Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Les affirmations extraordinaires demandent des preuves extraordinaires

Les affirmations extraordinaires demandent des preuves extraordinaires

● Si un gars me dit "Chez moi j'ai une grenouille". Je le crois volontiers.

● Si le gars me dit "Chez moi j'ai une grenouille qui parle." Là je veux la voir pour le croire.

Dans le 1er cas il n'y a rien d'extraordinaire, Un simple témoignage c'est une preuve très faible, mais après tout "il a une grenouille, la belle affaire". Si il me le dit je le crois, je n'ai pas de raison de douter.

 

Le 2nd cas est beaucoup plus étonnant. Je ne vais pas me contenter de sa parole.
J'exigerais surement de voir ça pour de vrai avant d'y croire.

 

Si il refuse de me la montrer en en déplorant que je ne lui fasse pas confiance, c'est son affaire.

 "Ce qui est affirmé sans preuve,
peut être rejeté sans preuve.
"

Tout le monde se considère comme étant ouvert d'esprit, prêt à accepter des idées nouvelles même si elles bousculent sa conception du monde, même si il lui faut revoir tout ce que je croyais savoir auparavant.

 

A contraire, quelqu'un de fermé d'esprit ca ressemblerait un peu à ca.
Mais il y a deux écueils à éviter, le dogmatisme , et le relativisme.

Accepter toute idées nouvelles par principe, sans les évaluer
est aussi idiot que de refuser toute idée nouvelle par principe, sans les évaluer,

Il est bon d'être ouvert d'esprit, mais pas au point que son cerveau finisse par tomber par terre ... 

Entre le Dogmatisme et le relativisme, il me faut une méthode de sélection, pour évaluer les information, les comparer, rechercher les raisons que j'aurais de les inclure dans ma vision du monde, ou de les rejeter.

Ce Tamis, c'est un certain esprit critique, que l'on possède tous naturellement. On peut chacun avoir sa propre méthode de tri, mais étonnamment il y a une metrhode fait globalement consensus.

 

Il y a finalement peu de débat sur les grandes lignes du processus de sélection. 

- comparer les indices, 

- évaluer les preuves,

- remonter à la source de l'information, 

- éviter les hypothèses superflues.

- construire des modèles et les tester contre la réalité.

 

 

 

Tags : Culture



Réagissez à l'article

45 réactions à cet article


  • 4 votes
    christophe nicolas christophe nicolas 14 avril 10:03

    Votre exemple est tendancieux car une grenouille ne parle pas, tout le monde le sait.


    Vous auriez dû prendre la terre plate et la terre ronde et les vrais arguments techniques de l’époque. Vous auriez pu également prendre l’hypothèse atomiste puisque Boltzmann a fait deux tentatives de suicide et est mort de l’une d’elle en 1906. On n’est pas con, on comprendra !

    Vous allez finir zézéticien si vous nous prenez pour des enfants, et vous savez qu’ils ne bandent plus depuis longtemps pour l’amour même s’ils ont encore des capacités lubriques. C’est une affirmations gratuite, à tester évidemment...

    • 5 votes
      BlueMan BlueMan 14 avril 14:16

      @christophe nicolas : "Votre exemple est tendancieux car une grenouille ne parle pas, tout le monde le sait." FAUX : moi, j’ai chez moi, dans mon jardin, une grenouille qui parle...


    • 2 votes
      gaijin gaijin 14 avril 17:17

      @BlueMan
      coa ?


    • 1 vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 14 avril 10:15

      Hygiène Mentale jeudi 14 avril 2016
      ● Si un gars me dit "Chez moi j’ai une grenouille". Je le crois volontiers.
      ● Si le gars me dit "Chez moi j’ai une grenouille qui parle." Là je veux la voir pour le croire.
      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      Bonjour,
      votre article m’intéresse a priori beaucoup !

      "Si le gars me dit "Chez moi j’ai une grenouille qui parle." Là je veux la voir pour le croire."
      Ok !

      Je dis ici depuis plus de deux ans que le fond de mon logo "parle" car c’est un pigeon Bizet qui l’a "dessiné" !

      Mon logo est visible ! Vous répondez quoi ?

      Merci

      CQFD


      • 1 vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 14 avril 11:14

        "Les affirmations extraordinaires demandent des preuves extraordinaires" !!!

        @Mao-Tsé-Toung

        Evident !

        CQFD


      • 4 votes
        maQiavel maQiavel 14 avril 10:36

        Très bonne initiative d’éducation populaire. Avec le foisonnement des théories du complot et leur biais de confirmation d’hypothèses (et avec le suivisme aux médias dominants qui est l’autre face de la même médaille), ce genre de vidéos pédagogiques est salutaire. 

