phylogénèse / Phylogénèse, ontogénèse et "nouveaux regards" / Quelques perles hétérochroniques / La bipédie forme la jeunesse ! / Hétérochronies : définition / Hétérochronies et morphologies (Péramorphie et Pédomorphie)

1:04:14 L’évolution en mosaïque

1:05:00 Lamarck et le Transformisme

La parabole de la girafe / Hominisation et bipédie / André Leroi-Gourhan, 1964 / Bipédies des grands singes actuels / Les formes intermédiaires vivent dans les arbres ! / Ethologie, sociobiologie ... etc / La sélection sexuelle / Les facteurs de sélection sexuelle / Canines et dimorphisme sexuel

1:19:10 Nos frères les chimpanzés
Le chimpanzé Pan troglodytes / Outils et cultures / chasse et partage / Agression, réconciliation et politique / Langage - théorie de l’esprit

1:24:42 Retour autour du DAC
Exaptations et adaptations : Bipédies, Chasse, Langage

François Jacob Stephen J. Gould

1:30:33 Evolution des théories de l’évolution

L’Hominisation ? / Science, religions, philosophies

 

*

 

Lundi 08/03/2010, Jean-Claude Ameisen : « La pensée de Darwin aujourd’hui : permanence et métamorphoses d’un héritage »


« Nous vivons dans l’oubli de nos métamorphoses », a écrit Paul Éluard. Ce que la science nous révèle du grand récit de nos origines est source à la fois d’un sentiment d’humilité et d’émerveillement.
« [La question de savoir] de quelle manière les capacités mentales se sont développées à l’origine dans les organismes les plus simples est une interrogation aussi vaine, écrit Darwin, que de se demander comment la vie elle-même est apparue à l’origine. Ce sont là des problèmes pour le futur distant, si tant est qu’ils soient jamais résolus par l’homme. »
Près d’un siècle et demi plus tard, ces problèmes sont devenus des sujets de recherche. Comment la vie a-t-elle pu – peut-elle – émerger de la matière ? Comment la conscience, les émotions, et l’intersubjectivité ont-elles pu – peuvent-elles – émerger à partir de réseaux de cellules nerveuses ? Et pourraient-elles émerger d’autre chose que d’un corps vivant ? D’une machine ?
La théorie darwinienne n’a pas seulement transformé l’ensemble des sciences du vivant, de l’échelle moléculaire à celle des grands équilibres écologiques. Elle s’est diffusée à l’étude de l’évolution des langues, des réseaux de communication, de l’économie, aux stratégies de développement des nouvelles générations de machines et de robots capables d’évoluer et de s’adapter, y compris à l’échelle de l’atome, l’échelle des nanotechnologies.
Elle a aussi profondément transformé notre culture. Les dérives tragiques auxquelles elle a conduit au siècle dernier ont été à l’origine de l’émergence de l’éthique biomédicale moderne, d’une réflexion sur la meilleure façon de mettre les avancées de la connaissance au service de chacun, sans instrumentaliser ni emprisonner des personnes dans ce que l’on croit avoir appris sur elles. Chaque personne est toujours plus que ce qu’on peut en comprendre et en décrire.
Nés d’une évolution sans projet, nous sommes devenu d’autant plus responsables de notre conduite. Et il nous faut inventer librement notre avenir, en tissant sans cesse les liens fragiles qui fondent notre commune humanité, dans le respect de la singularité et de la vulnérabilité de chacun.
(Source : Canal u)

 

 

*

 

Ce que Darwin ne savait pas encore

À la fin des années 1850, Charles Darwin révolutionne la science avec sa théorie de l’évolution. Lors d’un voyage à travers le monde, il met en évidence l’infinie variété des espèces. Étudiant parallèlement les embryons, il énonce les principes de la biologie évolutive : le concept de sélection naturelle fondée sur l’adaptation à l’environnement et la variation des individus. Mais les mécanismes de ces processus de mutation restent pour lui complètement obscurs. Un mystère qui, aujourd’hui, avec les progrès de la biologie et de la génétique, se dissipe. Revenant sur les bases de la théorie de Darwin en compagnie des plus éminents scientifiques (biologistes, généticiens, paléontologues, médecins…) qui font partager leurs expériences en laboratoire et sur le terrain, le documentaire explique les découvertes les plus récentes, notamment le rôle et le fonctionnement de l’ADN dans les mécanismes de l’évolution. (Source : arte)

 

 

 

 * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

En complément :

 

 * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

 

 

Rencontre avec Pascal Picq, paléoanthropologue au collège de France (Source : Manufacturing)

 

 

 

(im)pertinents : la conférence de Pascal Picq : "L’homme peut-il survivre à lui-même" (21/6/12) (Source : chaineimpertinents)

 

 

 

Dossier : DARWIN, ENFIN !

