Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > L’art pariétal et la théorie des ombres

L’art pariétal et la théorie des ombres

Et un mystère de plus que la science officielle peine à expliquer... Comment les hommes d'il y a 17 000 ans (pour Lascaux par exemple), ont-ils pu dessiner sur des parois courbes et anguleuses, des formes aussi complexes mais souvent déterminées par quelques caractéristiques précises (animaux de profil, pas de représentation des muscles, absence des yeux, surimpression des silouhettes...) ?

 

Deux chercheurs indépendants dont Jean-Jacques Lefrère, décédé en 2015, pensent avoir trouvé la réponse, un lien d'ombre, de lumière et de statuettes...

 

 

 

http://www.scienceshumaines.com/art-parietal-la-theorie-des-ombres_fr_30519.html

 

http://bibliobs.nouvelobs.com/documents/20130326.OBS3105/une-bombe-a-lascaux.html

 

Tags : Histoire Art Culture Etonnant Science et techno



Réagissez à l'article

54 réactions à cet article


  • 4 votes
    lupus lupus 15 mars 12:53

    tout simplement génial


    • 3 votes
      lupus lupus 15 mars 17:28

      @lupus

      J’attends l’avis de jean luc melenchon sur cette technique de dessin, qui devrait nous guider vers la vérité.


    • 4 votes
      gaijin gaijin 15 mars 13:24

      et je dirais même plus : génial !
      l’élégance de la simplicité .....pour moi c’est souvent la marque de la vérité .....


      • 3 votes
        Ozi Ozi 15 mars 14:11

        L’hypothèse est alléchante, mais elle a été très contreversé, notamment sur le fait que Bertrand David, n’ayant pas accès aux grottes, aurait fait ses expérimentations dans sa cave, que la plupart des grottes sont trop étroites pour que cette hypothèse fonctionne, que l’on a jamais retrouvé de statuettes modèles dans les grottes ornées, et que la majorité de l’art pariétal se trouve à l’extérieur, à l’air libre, où nombreuses gravures ont été placé en fonction de l’ensoleillement...
        .
        Ce qui ne veut pas dire que cette hypothèse soit fausse, mais cette technique était probablement plus marginale que l’auteur l’affirme.
        .
        On sait également, avec les travaux de Chantal Jègues-Wolkiewiez, que les gravures des grottes ornées sembleraient être des représentations, à l’échelle précise, des constellations dans la bonne séquence.
        .
        Bref la problèmatique dans son ensemble est encore loin d’être résolue..


        • 4 votes
          Piloun Piloun 15 mars 15:46

          @Ozi
          la majorité de l’art pariétal se trouve à l’extérieur, à l’air libre, où nombreuses gravures ont été placé en fonction de l’ensoleillement...

          Je ne trouve pas que cet argument soit en contradiction avec la thèse des ombres projetées. Et le fait que les dessins soient placé en fonction de l’ensoleillement vient même plutôt la conforter, non ?


        • 7 votes
          gaijin gaijin 15 mars 15:58

          @Ozi
          oui j’ai été chercher un peu et j’ai vu ces critiques mais ça ne tiens pas

          bien sur le mec il a fait dans sa cave mais a ce compte là autant lui reprocher de ne pas être retourné dans le passé avec sa delorean .....c’est une critique ridicule : il aurait du essayer a lascaux ?

          bien sur aussi ce n’est certainement pas la seule méthode qui a été utilisé .......

          les statuettes n’ont pas été trouvées dans les grottes .....mais il n’y a pas de pinceaux par terre dans les musée non plus ......a l’évidence elles étaient emportées

          la vérité c’est que les scientifiques " officiels " ça leur fout toujours les boules de voir un amateur trouver un truc qu’ils n’ont pas vu ......( passent un peu pour des brèles )

          ça ne contredit pas non plus l’hypothèse des représentations de constelations ....


        • 3 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 15 mars 16:06

          @gaijin
          "bien sur le mec il a fait dans sa cave mais a ce compte là autant lui reprocher de ne pas être retourné dans le passé avec sa delorean"

           smiley



        • 1 vote
          Ozi Ozi 15 mars 17:00

          @Piloun :"Je ne trouve pas que cet argument soit en contradiction avec la thèse des ombres projetées."

          .

          Ben disons que pour une technique censée s’effectuer dans l’obscurité totale..


        • 2 votes
          Ozi Ozi 15 mars 17:15

          @gaijin :"la vérité c’est que les scientifiques " officiels " ça leur fout toujours les boules de voir un amateur trouver un truc qu’ils n’ont pas vu"

          .

          C’est sur que vu les égo sur pattes qui arpentent ces disciplines, on est jamais à l’abri d’une ambuscade..  smiley

          Mais vu l’étroitesse de certaines grottes ornées, c’est difficile d’imaginer que cette technique ait pu marcher..

          .

          "ça ne contredit pas non plus l’hypothèse des représentations de constelations"

          .

          Ca voudrait dire que se seraient les statuettes modèles qui seraient aux dimensions des constellations ?


        • 1 vote
          gaijin gaijin 15 mars 18:40

          @Ozi

          " l’étroitesse de certaines grottes ornées "

          je sais pas mais je viens de tester : a un mètre du mur on obtient déjà une ombre assez grande ( suivant la distance et la taille de la flamme ) par contre on va vers le flou ........gaspard est peut être dans le vrai en parlant de formes découpées dans du cuir ( ce qui donnerait des ombres plus nettes qu’une statue )

          " Ca voudrait dire que se seraient les statuettes modèles qui seraient aux dimensions des constellations ? "

          possible ou alors en jouant sur la distance ......on sait que les premiers calendriers étaient fait sur des bouts d’os ....alors que de là on soit passé a une représentation symbolique d’une constellation sous forme animale .......il ne faut pas oublier qu’ils s’agit d’hommes modernes ! c’est a dire dotés du même fonctionnement que le notre .....ils n’étaient primitifs que du point de vue de l’outillage .....il ne faut pas oublier non plus qu’un chasseur cueilleur n’a besoin que de 5 h/ jour pour sa survie le reste étant consacré au culturel ......


        • 1 vote
          gaijin gaijin 15 mars 18:41

          @Ozi
          tu pense qu’ils avaient pas inventé la nuit ? smiley smiley smiley


        • 3 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 15 mars 20:56

          @gaijin
          La nuit a été inventée à partir d’une figurine dont on a projeté l’ombre chinoise sur le ciel. 


        • 1 vote
          Piloun Piloun 15 mars 22:09

          @Ozi

          "Ben disons que pour une technique censée s’effectuer dans l’obscurité totale.."

          Ben non justement, c’est une technique qui permet de dessiner les contours d’une statuette par la projection d’une ombre, mais pas forcément censé s’effectuer dans l’obscurité d’une grotte. Le soleil projette lui aussi des ombres que je sache, non ? Et le fait que les dessins en extérieurs soient en fonction de la position du soleil est justement un argument qui plaide en faveur de la thèse de la vidéo.


        • 1 vote
          Piloun Piloun 15 mars 22:19

          Et la nuit il y a aussi l’obscurité^^


        • vote
          Ozi Ozi 16 mars 20:49

          @gaijin et Piloun :"tu pense qu’ils avaient pas inventé la nuit ?"

          .

           smiley Non je faisais référence au fait que la majorité de l’art pariétal a été réalisé à l’air libre et qu’une partie, non négligeable, ont été faites en fonction de l’ensoleillement, donc en plein jour, avec cette même précision "astronomique"..

          Du coup, et comme précisé dans mon premier commentaire, ça confirme la marginalité de la technique, c’est tout ce que je voulais dire au départ, mais c’est important..  smiley


        • vote
          gaijin gaijin 17 mars 12:17

          @Ozi
          " ont été faites en fonction de l’ensoleillement, donc en plein jour, "

          euh non smiley

          on n’en sait rien m’ enfin techniquement ils ont pu localiser les emplacements le jour et bosser la nuit .......


        • vote
          Ozi Ozi 17 mars 21:42

          @gaijin :"on n’en sait rien m’ enfin techniquement ils ont pu localiser les emplacements le jour et bosser la nuit"

          .

          Merci de corroborer mes précedents commentaires, ça confirme la marginalité de la technique initiale proposée dans ce topic.. smiley


        • 4 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 15 mars 16:35

          C’est une hypothèse intéressante et qui tend simplement à signifier que la sculpture précède le dessin et la peinture, ces deux derniers arts étant plus abstraits et nous conduisant ensuite vers l’écriture qui est encore plus symbolique. En soit, c’est assez logique. Cependant, la qualité remarquable du trait ne peut s’expliquer par ce seul procédé, qui supposerait une précision de figurine au micron, son immobilisation totale et une stabilité parfaite de la source de lumière. En effet, partir du petit pour obtenir du grand agrandit toutes les imprécisions. Un défaut de 2 mm devient un défaut de 10 cm si le dessin et 50 fois plus grand que la figurine et encore en supposant qu’on arrive à une précision absolue au moment où l’on suit le contour de l’ombre. Mais il est possible que le principe de l’ombre chinoise ait été utilisé pour mettre en place les grandes lignes, faire des essais de composition. Du reste, cette technique a été utilisée tout au cours de l’histoire de l’art et elle est toujours utilisée, alors pourquoi pas à cette époque ? Mais... uniquement pour l’ébauche. Au final, ça ne change rien, les artistes étaient de très bons sculpteurs et de très bons dessinateurs. Pour vous en rendre compte, sculptez vous-même un taureau (avec des cornes parfaites, hein !), maintenez-le parfaitement immobile dans l’espace (hum... comment ?)... et puis allumez un feu, éteignez toutes les autres lumières (ce qui suppose aussi que vous ne pourrez pas vous éclairer au moment où vous décalquerez l’ombre) et essayez un peu d’obtenir un beau trait fluide et juste sur une paroi irrégulière. Alors... les cornes de votre taureau sont comment ?  smiley


          • 1 vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 15 mars 16:49

            "Comment les hommes d’il y a 17 000 ans (pour Lascaux par exemple), ont-ils pu dessiner sur des parois courbes et anguleuses, des formes aussi complexes"

             

            Avez-vous songé que c’est beaucoup moins difficile quand même que de sculpter des figurines parfaites.  smiley

            Comment un artiste fait-il ce genre de choses depuis toujours ? Comment fait-il aujourd’hui ? Il fait de nombreux dessins préparatoires (ça pouvait se faire sur du cuir à l’époque, peut-être directement en présence des animaux, d’après nature donc) pour obtenir la forme satisfaisante, puis il épure, simplifie, et recopie sur le mur la version qui lui plaît (ou qui plaît au commanditaire). Michel-Ange n’a pas improvisé ses fresques non plus, hein... Maintenant, que les ombres de figurines taillées ou modelées aient été utilisées pour choisir le bon positionnement des formes, c’est aussi fort possible, bien sûr. 


          • 3 votes
            jeanpiètre jeanpiètre 15 mars 16:52

            tout le monde sait très bien que ces gribouillis sont l’oeuvre des reptiliens qui ont aujourd’hui prs le pouvoir de la planète grâce aux liens privilégiés qu’ils ont su entretenir avec les extra+terrestres



            • 3 votes
              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 15 mars 17:38

              Question : Comment ces peintures si précises ont-elles pu être réalisées ?

              Réponse : Ces peintures sont la projection de l’ombre de figurines.
               

              Question : Comment des figurines si précises ont-elle pu être réalisées ?
              Réponse : Ces figurines n’ont pas été sculptées mais coulées dans des moules.
               

              Question : mais comment des moules aussi précis ont-ils pu être réalisés ?
              Réponse : Ces moules ont été façonnés à partir de l’observation des peintures rupestres. 

               smiley

              • vote
                sls0 sls0 15 mars 18:15

                Ouais, une théorie parmi tant d’autres.
                Une publication avec peer review* et il ne reste plus qu’un consensus pour la valider.

                *Désolé, ça ne se fait pas au comptoir d’un bistrot.


                • 1 vote
                  Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 15 mars 18:35

                  @sls0
                  Qu’on s’en suce ou pas, qu’est-ce qu’on en a à foutre ? La terre tournait autour du soleil avant qu’on s’en suce. 


                • vote
                  gaijin gaijin 15 mars 18:45

                  @Qaspard Delanuit
                  et vu le nombre de conneries qui ont fait con sans suce avant d’être miraculeusement oubliées ........devant l’évidence des faits ....


                • 2 votes
                  Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 15 mars 19:06

                  @gaijin
                  Les zozos sceptiques et autres censeurs aimer se la sucer sous le boisseau de la science. 


                • 2 votes
                  gaijin gaijin 16 mars 09:36

                  @sls0

                  " Désolé, ça ne se fait pas au comptoir d’un bistrot. "

                   la zététique c’est l’inquisition de la religion scientifique ?

                  " taisez vous bandes de non ayant droit a penser ..... ! "

                  ne vous déplaise parfois au bistrot on entend des choses plus intelligentes que parmi les cercles de l’élite  :

                  https://www.youtube.com/watch?v=upnKKgsie7Q


                • vote
                  Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 15 mars 19:07

                  "doivent aimer"


                  • 4 votes
                    Fidol Castré Fidol Castré 15 mars 20:36

                    Merci aux commentateurs, gaijin et Qaspard en particulier, auxquels je demanderai tout de même de temps en temps d’arrêter de me faire rire, ayant du mal à réfléchir en même temps (les histoires de DeLorean ou des pinceaux aux pieds des tableaux de maîtres dans les musées et autres considérations ayant animé mes zygomatiques en même temps qu’elles interceptaient mes neurones réflexifs qui me servent à réfléchir des fois un peu smiley).

                    Bref, trêve de blague.

                    Concernant l’apparition des arts majeurs, j’en suis venu à la même conclusion que Qaspard quand j’ai vu cette théorie des ombres. A savoir, qu’il est plus logique de voir les premiers hommes utiliser leurs mains pour modeler la matière, AVANT de faire des dessins sur des espaces naturels, fussent-ils à l’intérieur des grottes. Ceci parait tout à fait logique.

                    La remarque de Qaspard :

                    sculptez vous-même un taureau (avec des cornes parfaites, hein !), maintenez-le parfaitement immobile dans l’espace (hum... comment ?)...

                    On peut quand même considérer que le type qui peignait n’est pas le même que celui qui tenait la statuette devant la source de lumière non ? smiley On imagine mal M. Magnon (Cro de son prénom), tendant un bras pour tenir une statuette, et faisant le grand écart pour dessiner sur une paroi à 3 m de haut avec son autre bras. J’imagine la scène, je ris.

                    L’argument de la superposition des différentes oeuvres en fonction des ombres projetées me parait difficile à contredire. 

                    Il apparait donc clairement que les scientifiques mainstream feront tout ce qui est possible pour refuser cette théorie qui comme vous l’avez rappelé, n’est peut-être pas exclusive et définitive.

                    gaijin
                    ils n’étaient primitifs que du point de vue de l’outillage .....il ne faut pas oublier non plus qu’un chasseur cueilleur n’a besoin que de 5 h/ jour pour sa survie le reste étant consacré au culturel ......

                    Cela me rend mélancolique de savoir que des chasseurs-cueilleurs (on pourrait en reparler, mais contrairement aux conneries établies par la science, ils ne chassaient pas beaucoup...), bref, que des chasseurs-cueilleurs qui faisaient partie de la nature il y a 17 000 ans, malgré une espérance de vie tout de même plus courte que la nôtre, ne passaient donc que 5 heures par jour à travailler pour survivre, alors que l’homo economicus capitalismus servantum, se fait écraser la ganache plus de 8 heures par jour transport compris. Que de régression depuis Cro-Magnon...