        Bonne continuation. 

        • 5 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 14 avril 10:42

          "Si un gars me dit "Chez moi j’ai une grenouille". Je le crois volontiers.

          Si le gars me dit "Chez moi j’ai une grenouille qui parle." Là je veux la voir pour le croire."


          Cela paraît censé au premier abord et pourtant cette logique du quotidien est tout le contraire de l’attitude requise par l’exigence scientifique. "Les affirmations extraordinaires demandent des preuves extraordinaires". Mais la notion "d’extraordinaire" est particulièrement vague et subjective, ce n’est pas une notion scientifique mais tout au plus un concept littéraire ("les aventures extraordinaires..., les voyages extraordinaires..., le monde extraordinaire...").

           

          De plus une affirmation très ordinaire et peu surprenante ("ma soeur parle espagnol") peut être totalement fausse (pourquoi donc la croire volontiers ??), tandis qu’une affirmation extraordinaire ("ma soeur à six doigts à chaque main") peut être vraie.


          Par conséquent, le fait qu’une information soit "étonnante" pour Pierre ou Paul ne devrait pas intervenir dans une quête sérieuse de la vérité. Sans quoi chacun accordera systématiquement une prime à ce qu’il est habitué à voir au détriment de ce qu’il pourrait découvrir d’inattendu et donc d’enrichissant sur le plan du savoir (comme le fait d’avoir six doigts à chaque main). 


          Ajoutons à cela que l’information surprenante est beaucoup plus intéressante pour le chercheur que l’information banale. Plutôt que d’inspirer la crainte et l’envie de la réfuter à tout prix pour se rassurer, elle devrait éveiller la curiosité.

           



          • vote
            christophe nicolas christophe nicolas 14 avril 11:36

            @Qaspard Delanuit

            C’est exact et on a plusieurs filtres, c’est toute la difficulté, celui du comptoir du bistrot pour le banal mais en sciences, il faut se méfier de l’extraordinaire qui devient toujours ordinaire pour la génération qui suit.

            On a un frein psychologique, il ne faut pas le nier, ni nier qu’il est actionnable de l’extérieur par la moquerie, le déni, les intérêts, etc...

            En fait, nous n’aimons pas les observations inexpliquées, on jette souvent le bébé avec l’eau du bain et à la longue, on crée des terres plates dont il n’est pas facile de revenir. Les psychologues ont des sujets en or sur le psychisme collectif.


          • 1 vote
            pegase pegase 14 avril 13:34

            @christophe nicolas

            @Qaspard Delanuit

            Quelques questions fondamentales qui empêchent de dormir :

            Aurora a t’il déjà volé ? OUI ou NON ?

            Ajax a t’il volé ? OUI ou NON ?

            Jean Pierre Petit a t’il réellement été inspiré par les ummites ? smiley

            Jean Pierre Petit est il lui même un ummite ?  smiley


          • 6 votes
            gaijin gaijin 14 avril 10:43

            encore un pseudo rationnel qui parle de croyance ......mdr il faut commencer par examiner son propre esprit et en évacuer la pensée aristotélicienne pour sortir de l’impasse croire - non croire
            une grenouille qui parle c’est un fait
            une personne qui parle d’une grenouille qui parle c’est un autre fait ...
            la volonté de trancher entre vrai-pas vrai est le produit d’un conditionnement social qui nous coupe du réel et notre pseudo rationnalisme n’est qu’un écran de fumée qui cache une volonté irrationnelle de domination ....


            • 2 votes
              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 14 avril 11:10

              @gaijin

              J’ai souvent remarqué que les obsédés des "preuves scientifiques" sont pétrifiés par la peur de l’inconnu. 


            • vote
              sarcastelle 14 avril 11:29

              @gaijin

              .

              Certainement. Le réel est créé par notre désir qu’une chose soit réelle, et qu’elle ne le soit pas n’y change rien. 

              Un peu d’indétermination quantique là-dessus donnerait encore plus de caractère probant à cette affirmation. 


            • vote
              Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 14 avril 11:38

              gaijin (---.---.---.40) 14 avril 10:43

              "encore un pseudo rationnel qui parle de croyance ......mdr il faut commencer par examiner son propre esprit et en évacuer la pensée aristotélicienne pour sortir de l’impasse croire - non croire"

              °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

              @gaijin

              Bonjour gaijin,

              je crois qu’ici -et vous serez d’accord avec moi- qu’il faut "casser" encore davantage Saint Thomas qu’Aristote !

              ... le "je ne crois que ce que je vois" ne tient pas compte de la réalité, ici majeure :

              ce que je "vois" peut-être "sans grande importance" par rapport à l’existant que je ne "vois" pas !

