• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > James Ellroy face à Demorand : c’est qui le boss ?

James Ellroy face à Demorand : c’est qui le boss ?

L’écrivain américain James Ellroy était l’invité de Nicolas Demorand sur France Inter le 11 janvier. Il parlait de son dernier roman, Underworld USA.
 
Voilà qui nous a bien changé des discours politiques en pure langue de bois. Excellente interview a regarder de bout en bout.
 
James Ellroy est l’auteur de nombreux livres tous publiés en France aux éditions Rivages. Il est en tournée dans toute la France pour des rencontres avec ses lecteurs

Tags : Livres - Littérature Etats-Unis Journalisme




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • 19 votes
    toug toug 12 janvier 2010 11:54

    Un gros con d’américain arrogant... Qui a voté Bush et qui croient en Dieu... Rien d’exceptionnel dans cette interview... Ça me ferait marrer qu’il crève demain à la suite d’un cancer due à la bouffe empoisonnée par Monsanto, la "corporation" qu’il doit admirer...


    • 4 votes
      DIVA DIVA 12 janvier 2010 12:30

      Rien a rajouter au très bon commentaire de Toug !


    • 8 votes
      O Brion 12 janvier 2010 17:30

      Toug,
      As-tu jamais lu James Ellroy ?
      A considérer ton commentaire tout en nuance, j’en doute. C’est tellement plus simple et rassurant de s’en tenir à des équations du premier degré du genre américain = con...
       


    • 5 votes
      raoul 12 janvier 2010 20:46

      Personnellement, je n’ai rien lu de lui. Par contre je l’ai écouté lundi matin sur F.I et j’ai la même réaction que Toug : J.Ellroy est juste un gros con arrogant et je n’ai aucune envie de perdre mon temps avec ses bouquins...


    • 1 vote
      toug toug 13 janvier 2010 12:39

      O brion , j’ai jamais dit qu’il ne fallait pas lire ses bouquins... je fais une différence entre la personne et son œuvre...


    • 3 votes
      fraerk fraerk 13 janvier 2010 12:45

      Je crois que vous réagissez par rapport à la situation actuelle de la France où depuis quelques temps, il suffit de dire "je me fous des pauvres, des malades, des prisonniers, des SDF, chacun a ce qu’il mérite...", c’est à dire d’être dans la pensée bien-accomodante et anti-bien-pensante pour avoir des félicitations d’une petite frange de frustrés bruyants.
      Alors, plutôt que de généraliser tout un peuple à partir d’une interview au ton de la nouvelle mode, réfléchissons pour changer cette mode de l’anti-bien-pensance.
      Je propose de la saper en réfléchissant à son aspect de bien-accommodant, et en tirant des conséquences.


    • 11 votes
      desperado 12 janvier 2010 12:37

      Toug
      On ne peut pas dire d’Elroy que c’est un gros con.
      C’est un écrivain extraordinaire.
      Cela ne fait pas de lui un révolutionnaire, on s’entend.


      • 1 vote
        pierrot123 12 janvier 2010 18:45

        Il écrit peut-être bien (j’en suis hélas resté, question écrivains américains, à Herman Melville, Scott Fitzgerald, Dashiell Hammett, Faulkner, et quelques autres ) mais quelle effrayante arrogance !
        ----------
        Il se permet tout de même de dire : " avec l’argent que je gagne, Je vais monter ma propre entreprise, et je vais tous vous engager, les Français, et vous devrez saluer le drapeau Américain quand vous entrerez...."

        -------------
        Heu..Merci, non...Pas pour moi.
        Il n’aura pas mon argent !!! (ce con.)


        • 4 votes
          skapad 12 janvier 2010 18:51

          "Je crois en Dieu, j’suis de droite,je veux payer moins d’impôts....et garder mon blé , y a rien de mal des entreprises, en y a marre des anti-entreprise.......amoureux d’une nana de gauche et pourtant j’suis content de vendre des bouquins en France" !

          "Le rêve américain c’est : n’importe qui peut être quelque chose et devenir quelqu’un d’autre ..."

          "moi ancien drogué je suis un grand écrivain...."

          "L’histoire de l’Amérique a été bonne, un optimiste radical , c’est drole d’écrire un roman, 6 semaines ? Musolini a dit, c’est le sang ...."

          Peut être un bon écrivain, ça enlève pas que c’est un gros bof repenti junky , à chier ce mec !


          • 2 votes
            Yakaa jackf 12 janvier 2010 19:28

            Demorand toujours aussi bon dans son rôle de Bizounours en chef
            et l’autre venu faire sa promo gratos sur tous les grands médias qui lui déroulent
            le tapis rouge, il se la joue Rock Star à fond...

            Quelle arrogance ce mec et l’autre gentillet de Demorand qui lui sert la soupe comme à son habitude.
            Ce n’est pas dans la vidéo mais à un moment chef Bizounours lui demande si il aime
            la France ?
            Réponse du chauve arrogant : ou beaucoup !
            Le Bizounours : Et Pourquoi ??
            Le Gros con chauve Républicain : Parce que c’est là que je vends le plus de livres !

