• mercredi 16 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Contact
Agoravox TV
Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Eurovision 2012 : Nations contre mondialisme
par Frida (son site) lundi 28 mai 2012
16%
D'accord avec l'article ?
 
84%
(13 votes) Votez cet article

Eurovision 2012 : Nations contre mondialisme

Ce que j’aime à découvrir dans la musique des autres pays c’est leur orginalité, d’autres diront de l’exotisme. Si la musique devient préformatée, il n’y a plus de spécificité mélodique qui rappelle instincitivement un pays, mais plutôt une musique de fond en compétition avec la voix des commerciaux faisant la promotion des produits de leur rayon dans un supermarché.

 

Je déplore également le recours quasi systématique à l’anglais. Je ne voix pas en quoi cela apporte d’artistique ni à la voix ni à la musique.

 

 

Les mamies Bouranovskie Babouchki avaient déja participé à la finale russe pour le concours de l'Eurovision en 2010 © DR

Les mamies Bouranovskie Babouchki avaient déja participé à la finale russe pour le concours de l’Eurovision en 2010 © DR

 

Elles représenteront la Russie lors du concours de chant.

 

Six grand-mères, moyenne d’âge 70 ans et originaires d’un petit village de la Volga, ont fait sensation en étant désignées aujourd’hui avec enthousiasme pour représenter la Russie au concours de l’Eurovision en mai prochain.

 

Leur groupe, Bouranovskie Babouchki, signifie “les grand-mères de Bouranovo”. Un nom significatif puisqu’elles viennent de Bouranovo, petit bourg de de 650 âmes dans la région d’Oudmourtie à 1 100 km au sud-est de Moscou.

 

Vêtues d’un costume traditionnel rouge et la tête couverte d’un foulard, les mamies se dandinent en interprétant “Party for everybody, come on and dance” (“La fête pour tous, venez et dansez”), refrain en anglais de cette chanson comportant des paroles en russe et en oudmourte, langue finno-ougrienne.

 

Désignées par des téléspectateurs et un jury professionnel, elles ont battu des favoris tels le duo Julia Volkova et Dima Bilan, chanteur pop qui a donné à la Russie sa première victoire à l’Eurovision en 2008. Cette année-là, les Bouranovskie Babouchki ont commencé à se produire avant d’attirer de plus en plus l’attention des médias en interprétant des titres connus comme “Yesterday” des Beatles en langue oudmourte, et de participer en 2010 à la finale russe pour le concours de l’Eurovision.

 

Nous chantons simplement ce que nous ressentons et ça touche toujours beaucoup les gens” , a déclaré la grand-mère Olga au site russe Vesti.ru. Le groupe donne des concerts pour récolter des fonds pour reconstruire l’église oudmourte de Bouranovo : “C’est notre seul but. Les grands-mères ne recherchent ni gloire ni richesse. Nous avons tout ce qu’il faut pour vivre, Dieu merci” , a ajouté Olga.

 

Les “Bouranovski Babouchki” représenteront la Russie au 57e concours de l’Eurovision qui aura lieu du 22 au 26 mai à Bakou, capitale de l’ex-république soviétique d’Azerbaïdjan.

 

La Grèce :

 

 

Portugal

 

 

Espagne

 

 

France

 

 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/558542-eurovision-pourquoi-la-france-ne-peut-pas-gagner-avec-anggun.html

 

La voix d’Anggun ressemble étrangement à celle de la chanteuse belge Maurane

 

Tags : Musique

Réactions à la vidéo Faire un don
Ecrire un commentaire Faire un don

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Réclame

Facebook Facebook  Friendfeed Friendfeed  RSS RSS  Twitter Twitter 


Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site optimisé pour le navigateur Firefox. Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération