• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > L’Histoire est racontée par les vainqueurs

L’Histoire est racontée par les vainqueurs

 

L'histoire est une fable racontée par les vainqueurs. Qui sont les vainqueurs ? Des guerriers barbares, des rois fous et des traîtres cupides.

 

La plus grande partie de l'Histoire n'est peut-être qu'un conte inventé par héros !

 

L'histoire est la plus grande arme politique et idéologique.

 

Tags : Education Histoire Guerre



Réagissez à l'article

6 réactions à cet article


  • 2 votes
    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 24 décembre 2016 15:20

    Mais vous-même, Arcana, qu’avez-vous vaincu ?  smiley


    • vote
      tobor tobor 24 décembre 2016 16:42

      @Qaspard Delanuit
      Bin, Arcana, il a vaincu la technique en arrivant à se connecter sur son "live".
      Et après, il peut nous raconter n’importe quoi, genre "Nous sommes tous réunis ici ce soir" ...


    • vote
      Semi Kebab 25 décembre 2016 12:09

      @Qaspard Delanuit
      Personne malheureusement car il n’avait que 19 chaises...

      Intéressante vidéo quand même, j’aime bien, merci du partage.


    • vote
      Arcana Arcana 18 janvier 14:26

      @tobor au pire je fait deja qq chose Je partage ma passion


    • 3 votes
      Et Hop ! 25 décembre 2016 13:50

      Ce dont il est question ici, ce n’est pas d’histoire mais d’histoire politique.


      Il y a aussi l’histoire des sciences, l’histoire de la musique, l’histoire des villes, l’histoire de l’agriculture, l’histoire des moeurs, l’histoire de la cuisine, du costume, de l’architecture, etc..

      Ce qui est critiqué ici, c’est le récit historique officiel enseigné depuis la IIIe République pour légitimer la prise de pouvoir violente par la bourgeoisie d’affaire en France 1789, en Angleterre en 1688, afin d’accréditer l’idée selon laquelle c’est le peuple qui a pris le pouvoir et que nous sommes depuis sous un régime démocratique. Cette histoire officielle dévalorise la royauté en calomniant grossièrement les rois (Louis XVI aurait été un tyran !) et en valorisant tout aussi grossièrement tout ce qui prépare les dictature bourgeoises (les protestants auraient été tolérants alors qu’il n’y avait pas plus sectaires et violents, la révolution aurait promu la liberté d’opinion et de culte, alors qu’il n’y a jamais eu autant de gens jetés en prison et mis à mort pour leurs opinions).

      Plus profondément, il faudrait remettre en cause la philosophie de l’histoire moderne, c’est-à-dire l’idée d’un progrès continu et dans tous les domaines, aboutissant nécessairement à une époque future de bonheur et de liberté, l’idée selon laquelle, plus on avance dans l’histoire, plus les arts et les techniques progressent, plus les gens sont heureux. Avant le XVIe siècle, la Réforme, on considérait au contraire que l’histoire tait une longue décadence depuis les origines, depuis l’âge d’or, on considérait que les lois, les philosophes, les arts les plus anciens, étaient les plus parfaits, notamment ceux de la Grès antique.
      Il faut aussi remettre en question la notion de déterminisme, de causalité, la prééminence de l’économique sur les autres dimensions de la civilisation,, démographique, religieuse, littéraire, morale, artistique, militaire, etc.



      • vote
        Semi Kebab 25 décembre 2016 21:39

        Je n’aimais pas coco channel à vue de nez, mais après ces révélations élogieuses, je vais acheter dès demain, trois tonneaux de son numéro 5 pour l’offrir à mon Eva qui est bien brune...

        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON







Palmarès