              C’est ici ce que dit clairement le fond de mon logo !

              Merci

              CQFD CQFD


            • 1 vote
              gaijin gaijin 14 avril 11:49

              @Qaspard Delanuit
              oui leurs preuves qui se réduisent en général a de la causalité restreinte ( linéaire ) visent a les rassurer dans un monde sans dieu .....si une pierre tombe du ciel c’est a cause de la gravité et jamais parce,que quelqu’un a jeté la pierre en l’air ......on évacue ainsi l’homme cette dangereuse inconnue de l’équation en attendant de le remplacer par de bienheureux ordinateurs quantiques ( cantiques ?? ) dans un paradis de raison toujours plus loin dans le futur .......demain on gratis est le point commun de toute les idéologies .....a quoi bon expliquer quoi que ce soit a un type qui tout en croyant qu’une echelle suffisament longue permet d’atteindre la lune est persuadé d’avoir raison vu qu’il est rationnel et logique ......

              pitié seigneur descartes donnez nous aujourd’hui nos illusions de ce jour et ne nous soumettez pas a la reflexion mais délivrez nous de toute angoisse
              alors l’être rationnel communie en prenant comme tous les gens raisonnables son petit anxiolitique après la grande messe du 20h de tf1et avant d’aller au dodo ( le corps du délit ...amène ......)

              il faut écouter la mome najat là :

              http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/najat-vallaud-belkacem-et-l-52820

              pas pour ce qu’elle dit ( la pauvre ) mais pour le rythme et l’intonation de son discours qui sont quasi les mêmes que celui d’un prêtre catholique ......

              on en viendrait presque a comprendre les terroristes qui viennent semer leur petites bombes irrationnelles ici et là ( presque ) ou ces impertinents tsunami qui viennent perturber notre sommeil ......


            • 1 vote
              gaijin gaijin 14 avril 11:52

              @Mao-Tsé-Toung
              mais saint thomas était un disciple d’aristote .......comme toute la chrétienté ....c’est bel et bien aristote qui a creusé l’ornière dans laquelle tout ce petit monde s’est enfoncé

              pour le reste je suis d’accord avec vous et avec saint exupéry :

              l’essentiel est invisible pour les yeux !


            • vote
              gaijin gaijin 14 avril 11:57

              @sarcastelle
              je laisse l’indétermination quantique aux rationalistes .....

              quand au reste le désir est réel ....mais une question dans votre " réel" deux propositions opposées peuvent elle être vraies ?


            • vote
              Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 14 avril 12:42

              gaijin (---.---.---.40) 14 avril 11:52

              "mais saint thomas était un disciple d’aristote .......comme toute la chrétienté ....c’est bel et bien aristote qui a creusé l’ornière dans laquelle tout ce petit monde s’est enfonc"

              °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

              @gaijin

              ok gaijin, mais quand on lit un peu Aristoteles, ce qui est mon cas, en la circonstance ses épigones, croyant avoir tout compris... ! et pire avec les saint thomas, jésuites avant la lettre, opportunistes nés, "positivent" tout ce qui est bon à prendre pour leur commerce... ! Autrement dit nous avons ici à faire à une croyance toute circonstancielle, qui devient aubaine pour tous les escrocs, dans laquelle s’engouffreront vite tous les tchatcheurs, avec délectation... !

              Tout ça aboutira au formatage généralisé que nous vivons, de nos universitaires particulièrement, dont je parle souvent, héritiers privilégiés -me direz-vous- d’Aristoteles & du monde dit judéo-chrétien dont vous parlez !

              CQFD CQFD


            • 6 votes
              michel-charles michel-charles 14 avril 12:24

              ben..chez moi j’ai pas de grenouille qui parle, mais chez moi ce soir j’ai Hollande "le menteur" qui parle dans le poste.. !


              • 3 votes
                christophe nicolas christophe nicolas 14 avril 12:28
                L’ouverture d’esprit n’est pas toujours là où on croit, les grands hommes ont parfois des remarques étranges...

                « Il est infiniment improbable que l’homme utilise un jour la puissance de l’atome. L’idée spécieuse selon laquelle on utilisera l’énergie atomique quand nos réserves de charbon seront épuisées est un rêve totalement non scientifique et utopique. »
                ROBERT MILICAN (1868-1953), Prix Nobel de Physique, 1923

                « La liberté de critique est totale en U.R.S.S. »
                JEAN-PAUL SARTRE (1905-1980). « Libération », 15 juillet 1954.

                « J’espère que l’Allemand vaincra ; car il ne faut pas que le Général de Gaulle l’emporte chez nous. »
                ALAIN (Alain-Auguste Chartier dit Alain — 1868-1951). « Propos », 1940.

