• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La petite histoire : pour en finir avec l’Inquisition

La petite histoire : pour en finir avec l’Inquisition

Qu’est-ce que l’Inquisition ? Quels ont été ses moyens d’action, ses procédures et ses conséquences ? Comment était-elle perçue ? Tant de questions qu’il convient de poser à nouveau aujourd’hui, à l’heure où l’on fait rimer Inquisition avec torture et Église avec intolérance.

 

Source : https://www.tvlibertes.com/2017/04/04/16329/petite-histoire-finir-linquisition

 

 

► Retrouvez l'actualité de la WebTV sur notre site : http://www.tvlibertes.com/
► Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/tvlibertes
► Suivez ce lien pour nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/tvlofficiel
► Faîtes un don pour soutenir le travail de TV Libertés : http://www.tvlibertes.com/don/
► Vous pouvez également faire un don directement via Facebook : 
https://www.facebook.com/tvlibertes/a...

 

Tags : Politique Histoire Religions



Réagissez à l'article

40 réactions à cet article


  • 2 votes
    Yacine Chibane Yacine Chibane 13 avril 09:52

    Si j’ai bien compris, il y a un négationnisme interdit et un négationnisme légal...

    Extrait de la Page noire du christianisme :

    "Tomás de Torquemada est nommé Grand Inquisiteur de Castille. Ce moine dominicain fait un ample usage de la torture et de la confiscation des biens de ses victimes. Les estimations du nombre de personnes brûlées pendant son mandat varient, selon les historiens d’environ 2000 à 8800 brûlées vifs auxquels il convient d’ajouter 9654 torturés ou emprisonnés à vie. 

    Torquemada deviendra le symbole vivant de l’inquisition. Le pape Eugène IV le nommera "défenseur de la foi". L’historien catholique espagnol Sebastian de Olmeda l’appellera "Lumière de l’Espagne, sauveur de son pays, honneur de son ordre". Certains catholiques, désireux de débarrasser l’histoire de leur église de cet encombrant personnage, ont inventé et décrit un Torquemada désireux de s’enrichir et violant des femmes. Or, la réalité est autre. L’homme est incontestablement d’une grande intégrité. Il refusera systématiquement des promotions hiérarchiques dans l’église et dans son ordre. Il ne cherchera jamais à obtenir un avantage financier pour son ordre. Il aurait pu devenir évêque et même cardinal avec facilité. Ses biens personnels ne s’accrurent pas d’un centime au cours de ses longues années comme inquisiteur. Il n’utilisait que des vêtements simples de toile de chanvres et de coton, refusant ceux en lin. Patriote et chrétien, il participe à la politique de christianisation de l’Espagne en mettant en œuvre deux préceptes qui figurent dans le chapitre 22 de l’Exode, un des textes fondamentaux de la Bible : 

    Verset 18 : Tu ne laisseras point vivre la magicienne ("la sorcière" dans d’autres traductions). Verset 20 : Celui qui offre des sacrifices à d’autres dieux qu’à l’Éternel seul sera voué à l’extermination. 

    Torquemada considérait sa mission comme sacrée. Son bagage culturel était imposant, son esprit large et son intelligence ouverte. Il n’était pas un fou ou un criminel au sens classique du terme, mais un chrétien sincère, instruit, et en même temps un Espagnol patriote, convaincu que les conversos et les hérétiques étaient un danger pour l’Espagne et la foi, et donc qu’il devait les combattre. 