 

Sur universcience.tv : Pascal Picq au tableau : les ancêtres de l’Homme (Les bipédies / Le propre de l’homme / L’homme est un singe / Notre cousin Neandertal)

 

* * * * * * * * *

 

par zendragon, Stupeur et Nina K

 

Tags : Culture Science et techno




Réagissez à l'article

82 réactions à cet article    


  • 11 votes
    Duke77 Duke77 31 juillet 2013 16:29

    Je vais visionner cette video avec attention mais après avoir lu le script, je tiens à commenter qu’il y a bien longtemps que la théorie de l’évolution de Darwin est prouvée comme très très bancale... Dommage que cet article n’y fasse pas référence.



    • 3 votes
      Duke77 Duke77 31 juillet 2013 17:15
      Pour aller dans le sens de l’article, voici un lien où l’on trouve toutes les fausses idées reprises bêtement pas les détracteurs de cette théorie (détracteurs dont je fais partie lol) : http://www.hominides.com/html/theories/theorie-evolution-idees-fausses.php

      Et pour les fainéants que la critique de cette théorie intéresse, je vous conseille d’écouter tout particulièrement la partie 3 du documentaire que j’ai mis en lien ci-dessus à partir de la 12e minute  : l’Erreur de Darwin l’effondrement de la theorie de l’evolution par la science 3-4 : http://www.dailymotion.com/video/xpjggs_l-erreur-de-darwin-l-effondrement-de-la-theorie-de-l-evolution-par-la-science-3-4_tech

    • 6 votes
      zendragon zendragon 31 juillet 2013 18:08

       Merci, je regarderai les vidéos, même si ce documentaire (Déchiffrer les mystères de la vie) n’a pas l’air d’être pris au sérieux par le rédacteur en chef de La Recherche...

       

    • 8 votes
      zendragon zendragon 31 juillet 2013 18:11
      « Des créationnistes en France ? Je me contentais jusqu’à présent de sourire devant leurs tentatives pitoyables de diffuser leurs idées. Mais avec le DVD Déchiffrer les mystères de la vie, je ne ris plus. La qualité technique de ce film, sorti aux États-Unis en 2002, mais qui ne nous arrive qu’aujourd’hui, est en effet dans la bonne moyenne de ce que diffusent de nombreuses chaînes de télévision. Le doublage est impeccable, et même les extraits des oeuvres de Darwin donnés à lire pour démontrer, notamment, qu’il avait prévu sa propre défaite le sont en français, et pas seulement sous-titrés. Bien sûr, tous les « scientifiques » interrogés sont des partisans du « dessein intelligent ». Bien sûr, le concept de « complexité irréductible » est mis en avant je résume : si le créationniste ne comprend pas quelque chose, c’est que personne ne pourra jamais comprendre, et donc qu’une puissance surnaturelle qu’« il se refuse à nommer » en est à l’origine. Et l’exemple développé est celui du flagelle bactérien, fréquemment invoqué dans ce type de propagande mais dont, manque de chance, les vrais biologistes savent expliquer l’origine évolutive. Bien sûr, l’argument qui veut que la science, ne sachant pas aujourd’hui expliquer précisément l’origine de la vie, n’y parviendra jamais, n’est pas scientifique. Mais des personnes de bonne foi pourraient s’y laisser prendre. Haro donc sur les éditions Clé, qui rendent un bien mauvais service à la francophonie en diffusant ce DVD. »
       
      Par Luc Allemand
       

    • 16 votes
      la mouche du coche 31 juillet 2013 18:59

      Il y a encore des gens qui croient en Darwin ! :-0


      Pour réfuter Darwin, il suffit de le lire. Par exemple, il n’avait pas trouvé à son époque, de ces "formes intermédiaires" créées par le hasard et qui valideraient sa théorie. Aujourd’hui on en n’a toujours pas trouvé, donc la théorie est invalidée par le réel. 

    • 7 votes
      katapugon 31 juillet 2013 21:28

      Toutes les théories restent actuellement invalidées par le réel ... Big bang/matière noire/énergie noire/courant noir. Les scientifiques ne disent pas le contraire qui recherche non pas la vérité, mais à comprendre le réel. Et si le réel leur résiste ils cherchent dans d’autres directions, eux ...
      Darwin aurait tout faux ? Darwin aurait compris toute l’évolution dans le détail ? Il aurait affirmé ça, les darwiniens auraient affirmé ça ? ...
      Les détracteurs l’affirment. Les généticiens pourraient remettre en cause toute la théorie darwinienne ? ...  smiley


    • 10 votes
      samagora95 samagora95 31 juillet 2013 21:54

      Mais non la théorie de l’évolution de Darwin n’est pas très très bancale ! Dire de quelque chose qui n’existe pas qu’il a été prouvé et quand même plutôt gonflé !


      Le principe de sélection reproduction mort, façonne le vivant en l’adaptant à son environnement, voilà ce que dit la théorie de l’évolution, après il est évident que les progrès scientifiques et technologique apporteront des précision à ce principe, mais la base reste parfaitement valable et a été largement prouvé, ne serait-ce que par la présence de l’ADN (le plan du vivant qui se transmet de génération en génération) dont Darwin ignorer pourtant l’existence.



    • 7 votes
      la mouche du coche 31 juillet 2013 23:03

      En quoi l’ADN prouve le Darwinisme ? C’est du n’importe quoi. Si une THEORIE SCIENTIFIQUE ne se présente pas dans le REEL, elle est FAUSSE, que vous le vouliez ou non.


    • 14 votes
      nemotyrannus 31 juillet 2013 23:20
      @la mouche du coche

      Et les archives fossiles , c’est quoi ?
      Et les espèces actuelles , c’est quoi ?

      Des formes qui sont apparues comme ça ?
      Toute forme de vie est transitionnelle. 
      Et la spéciation à déjà été observée , l’apparition miracle jamais.

      Mais je sais ce que vous créationnistes attendez : Un mélange de deux espèces actuelles. 
      Malin , il nous faudrait tout envoyer valser de ce que l’on sait pour vous prouver que c’est juste.

      J’ai une meilleure idée : Apprenez comment ça marche.

    • 7 votes
      samagora95 samagora95 31 juillet 2013 23:27

      Pour qu’il est évolution il faut qu’il est transmission du caractère sélectionné c’est à dire le plan de construction qui permette de le transmettre puis de le développer dans la descendance, Darwin suspectait que quelque chose servait à transmettre ce plan lors de la reproduction mais ne savait pas comment c’était possible or c’est exactement le travail de l’ADN, qui n’est rien d’autre que le plan de construction d’un organisme vivants avec ces qualités et ses défauts.


      La nature produit toute sorte d’ADN (plan) plus au moins au hasard, les plan produisant les animaux les mieux adaptés à leur environnement survives mieux et son d’avantage dupliquer (reproduction) du fait même qu’il sont plus nombreux, ce mécanisme se renforce par effet boule de neige, voilà ce que l’ADN a avoir avec la théorie de l’évolution, sans elle en effet ce mécanisme serait impossible.





    • 2 votes
      nemotyrannus 31 juillet 2013 23:33

      Parmi les vidéos , je conseille celles de Aron Ra sur youtube , en anglais mais bien expliqué et illustré. 

      Sourcé qui plus est.

    • 5 votes
      la mouche du coche 1er août 2013 00:00

      nemotyrannus

      "Toute forme de vie est transitionnelle. " Pouvez vous nous le prouvez ?
      "Et la spéciation à déjà été observée " Ah oui ? où ça ?
      " il nous faudrait tout envoyer valser de ce que l’on sait pour vous prouver que c’est juste." Absolument. Si une théorie scientifique n’est pas observée, elle est donc fausse et il faut l’envoyer valser. C’est l’attitude sérieuse d’un vrai scientifique.

