Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Les 12 Travaux d’Héraclès - Mythologie Grecque

Les 12 Travaux d’Héraclès - Mythologie Grecque

 

Hercule, appelé aussi Héraclès, est un héros de la mythologie gréco-romaine. Demi-dieu, fils de Zeus et d’Alcmène, Héraclès est célèbre pour avoir accompli douze travaux, ses exploits les plus connus. Symbole de courage et de force, il combattra sans relâche des créatures fantastiques et subira tout au long de sa vie le couru de sa belle-mère : Héra. C’est ce que l’on retient principalement de lui mais qu’en est-il de sa part d’ombre ? Avidité, violence, intelligence modeste, accès de folie... Héraclès possède aussi les pires défauts.

 

Tags : Histoire Grèce Mythologie



Réagissez à l'article

6 réactions à cet article


  • 1 vote
    jean mouche jean mouche 15 novembre 00:23

     Salut à tous,

     le débat peut être ouvert et le cheminement se poursuivre vers des cimes insoupçonnées.
     
    Je m’en remet à la sagacité de chacun voici un extrait de Diodore de Sicile.

    XXIV. Hercule qui, confiant en sa force, avait parcouru une grande partie de la terre et élevé une colonne aux frontières de la Libye, était aussi d’origine égyptienne ; les Grecs eux-mêmes en fournissent les preuves. En effet, d’après la croyance générale, Hercule avait aidé les dieux de l’Olympe dans la guerre contre les géants. Or, l’existence des géants ne coïncide nullement avec l’époque de la naissance d’Hercule, laquelle est fixée par les Grecs à une génération d’hommes antérieure à la guerre de Troie ; mais elle remonte plutôt, comme l’affirment les Égyptiens , à l’origine même des hommes ; et, à partir de cette époque, ils comptent plus de dix mille ans, tandis qu’ils n’en comptent pas douze cents depuis la guerre de Troie. De même aussi, la massue et la peau de lion ne peuvent convenir qu’à l’antique Hercule ; car, les armes n’étant pas alors inventées , les hommes n’avaient que des bâtons pour se défendre et des peaux d’animaux pour armures. Les Égyptiens donnent Hercule pour fils de Jupiter, mais ils ne connaissent pas sa mère. C’est plus de dix mille ans après qu’Alcmène eut un fils, d’abord appelé Alcée, et qui prit ensuite le nom d’Héraclès (Hercule), non pas, comme le prétend Matris, à cause de la gloire qu’il obtint par Junon (27) mais parce que, digne émule de l’ancien Hercule, il eut en partage la même renommée et le même nom. Les Égyptiens citent encore à l’appui de leur opinion une tradition depuis longtemps répandue chez les Grecs, suivant laquelle Hercule purifia la terre des monstres qui la ravageaient. Or, ceci ne peut se rapporter à une époque aussi rapprochée de la guerre de Troie, puisque la plupart des pays étaient déjà civilisés et se distinguaient par l’agriculture, le nombre des villes et de leurs habitants. Ces 26 travaux d’Hercule, qui amenaient la civilisation, doivent donc être placés dans des temps bien plus reculés, où les hommes étaient encore infestés par un grand nombre d’animaux sauvages, particulièrement en Égypte, dont la haute région est encore aujourd’hui inculte et peuplée de bêtes féroces. C’est ainsi que, dévoué à sa patrie , Hercule nettoya la terre de ces animaux, livra le sol aux cultivateurs et obtint les honneurs divins. Persée est aussi né en Égypte, selon la tradition ; et les Grecs transfèrent à Argos la naissance d’Isis, lorsqu’ils racontent, dans leur mythologie, qu’Io fut métamorphosée en vache.

    source : http://remacle.org/bloodwolf/historiens/diodore/livre1b.htm

     Le truc important, je pense c’est de parvenir à séparer "le subtil de l’épais" entre l’hercule récent, contemporain d’Eurysthée, qui est greco-grec jusqu’au bout de ses gros ongles et l’Hercule universel, commun à tous les peuples de la terre, qui représente un héros "téxas-ranger", l’ultime chasseur qui ne craint ni les forces de la nature ni ses pires créatures.

    Selon mon humble avis, le second Hercule représente vraiment la charnière entre des peuplades paléolithiques ( celles qui représentaient sur les parois des cavernes des chasseurs liliputiens parmi des animaux gigantesques) et des groupes néolithisés à plus de 75% qui ont mis la nature en coupe réglée et qui peuvent se présenter dans leur art comme "maîtres des animaux", ou "maître de la nature".

    Merci à tous, n’oubliez pas de manger du miel français et vous serez aussi fort qu’Hercule.


    • vote
      jean mouche jean mouche 15 novembre 17:01

      Bonjour Arcana.

      je soulève quelques points sur la forme de la vidéo.

      C’est quoi ces choix iconographiques boudiou ?

      Avec toutes les statues, les bas reliefs ,les gravures et les toiles ayant pour sujet Hercule, vous arriver à refourguer des images de jeux vidéos, des photos de mangas et autres dessins japonisants de jeunes midinettes en fleur ( où Artémis porte un arc doré, à la place d’un arc d’argent, le genre de détail qui fait saigner mes âmes).

      Et pas une image de ces bon vieux péplums italiens dans ce style (https://www.youtube.com/watch?v=GPeTJLr8FC4), à la place, la série des années 90, qui est une grosse merde bien pourrie, avec son hercule qui sonne désespérement faux aussi glabre que parfaitement insignifiant, pardonnons lui car le pauvre est américain, mais entre nous, on vaut mieux que ça.

      Je me permet d’insister pour deux raisons.

      Primo, je suis un gros casse couille.
      Secondo : La construction d’une imagerie mentale sérieuse, cohérente, esthétique et symbolique est l’un des socles les plus importants pour se construire une culture générale moyenne et relative ( je parle pour mon cas, biberonné durant mon enfance par les illustrations sobres mais élaborées de la revue "tout l’univers").

      Je pense que vos vidéos s’adressent aux plus jeunes et je trouve dommage de leur balancer du manga et de la série Z alors qu’ils cliquent pour voir quelque chose sur la mythologie.

      La culture mythologique doit être présentée de façon solennelle, avec de belles gravures dans le genre XIXe par exemple. Je viens d’en trouver une très belle : "Hercule et l’hydre de Lerne" de Gustave Moreau. Là ça claque ! Une telle image fait vibrer la corde sensible, elle entre dans l’esprit chargée d’émotions et vas y fermenter plusieurs années.

      Cela donne aussi une dimension divine et religieuse à l’étude de la mythologie.

      Aimeriez vous voir le saint père dire la messe au son du beat box, tout en arborant un tricot de peau écarlate ou figure une formule telle que " serial fucker", ou "j’ai baisé ta femme".
       Imaginer une telle chose peut être amusant, le faire c’est juste de la profanation.

      Donc méfiez vous d’autant plus que si l’au delà existe comme le prétendent certains, il se pourrait qu’Heraklès vous y attende avec sa grosse massue pour vous apprendre les bonnes manières et le discernement iconographique.

      Sur le fond, cherchez des bouquins sur le sujet, potassez les, ralentissez votre rythme de production.

      Bref la marge de progression est énorme, vous avez admirablement amélioré votre élocution, j’ai bon espoir pour le reste.

       

       


      • vote
        jean mouche jean mouche 15 novembre 17:15

        • vote
          Soi même 15 novembre 19:55

          @jean mouche, j’ai mis un commentaire peut amène, il a été efface, pour dire ne vous attendez pas de réponse sur le fond comme sur la forme, c’est de la propagande Nouvelle Acropole.


        • vote
          jean mouche jean mouche 15 novembre 21:28

          @Soi même

          Peu amène en effet, mais toute personne venant sur ce site pour y faire le p’tit malin doit s’attendre à se prendre des gros retour de massue herculéene dans les roustons, c’est bien légitime... Il m’est arrivé d’en faire moi même les frais, mais après introspection je me suis souvent dit que c’était pas volé.

          Moi j’ai écris des conseils c’est surtout pour lui éviter de passer pour un con, je ne veux pas de réponse, j’aurais préféré avoir une réponse sur Diodore et la symbolique des 12 travaux dans une optique où certains fragments de la mythologie "dite" grecque peuvent se révéler être de gros morceaux de tradition orale préhistorique pas trop pervertie.

          Je suis revenu ramener ma fraise parce que personne ne m’a répondu sur le truc qui me bottait vraiment dans mon premier commentaire, c’est tout, comme un jeune délinquant qui brise les abribus, dans le fond je veux juste qu’on m’aime... ouin ouin.

          Qu’entendez vous donc par Nouvelle Acropole ?


        • vote
          Soi même 16 novembre 13:56

          @jean mouche, voici un lien qui résume d’une façon à peut près objective cette mouvance qui se fait une spécialité d’enseigné les mythes fondateurs Indo - Européen.

          Sa c’est pour la façade, il y a une autre plus caché avec ce qui adhère à cette mouvance.

        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON







Palmarès