    Dans les dernières années de sa vie, Torquemada investira toute son intelligence dans la rédaction d’un code inquisitorial, qu’il continuera à affiner jusqu’à une dernière édition en 1498, quelques mois avant sa mort. Ce code contient nombre de sages dispositions, comme le fait qu’il faut qu’au moins un, mais de préférence deux inquisiteurs doivent toujours être présent pendant les tortures des accusés. La torture sous Torquemada : 

    Sous Torquemada, la torture est standardisée, laissant peu de place aux fantaisies perverses de bourreaux et inquisiteurs. Une procédure précise sera désormais suivie : dans un premier temps, les bourreaux, habillés de longues tuniques noires, des capuchons baissés sur la tête avec deux trous pour les yeux, un pour le nez et un pour la bouche, saisissent l’hérétique et le déshabillaient jusqu’à la ceinture. Alors les inquisiteurs se placent devant l’hérétique et, à plusieurs reprises, le supplie de confesser ses fautes. Si l’hérétique s’obstine à nier, alors les inquisiteurs ordonnent qu’il soit torturé, en avertissant tout d’abord l’hérétique qui va être torturé que, en cas de lésion, de fracture des membres ou de mort, la responsabilité doit être rejetée uniquement sur l’hérétique lui-même, car les tortures ne sont que la suite de sont entêtement récalcitrant. La première phase du supplice était celle de la corde : les mains liées derrière le dos avec une corde qui glissait dans une poulie attachée au plafond, l’hérétique était soulevé et maintenu en suspension pendant un certain temps. Puis à l’improviste le bourreau lâchait la corde et le corps retombait alors brusquement jusqu’à environ 20 cm du sol : les jointures se déboîtaient sous le choc, tandis que la corde, souvent, coupait la chair des poignets jusqu’aux nerfs. Cette torture durait une heure et même plus. 

    La torture à l’eau constituait la deuxième phase : on liait étroitement la personne après l’avoir étendue sur une sorte de chevalet en bois n’ayant comme support qu’une barre transversale, sur laquelle le corps, retombant en arrière, se courbait, amenant le patient en position renversée, les pieds vers le haut et la tête en bas. A cause de cette position, la respiration devenait extrêmement difficile et les mouvements que l’hérétique faisait automatiquement pour trouver un peu d’air provoquaient la torsion des mains et des pieds liés, et les cordes blessaient les tissus. On introduisait alors dans la bouche, en le faisant arriver jusqu’au fond de la gorge, un linge fin imbibé d’eau qui était disposé de façon à recouvrir entièrement les narines. C’est alors que l’on versait de l’eau dans bouche, goutte à goutte, si lentement que l’hérétique torturé en buvait environ un litre par heure. Le malheureux n’avait à aucun moment la possibilité de respirer librement. Dans ses efforts pour aspirer de l’air, il engloutissait de l’eau, et il en résultait une rupture des vaisseaux sanguins de la gorge : le chiffon était généralement retiré imbibé de sang. 

    Le troisième degré de la torture, le feu, était pratiqué en liant les mains et les pieds de façon à rendre impossible au prisonnier tout changement de position. Puis on frottait ses pieds avec de l’huile, du lard ou une autre matière graisseuse et on les exposait devant un feu jusqu’à ce que la peau se gerce et que les os et les nerfs se découvrent complètement. 

    Il faut préciser que les inquisiteurs savaient qu’ils torturaient parfois des catholiques irréprochables. L’on sait que la chose a du être discutée à l’intérieur de l’église, car le Cardinal Jiménes de Cisneros a écrit que les catholiques, s’ils étaient injustement torturés, selon les lois de l’inquisition, s’envolaient directement au paradis."


    • vote
      cathy cathy 13 avril 10:59

      Vous avez raison la renaissance est une période, la période de la fin de la toute puissante et sanguinaire église catholique alors qu’elle s’est enrichie avec la découverte des Amériques. Elle prendra une autre apparence, mais elle est toujours présente.

      Il va y avoir une réaction en chaîne : c’est la fin de l’empire romain d’Orient, l’Occident ne passe plus par la méditerranée donc plus de piraterie. 
      Quand cet empire est tombé, Erasme va chercher en Orient les anciens textes grecs du nouveau testament. On compare les textes latins tronqués avec les textes grecs, la supercherie est découverte. De là naît le protestantisme et la chasse aux sorcières , les tortures, les galères. Les jésuites sortent du bois, alors qu’ils vivaient dans l’ombre. Beaucoup de protestants se réfugient en Cévennes ou partent vers les Amériques pour échapper à des morts atroces, conditions sinéquanone pour fonder des villes dont la catholique a besoin pour ses comptoirs.

      • vote
        yoananda yoananda 13 avril 11:09

        @cathy

        Très intéressant ce commentaire !!!

        "Beaucoup de protestants se réfugient en Cévennes ou partent vers les Amériques pour échapper à des morts atroces, conditions sinéquanone pour fonder des villes dont la catholique a besoin pour ses comptoirs."

        Je n’ai pas compris cette dernière phrase. "dont la catholique à besoin" ???


      • vote
        yoananda yoananda 13 avril 11:14

        @cathy
        j’ai vérifié pour Erasme, le protestantisme existait déjà semble-t-il, et sa naissance n’est pas lié au textes grecs, mais aux abus de l’église catholique : https://fr.wikipedia.org/wiki/Protestantisme#Origine

        Non ?


      • 2 votes
        Yacine Chibane Yacine Chibane 13 avril 11:34

        @yoananda
        Oui et le protestantisme a au contraire traduit les textes latins en langues vernaculaires, c’est à la réforme qu’on la doit.


      • vote
        cathy cathy 13 avril 12:38

        @yoananda
        Les protestants vont être déportés à travers le monde pour fonder des colonies ou des comptoirs commerciaux pour les besoins de l’église catholique, pour son commerce.


      • vote
        cathy cathy 13 avril 12:40

        @yoananda
        C’est lui qui traduit les textes, alors qu’il est catholique, cela lance le formidable élan du protestantisme qui en était à ses balbutiements.


      • vote
        cathy cathy 13 avril 12:54

        Les écrits d’Érasme et sa quête d’un humanisme chrétien inspireront Luther et d’autres réformateurs. À partir du texte grec édité par Érasme, Luther effectue sa traduction allemande du Nouveau Testament et la publie en 1522.

        Les travaux d’Érasme et de ses successeurs ébranlent le monopole de la Vulgate latine. Ils suscitent de nombreuses attaques et polémiques. Ses critiques vis-à-vis de l’Église et des abus du clergé rejoignent celles des Réformateurs. Érasme reste néanmoins partisan de l’unité de l’Église et non de la rupture 

        https://www.museeprotestant.org/notice/erasme-1469-1536/


      • 4 votes
        pegase pegase 13 avril 13:00

        @cathy

        Beaucoup de protestants se réfugient en Cévennes ou partent vers les Amériques pour échapper à des morts atroces, conditions sinéquanone pour fonder des villes dont la catholique a besoin pour ses comptoirs.


        Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais tout l’Est de la France, très majoritairement catholique fut ravagé, les habitants massacrés par des hordes de mercenaires protestants pendant la guerre de trente ans ...

        Voir la tristement célèbre étape du Tour de France "la planche des belles filles" venues s’y réfugier et toutes massacrées ...

        Faire passer les protestants pour des victimes du catholicisme est une vaste plaisanterie inculquée à nos enfants dès le primaire à l’école ... 


      • 3 votes
        Yacine Chibane Yacine Chibane 13 avril 13:06

        @pegase

        Fondamentalement vous ne démontre pas le contraire de ce que nous disons, vous ne faites que nuancer. Cependant, les catholique étaient majoritaires et le pouvoir était catholique, cela veut donc dire que les catholiques avaient le monopole de la violence légitime ce qui n’était pas le cas pour les protestants.


      • vote
        cathy cathy 13 avril 14:05

        @pegase
        Bien sûr qu’il y a eu une guerre entre protestants et catholiques.


      • vote
        Mr.Kout 14 avril 11:53

        Et le désir d’émancipation d’avides marchands vis à vis d’une religion qui a produits un nombre significatif d’encyclique qui va à l’encontre de leurs désirs individuels, on en parle ?

        L’eglise catholique c’est pas jojo le rigolo mais les "emancipateurs" sont ils meilleurs avec leurs dieu argent ?


      • vote
        fred fred 13 avril 12:13
        l’Inquisition ?
        mais rien ne change à notre époque, c’est même pire...  ouvrez les yeux !

        • 4 votes
          pegase pegase 13 avril 13:05

          @fred

          Il y a eu un massacre tout récent (ces derniers jours), dans un pays africain, le Congo peut être ...

          Des mercenaires ont fait sortir tout les musulmans d’une école, puis ils ont massacrés tout les chrétiens ...


        • 1 vote
          yoananda yoananda 13 avril 13:18

          @pegase
          ben oui puisque l’islam est une religion de paix et d’amour, c’est normal qu’ils soient épargnés.

          Les catholiques en revanche, inquisition, croisades, colonisation, génocide, bombe atomique, finance, mondialisation, destruction de la biosphère etc...

          A tout le coups, Hollande va envoyer l’armée pour contenir la menace chrétienne !!!


        • vote
          cathy cathy 13 avril 14:03

          @yoananda
          L’islam sort de l’église romaine.


        • 2 votes
          yoananda yoananda 13 avril 14:14

          @cathy
          l’élise romaine ? j’aurais plutôt dit l’église talmudique moi ...

          tu peux développer stp ?


        • 1 vote
          Yacine Chibane Yacine Chibane 13 avril 14:38

          @yoananda et @cathy

          Je sais pas si vous avez lu le "Grand secret de l’islam" d’Olaf qui donne une version de l’histoire plus crédible d’un point de vue historico-scientifique que l’histoire officielle... Il montre que l’islam n’est ni une création talmudique ni catholique mais plutôt issu de la secte judéo-nazaréenne qui pratiquait à la fois les rites mosaïques et croyaient au messie Jésus mais ne croyait pas que ceui-ci était Dieu. Lisez le livre, il est très intéressent.


        • 1 vote
          yoananda yoananda 13 avril 14:41

          @Yacine Chibane
          bien sûr que j’ai lu, j’ai même vérifié ce que je pouvais et compléter 2/3 éléments de mon coté.

          C’est à cette version que je fais référence (bien que le terme "talmudique" soit peut-être un peu impropre mais ce n’était pas non plus "chrétien" au sens ou on l’entend aujourd’hui).

          Par contre cathy, je ne vois pas du tout de quoi elle parle.


        • 1 vote
          cathy cathy 13 avril 15:11

          @yoananda
          C’est ici, l’exégèse scientifique du coran :

          https://www.youtube.com/watch?v=JB0IoxHwyt0


        • 1 vote
          yoananda yoananda 13 avril 15:14

          @cathy
          "islamofuge"  ! lol

          excellent ce pseudo. Bon je vais écouter ça, ça va me prendre un petit moment. On en reparle après.


        • vote
          yoananda yoananda 14 avril 21:59

          @cathy
          wou ! très très bon cette exégèse, qui corrobore parfaitement les travaux d’Olaf qui plus es et la connaissance historique qu’on a de cette époque.

          Merci beaucoup, très instructif. Je ne sais pas encore si je vais réussir à en tirer une synthèse (c’est pointu) mais ça vaut le coup d’oeil.

          Dommage que l’islamologie soit si peu diffusée ...


        • 1 vote
          ffi 14 avril 23:58

          @cathy
          [L’islam sort de l’église Romaine]

          -> Vous concluez erronément de la conférence que vous donnez en lien... Les judéo-nazaréens sont un courant religieux qui espérait le règne du messie sur Terre. Tel n’a jamais été le point de vue de l’église Romaine [Mon royaume n’est pas de ce monde], pour laquelle le royaume de Dieu est un au-delà [la perfection n’étant pas de ce monde / le mieux est l’ennemi du Bien]...

          Le judéo-nazaréisme est un messianisme, une religion qui souhaite le paradis sur Terre. Un descendant en orient, c’est l’Islam. Un descendant en occident, c’est le Communisme. Mais le catholicisme n’en descend pas.

          L’inquisition, ça reste tout d’abord l’invention de la procédure judiciaire inquisitoriale, où l’accusé bénéficie du droit d’avoir un avocat.


        • 1 vote
          Hijack ... Hijack ... 13 avril 12:27

          L’inquisition est une sorte de génocide véritable -pour ne pas dire autre chose- ajouté à du terrorisme islamiste inversé, donc autorisé par conséquent pire (bien que le terme islamiste n’est pas adéquat mais écrit tel quel pour compréhension), avec de terribles effets et dégâts collatéraux ... mais nul n’est contraint de croire à autre chose que ce que sa propre analyse lui démontre, aucun historien n’est obligé de dire ce qu’il lui est ordonné de dire, tout ça, dans le simple but de détourner du catholicisme, pour faire bref.


          • 2 votes
            Yacine Chibane Yacine Chibane 13 avril 12:33

            @Hijack ...
            En effet et toi tu fais la même chose avec l’islam. Soit tu nies les crimes commis par des musulmans dans le passé soit tu nous ressors le sempiternel refrein "cépalislam" à croire le "vrai islam" n’a jamais existé alors lol !


          • 1 vote
            Hijack ... Hijack ... 13 avril 13:21

            @Yacine Chibane

            Non, je condamne tous les crimes commis par les soi disant musulmans ... comme je condamne les crimes commis par les soi disant catholiques, idem pour les crimes des soi disant juifs.

            Cela étant, je condamne ... mais joliment et sympathiquement, les gogolitos dans ton genre qui ne comprennent rien à rien ...


          • 4 votes
            yoananda yoananda 13 avril 13:53

            @Hijack ...
            t’es culotté d’accuser Yacine de gogolito parce que si on va par la, tu n’as rien à lui envier !

            Yacine a fait montre d’une culture assez étendu, et de questions plutôt pertinentes à plusieurs reprises.

            Bon, toi t’es pas un gogolito, mais un googolito ... on t’enlève internet, je suis sûr que tu n’es plus capable de mener une discussion sur presque aucun sujet.

            Tu condamnes le crimes ! wouah, mon dieu, tu es un saint ! C’est bien la preuve que toi tu as tout compris !! et en plus les crimes de soit disant musulmans ... wouah ! quelle grandeur d’âme !!

            Permet moi de te rendre hommage, ça prouve que toi tu as tout compris !


          • vote
            Mr.Kout 14 avril 11:57

            Bordel mais vous allez vous arrêtez d’utiliser le mot génocide à tort et à travers !!!
            Le seul génocide du dernier millénaire est celui d’un grand nombres de nations indiennes d’ameriques. Les autre peuples inclus dans cette déformation du vocabulaire n’ont pas disparu, il n’y a pas eu génocide, au pire tentative de génocide.


          • vote
            Sentero Sentero 13 avril 13:01

            Il y a un excellent livre de Benassar sur l’Inquisition qui permet de prendre un certain recul sur cette institution.


            • vote
              juluch juluch 13 avril 13:07

              Intéressant, merci pour le partage....


              • 1 vote
                Hijack ... Hijack ... 13 avril 14:53

                Entre autres :

                 Cardinal Joseph Ratzinger, (l’ancien pape Benoît XVI)

                Aucune comparaison ... avec rien, rien que des faits établis.
                Aucune accusation non plus ... ce sont les erreurs des hommes.
                Pour chaque religion, tenons compte du fait que la religion en elle-même n’est pas responsable des crimes commis en son nom. L’Islam étant la dernière religion, les erreurs des uns et des autres n’ont rien à voir avec la parole de Dieu, qui est le même pour les 3 religions monothéistes.
                Donc, erreurs des hommes ... et plus près de nous dans le temps ils sont, plus cela est évident ...
                Dieu ne se trompe pas, ne triche pas, ne ment pas, seuls les hommes en sont capables.
                Reconnaître ces faits simples, je sais ... ça en perturbe plus d’un !
                .
                .
                « La mission nécessaire » de l’inquisition

                ‘[Dieu …] « donne à chacun de la compréhension pour les hommes d’église qui, dans leur mission nécessaire pour la sauvegarde de la vérité, au nom de la foi et la morale, ont recouru eux aussi de temps à autre à des méthodes ne correspondant pas à l’évangile. »

                .
                Inquisition - La cruauté de l’église et ses méthodes de torture -
                L’inquisition et les femmes

                -
                -

                La page noire du christianisme

                2000 ans de crimes, terreur, répression

                Enrico Riboni, athée, libre-penseur.
                .


                • vote
                  Hijack ... Hijack ... 13 avril 14:57

                  Oups !

                  Correction plus haut ... 

                  « La mission nécessaire » de l’inquisition 

                   est la citation du Cardinal Joseph Ratzinger, (l’ancien pape Benoît XVI)


                • 3 votes
                  yoananda yoananda 13 avril 15:07

                  @Hijack ...
                  "Dieu ne se trompe pas, ne triche pas, ne ment pas, seuls les hommes en sont capables.
                  Reconnaître ces faits simples, je sais ... ça en perturbe plus d’un !"

                  Oui googolito, Sauf que la, c’est toi qui parles et non Dieu.

                  On serait perturbé parce que tu aurais trouvé la vérité et qu’on ne serait pas capable de le reconnaître ? lol

                  C’est pas l’orgueil qui t’étouffe toi !

                  Mais ta réaction est typique d’un fanatique, en général, les nouveaux d’une secte tiennent exactement ce même genre de discours. Tu prends un raëlien par exemple, il te dira exactement le même genre de trucs, exprimé avec ses éléments de langage à lui bien sûr, mais l’attitude qui est derrière est exactement la même.

                  Pour nous les perturbés, les esprits malades, les déplorables, il nous suffit d’attendre que la vie te refasse toucher le sol ! lol


                • 1 vote
                  uefrexit 13 avril 15:52

                  @yoananda

                  Recent ici, je ne comprends rien des problèmes que tu as avec hijack ni même sa position, mais où t’avait-il dit malade, déplorable etc ... Il a posté un texte à ce je vois et tu n’étais pas cité.


                • 1 vote
                  Hijack ... Hijack ... 13 avril 16:06

                  @uefrexit

                  Lol ! Merci j’avais juste vu qu’il me cite ... mais faut pas lui en vouloir.

                  Sûrement un souci.

                   smiley 


                • 2 votes
                  yoananda yoananda 13 avril 16:25

                  @uefrexit
                  il parle de "malaise", et j’ai ironisé en embrayant sur le "esprit malade" de Cohen qui était du même acabit, et sur le "déplorable" qui était une référence à la campagne de Clinton.

                  c’est mon style un peu rentre dedans.

                  pas de quoi en faire un fromage.


                • 3 votes
                  Yacine Chibane Yacine Chibane 13 avril 16:37

                  Dieu ne se trompe pas, ne triche pas, ne ment pas, seuls les hommes en sont capables.

                  Raison de plus pour ne pas croire aux inepties des religions abrahamiques... smiley Comme dit le proverbe, chacun voit midi à a porte...


                • 1 vote
                  uefrexit 13 avril 20:32

                  @yoananda

                  Oui, mais qui en fait un tonne de fromages ? Ton style te regarde, chacun le sien.

                  Passons.


                • 1 vote
                  Hijack ... Hijack ... 13 avril 15:14

                  J’apprécie ceux qui se sentent visés ... (même sans les lire).
                  J’apprécie, car ils confirment mes dires ... mais leur malaise me fait de la peine.  smiley

                  .
                   smiley


                  • 1 vote
                    Hijack ... Hijack ... 13 avril 19:22

                    T’ain ... je dis un petit truc et certains se sentent visés et se dénoncent. Jamais je ne les remercierai assez ...
                    J’ignorai que j’étais aussi proche de la vérité.  smiley Merci mon Dieu. 

                    Surtout ... je me fous, contrefous, de ce que disent ou pensent ceux qui se dénoncent (les dénonciations, c’est mal, mais les auto-dénonciations ... ça frise l’asile).

                    

                    Ajouter une réaction

                    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                    FAIRE UN DON

Auteur de l'article

TV Libertés

TV Libertés
Voir ses articles







Palmarès