                    • 2 votes
                      gaijin gaijin 16 mars 09:30

                      @Fidol Castré
                      " Que de régression depuis Cro-Magnon..."

                      oui je tenais a préciser sinon peut être pour vous au moins pour d’autres éventuels que cela est issu du travail des scientifiques modernes ethnologues et archéologues :

                      le néolithique a été une erreur ! réduisant la durée de vie , la santé et la liberté des individus favorisant l’apparition et la diffusion de maladies ( promiscuité, proximité avec les animaux domestiques, consommation de sucre ) provoquant une stratification de la société dans laquelle ceux qui ont le travail le plus dur doivent travailler plus nourrir les autres. c’est la deuxième plus grande catastrophe qui soit arrivée a l’espèce humaine .....

                      nous nous glorifions de l’ allongement de la durée de la vie mais cela est le fruit de la culture chrétienne de la peur de la mort ( alors qu’ils sont les seuls a être certains de réssuciter smiley ) la question est de quelle vie ?

                      vaut il mieux le quantitatif que le qualitatif ?


                    • vote
                      jean mouche jean mouche 16 mars 16:54

                      @gaijin

                      Franchement, je reste dubitatif sur les 5H par jour ( cela inclut-il les trajets ?)

                      En chasse, encore aujourd’hui, même avec des fusils à lunettes, des GPS, des appâts chimiques et des lâchers de perdreaux on est souvent brecouille comme dans le bouchonnnois.

                      Et dépecer un élan avec 3 pauvres silex doit prendre une sacré paire d’heure au carré, même pour les meilleurs de la tribu. Ajouter à cela la réparation quasi quotidienne des vêtements en peaux et tentes en peaux ( ou huttes de branchages), la corvée de bois, la corvée d’eau dans des outres qu’il fallait régulièrement remplacer pour cause de prolifération bactérienne ( même si la rivière est à 200m, avec des outres de 5 litres c’est méga chronophage), la cuisine au feu de bois sans casseroles, une petite toilette de chat paléolithique, l’épouillage, le nettoyage et l’entretient des outils ( la lance à embout de silex se pète une fois sur quatre, les projectiles se cassent et se perdent sans arrêt et doivent constamment être refait).

                      Si il reste 1/4 d’heure de loisir, après le nécessaire pour survivre, la journée est magnifique.

                      Je me demande encore comment les types ont pu admirer la voûte céleste, sculpter, peindre, faire des flûtes en os et des arcs musicaux et je comprends mieux pourquoi l’espèce à survécu.*

                      * Comment cro-magnon a t’il pu se retenir de secouer son bébé qui hurlait et de le claquer contre la parois de la grotte ?

                      réponse : trop claqué pour que les cris du nourrisson le réveille.

                      Je pense aussi que souvent, les gars se couchaient avec le ventre bien vide.

                      Vous êtes si romantique, c’est touchant. Le scoutisme devrait être obligatoire.


                    • vote
                      jean mouche jean mouche 16 mars 17:00

                       J’ajouterais aussi.

                       Je pense que c’est dans la nature humaine d’imaginer un age d’or passé et de chercher à le prouver par tout les moyens intellectuels les plus alambiqués.

                      Je n’aurais pas aimé vivre cet enfer. Et je pense que tout le monde est dans le fantasme d’un monde propre, sans pollution, sans dérives des humains, c’est normal.

                      Cette nuit, essayez juste pour rire de dormir à côté de votre lit, faisant fi des sarcasme de votre femme. Au début ça fait mal, mais il paraitrait que c’est bon pour le dos.


                    • vote
                      jean mouche jean mouche 16 mars 17:38

                      @gaijin

                      "c’est la deuxième plus grande catastrophe qui soit arrivée à l’espèce humaine ....."

                      Quel est la première ? là je sèche.


                    • 1 vote
                      gaijin gaijin 16 mars 20:14

                      @jean mouche

                      rome antique ?

                      pas le moins du monde

                      je n’avance rien qui soit le fruit de mes petites élucubrations personnelles ( ou alors quand ça m’arrive je le mentionne ) et ça fait des décennies que j’étudie le sujet des origines et de l’évolution de la pensée .

                       ce sont des données ethnologiques obtenues dans les années 60 a partir des derniers aborigènes australiens ........