            La messe est dite, circulez ya rien à voir !


            • 1 vote
              raoul 12 janvier 2010 20:51

              Bukowsky était un bon gros con mais un gros con fréquentable. Ellroy, très peu pour moi ...


              • 1 vote
                raoul 12 janvier 2010 20:52

                Il parait que Céline était un excellent écrivain, non ?


                • vote
                  pierrot123 13 janvier 2010 10:01

                  Oui, mais Céline, il était connu pour, en tant que médecin, ne pas faire payer ceux qui étaient peu argentés...Et c’est apparemment une vraie différence avec ce crétin patenté de Ellroy...


                • 4 votes
                  newby 12 janvier 2010 20:55

                  Il est très bon dans son rôle de provoc, c’est le personnage qu’il s’est crée pour ses promos et ça marche bien.

                  Après vous irez chercher le degré d’ironie qui vous convient, mais quel dommage de ne vous contenter de cela et ne pas plonger dans ses livres.


                  • 5 votes
                    zenon 12 janvier 2010 21:19

                    Ceux viennent cracher sur cet écrivain en le traitant de "gros con" prouvent 2 choses :

                    - ils ont la subtilité d’une huitre, vous ne voyez pas le second degré ? vous ne voyez pas qu’il joue avec l’image de l’américain ? non ? lisez un peu plus et creusez un peu plus, ça vous aidera

                    - il est républicain ? il le dit, c’est un crime ? Personne n’a le droit de ne pas être de votre avis ? si on ne pense pas comme vous on est un "gros con" ? au secours !! votre conception de la démocratie est à pleurer.

                    Un écrivain est un artiste, il joue avec les mots, vous ne faites que les cracher sans nuance


                    • 1 vote
                      raoul 12 janvier 2010 21:24

                      Donc, Celine était un artiste et il faisait du second degré-hé-hé !


                    • 1 vote
                      zenon 12 janvier 2010 22:33

                      Vous venez comparer Céline et Ellroy et vous vous trouvez malin ?
                      Vous mettez le conservatisme et l’antisémitisme sur le même pied et vous pensez être intelligent ?


                    • vote
                      raoul 13 janvier 2010 11:23

                      Ce que je mets en évidence c’est que tout écrivain aussi "bon" soit il, peut être détestable. Plus globalement, cela est valable pour tous les arts. Encore plus globalement, cela est valable pour tout. L’homme le plus intelligent du monde est peut-être le moins fréquentable aussi. Quel que soit la valeur des écrits d’ellroy, ses propos me font dire qu’il est une merde. Maintenant, étant donné que l’on ne peut pas juger les gens sur leurs propos mais sur leurs actes, prouve moi que les actes d’Ellroy contredisent ses propos soit-disants second degré et dans ce cas, je suis prêt à remettre en question mon jugement.
                      Bonne journée & bonne année.


                    • 8 votes
                      Sentero Sentero 12 janvier 2010 23:25

                      J Ellroy est à fond dans la provoc et surtout c’est un réactionnaire moralisateur... et alors ?Quel rapport avec ses livres ?

                      Céline était un antisémite pathologique... et alors ? La plupart de ses livres ne tournent pas autour de cette obsession et je les tiens pour des chefs d’oeuvre de la littérature française (je ne parlerai pas de chefs d’oeuvre pour ceux de J Ellroy même si j’aime bien ses livres).

                      Peut-on mélanger art et politique ? ...pas pour moi ... ou alors pouquoi pas le faire pour les peintres ? les musiciens ? les sculpteurs ? les poètes ?

                      Si j’aime Dali ou Aragon et que j’apprends que le premier était plus ou moins franquiste et le deuxième quasiment stalinien je dois automatiquement renier ce que j’aimais ?

                      Ridicule ...d’autant plus que les artistes et intellectuels du passé n’étaient pas des gens particulièrement plus éclairés que ceux de l’époque pendant laquelle ils vivaient... dois-je détester les oeuvres des philosophes et tragédiens grecs parce qu’ils légitimaient l’esclavage ? ... les cathédrales du moyen age parce que leurs architectes et leurs sculpteurs étaient (dans nos critères contemporains) des catholiques intégristes ? ... la littérature allemande du XIXe parceque beaucoup d’écrivains allemands étaient nationalistes voire pangermanistes ? ...la littérature victorienne parce que la plupart des écrivains britanniques de l’époque étaient colonialistes impérialistes et souvent racistes ? ...on n’en sort plus...

                      Alors moi j’aime les oeuvres que je veux indépendamment des auteurs qui les ont engendré parcequ’elles les dépassent largement et personne ne viendra me dire quelles oeuvres sont politiquement ou impolitiquement admirables...

                      Au plaisir.


                      • 2 votes
                        pierrot123 13 janvier 2010 10:08

                        " avec l’argent que je gagne, Je vais monter ma propre entreprise, et je vais tous vous engager, les Français, et vous devrez saluer le drapeau Américain quand vous entrerez...."
                        --------
                        Moi, quels que soient les "postures", "second degré", "prises de distances" etc...ce genre de propos me met mal à l’aise, c’est tout.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès