Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La marseillaise sous un autre angle

La marseillaise sous un autre angle

 

Comme nous pensons que ce texte a longtemps été mal interprété nous vous proposons de le revoir sous un autre angle, sous une forme très rouge pour que l'on se réapproprie un hymne qui n'est pas la propriété de l'extrême droite ; mais bien bien celle de tous les citoyens éperdus de liberté contre toute forme de tyranie. A l'heure du libre échange généralisé et de la mainmise des multinationales sur nos vies ce texte nous semble plus que jamais d'actualité !

 

Tags : France François Asselineau



Réagissez à l'article

8 réactions à cet article


  • 4 votes
    Ozi Ozi 22 novembre 20:18

    C’est une des possibilités fréquemment évoquées mais sans l’accès à la delorean de Livernette, difficile d’avoir un avis objectif..


    • vote
      Oursquipense Oursquipense 23 novembre 10:13

      C’est vraiment si compliqué que ça à comprendre ce texte ? M. Asselineau pense vraiment ce qu’il dit ? Quelle est la logique à souhaiter abreuver sa terre de son propre sang plutôt que celui des envahisseurs ?

       Le texte parle de "bras vengeurs", d’ennemis qui sont partout et qu’il faut bien mettre à bas même si on ne souhaite pas forcément tuer, et je suppose que les ennemis saignent quand on les tue. S’il y a d’éventuels ignorants c’est que le texte est alors tout simplement illogique. En tout cas asséner une telle non-évidence avec une telle force n’emporte aucunement mon adhésion.


      • vote
        l'argentin l’argentin 23 novembre 11:26

        @Oursquipense
        l’entièreté de l’explication : https://www.youtube.com/watch?v=s11cx6Vp4kA

        c’est simplement une autre forme de "la patrie ou la mort"


      • vote
        Oursquipense Oursquipense 23 novembre 11:41

        @l’argentin

        Merci pour le lien mais toujours pas convaincu. Un autre lien reprenant la polémique qui semble vraiment très récente.

        http://www.uneautremarseillaisepourlafrance.fr/blog/2015/12/le-sang-impur-de-la-marseillaise-na-jamais-ete-celui-des-francais/


      • 1 vote
        Oursquipense Oursquipense 23 novembre 11:54

        @Oursquipense

        Je suis loin de partager l’avis du lien que j’ai transmis au sujet des paroles de la Marseillaise néanmoins. Alors que lui-même contextualise il considère les paroles comme xénophobes ?!

        Enfin c’est si compliqué que ça à comprendre ? La France est attaqué en 1792 de toutes parts par une coalition, des soldats viennent en France et à l’occasion massacrent des civils. L’hymne composé à l’époque engage à tuer cette ennemi parce qu’il faut bien se défendre, ce n’est pas l’expression d’une xénophobie mais d’une légitime défense. Voilà tout.

        Il n’y a pas à avoir honte de ces paroles ni à chercher à leur faire dire le contraire que ce tous ceux qui l’ont chanté (enfin 99,99% d’entre eux) de 1792 jusqu’à nos jours ont compris.

        Maintenant elles sont tellement hors contextes qu’un changement pourrait s’envisager, certes.


      • vote
        l'argentin l’argentin 23 novembre 11:58

        @Oursquipense
        1) La Marseillaise a en effet une dimensions "masochiste" si ce mot sied à l’auteur. Il s’agit plutôt d’aller fièrement vers le martyr pour l’honneur et la dignité d’un peuple français uni et irréductible. De nombreuses phrases y font références : "S’ils tombent, nos jeunes héros, La France en produit de nouveaux" ou "Bien moins jaloux de leur survivre Que de partager leur cercueil. Nous aurons le sublime orgueil De les venger ou de les suivre !"
        2) Pas besoin d’avoir une grande connaissance de l’agriculture pour savoir ce qu’est un sillon. Quant à parler d’anachronisme, on retrouve ce mot dans des textes médiévaux.
        3) "Ils viennent jusque dans vos bras. Égorger vos fils, vos compagnes !" C’est donc bien le sang des impurs qui coule.

        Alors ce sont bien les "cohortes étrangères" des "despotes sanguinaires", des "tyrans" et des "perfides" que le peuple est appelé à combattre par les armes. Mais "qu’un sang impur abreuve nos sillons" signifie "nous combattrons jusqu’à la mort !" et non pas "on va les saigner ces pourris  !"
        Ou comme le clamait Che Guevara : "Patria o muerte !"


      • vote
        lejules 24 novembre 15:32

        je n’aime pas du tout le montage qui affadit le propos dans un brouhaha pénible.

        N’oublions pas que la Marseillaise est un chant révolutionnaire ou quand le pays est envahit. Le chant des partisans par exemple n’est pas beaucoup plus pacifique 
        "Ce soir l´ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes. "......
        "Ohé, les tueurs à la balle ou au couteau, tuez vite ! ".....
        "Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève... "
        "Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.".....
        En savoir plus sur http://www.paroles.net/anna-marly/paroles-le-chant-des-partisans#HOkVKLpj3okkpHYV.99

        • vote
          lejules 24 novembre 15:35

          ah ! j’allais oublier Carla Bruni ne parle pas de sang impure, mais du sang pourri des français chacun appréciera ces propos a sa juste mesure ... voir bouquin de Buisson:la cause du peuple.

          

          Ajouter une réaction

          Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

          Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


          FAIRE UN DON







Palmarès