      La nature produit toute sorte d’ADN (plan) plus au moins au hasard, les plan produisant les animaux les mieux adaptés à leur environnement survives mieux et son d’avantage dupliquer (reproduction) du fait même qu’il sont plus nombreux, ce mécanisme se renforce par effet boule de neige, voilà ce que l’ADN a avoir avec la théorie de l’évolution, sans elle en effet ce mécanisme serait impossible." 
      Tout ceci n’est que du raisonnement. Vous seriez bien en peine de nous montrer dans le REEL un seul exemple de ce que vous avancez. Votre raisonnement n’est donc pas scientifique mais une croyance puisque jamais observé dans la nature. Désolé.

    • 6 votes
      la mouche du coche 1er août 2013 00:02

      Désolé pour le gras incontrôlé de mes commentaires. Mon ordinateur est sans doute en train de muter vers une forme plus évoluée de son espèce. il ne m’obéit plus. smiley


    • 5 votes
      samagora95 samagora95 1er août 2013 00:12

    • 7 votes
      la mouche du coche 1er août 2013 00:26

      samagora95


      Le traditionnel exemple des petits pois ridés et lisses est un grand classique que la théorie évolutionniste peut expliquer, admettons. Mais de là à l’étendre à l’ensemble des êtres vivants pour expliquer toute la création, est un saut immense qui n’a aucune chance de fonctionner. Et c’est ce que nous constatons. Désolé mais la théorie ne peut PAS expliquer l’apparition d’une aile, d’une patte, ou de quoi que soit d’autre par le hasard et la compétition. C’est absurde.

    • 9 votes
      samagora95 samagora95 1er août 2013 00:53

      A partir du moment ou l’on considère que la terre est un gros caillou naît de poussière gravitant autour du soleil qui on finies par s’agréger pour former notre planète et tous les autre astres de notre système solaire, alors il y deux solution pour expliquer la vie qui est apparue sur notre planète : 


      1 - Un être magique à crée les plantes et les animaux déjà formés.

      2 - Des molécules relativement simples au départ ont finie par s’assembler par un mécanisme d’auto-organisation pour former la première structure autoréplicantes, cette structure à finie par se complexifié par le jeu de la sélection et de l’auto-organisation donnant les premières cellules.

      L’auto-organisation n’est pas un mot magique, mais un phénomène largement étudié et observé dans la nature, exemple fourmilière.

      Le vivant n’est pas apparu comme par magie, les humain marchant sur deux pattes, des yeux déjà parfaitement formées etc... tout cela c’est fait sur des milliard d’années.

      Cela ne remet pas en cause l’existence d’un dieu, il indique simplement comme fonctionne le vivant et comme il a évolué. Peut-être que les règles et les lois de la physique qui ont permis à la sélection de faire son chemin pour arriver à la vie puis à l’homme sont issue d’être infiniment plus évolués ayant prévus tout cela, pourquoi pas, je n’en sais rien.

      Mais il suffit de s’intéresser un peu à la science, au mathématique, à l’informatique, à la biologie pour être plus que convaincu que nous sommes effectivement issue d’être moins évolués et même de simple molécules en remontant loin dans le passé.

      Ces molécules ont elles été crée sur terre, on peu en douté étant donné sa relative jeunesses, peut-être ont elles été crée dans des astres bien plus ancien que notre système solaire, c’est parfaitement possible.





    • 5 votes
      katapugon 1er août 2013 07:18

      " Cela ne remet pas en cause l’existence d’un dieu .... "

      Une planète qui fut à deux doigts de ne pas atteindre la masse critique et serait restée désolée comme Mars, dans un système solaire paumée dans un coin perdu de sa galaxie, elle même totalement indifférenciée par rapport à un nombre incommensurable de galaxies, et la conscience d’elle même qu’à l’espèce humaine serait d’origine divine ou extra-terrestre après une évolution chaotique qui a vu plusieurs extinctions de la vie sur terre ... faut juste relativiser. Il y a une chance infime que ce dessein intelligent ait eu lieu en dehors de l’imagination fertile et anthropocentriste de la bipédie.  smiley ... faites excuses !


    • 2 votes
      nemotyrannus 1er août 2013 07:31

      Pas compris ce que je voulais dire ou bien vous le faites exprès.