                      .......


                    • vote
                      gaijin gaijin 16 mars 20:21

                      @jean mouche
                      voir l’autre post ......et oui j’ai aussi quelque peu dormit a la belle étoile ( mais c’est vrai qu’il vaut mieux ne pas emmener de femme smiley smiley )

                      non je ne fantasme pas sur l’age d’or ( bien qu’il y ait eut des ages d’or ....comme il y a eut des déluges ....) j’essaie juste de sortir des hallucinations du 19 ème siècle


                    • vote
                      gaijin gaijin 16 mars 20:27

                      @jean mouche
                      a bon ? parce que vu la hauteur de vos autres post je pensais avoir affaire a un spécialiste de l’histoire humaine ......

                      l’explosion du volcan toba il y à grosso modo 75 000 ans qui selon les généticiens n’a laissé qu’une petite poignée de survivants dont nous descendons tous .......

                      je laisse a votre grande sagacité le soin d’imaginer l’impact que cela a pu avoir sur les survivants ( a moins que la notion de spt soit un chapitre de plus de votre ignorance )

                      ( je vous accorde ici que dire que c’est le premier est arbitraire de ma part vu qu’on ne sait quasiment rien de ce qui s’est passé avant .......)


                    • vote
                      jean mouche jean mouche 16 mars 21:23

                       Gaijin

                      Moi j’avance pas mal d’élucubrations personnelles et je l’avoue sans complexe, j’appelle cela des hypothèses, elles sont fondées sur des lectures, de l’expérience et cette chose indéfinissable appelée intuition. Je suis un genre de branleur autodidacte, sauf pour les champignons à cause du daltonisme. Je sais ça part mal, mais on passe pas l’agreg !

                      Sur les aborigènes : 3 choses, le climat, la météo et le temps qu’il fait.

                       Nous parlons de ces bons sauvages qui arpentent "cul-nul" des paysages arides ( en fait méditerranéens et tropicaux avant que les blancs ne les refoulent dans le désert) Croyez moi, dans ce milieu il y a quelques avantages par rapport aux chasseurs d’aurochs qui ont peint les parois des grottes en question.

                      Moins de calories dépensés du fait du froid (à la louche : 2000/3000 en europe, 1000 à 1500 en australie), moins de temps passé à fabriquer et réparer des vêtements de peaux, moins de temps à chercher du bois ( et bois de fait plus abondant), moins de temps à fabriquer des abris, moins de temps à chasser des animaux bien gras pour s’en mettre plein la panse, moins de temps à réfléchir au stockage et à la conservation de nourriture pour l’hiver,j’en oublis sans doute mais il y a déjà de quoi faire.

                      Si nous sommes plus "évolués" ( je m’excuse pour ce terme qui en froissera certains, mais tout le monde comprend) c’est que nos ancêtres ont eu à affronter bien des périls et autres problèmes, d’où une évolution plus rapide que les aborigènes ( je ne connais même pas de prénoms d’aborigènes c’est dire si ils ont marqué l’histoire) dont les ancêtres se la "coulaient douce" 19H par jour et qui sont des perdants de l’histoire.

                      Vous échangeriez votre vie avec celle d’un aborigène, même avant l’arrivée des blancs.

                      Moi pas, ou alors juste deux semaines pour rigoler, mais ce n’est pas le genre de vie que j’aimerais pour mes enfants. Malgré l’immense richesse de leur mythologie et de leur savoirs initiatiques de mon cul sur la termitière.

                      J’essaie de répondre sur les deux autres posts, ça risque d’être plus long.

                      Merci Gaijin de discuter avec moi.


                    • vote
                      jean mouche jean mouche 16 mars 21:32

                      @gaijin

                      Moi aussi je veux sortir des hallucinations du XIXe, mais pas pour tomber dans des travaux d’universitaires marxisants des années 60 ( voir rousseauïsants pour les aborigènes) dont on se rend compte aujourd’hui des limites. Il faut travailler, progresser et trouver un milieu juste et bon. Et c’est un ancien ouvrier PCF qui vous parle.