                « Le niveau de la Mer Rouge étant inférieur de 9,90 mètres à celui de la Méditerranée, le percement d’une voie d’eau entre les deux mers est impossible. » Conclusion du savant et architecte français LE PÈRE (1761-1844) dans le rapport demandé par Napoléon sur les possibilités de construire un canal.
                (La différence entre les deux mers n’est en réalité que de quelques centimètres.)

                On attend toujours les preuves mais en réalité, leur quantité nécessaire est souvent inversement proportionnelle au pouvoir temporel.

                • 1 vote
                  herve_hum 14 avril 15:59

                  Si c’était aussi simple, on aurait résolut la plupart des crises systémiques depuis longtemps. Et la majorité des gens résolut leur problèmes personnels aussi.

                  L’esprit critique n’est pas suffisant, loin s’en faut, car encore faut t-il le vouloir. Or, cette volonté se heurte pour 99,9999 ¨% des humains à leur propre conviction déjà acquise.

                  Ici, l’esprit critique sert surtout à critiquer ce qui est hors de sa croyance, pas de remettre en cause cette dernière. Bien entendu, cette dernière peut être vaincu, mais rarement de manière volontaire, sinon contrainte, car cela provoque un grand choc émotionnel.

                  Donc, le seul vrai esprit critique, c’est celui qui est prêt à remettre en cause la plus solide de ses convictions, même quand il y a mis toute sa croyance et attachement émotionnel (surtout émotionnel !), les autres, sont de simples hypocrite, qui souvent s’ignorent et cultivent cette ignorance... Toutefois, même en conscience, cela reste, selon l’aspect émotionnel, extrêmement difficile et demande souvent du temps, celui de neutraliser toute la charge émotionnelle accumulée, au risque de péter les plombs.

                  Sinon, la seule méthode infaillible pour un esprit critique de savoir décrypter le vrai du faux, la réalité de l’imaginaire, c’est le principe de relation de causalité.

                  Le hic, c’est que ce principe est encore pratiquement inconnu et pour cause, les gens n’en veulent pas encore, ils préfèrent le principe de relation de non causalité, tellement confortable en apparence, puisque cela permet de faire une chose et son contraire sans paraître nuire à son esprit. Paraître, car nul ne peut s’en affranchir autrement qu’en renonçant à la critique de son action.

                  Par exemple, plus je bois d’alcool et plus mes capacités d’attentions sont réduites, mais il suffit de décréter que c’est une relation de non causalité, pour rouler plus vite au lieu de ralentir en conséquence. Bien sur, cet exemple vaut surtout pour les jeunes, mais dans d’autres domaines, ce sont surtout les vieux. Comme par exemple le fait qu’en cherchant la maximisation du revenu d’épargne, on augmente mécaniquement la prédation financière et la paupérisation des travailleurs au profit des rentiers !!!

                  Ici, l’esprit critique est impuissant, car il n’accepte pas la relation de causalité implacable, il reste sur le principe de relation non causale, où son action est sans conséquence. il s’accroche à son intérêt, même si celui ci cause sa ruine par le biais des relations croisés. Mais on peut continuer à l’infini ce genre de choses. Orwell appelait même cela la novlangue, car pour affirmer que "la paix, c’est la guerre", il faut utiliser le principe de relation de non causalité !

                  Etc...


                  • 1 vote
                    herve_hum 14 avril 16:02

                    @herve_hum

                    Précision utile, le principe de relation de non causalité n’est valide que dans la réalité virtuelle. Par contre, dans l’imaginaire, l’un le dispute à l’autre !


                  • 2 votes
                    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 14 avril 19:05

                    @herve_hum
                    "Donc, le seul vrai esprit critique, c’est celui qui est prêt à remettre en cause la plus solide de ses convictions"


                    Or, ce qui contredit nos convictions nous semblera plus extraordinaire que ce qui les caresse dans le sens du poil. Par conséquent le principe proposé par l’auteur est anti-critique, c’est même la forme absolue du biais de confirmation : donner de l’avantage à la théorie qui est déjà celle que l’on accepte au point de la qualifier d’ordinaire. 


                  • 1 vote
                    herve_hum 14 avril 23:59

                    @Qaspard Delanuit

                    donner de l’avantage à la théorie qui est déjà celle que l’on accepte au point de la qualifier d’ordinaire.

                    Exact !

                    Et, chacun de nous en est la plus belle illustration, mais le constate aisément chez les autres et difficilement chez lui. sauf ce petit 0,0001 % !

                    D’ailleurs, c’est la parabole de la poutre dans l’oeil du voisin et la paille dans le sien !


                  • 2 votes
                    herve_hum 14 avril 16:33

                    Au fait, une grenouille, ça parle, sauf quand elle est muette !