      Un exemple au pif : Tiktaalik Rosae. Forme transitionnelle ( donc parmi d’autres ) entre les poissons sarcoptérygiens et les tétrapodes.
      Bien sûr , il ne faut pas trouver LA perle rare mais une des perles rares. On ne devient pas le suivant du jour au lendemain mais au cours dune LONGUE succession de changements dans laquelle des espèces naissent et disparaîssent.
      Et donc deux espèces ne sont pas vraiment différentes physiquement lorsqu’elles sont encore très proches .

      Et jamais vous ne verrez un crocoduck , ça ne marche pas comme ça l’évolution.
      Votre conception est erronée .
      Donc non , voir deux espèces , bien distinctes et bien séparées génétiquement , en une seule n’est pas possible . PAS POSSIBLE .
      Et pourtant c’est ce que vous demandez , vous demandez l’impossible donc. Et vous demandez l’impossible pour vous convaincre , ce n’est pas honnête.
      Encore une fois , apprenez comment marche l’évolution.

      Mais se contenter de rebâcher les traditionnel hommes de Piltdown parce que frauduleux reste une bonne excuse pour ne pas vouloir voir le reste.
      Ca tombe bien , toute la création est une fraude mise en scène par différents peuples , modifiée encore et encore au fil des âges. Je recommande d’employer le même zèle de votre exemple pour l’ensemble de l’oeuvre.

      Speciation ?
      Plusieurs fois observée , même , des lezards sur une île grecque , des salamandres californiennes ... et d’autres non exhaustives 

    • 4 votes
      la mouche du coche 1er août 2013 08:52

      @nemotyrannus


      Il y a quelques espèces qui semblent valider le darwinisme en effet (Tiktaalik Rosae, archéopteryx) Mais comme wikipedia est obligé de l’avouer lui-même, archéopteryx n’est PAS une forme transitionnelle et sans doute qu’il dirait la même chose pour Tiktaalik Rosae. Qu’une espèce ressemble à une autre ne veut pas dire que ces espèces descendent l’une de l’autre. 

      En tout état de cause le mécanisme de passage d’une espèce à une autre ne s’observe JAMAIS dans la nature. Les mutations que l’on observe ici ou là ne sont JAMAIS viables et n’apportent JAMAIS un avantage compétitif. Le hasard et la compétition n’expliquent donc pas l’évolution entre les espèces si jamais il y avait évolution. 
      II faut abandonner cette théorie qui ne fonctionne que pour des modifications très simples, à la marge comme la couleur des ailes d’un papillon et n’explique EN AUCUN CAS tout le reste. Y a -t-il un vrai scientifique dans la salle ? smiley

    • 4 votes
      samagora95 samagora95 1er août 2013 10:35

      "...En tout état de cause le mécanisme de passage d’une espèce à une autre ne s’observe JAMAIS dans la nature"


      Et pour cause, sur les millions d’années nécessaires à la stabilisation d’une mutation, la période transitoire elle ne prend que quelque milliers d’années. 

      Si à cause du temps et de l’usure nous avons déjà du mal à trouver des restes d’animaux ayant vécu des millions d’années, alors il est facile d’imagine qu’il est pratiquement impossible de tomber sur des individus transitoires qui ont vécus que quelques milliers d’années, le temps à effacé cette trace.


      ------------------
      Il serait tout aussi difficile de tomber sur des êtres mutants si cette transition avait lieu par petits ajustements sur des millions d’années.

      A quel moment précis un dégradé allant du blanc au noir de façon très progressive passe-t-il de la couleur blanche à la couleur noire ?



    • 2 votes
      la mouche du coche 1er août 2013 11:01

      Le problème est qu’on n’observe pas de dégradé. Les nuances de gris ne s’observe pas. On voit des zèbres ou des girafes, mais pas des zébro-girafes ou des girafo-zèbres. Pas plus d’ailleurs que des reptiles à moignons d’ailes ou autres bizarreries. Lorsque des mutants apparaissent, ils disparaissent aussitôt car non-viables. Cette théorie ne fonctionne pas ! smiley



    • 2 votes
      la mouche du coche 1er août 2013 18:30

      ... Et donc ? smiley


    • 2 votes
      cob 1er août 2013 18:35

      Quand des créationnistes nous sortent l’argument foireux du chainon manquant, je ne sais pas pourquoi, je repense à ça :


    • 4 votes
      nemotyrannus 1er août 2013 21:00

      @mouche du coche


      Vous confondez avec les évolutions convergentes.
      Une baleine et un requin ne sont pas de la même famille même si ils ont tous les deux des nageoires , et une chauve souris n’est pas un oiseau .

