• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Jean-Claude Michéa : "La gauche se réclame de la philosophie des Lumières (...)

Jean-Claude Michéa : "La gauche se réclame de la philosophie des Lumières mais le capitalisme aussi"

A l'occasion des primaires du P$, Jean-Claude Michéa s'est livré à une critique de la gauche historique qui se réclame des Lumières, ces mêmes Lumières dont se réclame le capitalisme...

 

 

 

Tags : Politique Philosophie Jean-Claude Michéa



Réagissez à l'article

33 réactions à cet article


  • 4 votes
    Celse 16 janvier 12:59

    Vive Mélenchon ! Vive égalité&réconciliation ! Vive la confusion !


    • 2 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 16 janvier 17:39

      Encore de ces "philosophes" athées très intelligents à décrire les problèmes mais qui subitement se taisent quand on leur demande ce qu’ils ont à proposer.
      Parce que ce sont dans le fond des idiots utiles au Grand Capital. Ils semblent attaquer les multinationales capitalistes mais en réalité ils attaqueront toujours les structures traditionnelles patriarcales, patriotiques, religieuses, ce qui est EXACTEMENT ce que veut le capital. Et c’est pour cela qu’ils ont accès à tous les médias, ils servent très bien l’hyper-classe dirigeante. A fuir absolument.


    • 3 votes
      Yacine Chibane Yacine Chibane 16 janvier 18:19

      @La mouche du coche

      Pour toi les bigots protestants ripoublicains américains, qui sont à l’avant-garde du capitalisme sont contre les structures traditionnelles (religion, famille, patrie) ? Ce n’est pas parce que le système récupère des luttes (féministes, homosexuelles, anti-racistes) que forcément être pour serait être un idiot utile du capitalisme.


    • 1 vote
      La mouche du coche La mouche du coche 16 janvier 20:09

      @Yacine Chibane

      Si. 

      Si votre combat coincide avec celui de l’oligarchie régnante, cela devrait normalement vous inciter à vous poser des questions. Ce n’est pas parce que vous PENSEZ ne pas être un idiot utile au Système que vous ne l’êtes pas. Essayez de repérer ceux que le Système attaque constamment et vous verrez que les intellectuels athées n’en font jamais parti. Ceci devrait vous inquiéter quand à l’authenticité de leur critique. 

      Quand aux "bigots protestants ripoublicains américains", ils n’existent que dans votre imaginaire pollué par les médias. Le pouvoir réel n’est pas composé de chrétiens authentiques. Renseignez vous.


    • 2 votes
      Yacine Chibane Yacine Chibane 16 janvier 21:32

      @La mouche du coche

      "Ceux que le système attaque constamment et vous verrez que les intellectuels athées n’en font jamais partie" il y a athée et athée, Zemmour se dit athée, Fourest et BHL pareil, Onfray et Houellebecq aussi. L’athéisme n’est pas du tout un critère. Chouard est attaqué, il est pourtant athée, ceux qui ont fait les manifs contre la loi-travail étaient j’imagine majoritairement athées cela n’empêche pas qu’on a déployé les CRS pour les matraquer... On ne t’attaque pas parce que tu crois en Dieu c’est léger. Moi je suis pour les droits des fémonistes et des LGBT, je maintiens, ce n’est pas parce que le système les a récemment récupérés (encore en 81 l’homosexualité était pénalisée en France et dans certains pays on en est encore loins) qu’on est forcément main dans la main avec lui.

      "Quand aux "bigots protestants ripoublicains américains", ils n’existent que dans votre imaginaire pollué par les médias" George Bush c’est quoi ? Ca dépend ce que vous appellez "chrétien authentique"...


    • vote
      La mouche du coche La mouche du coche 16 janvier 22:49

      @Yacine Chibane

      Je n’ai rien compris à votre commentaire. Est-ce que vous pensez que Zemmour, Fourest et BHL, Onfray et Houellebecq ne font pas parti du système ? 


    • 1 vote
      Yacine Chibane Yacine Chibane 16 janvier 23:23

      @La mouche du coche

      Si ils en font partie mais ils sont athées autant que d’autres qui n’en font pas partie c’est ce que je voulais dire. L’athéisme ou la croyance en Dieu n’est pas une question curseur en terme de "dissidence".


    • vote
      Yacine Chibane Yacine Chibane 16 janvier 23:27

      @La mouche du coche

      Je voulais dire que l’athéisme n’était pas une question curseur en terme de dissidence.


    • 1 vote
      pegase pegase 17 janvier 00:07

      @La mouche du coche

      Encore de ces "philosophes" athées très intelligents à décrire les problèmes mais qui subitement se taisent quand on leur demande ce qu’ils ont à proposer.
      Parce que ce sont dans le fond des idiots utiles au Grand Capital. Ils semblent attaquer les multinationales capitalistes mais en réalité ils attaqueront toujours les structures traditionnelles patriarcales, patriotiques, religieuses, ce qui est EXACTEMENT ce que veut le capital. Et c’est pour cela qu’ils ont accès à tous les médias, ils servent très bien l’hyper-classe dirigeante. A fuir absolument.


      Et je suis le seul à vous avoir plussé, c’est la vérité, les Lordon, Onfrey, Michea (liste non exhaustive), ne proposent rien de tangible et ont tendance à colporter les mensonges de la doxa euro-atlantiste, une honte pour des gens qui osent se prétendre de gauche ...

      Mais toute la gauche est aux ordres de l’oligarchie bancaire anglo-saxonne, Macron, Melenchon, Valls, Montebourg, Autain , le facteur antifa (j’ai oublié son nom tellement il me débecte) .. tous des collabos ..et à droite c’est pareil ..


      Voir la dernière déclaration hallucinante de Fillon aux patronnât ...

      https://www.youtube.com/watch?v=rlQ3cfBMhFY


    • vote
      crab2011 20 janvier 13:40

      @pegase sans aile et sans vent

      Réponse aux lecteurs qui m’accusent de m’attaquer exclusivement à une seule religion

      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/islam-religion-de-lirresponsabilite.html


    • 3 votes
      howakhan howakhan 16 janvier 13:02

      Salut Yacine..merci

      je dirais forcément par rapport au titre, car les soi disant lumières furent et sont le jouet des franc maçons qui sont derrière entre autre la révolution de couleur française.. des maçons pas francs du collier dont pas un ne sait faire un mur bien sur smiley et autres auto proclamés élites dont la gauche fut et est le sous marin parfait comme l’est aussi la droite et toutes forces politiques majeures actuelles sauf exceptions mineures pour le moment encore, ça c’est le syndrome l’Oréal qui permet le total contrôle en créant soi même son opposant qui est un faux opposant bien sur...qui en ce moment remonte à la surface ...et là il est en train de se faire couler....

      ce que je trouve une excellente chose...


      • 1 vote
        izarn 16 janvier 16:07

        @howakhan
        Le prince royal "Philippe égalité" était franc-maçon....

        Les Lumières n’ont aucun rapport avec la république.

        La république a tout à voir avec le Capital.

        La monarchie égalitaire peut-elle exister ?

         smiley

        Oui, Castro !

         smiley


      • vote
        howakhan howakhan 17 janvier 08:46

        @izarn

        salut..et smiley


      • vote
        Et Hop ! 19 janvier 10:55

        @izarn : le prince Philippe-égalité, duc d’Orléans, n’était pas seulement franc-maçon, il était grand-maître du Grand Orient de France dont la devise était avant 1789 : Liberté égalité fraternité" (devenu devise officielle vers 1880), il a eu parmi ses successeurs Adolphe Crémieux, ministre de la justice deux fois, après les révolutions de 1848 et de 1870. Philippe-Égalité était un adepte de glorieuse révolution de Cromwell et de la monarchie constitutionnelle anglaise, il était membre du club de Jacobins, des Cordeliers, siégeait à la Convention à la Montagne, a voté la mort de Louis XVI, contre l’appel au peuple et contre le sursis. Il a eu pour fils Louis-Philippe.

        Les philosophes des lumières étaient financés par les Fermiers généraux comme Helvetius, donc par le parti de la grande bourgeoisie d’affaire et de finance de l’époque. Parmi les premières mesures de l’Assemblée nationale, il y a l’abolition des communautés de métiers avec leur statut qui était le droit social de l’époque (loi Le Chapellier), l’interdiction de former des syndicats ouvriers (loi Allarde), et la libéralisation complète et sans limite du prêt à intérêt. Le but de la Révolution française était d’établir en France le régime manufacturier anglais, ce à quoi elle est arrivé puisqu’au XIXe siècle la condition ouvrière a été la pire de toute l’histoire de France (la République envoyait les petites filles en haillons pousser les wagonnets au fond des mines de charbon).

        La philosophie des lumières est individualiste, hédoniste, utilitariste et messianiste (la philosophie de l’histoire de Voltaire), elle conteste l’idéal de Dieu pour donner la place prééminente à l’Argent. 


      • 3 votes
        hase hase 16 janvier 13:05

        Décidément Yacine,j’apprécie vos publications, peut-être parce qu’elles auraient pu être miennes !!
        Donc merci pour ce Michéa que je me proposais d’entendre !


          • vote
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 16 janvier 17:41

            @Heimskringla
            Tiens, Polac, celui qui aimait décharger sa lumière sur le ventre de petits garçons peu éclairés.

             smiley


          • vote
            Heimskringla Heimskringla 16 janvier 18:21

            @Gaston Lagaffe

            La fameuse matrice Freudienne Gaston...


            Je préfère écouter Rosset que de penser à Polac et le con bandit prendre en double pénétration Maddie Ziegler...

            T’es tordu Gaston 

          • 1 vote
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 16 janvier 18:50

            @Heimskringla
            Tordu ? Non, disons souple smiley


          • vote
            izarn 16 janvier 16:00

            Michéa est un cripto communiste kroutchevien.
            Il ne pose jamais la question de la propriété des biens de production, qui donne une rente au Capital, et qui est le fondement meme du capitalisme. Sur le fond ce n’est pas la propriété qui est en cause.
            Vous avez une maison, vous etes propriètaire, elle vous coute de impots et de l’entretien. Vous n’est donc pas par définition un capitaliste.
            La gauche qui ne s’attaque pas à la rente de la propriété (Cela existait depuis 7 siècles sous l’Ancien Régime ! Man dieu quelle révolution !) sont des sociaux traitres. Mais les autres pour éliminer le capitalisme, veulent supprimer la propriété. C’est une sombre arnaque !
            Aprés, le reste hein ? Lumière ou pas Lumière, j’en ai rien à branler.
            Je dis ça parce que connard de Michéa, tu sais qui est à l’origine de la fondation des USA républicains et libéraux ? La victoire de Yorktown par la Royale ?
            Louis XVI ! Alors bon les petites boites idéologiques, hein ?

            C’est l’art des plumitifs !


            • vote
              Yacine Chibane Yacine Chibane 16 janvier 18:26

              @izarn
              "Krouchevien" ça existe encore ça ? smiley smiley


            • vote
              Joe Chip Joe Chip 17 janvier 10:02

              @izarn

              Louis XVI n’a jamais soutenu personnellement les Républicains. Il était au contraire initialement très réservé sur le soutien à apporter aux "insurgents" contre l’Angleterre. C’est l’aristocratie française libérale et adepte des "idées nouvelles" qui a constamment plaidé la cause américaine auprès du Roi, qui s’est surtout laissé convaincre, peut-être à tort, par des arguments stratégiques (diminuer la puissance de l’Angleterre sur les mers) et commerciaux (devenir le premier partenaire commercial de la république américaine, mais les Américains ont aussitôt rétabli leurs relations commerciales avec l’Angleterre après la signature traité de Paris).


            • vote
              Hieronymus Hieronymus 17 janvier 22:27

              @Joe Chip
               mais les Américains ont aussitôt rétabli leurs relations commerciales avec l’Angleterre

              j’avais déjà entendu ce détail très choquant ds un exposé de PY Rougeyron, après s’être servi des Francais pour s’émanciper de la couronne Britannique, les insurgents les ont ensuite aussitôt trahis, Washington (gd propriétaire d’esclaves et partisan du génocide des amérindiens) interdisant tout commerce avec la France sous peine de pendaison .. sympa les francs macs ricains ..

              cela montre, si c’était encore nécessaire, tout le mépris viscéral que porte la gent anglo-saxonne envers les peuples catholiques du sud de l’Europe avec une mention particulière pour les Français qu’ils se seront toujours appliqués à cocufier scrupuleusement chaque fois que faire se peut !


            • vote
              Joe Chip Joe Chip 18 janvier 02:09

              @Hieronymus

              En fait ça va plus loin que ça. Non seulement les Américains ont "trahi", en quelque sorte, la monarchie française, mais quand les Révolutionnaires français ont envoyé un diplomate (pas très malin il est vrai) pour demander le remboursement de l’énorme dette de guerre américaine, et solliciter une aide de la "république soeur" contre l’Angleterre, les Américains ont refusé tout net en faisant valoir que les Etats-Unis étaient endettés auprès de la monarchie française, et non du nouveau régime républicain (qui les horrifiaient, il ne faut pas oublier que la révolution américaine est une révolution aristocratique menée par des grands propriétaires). 

              Puis les relations se sont dégradés au point que les deux pays en sont arrivés à un état de "quasi guerre", les Français violant la souveraineté maritime américaine et les Etats-Unis menaçant d’envahir la Louisianne rétrocédée par l’Espagne à la France en 1800.

              Il y a quelques années, un livre au titre évocateur est devenu un best-seller aux Etats-Unis :

              "Notre plus vieil ennemi : une histoire de la relation désastreuse de l’Amérique avec la France"

              Bon, ceci étant dit, il faut pas exagérer non plus, une partie de cette rivalité s’explique aussi par des prétentions communes (à l’universalité, etc.) et par une relation amour-haine qui a perduré depuis le XVIIIème siècle. 

              Et puis on ne peut pas reprocher aux Américains, qui étaient petits et faibles à la fin du XVIIIème siècle, d’avoir su habilement jouer des antagonismes entre la France et l’Angleterre et exploiter l’idéalisme d’une partie des élites françaises.


            • vote
              Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 16 janvier 17:39

              Ne sommes nous pas tous des lumières... Surtout après le nuage clandestin (sans visa) de Tchernobyl ? Qui ne s’éclaire pas aujourd’hui autrement qu’avec une bougie ? A part d’irréductible déserteurs des témoins de Jéhovah qui ont jugé ce mouvement trop lumineux pour eux ?
              .
              Nous sommes tous et toutes la lumière de quelqu’un et l’ombre d’un autre... S’adapter est le rôle premier d’un organisme qui veut survivre, c’est valable pour la cellule comme pour un individu composé de cellules, c’est valable pour un système mu par des individu, quel qu’il soit, nous sommes les héritiers de ceux et celles qui nous ont précédés, avec leurs qualités comme leurs défauts, nous sommes les enfants d’un monde en perpétuelle évolution, ou régression, c’est selon les points de vue éclairés ou non des observateurs qui témoignent à visages découverts, à la lumière des projecteurs ou des observateurs de l’ombre, anonymes, éclairés par leur seul écran d’ordinateur, qui ne sont que des pseudos sur internet, sans visage, sans âge, mais tout aussi tributaires de la lumière sans qui le jour n’est pas la nuit, ou l’ennui, ça dépend de sous quel angle on se place, lumière ou ombre, peu importe, l’un n’existerait pas sans l’autre.
              .
              Nous sommes les fils de Lucifer, n’en déplaise aux indécrottables obscurantistes qui se pensent enfants de leur dieu unique... Oui, mais lequel ? haha... Vous avez 4 heures, je repasserai ramasser les copies quand la nuit sera totale.


              • vote
                Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 16 janvier 20:02

                Extrait trop court, on n’a même pas le temps d’avoir besoin de commencer à réfléchir. 


                • 1 vote
                  Psychorigide Psychorigide 16 janvier 22:22

                  Michéa, c’est pas clair, pas parce que c’est pas net, mais parce que c’est pas concevable clairement *

                  J’ai essayé à plusieurs reprises ( ils lui font même de la pub sur France Culture ) de comprendre certains passages .... j’ai rien bité.

                  Avant je le comprenais dans ses vidéos... là pour son bouquin, je bite rien.

                  Peut-être le principe d’entropie appliquée à la communication explique mon naufrage.

                  Mais j’ai l’impression que certains ( piketti/Lordon & lui .... la liste n’est pas exhaustive ) sont juste imbitables. D’ailleurs s’ils sont invités sur France Culture, n’est-ce pas à cause de cela .

                  N’ayant pas de réponse définitive je continue à tenter de rejoindre leur esprit devenu divinatoire pour moi.


                  • 2 votes
                    gaijin gaijin 17 janvier 09:49

                    les lumières ? quésaco ..... ?
                    a oui les lumières de la Raison remplaçant la croyance en dieu par la croyance au progrès ......
                    mais croire que tout changement est un progrès sous prétexte qu’il est nouveau est comparable a croire qu’un singe est supérieur a l’homme sous prétexte qu’il est plus haut .....pas très raisonnable
                    plusieurs siècles après on devrait se remettre a penser, constater que la raison ne mène nulle part et que les lumières comme la religion sont des impostures destinées a faire avancer les moutons sur la base du " demain on rase gratis "
                     


                    • Je n’ai pas écouté la vidéo, mais bien avant Michéa, Sade avait vu que Les Lumières menait à la prostitution généralisée. Et Nietzsche aussi.
                       
                      Les Lumières sont la "Dialectique de la Raison" (Adorno-Horkheimer, bon bouquin) qui, comme le capitalisme l’a achevé, relativise (positivisme) toute morale-a-priori (neutralité axiologique dit Michéa après Weber) et même tte recherche de Vérité. La Vérité n’est pas indispensable au jouir
                       
                      Mais ces auteurs ne comprennent pas que la dialectique de la Raison, mène plus loin, à la Technique devenue champ politique (et Onfray fait la même erreur par ex).
                       


                      • Le "jouir ans contrainte" s’impose, car dans la neutralité du positivisme (empirisme) les instincts ne sont plus à refréner au non d’une morale donnée (transcendante religieuse où immanente marxiste) mais seulement par équilibre des intérêts individuels, "naturels"

                        Aussi l’instinct de survie et de puissance (individuel) va primer sur l’instinct grégaire et son instinct de survie du groupe (l’entraide), ce dernier étant difficile à mesurer et sujet à caution (l’humain "universel" est plus facile à définir que "le peuple")

                        C’est anthropologique. C’est ce qu’avait très bien vu Sade, bien avant le Capitalisme (et De Maistre en fit la critique)


                      • vote
                        Heimskringla Heimskringla 18 janvier 08:42

                        @La Baudruche négrière du medef, dit Meluche

                        Intéressant.


                      • 1 vote
                        gaijin gaijin 18 janvier 08:46

                        @La Baudruche négrière du medef, dit Meluche
                        bravo puissamment résumé !

                        

                        Ajouter une réaction

                        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                        FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Yacine Chibane

Yacine Chibane
Voir ses articles







Palmarès