                    L’extraordinaire, serait qu’elle s’exprime sans parler. On appelle cela la télépathie et là, même si les témoignage abondent, la preuve physique n’est pas faites.

                    Mais une grenouille, la preuve existe bel et bien, suffit de l’écouter coasser !

                    En fait, le cas est assez ironique, car si on n’admettait pas qu’une grenouille parle, c’est qu’on ne lui accordait aucune intelligence, aucune conscience, juste d’être conditionnée comme tout animal, telle une machine. Tout comme les scientifiques disaient que les animaux ne ressentent pas la douleur, c’était surtout très pratique pour leur faire subir les pires sévices sans en avoir l’air.

                    Alors, l’extraordinaire, n’est pas tant qu’un animal soit doté d’intelligence et de conscience relationnelle, mais que l’humain finisse par l’accepter. Ici, son esprit critique qui le force à reconnaître cette qualité considéré propre à l’humain, se heurte à sa volonté d’exploitation sans frein, ni considération autre que celle de voir l’animal comme un objet, donc, sans devoir de respect.

                    résultat, le droit admet une contradiction majeure que les élus et tous ceux qui mangent de la viande se gardent d’évoquer, c’est à dire, le fait qu’un animal de même genre, peut être soit considéré comme un bien meuble, donc objet, soit considéré comme un être sensible avec l’obligation de respect. Ici, le principe de relation de causalité le dispute au principe de non causalité, selon l’intérêt et non selon la raison pure.

                    Et on arrive à des situation totalement aberrante et ubuesque du point de vue de l’esprit critique, où on jette en prison un jeune immature et le pousser au suicide avoir violenté son chat, mais où dans le même temps, on élève dans des conditions scabreuses des millions d’animaux, que l’on mange le plus joyeusement et innocemment qui soit.

                    Alors vous pourrez dire que les consciences changent, mais comme dit plus haut, de manière très lente et contraint.


                    • 2 votes
                      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 14 avril 19:36

                      herve_hum (---.---.---.181) 14 avril 16:33

                      "Au fait, une grenouille, ça parle, sauf quand elle est muette !

                      L’extraordinaire, serait qu’elle s’exprime sans parler. On appelle cela la télépathie et là, même si les témoignage abondent, la preuve physique n’est pas faites.

                      Mais une grenouille, la preuve existe bel et bien, suffit de l’écouter coasser !"

                      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

                      @herve_hum

                      Évidemment ; j’ai laissé squatter mon balcon pendant plus de 2 ans par des pigeons Bizet : même constat... en allant beaucoup plus loin ; ils m’ont fait admettre définitivement la métempsychose dont parlent beaucoup les hindous mais aussi beaucoup d’autres comme Pythagore et ses initiés !

                      Nous sommes avant tout des animaux : nous ne sommes pas avec eux, sur des ensembles disjoints : ce qui rend la chose possible !

                      ... ça fait 2 ans que j’en parle sur AGORAVOX : personne pour s’y intéresser, tellement le formatage que nous subissons est mortel ! Le fond de mon logo a été "dessiné" par un de ces pigeons... à cause de la fameuse grippe aviaire -que seul le CPE fut capable d’arrêter- , qui m’obligeat à les "chasser" ... pour ceux qui ont de la mémoire !

                      Merci

                      CQFD CQFD


                    • vote
                      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 14 avril 17:00

                      Puisque ce topic bien compris s’oppose, si on ne veut pas déconner, à la tchatche banale si présente sur AGORAVOX, voici mon témoignage sur le réel de... nuitDebout ou pas mal de questions se posent !

                      http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/etienne-chouard-a-nuit-debout-ils-52841#forum13052240

                      ffi (---.---.---.3) 13 avril 11:01

                      "@Mao-Tsé-Toung
                      Chouard a quand même compris que les antifas sont des escrocs qui ne croient pas ce qu’ils racontent -pour être précis il dit : la plupart-.

                      Et bien je m’inscris en faux : ils y croient, ils doivent y croire, car le fait d’y croire est capital pour être admis dans le groupe, sinon, c’est l’exclusion du groupe, donc la perte de leur sociabilité. La condition de l’admission dans ces milieux, c’est d’adhérer sans réserve et à priori à certains propos convenus (taper sur les bourgeois, les cathos, les banquiers,...etc)."

                      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

                      MALENTENDU !?

                      @ffi

                      Bonjour ffi

                      C’est normal que ce type de mouvement recrute pas mal de neuneus !

                      ... mais ôtez moi d’un doute : vous n’allez pas me dire que vous savez ce que pense un neuneu ?!