                      Moi avec ma femme j’essaye même pas, vous êtes téméraire smiley


                    • vote
                      jean mouche jean mouche 16 mars 21:56

                      @gaijin

                      Merci pour les compliments, je prend, mais je préfère une boite de chocolats.

                      J’ai eu vent de cette histoire de Volcan, voici ce que j’en pense.

                      Soit c’est faux, soit c’est incomplet.

                      La génétique, je la classe avec la psychologie et toute ses écoles, parmi les travaux très peu aboutis. je peux fabriquer une épée toute en bois qui coupera un peu, il y aura une différence de nature avec un katana de maître et pas une différence de degré. C’est pas de la science, même pas de la science molle, c’est une idée de chantier, des échafaudages démontés, voir du sang de ragougnasses.

                      Voici mon élucubration personnelle.

                      Je crois que l’espèce humaine d’aujourd’hui est le fruit d’hominidés d’espèces différentes, se croisant avec les primates locaux ( exemple : en Asie de l’est, les singes sont bridés) et finissant par se recroiser après des millénaires et converger vers une espèce commune, constituée de différentes races qui peuvent procréer entre elles.

                      Je crois que les généticiens, par idéologie essayent d’imaginer une progression linéaire de lucy l’aborigène, à mme Michu. Ils butent sur des problèmes et finissent par imaginer une histoire abracadabrantesque de petit groupe de survivant d’une centaine de personnes, à l’origine d’une humanité si diverse !

                      Ce serait trop simple pour la Nature. Attendons de voir si ils font des progrès de notre vivant.

                      ( a moins que la notion de spt soit un chapitre de plus de votre ignorance )

                       Un peu mon n’veu que je connais pas cette notion, fais tourner les liens.

                       De la vulgarisation en français par contre. Au moins pour commencer.


                    • vote
                      gaijin gaijin 17 mars 07:46

                      @jean mouche
                      vous voyez c’est mieux de proposer des arguments ......et plus constructif

                      oui bien sur les aborigènes sont dans des conditions plus favorables mais il faut être con pour aller vivre dans des conditions défavorables .......a l’époque ou il y a de la place pour tout le monde ....mais attention aux illusions d’optiques on sait maintenant que c’est près des cotes que ce sont établis majoritairement les chasseurs ceuilleurs et on sait aussi qu’ils étaient bcp plus cueilleurs que chasseurs ...( grosso modo les femmes font la cueillette et les mec vont se baguenauder trois jour en forêt ......pour assurer 20 % de l’approvisionnement ) voir par exemple les jomon

                      " Vous échangeriez votre vie avec celle d’un aborigène, même avant l’arrivée des blancs. "

                      non ma vie c’est ma vie un mode de vie ça se construit dès l’enfance .....eux non plus n’échangeraient pas leur vie contre la mienne ......on sait d’ailleurs qu’ils ont tenté le passage a l’agriculture et laissé tombé .....

                      " des perdants de l’histoire. "

                      vous croyez vraiment ? ils ont vécu 40000 ans peinards nous nous sommes les gagnants mais quand avons nous connu la paix ..... ? vous connaissez l’histoire de diogène et d’alexandre ?

                      " Malgré l’immense richesse de leur mythologie et de leur savoirs initiatiques de mon cul sur la termitière."

                      vous ne savez pas de quoi vous parlez ......


                    • 1 vote
                      gaijin gaijin 17 mars 07:48

                      @jean mouche
                      " mais pas pour tomber dans des travaux d’universitaires marxisants des années 60 ( voir rousseauïsants pour les aborigènes) dont on se rend compte aujourd’hui des limites."

                      je ne regarde jamais la couleur du cheval si le travail me parait sérieux parce qu’un cheval blanc ça n’existe pas .....

                    

                    Ajouter une réaction

                    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                    FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Fidol Castré

Fidol Castré
Voir ses articles







Palmarès