      Là on parle de caractère propre et communs aux descendants.

      "En tout état de cause le mécanisme de passage d’une espèce à une autre ne s’observe JAMAIS dans la nature"
      N’ai-je pas donné , justement , une liste non exhaustive d’évolutions obsevées dans la Nature O_o

      Et affirmer péremptoirement qu’il n’y a aucun bénéfice sans en savoir quoi que ce soit et en oubliant la sélection sexuelle , facteurs environnementaux , etc , je trouve ça un peu fort...
      C’est de la mauvaise foi ou du mensonge.

      Oui , toute espèce est transitionnelle , entre son passé et son future (si futur il y a en tout cas)

      De même qu’un adolescent est une transition entre l’enfance et l’âge adulte , elle s’étale sur 11_12_13_14_15_16_17_18 ans.
      Il n’y a pas 1 chaînon manquant mais parfois 100 entre deux espèces connues. 

      Je vous retourne là même chose , y’a t’il un scientifique véritable dans le coin ?


      La theorie de l’évolution n’est pas l’abiogenese , elle n’es pas la physique quantique ni rien de tout celà.
      Et Darwin , c’était en 1860 , depuis on en sait plus , pas les créationnistes qui font les aveugles et les sourds , on ne dit d’ailleurs plus Darwinisme .
      Qu’il ait appelé son livre d’une façon ou d’une autre ne change pas grand’chose. SI ce n’est votre fausse impression de l’avoir percé à jour.








    • 1 vote
      RogerMag.com RogerMag.com 1er août 2013 21:01

      "
      ... Et donc ? 
      "

      Et donc : la phylogénie expose les gradations et relations entre espèces. Pour comprendre cela, il faut lire l’article, et ensuite tenter la jonction intellectuelle avec la question disputée ici.


    • 1 vote
      la mouche du coche 1er août 2013 21:45

      Je comprends très bien votre pensée. J’y ai cru pendant longtemps.
      Mais je n’y crois plus d’abord parce qu’elle n’explique rien. Quand vous avez besoin du hasard pour votre explication, c’est que vous n’avez pas d’explication. Autant remplacer Dieu par le hasard et qu’est-ce que vous aurez expliqué ? Lorsqu’un scientifique a besoin du hasard dans sa théorie, c’est que sa théorie n’explique plus rien. Or beaucoup de théories modernes en ont besoin, ce qui n’est pas bon signe.

      En deuxième lieu en lisant votre lien dont je connaissais 2 cas, je me suis demandé si Lamarck n’avait finalement pas plus raison que Darwin. Dans beaucoup d’exemples du lien, c’est plus la pression du milieu qu’autre chose qui induit les modifications. A suivre.

    • 2 votes
      la mouche du coche 1er août 2013 22:16

      ... Finalement ce que je reproche peut-être le plus à Darwin, c’est d’avoir remplacé Dieu par le Hasard. Ce n’est pour moi qu’un changement de mot. Ni l’un ni l’autre n’explique rien. La théorie de Lamarck me parait dans le fond plus solide, en tout cas plus logique. je suis finalement le plus évolutionniste de ce fil. Tout ceux qui croit au hasard dans l’évolution ne sont pour moi que des créationnistes qui s’ignorent. Ils croient en un mot-valise : le hasard, qui n’a rien de scientifique puisqu’il ne permet pas de prédire, comme c’est le but d’un modèle scientifique.


