Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Laure Adler contre les "populistes arrogants" : Millet, Le Pen, Onfray et (...)

Laure Adler contre les "populistes arrogants" : Millet, Le Pen, Onfray et Camus

Le 11 septembre 2012, dans Les Matins de France Culture, Laure Adler règle son compte à Richard Millet, déjà fustigé par JMG Le Clézio et Annie Ernaux, sans oublier de mettre dans le même sac "répugnant" Marine Le Pen, Michel Onfray et Renaud Camus.

 

Tags : Livres - Littérature Marine Le Pen Michel Onfray


Sur le même thème

«Contre-courant» : Alain Badiou face à Michel Onfray
Michel Onfray, philosophe bas de gamme
Sur Max Stirner - Onfray
Jonathan Sturel : "Michel Onfray est un piètre philosophe"
ONPC : Finkielkraut et son "patriotisme de compassion"


Réactions à cet article

  • 20 votes
    Par franck2012* (---.---.---.237) 12 septembre 2012 19:37

    Tout cela irait de soi, si Laure ne défendait dans la culture, la partie communautaire de la culture.
    Car en mettant Onfray et Camus dans le même sac et en défendant Sartre, Beauvoir et Freud, elle désigne clairement les antisémites.
    Le reste : un habillage transparent...

    • 3 votes
      Par Requête 0 vote (---.---.---.35) 12 septembre 2012 23:24
      requete

      Je constate que c’est sûrement super intéressant de s’interroger sur ses goûts:qui elle aime, qui elle n’aime, quelles sont ses visées secrètes et leur influence sur ses opinions...

      Plus obsédant qu’intéressant, d’ailleurs, puisque c’est une démarche qui n’a jamais été récompensée.

      Mais ce serait peut-être plus productif, plus éthique de simplement s’interroger sur la logique de ses réflexions, sur le réalisme, la justesse de la projection, sur la prise en compte des paramètres les plus déterminants, sur la pertinence de la visée avouable ... etc...

      Désolé pour ceux qui se sentent insultés par ce genre de réflexion, nous n’avons pas la même notion de l’insulte non plus (désolé, une insulte de plus !)
  • 19 votes
    Par machiavel1983 (---.---.---.227) 12 septembre 2012 19:50
    maQiavel

    Ne connaissant rien à la littérature , je ne commenterai pas cette phrase : " la littérature a toujours été un espace de liberté" . Même n’ y connaissant rien, intuitivement je sais que ce n’ est pas vrai .

    Ce qui m’ intéresse le plus c’ est cette autre )phrase : " Un populisme arrogant qui n’a plus honte de lui-même".
    Loins de moi l’ intention de défendre Onfray , MLP ou Richard Millet ( quel mélange des genres ), mais il est temps peut être de réhabiliter ce terme de populisme qu’ on confond avec démagogie , sciemment selon moi.
     La définition sur wilkipédia : 

    "Le populisme désigne un type de discours et de courants politiques, critiquant les élites et prônant le recours au peuple (d’où son nom) ;

    Il suppose l’existence d’une démocratie représentative qu’il critique. C’est pourquoi il est apparu avec les démocraties modernes, après avoir connu selon certains historiens une première existence sous la République romaine.

    Le populisme met en accusation les élites ou des petits groupes d’intérêt particulier de la société. Parce qu’ils détiennent un pouvoir, le populisme leur attribue la responsabilité des maux de la société : ces groupes chercheraient la satisfaction de leurs intérêts propres et trahiraient les intérêts de la plus grande partie de la population. Les populistes proposent donc de retirer l’appareil d’État des mains de ces élites égoïstes, voire criminelles, pour le « mettre au service du peuple ».

    Qui ne se retrouve pas dans cette définition ? Oui , je suis populiste et fier de l’ être !