                      —> un neuneu ça ne pense pas ! Point barre : c’est de l’hygiène mentale de le dire ! Voir l’article du jour sur ce qui est crédible ou pas... !

                      Nous parlons Chouard et moi de ceux qui tirent les ficelles ; nous laissons les autres aux PSY spécialisés, à supposer qu’ils puissent vraiment s’en occuper !

                      Pas de démagogie : il faut appeler, un chat, un chat et un neuneu, neuneu !

                      Sans blagues ! Alors que dire de ceux qui font des cartons à la terrasse des cafés, avec les KALACH avec des inconnus ?!

                      Pas de démagogie : il ne faut pas se croire trop fort parce qu’on vient tchatcher, pour se défouler, sur Agoravox !

                      J’insiste : 
                      —> un neuneu ça ne pense pas ! Point barre !

                      Ce qui est inqualifiable, ce que personne ne souligne ici ou ailleurs, c’est qu’on laisse le service d’ordre à ce type d’énergumène : et vous pas plus que les autres vous vous révoltez, rien qu’à l’entendre dire on devrait le faire, et vous partez vous et vos semblables sur une tchatche supposée citoyenne -excusez-moi- mais vu les circonstances PLUTÔT de demeuré ; signe immarcescible DES TEMPS, qui nous condamne tous !

                      Rendez Vous compte tous les cons, les Lordon compris -on me refuse en ce moment un topic le concernant- qui laissent faire à nuitDebout : cachez-moi ces seins que je ne saurais voir ! Les médias, tellement misérables, qu’on voudrait pouvoir dire que pour eux, c’est normal... !

                      C’est de la FOLIE : c’est tout !

                      Réveillez-vous ! Sinon ça va être le règne des Kalachs partout !

                      Merci

                      CQFD CQFD



                      • 2 votes
                        herve_hum 14 avril 23:43

                        Petite correction au titre, écrire "Les affirmations extraordinaires, demandent des preuves extraordinaires", ne tient pas.

                        Une preuve est toujours ordinaire, sinon, ce n’est pas une preuve, or, la seule chose qui soit ordinaire, c’est la réalité. Et la réalité n’est pas extraordinaire à elle même, mais uniquement pour celui qui la découvre.

                        Les affirmations extraordinaires, demandent des preuves ordinaires, et procurent une sensation extraordinaire.

                        Le titre fait la confusion entre l’effet extraordinaire, d’une affirmation extraordinaire qui demande d’en apporter la preuve, avec la preuve elle même.


                        • vote
                          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 15 avril 08:10

                          @herve_hum

                          Bien vu. 


                        • vote
                          sls0 sls0 15 avril 00:31

                          @ L’auteur.
                          Je suis déjà abonné sur youtube, merde un doublon.

                          Bienvenu, il était temps, comme vous avez pu voir dans les commentaires, ici c’est assez créationnistes, soucoupistes, ésotériques,... ils sont à la chasse aux crédules.

                          Un peut de bon sens paysan fera du bien. Et oui l’hygiène mentale, l’autodéfense intellectuelle ne sont que du bon sens.


                          • vote
                            Obersturmführer Youssoufa (---.---.174.10) 15 avril 08:43

                            @sls0
                            J’ai les moyens de vous exaucer : Un stage de quelques années dans des camps de travaux forcés entourés de barbelés et de miradors devraient faire l’affaire et ramener tous ces secoués du bulbe à la réalité des labours des champs de coton aussi efficacement qu’une distribution gratuite de bonbons au cyanure.

                            Amicalement


                          • vote
                            sls0 sls0 16 avril 21:59

                            @Obersturmführer Youssoufa
                            Les biais cognitifs font partie de la nature humaine, ça ferait du monde dans les camps. Quand on a connaissance de ces biais, on essaie d’y faire attention, ça demande une certaine discipline. Croire est moins fatiguant, on cache un inconnu derrière un camouflage. L’homme est grégaire, se retrouver seul face à du non connu il n’aime pas cela.

                            Oui croire c’est cool, pas besoin de réflexion on se sent pas seul, le non connu on cherche pas à comprendre.

                            C’est quand le croyant fait du prosélytisme que ça pose problème car il veut partager ou imposer une paresse intellectuelle de froussard tout compte fait.

                            Pour les bonbons aux cyanures, les plus sectaires parmi les croyant en usent,il faut laisser faire et ne pas imposer.


                          • vote
                            jefraviatod (---.---.194.7) 15 avril 02:03

                            Je crois ce que je vois, ou je vois ce que je crois. Qui peut me répondre ?


                            • vote
                              sls0 sls0 15 avril 07:54

                              @jefraviatod
                              Que voit on au fait.

                              50% des gens n’arrivent même pas à compter le nombre de passes de l’équipe en blanc sur cette vidéo.

                              Ce qu’on voit n’est pas toujours fiable, 90% des erreurs judiciaires au USA c’est dû à un témoignage.


                            • vote
                              Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 15 avril 09:42

                              efraviatod (---.---.---.7) 15 avril 02:03

                              Je crois ce que je vois, ou je vois ce que je crois. Qui peut me répondre ?

                              °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

                              @jefraviatod

                              Bonjour,

                              ... comme je le précise par ailleurs, pendant plus de deux ans j’ai filmé des pigeons Bizet exceptionnels ; sur mon balcon et dans le parc contigu à mon immeuble !

                              Quand je filmais les scènes : par exemple préliminaires amoureux -très longs-, baise -très courts- , etc,etc ... et aussi bagarres à mort de 2 mâles pour une femelle, ma tête échafaudait des interprétations que la vision du film contredisait par la suite sur de nombreux points !

                              Concluez vous-mêmes si vous le voulez bien !

                              Merci

                              CQFD CQFD


                            • vote
                              herve_hum 15 avril 11:38

                              @Mao-Tsé-Toung

                              La difficulté, n’est pas tant de voir, mais d’en tirer les conclusions qui s’imposent, quand elles sont à l’opposé de ses certitudes acquises.

                              Comme pour vous, reconnaître l’intelligence et la conscience relationnelle des animaux et par extension, de devoir modifier votre regard sur eux. C’est à dire, élever la condition animale et ramener la votre à plus de modestie.

                              mais en fait, pour bien comprendre, il n’y a que le principe de relation de causalité, parce que celui ci vous explique le principe de consubstantialité, c’est à dire, que si vous modifiez une relation causale première, la conséquence est de modifier toute la chaine de relation de causalité qui en découle. A priori tautologique, mais pourtant, superbement ignoré. Bref, vous changer de paradigme ontologique. Vous pouvez refuser, mais alors, vous placez votre esprit dans la dissonance cognitive qui peut prendre des proportions très graves.

                              Au niveau économique, c’est la même chose !


                            • vote
                              Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 16 avril 07:27

                              herve_hum (---.---.---.181) 15 avril 11:38

                              "@Mao-Tsé-Toung

                              La difficulté, n’est pas tant de voir, mais d’en tirer les conclusions qui s’imposent, quand elles sont à l’opposé de ses certitudes acquises.

                              Comme pour vous, reconnaître l’intelligence et la conscience relationnelle des animaux et par extension, de devoir modifier votre regard sur eux. C’est à dire, élever la condition animale et ramener la votre à plus de modestie.

                              mais en fait, pour bien comprendre, il n’y a que le principe de relation de causalité, parce que celui ci vous explique le principe de consubstantialité, c’est à dire, que si vous modifiez une relation causale première, la conséquence est de modifier toute la chaine de relation de causalité qui en découle. A priori tautologique, mais pourtant, superbement ignoré. Bref, vous changer de paradigme ontologique. Vous pouvez refuser, mais alors, vous placez votre esprit dans la dissonance cognitive qui peut prendre des proportions très graves."

                              °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

                              @herve_hum

                              Je comprends très bien votre digression philosophique, qui n’est pas sans intérêt ; je dirais même grand intérêt dans ce débat... à condition d’aller au bout !

                               Ainsi vous terminez par :

                              "... vous placez votre esprit dans la dissonance cognitive qui peut prendre des proportions très graves."... sans un petit mot sur l’exemple factuel que je proposais à la réflexion : cet oubli (lèthè en grec ancien) -voir le concept d’Alètheia*, pour parler comme Parménide et/ou Heidegger- n’est il pas lié à la "dissonance cognitive" dont vous parlez savamment... et qu’on appelle plus couramment : un état schizophrénique ?!

                              Merci d’avoir essayé d’élever le débat, que nous ne pouvons pas pourrir nous-mêmes, en ne signalant pas, par une simple question, l’état des lieux sur la doxa misérable qui prévaut par ici !

                              Honnêtement ! combien ici sont capables de nous suivre sur ces "hauteurs" ?

                              *Le concept d’Alètheia, issu de la philosophie grecque antique, a été utilisé par Parménide dans son poème De la nature1. Selon Parménide, on peut opposer le domaine de la vérité (alètheia) à celui de l’opinion, ou doxa. Selon les Définitions du pseudo-Platon, l’alètheia est la « disposition qui permet l’affirmation et la négation ». C’est au philosophe allemand Martin Heidegger que l’on doit le renouveau d’intérêt pour le concept d’alètheia (grec ancien : ἀλήθεια) : 1 - « vérité » (au sens de dévoilement), issu de lèthè « oubli » et a- (négation) ; 2 - « réalité » par opposition à « apparence »2.
                              De son point de vue, la question de l’essence de la « Vérité » (alètheia, ἀλήθεια en grec ancien) a été, dès l’origine de la pensée occidentale, un sujet extrêmement problématique et qui est resté problématique à toutes les étapes de l’histoire de la philosophie, c’est pourquoi il y est revenu à plusieurs reprises. (WIKI)

                              Merci beaucoup

                              CQFD CQFD


                            • vote
                              Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 16 avril 07:46

                              @Mao-Tsé-Toung

                              Pour ceux qui veulent vraiment suivre je leur recommande mon topic :

                              Prise de bec féroce et mémorable dans le gotha des lettrés français —> Onfray face à Sollers : "vous êtes devenu futile et mondain... !"

                            • vote
                              herve_hum 16 avril 11:31

                              @Mao-Tsé-Toung

                              Non, il ne s’agit pas d’oubli, car c’est volontaire !

                              Par contre, je vais juste rebondir un instant sur la notion de "vérité", en la mettant en parallèle avec celle de "réalité".

                              Les deux termes sont synonymes et prêtent à confusion.

                              La vérité, c’est l’intention de l’être, et est propre à chaque être,

                              la réalité, est la forme que prend cette intention, son apparence donc, et elle est commune à tous les êtres. Car une forme physique ou apparence, n’a de raison d’être qu’envers autrui, pas vis à vis de soi même.

                              La réalité, est ce qui permet aux être de se fixer dans une relation commune, sans laquelle, chaque être ne pourrait exister indépendamment des autres et donc, ne pourraient pas se rencontrer en tant qu’entité particulière à l’autre. C’est à dire, différencié par leur propre espace-temps (mais toujours relationnée au autres, car la source est unique !).

                              Or, cette différenciation entre l’Etre et les êtres, n’est possible que par le principe de relation de causalité et seulement par lui.

                              L’indifférenciation, est donc le principe de relation de non causalité, étant donnée, que si aucun effet n’est constaté, c’est qu’il n’y a eut aucun évènement changeant l’état antérieur (restons simple, car aller plus loin, c’est entrer dans la complexité).

                              L’état schizophrénique, consiste donc à séparer une relation de causalité insupportable, parce que modifiant l’état antérieur que l’on veut préserver, mais comme l’esprit a enregistré la relation de causalité, il ne peut alors que dissocier les deux états. Mais les conséquences sont plus désastreuses encore, car alors, la personne se retrouve avec deux états qui sont intriqués l’un à l’autre, mais que l’on refuse de lier (parce que attaché à l’état premier, qui devient alors une prison) et donc,crée une situation conflictuelle grave, car se disputant le même espace-temps qu’est le corps physique avec sa limite temporelle intrinsèque.
                               (là aussi, aller plus loin fait entrer la complexité).

                              pour l’imager, c’est comme vouloir jouer deux parties d’échec en même temps et sur le même plateau. Alors, l’esprit peut varier les solutions, comme l’état bipolaire (externalisation), consistant à alterner les états, donc, changer les pièces du plateau après chaque mouvement. Une autre, consiste à créer deux dimensions intérieures, le plus souvent conflictuelle, sauf quand la personne arrive à subordonner un état à l’autre, mais dont le résultat (dans le premier cas) est une incohérence totale de son action, car essayez de jouer deux parties d’échec sur un même plateau, en même temps !. Au niveau économique, cela consiste à jouer la solidarité sociale et la concurrence économique, dans le même espace physique (plateau) et avec les mêmes personnes (jouer en même temps). C’est impossible, sauf en état schizophrénique. la seule alternative est alors la subordination d’un état à l’autre, mais n’arrête pas le conflit pour autant !

                              Sinon, je répond dans un précédent commentaire à votre exemple


                            • 2 votes
                              Giordano-Bruno 15 avril 15:10

                              Comment mesurer le caractère "extraordinaire" d’une preuve ? Si je vous dis que mon affirmation n’est pas extraordinaire ou que ma preuve n’est pas extraordinaire, comment pouvez-vous me prouver le contraire ?


                              • vote
                                Jean Keim Jean Keim 16 avril 07:54

                                J’ai chez moi une grosse grenouille creuse en porcelaine et je cherche une petite enceinte bluetooth pouvant être logée dedans.

                                

                                Ajouter une réaction


                                  Si vous avez un compte AgoraVoxTV, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

                                  Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



                                FAIRE UN DON

                                :-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

                                (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

                                Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

                                Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

                                Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en bleu.

                                Si vous constatez un bug, contactez-nous.

Auteur de l'article

Hygiène Mentale

Hygiène Mentale
Voir ses articles







Palmarès