    • vote
      RogerMag.com RogerMag.com 1er août 2013 23:23

      À force d’écrire n’importe quoi, tu vas redoubler.
      Les probabilités sont utilisées partout. Le "hasard" est même à la base de la physique (qui a servi à monter l’ordinateur grâce auquel tu peux exhiber ton savoir miraculeux) :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_d%27incertitude
      La théorie du chaos est un autre bon exemple du fait que hasard et déterminisme ne sont pas incompatibles au sein d’une dscipline scientifique :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_chaos
      http://www.canal-u.tv/video/universite_de_tous_les_savoirs/chaos_impredictibilite_hasar d.1070
      Je te suggère ce livre, mais attention tu risques de sombrer dans le coma :
      http://www.amazon.fr/dp/273810133X
      Exemple d’application scientifique hasardeuse : la météo.
      Quant aux capacités prédictives de l’évolution, bien sûr qu’elles existent : les modifications de l’environnement permettent de prévoir la composition d’un écosystème, selon la pression de sélection sur ses composantes.
      Mythe n°15 : La science de l’évolution n’est pas prédictive
      http://www.charlatans.info/evolution-mythes15.php


    • 1 vote
      la mouche du coche 2 août 2013 09:20

      Vous balancez des liens qui disent le contraire de ce que vous voulez dire dans votre commentaire. Les avez vous lu ? 


      Pourriez vous essayer d’avoir une pensée personnelle ? En général les gens qui mettent trop de liens dans leurs commentaires sont des gens qui ont cesser de penser. Il compte sur Google pour persuader les autres, ce qui est une bonne idée, mais comme le darwinisme, ne marche pas dans la réalité.

    • 6 votes
      RogerMag.com RogerMag.com 31 juillet 2013 21:37

      "

      Pour réfuter Darwin, il suffit de le lire. Par exemple, il n’avait pas trouvé à son époque, de ces "formes intermédiaires" créées par le hasard et qui valideraient sa théorie. Aujourd’hui on en n’a toujours pas trouvé, donc la théorie est invalidée par le réel. 
      "
      Excellent. Ne surtout pas laisser les faits entraver ton fantasme. Amen.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Forme_transitionnelle
      http://www.youtube.com/watch?v=o92x6AvxCFg
      http://www.youtube.com/watch?v=Sztt70n6geE
      http://www.youtube.com/watch?v=YFjoEgYOgRo

      • 7 votes
        la mouche du coche 31 juillet 2013 23:00

        Pour réfuter RogerMag.com, il suffit de lire ses liens.

        Dans votre (très court) article sur wikipedia, il n’y a PAS UN SEUL exemple de "forme transitionnelle" et pour cause, puisque le darwinisme est une fumisterie. smiley
        On y savourera par contre la phrase suivante "Le besoin que l’on ressentait de trouver ce « chaînon manquant » fut l’occasion pour un faussaire de berner les scientifiques en fabriquant l’Homme de Piltdown à partir de morceaux de squelette d’homme et d’orang-outan."

        Et oui. Comme wikipedia n’a pas d’exemples à nous donner, il est bien obligé de raconter la réalité : l’incroyablement nombreuse cohorte des FAUSSAIRES DU DARWINISME.

        Bon coca cola.

      • 4 votes
        RogerMag.com RogerMag.com 1er août 2013 05:49

        Excellent, Mouche, excellent. 22/20 ! Bon Prometheus.


      • 5 votes
        Hijack ... Hijack 1er août 2013 00:08


        Les idées fausses sur la théorie de l’évolution
        .

        Remettons les choses à leur place !!!

        Vous trouverez ici un florilège des idées fausses sur l’évolution des espèces, sur Darwin en particulier, et sur les évolutionnistes en général :
        - une sélection des phrases toutes faites que l’on répète ou qu’on entend fréquemment autour de soi
        - les amalgames présentés par des sites de pseudosciences qui pullulent sur le net...
        - les mensonges proclamés par des organisations ultrareligieuses (catholiques, islamiques ou autres...)
        - les créationnistes dénonçant un complot scientifique contre la religion (vous savez, comme les OVNI cachés par le gouvernement américain...)

        Avant de commencer...
        Des préalables pour calmer le débat...
        .

        Les croyants ne sont pas tous créationnistes... Croire en un Dieu est tout à fait compatible avec l’étude des sciences. On peut avoir des croyances et aussi comprendre le monde qui nous entoure. Le créationniste a une lecture littérale des textes religieux, alors que le croyant sait qu’il faut interpréter les textes.
        .