    • 5 votes
      Par kemilein (---.---.---.171) 13 septembre 2012 01:01
      kemilein

      Zzzzz elle fait dormir la donzelle
      elle parle pour parler sur sont timbre monocorde
      ça pu le france culture d’entré, kézako ? l’élitisme du blabla insipide, inepte et qui n’a rien a dire. le microcosme des parleurs autocongratulateurs qui n’a rien a dire d’autre que dire ce qu’il dit pour le dire sans rien dire (bla bla bla)
      -
      la littérature ne libère personne intrinsèquement, car pour exister faut il encore être capable de la lire, faut il encore que son message soit lisible, faut il encore qu’il y ait un message, etc...
      -
      les mots on un énorme pouvoir, sur ceux qui pense avec des mots (moi je pense, puis je mets des mots, changer les mots n’a pas prise sur des gens comme moi)
      -
      et l’ordre moral que réclame la grognasse de service, d’où viendrait il ?
      "yaka faux con !" adler vraie conne ?
      de Dieu ? de Papa (freud qui oint hitler) ?
      -
      (je me répète) la culture est ce qui dispense les humains de réfléchir-/-s’instruire (c’est la même démarche) elle est cultivé la bougre, c’est a dire qu’elle peut vous citer d’innombrable référence, cela lui donne t il de l’intelligence ? la preuve que non.
      -
      l’intelligent est celui qui sait utiliser ce qu’il sait, faire des liens, et analyser.
      le cultiver se contentera de dire qu’un tel teint ces propos et qu’un autre ceux ci, et qu’il ne saura ce décider sur ce qu’il convient d’en penser.
      -
      ce qui me fait donc conclure deux choses :
      la littérature est une culture
      la culture est par essence ainsi que construction un conditionnement au psittacisme (répéter comme un perroquet) c’est donc une aliénation, une entrave.

    • 3 votes
      Par kemilein (---.---.---.171) 13 septembre 2012 01:06
      kemilein

      note :
      je parlais de la Culture, et non de la culture (Franck LEPAGE)
      la culture c’est entre autre ce qui nous permet de communiquer, on va pas cracher dessus, sinon on aurait plutot un monde d’autiste.
      mais la Culture, c’est par exemple le surréalisme ou l’art content-pour-rien, des merdes inutiles. ou France Culture par exemple

    • 1 vote
      Par Sword (---.---.---.73) 13 septembre 2012 07:04

      "Un populisme arrogant qui n’a plus honte de lui-même".

    • 1 vote
      Par Machiavel (---.---.---.162) 13 septembre 2012 10:39

      " Tout le monde il est beau , tout le monde il est Soral ! "......

    • vote
      Par exemple REQUETE = 0 vote (---.---.---.35) 16 septembre 2012 02:27
      requete

      c’est donc la Culture genre "art contemporain" qui bourre les crânes et dit comment penser hygiéniquement au bon peuple qui a toujours raison ? 

      j’aurais cru le contraire...
  • 18 votes
    Par Jean Valjean (---.---.---.230) 12 septembre 2012 19:54
    Vla l'Jean

    Dame patronnesse Laure nous assène son catéchisme Cul-cul gauche morale bien-pensante
    espérant ainsi remettre le troupeau dans le droit chemin, malheureusement son prosélytisme éculé de missionnaire bourgeoise-social-traitre risque fort de produire l’effet inverse...

  • 6 votes
    Par Walid Haïdar (---.---.---.176) 12 septembre 2012 20:25

    Moi je suis autant pour le droit de Millet (et de quiconque) de raconter ce qu’il lui plaît de raconter, y compris dans un cadre politique (y échappe-t-on jamais ?), mais aussi pour le droit bien entendu de dire que Millet est une sous-merde qui raconte de la merde et que je lui chie à la gueule, détestant du plus profond de mon être ses idées qui n’en sont pas.


    Le penchant moraliste de Laure Adler je le trouve inconséquent, il n’y pas d’autre choix en démocratie, si l’on admet la liberté totale d’expression, que de débattre avec les xénophobes quand ils sortent du bosquet (à moins de se doter rapidement des moyens de sortir de la crise d’où émergent ces sornettes, et alors ces guignols se dissipent dans une fumée à peine moins consistante que leurs lubies).

    C’est une obligation démocratique. Il y a de plus en plus de gens qui ont le sentiment d’être envahis (surtout quand 50% du questionnement médiatique ambiant tourne autour de cette idée, et que le reste est consacré à la sacralisation de l’impasse économique : ça donne vachement de perspectives positives pour se détourner des faux problèmes). On ne les a pas trop entendu les beaufs, quand l’invasion concernait le mode de vie consumériste américain, qui pourtant façonne aujourd’hui leurs vies dans les grandes lignes, mais là, avec quelques intellectuels xénophobes en appui, quelques partis politiques traditionnellement xénophobes, le sentiment se répand, les boucs-émissaires basanés refont surface, moins d’un siècle après les boucs-émissaires ritals, portos, juifs, bref, les bougnouls de saison.

    Chaque crise majeure a ses médiocres qui dans la confusion de leur esprit dépassé ne voient émerger que le spectre d’envahisseurs fantasmatiques.
  • 5 votes
    Par DIVA (---.---.---.248) 12 septembre 2012 22:43
    DIVA

    S’il s’agissait de s’en prendre aux mots vengeurs, aux mots empruntés au vocabulaire de la guerre, aux mots qui veulent défaire notre rapport à l’autre, aux mots qui portent atteinte à la dignité et au respect, il faudrait commencer par anéantir de façon définitive, Bible et Coran, dans un même élan de lucidité salvatrice !
    .
    En attendant cette animatrice ethniquement limitée, surestime, et le pouvoir des mots, et l’appétence des français pour la lecture !

  • 4 votes
    Par amedebout (---.---.---.113) 12 septembre 2012 23:20
    amedebout

    Affligeant.
    "La liberté ne peut être que toute la liberté ; un morceau de liberté n’est pas la liberté." Max Stirner, "L’Unique et sa propriété"
    "Aux armes et cætera" http://www.youtube.com/watch?v=mLq7...


    • 1 vote
      Par kemilein (---.---.---.171) 13 septembre 2012 01:21
      kemilein

      la Liberté est totale ou elle n’est pas, puisque la Liberté est toujours pensé avec sa Majuscule, c’est a dire l’idée de liberté, c’est a dire une pensé d’idéaliste.
      -
      il est drole de penser que sartre osa dire qu’étant tous libre nous sommes tous responsable, donc responsable de notre pauvreté ou de notre fortune.
      suis je donc responsable de ne pas être sur mars alors que cela serait mon désire et qu’alors il n’appartiendrait qu’a moi de le concrétiser ?
      -
      la liberté n’existe pas, sauf pour les peureux qui veulent se rasséréner. la réalité factuelle est que les déterminismes sont totaux et absolu.
      vous n’échappez pas a vos déterminismes et aux mieux troquer l’un pour l’autre, certain sont plus satisfaisant que d’autre et les appelles "libérateurs" ou "libérant" ou encore "émancipateur"
      -
      que les déterminismes soient absolu ne justifie ni n’excuse rien.
      car dans ce contrôle et conditionnement parfait qu’est l’univers, le choix même illusoire fait la démonstration de vos déterminismes. (et cette phrase réelle, j’en encore du mal a la définir mieux que cela)

  • 1 vote
    Par Hijack (---.---.---.187) 13 septembre 2012 00:10
    Hijack ...

    Désolé pour le HS .... mais ...

    .

    Blablabla ... on ne ne pas pas tout recommencer depuis le début ... mais ... voilà une vidéo qui en quelques quinze petites mn ... est capable de rendre un solide architecte, ingénieur ... en ... une âne !!! (et je suis vache avec les ânes, car eux n’ont pas été créés pour être autre chose que ce qu’ils sont !!!!).
    .

    Votre attention svp ... 15 mn !!!
    .
    Ce documentaire de 15 minutes donne la parole à une pléiade d’experts hautement qualifiés qui se défendent de toute théorie du complot et expliquent pourquoi ils ne croient pas à la version officielle de la destruction des trois gratte-ciel du World Trade Center le 11 septembre 2001. Ils remettent en cause à la fois les explications techniques des Rapports du NIST (Institut National des Normes et de la Technologie) sur ces effondrements.

  • vote
    Par Scalpa (---.---.---.154) 13 septembre 2012 08:41

    http://vimeo.com/49328855#
    Les démocrates en action.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




voyance gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus
voyance gratuite