        Les évolutionnistes ne sont pas tous athées... Cela n’a rien à voir. L’étude de la nature, de la faune, de l’astronomie et des mécanismes qui les régissent n’empêche pas de croire en un Dieu pour, par exemple, donner un sens à sa vie.

        .
        Croire et comprendre, ou Croire ou comprendre... telle est la question  !
        .
        Suite et source.
         














        Intéressant sujet, mais ... il faut du temps pour l’aborder et encore plus de temps pour en discuter sérieusement.


        • 6 votes
          la mouche du coche 1er août 2013 00:17

          Que les darwinistes accusent leurs opposants d’être des religieux sans refuter leur arguments est bien la preuve que les darwinistes sont dans une CROYANCE et en aucun cas des scientifiques. S’ils l’étaient, ils chercheraient eux-même à détruire leur propre modèle de pensée comme le fait tout le temps un scientifique véritable pour avancer dans sa science.


        • 5 votes
          RogerMag.com RogerMag.com 1er août 2013 05:55

          Hihihi ! Cette Mouche est de niveau 38 au minimum. Lire avec ses narines, un exploit !
          Allez, pour finir ce débat fabuleux en beauté : http://www.museecreationniste.org/


        • 10 votes
          QaviQeQuarQo davideduardo 1er août 2013 06:07

          je ne connais pas trop le sujet, mais n est ce pas éxagéré de dire que la théorie darwinienne est une fumisterie ?


          Bien sur, dans son entiereté elle est surement incomplete, voire fausse a certain endroit, mais quelle théorie de cette ampleur peut se targuer de ne pas l etre ?

          les théories newton était incomplete, dépassé par les théories de poincaré, einstein ou les quantiques.
          Mais de la a dire que newton , poincaré et einstein sont des charlots ?

          Qu y avait il avant darwin ?
          des especes stables non évolutives, arrivé sur terre par l opération du saint esprit, et sans lien entre elle.

          Dépasser darwin en voyant ses failles est une tres bonne chose, mais il faut tout de meme reconnaitre son apport a la science.

          • 6 votes
            la mouche du coche 1er août 2013 08:39

            En général les darwinistes n’ont pas lu Darwin. 


            Lui-même subordonnait la validité de sa théorie à des observations qu’il n’avait pas constaté et qu’il fallait chercher (formes transitionnelles, etc.) Or depuis le temps, les scientifiques ont cherché et n’ont rien trouvé. Sa théorie comme de nombreuses théories, est donc fausse. 

            Ce n’est pas grave. il faut juste en chercher une autre. Mais comme les darwinistes sont devenus des idéologues, ils n’arrivent plus à se détacher de leur dogme qu’on leur a appris, s’accrochent à leur lubbies et la science n’avance pas à cause de leurs obsessions.

          • 2 votes
            la mouche du coche 1er août 2013 13:44

            Vous parlez d’adaptation mineure d’une espèce à son environnement, ce que personne ne conteste. 

            La théorie de Darwin parle elle de transformation importante passant d’une espèce à une autre, ce qui n’est pas la même chose. Or, sur ce point central, elle se trompe de A à Z puisqu’on ne voit pas ces transformations dans la nature.

          • 2 votes
            la mouche du coche 1er août 2013 16:10

            Darwin vous répondrait que les "adaptions mineures" ne suffisent pas à expliquer le passage d’une espèce à une autre. 

            Pour être compétitif, un OEIL doit être ENTIEREMENT fonctionnel DU PREMIER COUP.
            Pour être compétitif, une PATTE doit être ENTIEREMENT fonctionnelle DU PREMIER COUP.
            Pour être compétitif, une AILE doit être ENTIEREMENT fonctionnelle DU PREMIER COUP.

            Si la modification n’est pas fonctionnelle IMMEDIATEMENT, elle est un handicap pour le mutant qui l’alourdit, le déséquilibre et il se fait bouffer. C’est pour cela que l’on ne rencontre pas de fossiles mutants, parce qu’ils sont trop rares puisqu’il se font immédiatement bouffer.

            Quand aux différences minimes entre les espèces, si la théorie était vraie, on trouverait de temps en temps des mutants qui auraient les caractères de l’autre espèce dont ils descendraient. Là encore, on ne l’observe jamais.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès