Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Les fondations occultes du 3ème Reich

Les fondations occultes du 3ème Reich

Voici quelques extraits des documentaires "Hitler et ses démons" et "La folie aryenne"

 

Se référer également à l'ouvrage "Spear of Destiny" (La lance du destin) de Trevor Ravenscroft (ancien militaire et journaliste britannique) qui explique que les membres de la société secrète de Thulé, qui pratiquaient la magie noire, étaient derrière la montée au pouvoir de Hitler avant la seconde guerre mondiale. Selon Ravenscroft les membres de la secte, en tant que satanistes, étaient :

 

"uniquement préoccupés par l'élévation de leur conscience via la pratique de rituels pouvant les connecter afin de communiquer avec les intelligences maléfiques et non-humaines de l'univers. Un des adeptes principal de ce cercle était Dietrich Eckart : un "maître" ayant initié Hitler à l'occultisme pendant des années avant son accession au pouvoir."

 

Personne ne peut comprendre la monstruosité des projets d'Hitler sans connaître la perversion satanique dans laquelle il s'était plongé bien avant son arrivée au pouvoir.

 

 

 

La magie noire initiatique qui transcenda Adolf Hitler combinait la perversion sexuelle et l'illumination provoquée par de profonds états modifiés de conscience, c'est à dire un mélange de magie sexuelle et de dissociation liée aux traumatismes. Ces rituels impliquaient des pratiques hautement perverses et sadiques : sodomies, orgies, sacrifices d'animaux, flagellations… Trevor Ravenscroft rapporte que Hitler a été fortement torturé au cours de ces rituels traumatiques, notamment lors d'un "rituel magique, sadique et monstrueux" après quoi il est devenu impuissant. Cette impuissance n'avait rien d'une castration physique, elle avait une profonde origine psychologique en raison de l'extrême sadisme et masochisme des rituels. Les relations qu'Hitler a eu avec Eva Braun étaient du même ordre. Trevor Ravenscroft a également écrit à propos d'Hitler :

"La perversion sexuelle prenait une place centrale dans sa vie. Une perversion sexuelle monstrueuse qui était véritablement au coeur de son existence et qui était la source de ses pouvoirs médiumniques et de clairvoyance."

 

Château de Wewelsburg, abus rituels, sacrifices et héritage du 3ème Reich

 

 

Schwarze Sonne - Le Soleil Noir des nazis

 

 

3ème Reich : Opération OVNI, antigravité et portails galactiques (documentaire russe exceptionnel)

 

 

Tags : Histoire Culture Etonnant



Réagissez à l'article

143 réactions à cet article


  • 7 votes
    medialter medialter 20 février 17:13

    Nigari, catho intégriste de la catégorie dans l’attente de Jésus, "Maintenant ça va chier", vient encore nous faire des cours de morale, de perversion sexuelle et nous parler du petit diable. Elevée chez les jésuites ? Euh non, même chez eux, ça doit pas être triste sous la soutane. Son mec doit vraiment se faire chier à baiser avec elle. Moi je trouve que c’est bien la perversion sexuelle : Sur la machine à laver (pendant le programme d’essorage), dans la boue, la nuit en forêt, la main sous la table dans le coin d’un flunch, au grenier avec des cordes et une cravache. J’espère que Dieu après la Parousie nous laissera les chiennes en chaleur.


    • vote
      pegase pegase 20 février 22:24

      @medialter

      Je préfère cette version, avec le Terminator ..

      https://www.youtube.com/watch?v=-Uvy85LCgkY


    • 8 votes
      Nigari Nigari 21 février 00:25

      @medialter
      Le pauvre medialter... il suffit d’une fois de le contredire pour qu’il vous prenne en grippe et vienne à la charge pour pas grand chose.......

      Votre commentaire en dit long sur votre triste condition. Relisez-vous, vous êtes pitoyable et ressaisissez-vous, comme nous tous. Courage !!


    • 6 votes
      ZardoZ ZardoZ 21 février 08:40

      On sent que @medialter revit une nouvelle jeunesse sexuelle ! smiley

      Sur le troisième Reich, quoi dire d’autre, sinon que l’histoire est toujours écrite par les vainqueurs.

      C’est pas possible toutes les conneries fantasmées qui peuvent être dites, filmées, scénarisées et bien sur écrites, sur le régime Nazi dont Nigari se fait le chantre.


    • 3 votes
      Hieronymus Hieronymus 21 février 14:42

      @ZardoZ
      l’histoire est toujours écrite par les vainqueurs

      c’est pas vrai à 100% par exemple la guerre d’Espagne, on a fait de Franco un affreux méchant ce qu’il n’est que partiellement (de toutes façons s’il était gentil, il n’aurait jamais gagné) alors que ce sont bien les Républicains et en particulier les communistes qui sont les instigateurs de massacres et d’atrocités gratuites, en particulier contre les prêtres et les religieux, qui ont fini par mener à la guerre civile

      .

      Lloyds rompt heureusement la morosité dominicale en nous faisant part de sa grande forme, en réglant l’essorage à 1000 tours/min., ça fait 16 pulsations par seconde, honnêtement même dans mes meilleurs moments, je suis loin d’une telle performance

       smiley


    • 7 votes
      ZardoZ ZardoZ 21 février 17:55

      Pour la guerre d’Espagne @Hieronymus, je vous l’accorde, même si des exactions ont eut lieu des deux côtés. Comme c’est le cas de toutes les guerres. Tout est une question d’interprétation et de manipulation pour le public.

       Les allemands se sont comportés lors de l’occupation en France d’une manière bien plus correcte envers la population civile que les américains après le débarquement par exemple .


    • 6 votes
      Hieronymus Hieronymus 21 février 18:28

      @ZardoZ
      des exactions ont eu lieu des deux côtés

      oui une fois la guerre commencée, mais ce sont bien les Républicains, surtout les communistes, qui l’ont déclenché cette guerre, à eux la faute en premier !

      Les allemands se sont comportés lors de l’occupation en France d’une manière correcte

      oui tout à fait mais ça vaut pour la France et les pays scandinaves, à l’Est les Einsatztruppen ont été épouvantables

      à rappeler la condamnation inique de JMLP (attention je ne suis pas un fan) qui avait osé déclarer que l’occupation allemande n’avait pas été abominable ce qui est tout à fait vrai, en 4 ans d’occupation il y a eu moins de 5000 condamnations à mort, à la libération l’épuration a généré plus de 30 000 exécutions sommaires souvent dans des conditions atroces, Renault (l’automobiliste) qui s’était constitué prisonnier (il a eu tort) est mort en prison avant d’avoir pu être jugé, il était régulièrement torturé dans sa cellule par des "résistants" communistes (d’immondes ordures qui s’en prenaient à un homme sans défense et un grand capitaine d’industrie)


    • 3 votes
      Éric Guéguen Éric Guéguen 21 février 18:37

      @Hieronymus
       

      "...l’histoire est toujours écrite par les vainqueurs"...
      => Un contre-exemple ? Chiche ? Prenez le cas de Napoléon : on sait quasiment tout sur lui, il sort un livre par jour à son sujet et la légende noire a toujours eu bien du mal à œuvrer. Et pourtant... pourtant il a bel et bien perdu. smiley


    • vote
      simplesanstete 21 février 19:58

      @medialter

      ton mail, sur ton site, ne fonctionne pas.


    • 4 votes
      ZardoZ ZardoZ 21 février 20:40

      @simple et sans tete, si, si ça fonctionne très bien .


    • vote
      simplesanstete 22 février 09:18

      @ZardoZ

      NON, son adresse m’est retourné comme non délivrable , en anglais, car j’ai une adresse mail anglaise, 25 ans là bas au milieu de juifs, quand maime et de gens.... du cinéma, les mêmes d’ailleurs. Le cinéma étant........... le post continuité du religieux dans nos sociétés anonymes de + en + atomisés, sous traitances marchande de tout les besoins,les pilules pour un tout sécuritaire. Fabrique de terrorisés que le terrorisme parachève dans sa paralysie. Même pas peur disent ils.....en s’asseyant à la terrasse d’un café !


    • 1 vote
      cedricx 22 février 18:30

      @medialter 

      On y comprend plus rien avec ces histoires de sexe.Selon un livre que publient deux historiens, Adolf Hitler était doté d’un micropénis, selon The Telegraph.Jonathan Mayo et Emma Craigie affirment avoir eu accès à des dossiers médicaux jamais encore rendus publics. Dans leur ouvrage Hitler’s Last Day : Minute by Minute, ils écrivent ainsi que le dictateur allemand s’était vu diagnostiquer un hypospadias, une malformation de l’urètre. Outre un pénis anormalement petit (un pénis est défini comme micropénis s’il mesure moins de sept centimètre en érection), Adolf Hitler urinait donc par un trou à la base du gland, et non à son extrémité, comme tout être humain normalement constitué.




    • 5 votes
      medialter medialter 20 février 17:22

      Sinon, pour info, Ravenscroft avait 12 ans à l’accession d’Hitler au pouvoir. Personne n’a jamais apporté la moindre précision quant à sa source fantôme. Toujours la même propagande gratuite et systématique, rien de tel pour construire un best-seller. Pour ce qui est de l’article, voir, pour ceux qui ne connaissent pas, mon site


      • 3 votes
        micnet micnet 20 février 17:51

        @medialter

        "Toujours la même propagande gratuite et systématique, rien de tel pour construire un best-seller"

        ---> Mais c’est quoi ces propos anti-conspirationnistes, Medialter ??? smiley


      • 4 votes
        Nigari Nigari 21 février 01:22

        medialter dit :
        "Ravenscroft avait 12 ans à l’accession d’Hitler au pouvoir. Personne n’a jamais apporté la moindre précision quant à sa source fantôme."

        Vous plaisantez (ou possiblement dans un état de conscience modifié) ? Selon vous, un journaliste devrait donc être de la même génération des personnes sur lesquelles il enquête pour être efficace ? Cet argument ne tient pas la route.

        Quand aux "sources fantômes", comme vous le dites, il faut simplement s’en référer au livre "Spear of Destiny" de Ravenscroft et de vérifier tout cela, mais il semble qu’il y ait beaucoup de sources qui se recoupent concernant l’occultisme à la base du nazisme.

        Pour votre lien-publicité ramenant sur votre site, pourquoi pas ? Mais pardonnez-moi de vous le dire, vos commentaires sous cet article ne vous font pas de la pub.... Relisez-vous.


      • vote
        alanhorus alanhorus 23 février 19:32

        @medialter

        Par rapport à votre site, la main rouge sur les fesses de la dame en robe blanche, pourrait signifier "crime of the moon" puisqu’en argot moon c’est les fesse, moon est même un verbe qui veut dire montrer les fesses. (regarder slang moon sur internet)

        Donc il y a des chances pour que le heros de shining soit bien l’auteur du canular, qui est il ? Est-ce la projection de Kubrick ? C’est possible.

        A en juger par les litres de sang qu’il y a dans ce film, la conquête spatiale cache un genocide. En effet il parait que les fonds pour le developement spatial furent en fait utilisés pour la preparation de la guerre en Irak et pour developper la surveillance planetaire avec des satellites.


      • 12 votes
        Et Hop ! 20 février 18:20

        Quelle imagination romanesque !


        Les fondements occultes du IIIe Reich, c’est l’Allemagne ruinée par le Traité de Versailles, les 6 millions de chômeurs, les 400 % d’inflation, la misère noire du peuple allemand ; La magie noire d’Hitler a consisté à mettre en oeuvre un programme économique qui a ramené l’Allemagne au plein emploi en 3 ans.

        Il n’y a rien de mystérieux dans tout cela.

        • 2 votes
          Alren Alren 21 février 11:54

          @Et Hop !

          Le programme économique de Hitler consistait en un réarmement massif et de grands travaux comme les autoroutes à visée stratégique, plus des dépenses populistes de loisirs envers les travailleurs sans compter la création de Volkswagen.

          On comprend que Krupp, le fabricant d’acier et de canons était très intéressé par ce programme, qu’il considérait sans doute comme un retour sur investissement.

          Mais bien entendu Hitler n’avait pas les moyens de financer ces folles dépenses avec de l’argent allemand. Aussi lança-t-il, sur les conseils de son banquier Shacht, auprès des anglo-saxons (des aryens quand même !) une discrète campagne d’emprunts massifs qui furent couverts tout aussi discrètement et rapidement par des banquiers qui espéraient bien que les nazis abattraient les bolcheviks de Russie avec ce nouvel armement.

          Il n’y a donc pas eu de « miracle » pour la création d’emplois puisque par définition ces investissements ne produisaient pas de profits en retour.

          Évidemment, il fallait rembourser au bout d’un certain temps et l’Allemagne nazie n’en avait pas le moindre mark et encore moins de dollars, pour ne pas honorer ses échéances, Hitler n’avait pas d’autres solutions que déclencher la guerre ...


        • 5 votes
          Et Hop ! 21 février 13:18

          @Alren : Hitler fabriquait des armes de destruktion MaSSives, comme Saddam Hussein, ça c’est ce qu’on trouve dans les manuels scolaires pour justifier la déclaration de guerre de l’Angleterre. Il y a aussi le sauvetage des Polonais des griffes allemandes, mais comme ils ont été abandonnés en 1945 à la domination implacable de l’Union soviétique, cela montre que l’Angleterre se foutait complètement de leur sort. L’Angleterre ne voulait pas que l’Allemagne récupère son port de Dantzig, parce qu’elle ne voulait pas de la concurrence de la marine allemande. On sait aujourd’hui que la guerre avait déjà été officiellement déclarée à l’Allemagne le 23 mars 1933 par le Congrès juif mondial réuni à New-York, qui est la vraie date de commencement de la WW2. Le Parti communiste allemand, de son vrai nom l’Internationale socialiste, était essentiellement une affaire juive, dont les membres étaient en grande partie issue du Bund polonais.

          Hitler appliquait la doctrine de Henry Ford, qui a été son conseiller, consistant à donner aux ouvriers des salaires importants pour qu’ils achètent la production. C’est ce qu’on appelle aujourd’hui la "relance par la demande" (ça ne peut marcher que si on limite les importations, sinon on relance l’économie chinoise). En réalité le NKVD, le Parti-socialiste-national-des-ouvriers-allemands, car tel était son nom, avait un programme social très important qui a été mis en oeuvre pour développer le logement (paiement de 50% du coût de construction de maisons familiales en bande), le tourisme populaire (construction de complexes balnéaires), le transport populaire (motos, volkswagen, trains,..), favoriser l’épargne populaire, la santé, etc. Le Parti socialiste national allemand était le rival du Parti communiste, plus exactement de l’Internationale socialiste qui avait pris le pouvoir par la violence en Russie en 1917, massacré toutes les élites, et qui s’y maintenait par terreur. C’était le choix qu’avaient les Allemands : socialisme national allemand ou socialisme international révolutionnaire. Ils voyaient ce qui se passait un Hongrie avec Béla Kuhn, en Ukraine avec ce qu’on appelle aujourd’hui l’Holodomor. La destruction de l’empire d’Autriche en 1918 (alors que la cause officielle de la WW1 était l’assassinat de l’archiduc d’Autriche) a provoqué un vide qui a permis à l’URSS de sétendre, et qui a provoqué la réunion de l’Autriche réduite avec l’Allemagne.

          Il y a beaucoup de choses occultées dans cette histoire, mais pas grand chose d’ésotérique côté allemand. 


        • 1 vote
          Et Hop ! 21 février 13:58

          @Alren : Hitler produisait des Armes de destruktions maSSives comme Saddam Hussein, il voulait soumettre le monde entier à sa botte, ça c’est ce qu’on trouve dans les manuels d’histoire pour justifier la déclaration de guerre par l’Angleterre à l’Allemagne. On n’a pourtant jamais entendu dire que Hitler avait l’intention de reconquérir l’Alsace. Comme autre cause de la guerre à l’Allemagne, il y a eu de sauver les Polonais des griffes allemandes, mais en 1946, ces mêmes Anglais et Français les ont abandonnés pour 50 ans à l’URSS qui avait aussi envahi la Pologne en même temps qu’Hitler, mais à qui on n’a pas déclaré la guerre. Dantzig était surtout le grand port allemand sur la Baltique, confisqué aux Allemands en 1918, et que les Anglais ne voulaient à aucun prix qu’ils récupère parce que la marine allemande commençait à rivaliser en tonnage avec la marine anglaise.

          Il y a des causes qui restent occultes, sans être pour autant ésotérique, par exemple que la WW2 avait réellement débuté le 23 mars 1933 lorsque le Congrès juif mondial s’est réuni à New-York pour déclarer la guerre à l’Allemagne, décision publiée le lendemain dans plusieurs grands journaux. C’est peut-être parce que la Parti communiste allemand, de son vrai nom l’Internationale socialiste, qui était un mouvement juif dont la plupart des membres étaient issus du Bund et d’Union soviétique, venait d’être évincé par l’arrivée au pouvoir par le NKVD. Les Allemands voyaient bien ce qui se passait en Hongrie avec Bela Kuhn, et 1932 en Ukraine avec ce qu’on appelle aujourd’hui l’Holodomor.

          Le NKVD, c’est-à-dire le Parti socialiste national des ouvriers allemands, avait un programme d’investissement civil très important, pas seulement industriel, d’aménagement du territoire, d’agriculture, mais surtout social : construction de maisons familiales populaires payées à 50% par l’État pour les jeunes ménages, voiture familiale populaire (la VW), tourisme populaire (construction de stations balnéaires, auberges de jeunesse), programmes de santé gratuite, d’instruction, etc. Hitler avait été conseillé par Henry Ford qui préconisait de bien payer les ouvriers pour qu’ils puisse acheter la production, c’est ce qu’on appelle aujourd’hui la relance par la demande (qui ne marche que si on limite les importation, sinon on relance les économies étrangères). Il y a eu un grand nombre de réformes pour relancer et dynamiser la démographie, la science, la culture populaire (le folklore, architecture rgionnale, monuments historiques), comme l’abandon de l’écriture gothique. Le redressement de l’Allemagne a été phénoménal, à tel point que le Time a proposé Adolphe Hitler comme personnalité politique de l’année 1938, et qu’en 1946, les Alliés se battaient pour récupérer toutes les découvertes, brevets, et savants allemands dans le domaine de la chimie, de l’électronique, de l’aviation, etc.

          Ce ne sont pas les fondements du IIIe Reich qui sont occultes, mais plutôt les causes de la Deuxième guerre mondiale.


        • 5 votes
          Alren Alren 20 février 18:34

          Ceux qui ont porté Hitler au pouvoir, ce sont les patrons allemands ! Ils ont financé les SA sans lesquels les syndicalistes, communistes, socialistes n’auraient pas été vaincus et rendus muets par leur violence, couverte par les gouvernements quand Hindenbourg était président de la république. 
          L’appellation SA provenait de la guerre de 14-18. À la fin de celle-ci, la défaite allemande s’annonçant, des sections d’assaut furent composées de volontaires opérant par petits groupes pour s’infiltrer dans les lignes ennemies avec un esprit qu’on retrouvera chez les kamikazes. Les pertes étaient évidemment très élevées et ces unités jouissaient d’un grand prestige.
          Bien entendu, très peu de ces authentiques combattants survécurent à l’arrêt des combats et la quasi-totalité des SA de Hitler n’étaient pas plus des anciens des sections d’assaut que les « croix de feu » du colonel de La Rocque n’avaient été décorés au front de la croix de guerre !

          La plupart des membres des SA était des pauvres types élevés avant la guerre dans une patriotisme fanatique, dans la haine de la France et de la Russie, déboussolés complètement après la défaite et ces années de sacrifices maintenant inutiles qui les laissaient sur le sable, sans avenir.

          Leur entretien et la propagande nazie, très moderne mais onéreuse (Hitler se déplaçait en avion par exemple pour sillonner le pays), coûta des sommes folles aux patrons allemands tel Krupp, aidés cependant en sous-main par des patrons américains violemment anticommunistes comme Ford, entre autres.

          Ces patrons avaient bien vu que Hitler était « déjanté » et n’avaient que crainte et mépris pour les SA dont certains, tel leur chef Roehm, souhaitait réellement l’avènement d’un socialisme national !

          C’est pourquoi, les nazis plus « évolués » convainquirent Hitler de les éliminer ou les intégrer dans la SS dont les cadres appartenaient davantage à la petite et la moyenne bourgeoisie.

          C’était ça ou perdre les financements des patrons donc, à terme, le pouvoir.


          • 1 vote
            Et Hop ! 21 février 14:06

            @Alren : Regardez ce que la Parti communiste faisait en Ukraine en 1932 lorsque le Hitler a été élu chancelier, regardez au mot Holodomor, il n’y avait pas besoin de l’argent des patrons allemands pour que les Allemands choisissent le NKVD plutôt que l’Internationale socialiste. Regardez tous les massacres en Russie, en Hongrie, etc. entre 1917 et 1930. Si le Parti communiste était arrivé par la violence au pouvoir en 1932, il y aurait eu une certaine élité internationale au pouvoir, et des purges, des massacres, la police politique sur le modèle de la Tchéka, des camps de concentration, des millions de morts. 


          • 5 votes
            Heimskringla Heimskringla 20 février 20:43

            "uniquement préoccupés par l’élévation de leur conscience via la pratique de rituels pouvant les connecter afin de communiquer avec les intelligences maléfiques et non-humaines de l’univers. Un des adeptes principal de ce cercle était Dietrich Eckart : un "maître" ayant initié Hitler à l’occultisme pendant des années avant son accession au pouvoir."


            Voici quelques extraits des documentaires "Hitler et ses démons" et "La folie aryenne"

            Désolé mais j’ai rigolé, une bonne et franche rigolade. Comment tout cela est romancé, sacré mise en scène. 

            Sérieusement ils sont possédés les mecs qui font ces documentaires, pas possible autrement. 



            • vote
              Nigari Nigari 22 février 01:19

              @Heimskringla
              inversion accusatoire ou simple spectateur du désespoir qui que ne comprend strictement rien à ce qu’il contemple comme un divertissement ?


            • 3 votes
              lancelot 20 février 21:27

              ca m amuse , on essaie depuis toujours de faire passer hitler pour un monstre , un démon,pour expliquer l indiscible . ca n etait qu un homme emporté par la fièvre de l’époque , comme tous ses sbires .nimporte quel etre humain peut etre amené a faire bien des choses degeulasses si le contexte s y prete


              • 2 votes
                yoananda yoananda 21 février 00:08

                @lancelot
                n’importe quel être humain, peut-être ... la, on parle de tout un peuple. C’est un peu différent.


              • 2 votes
                Nigari Nigari 21 février 00:34

                @lancelot
                Visiblement, vous ne vous êtes pas intéressé aux dessous des cartes.

                ca n etait qu un homme emporté par la fièvre de l’époque

                Lancelot, prenez le temps d’étudier le sujet.....


              • 5 votes
                yoananda yoananda 21 février 00:36

                je ne comprends pas les critiques, j’ai trouvé ces docus très intéressants.


                • vote
                  cathy cathy 21 février 00:37

                  Il faut démoniser l’Allemagne pour que la propagande passe mieux. 

                  L’Europe a toujours existé, ce n’est pas une création nouvelle comme l’on veut bien nous faire croire. Charles Quint (Germain) a laissé François 1er sur le trône de France.
                  Ce dont les atlantistes ont eu très peur, c’est que l’Allemagne et la France se réunissent une fois de plus pour les contrer. Deux guerres mondiales en ont eu raison (un vrai génocide et un affaiblissement total de l’Allemagne). Et un Franco en Espagne...

                  • 8 votes
                    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 10:37

                    Les commentaires partent un peu dans tous les sens. Il ne faut pas tout mélanger. 


                    1. Il y a bien eu un arrière plan "mystique" au mouvement nazi, un idéalisme poussé jusqu’à l’adoration de puissances invisibles.
                    2. Les chasseurs de sorcières commettent l’erreur systématique de qualifier de diabolique tout ce qui est occulte, ésotérique, initiatique.
                    3. Dans le cas du courant qui se situe derrière le nazisme, on trouve une configuration idéologique qui semble pour le moins très "anti-solaire", régressive et négatrice de liberté (aussi bien dans les symboles que dans les idées).
                    4. Les déclarations et les actes d’Hitler manifestent clairement une idéologie inverse de celles qu’on trouve dans les évangiles, par conséquent il est sensé de le considérer comme le serviteur de quelque chose qui s’oppose à l’influence du Christ.
                    5. De source ésotérique, il est considéré comme hautement probable que ce personnage ait été "possédé" (que sa personnalité ait été le support d’une entité maléfique agissant à travers lui et poursuivant ses propres projets). 
                    6. Tout ceci ne retire rien au fait que le nazisme a aussi du trouver un terrain historique, sociologique et politique favorable pour s’enraciner dans l’âme allemande, évidemment.
                    7. Ces notions doivent être abordées avec humilité, sans prétendre avoir tout compris, car elles sont encore ténébreuses et délicates à manipuler, en particulier pour ce qui concerne la connexion occulte entre le nazisme et le judaïsme. 

                    • 1 vote
                      Et Hop ! 21 février 12:06

                      @Qaspard Delanuit : " Les déclarations (...) d’Hitler manifestent clairement une idéologie inverse de celles qu’on trouve dans les Évangiles, par conséquent il est sensé de le considérer comme le serviteur de quelque chose qui s’oppose à l’influence du Christ. "

                      L’idéologie nationale-socialiste a été condamnée officiellement, en même temps que l’idéologie "intrinsèquement pervers" du communisme soviétique, par une encyclique du pape, "Mit brennen Sorge’’, en raison de sa doctrine qui faisait du peuple allemand, de la race allemande, de la nation allemande, la source immanente de toute autorité, de toute sagesse et de toute volonté, autrement dit qui lui faisait prendre la place transcendante de Dieu. L’idée de peuple souverain, source de toute autorité, est plus généralement le principe des démocraties modernes dites laïques. Mais il semble que le National-socialisme avait donné à la race biologique une consistance essentielle, qu’il l’avait en quelque sorte divinisée. Pour le reste, à quelles déclarations d’Hitler inverses de celles des Évangiles faites-vous allusion ?


                    • 2 votes
                      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 12:28

                      @Et Hop !

                      Citations d’Hitler :

                      Si à Poitiers Charles Martel avait été battu, la face du monde eût changé. Puisque le monde était déjà voué à l’influence judaïque (et son produit, le christianisme, est une chose si fade !) il eût beaucoup mieux valu que le mahométisme triomphât. Cette religion récompense l’héroïsme, elle promet aux guerriers les joies du septième ciel… Animés par un tel esprit, les Germains eussent conquis le monde. C’est le christianisme qui les en a empéchés.


                      Le christianisme est une rébellion contre la loi naturelle, une protestation contre la nature. Poussé à sa logique extrême, le christianisme signifierait la culture systématique de l’échec humain.


                      C’est le christianisme qui a causé la perte de Rome. Ce ne sont ni les Germains ni les Huns.


                      Je conçois que l’on puisse s’enthousiasmer pour le paradis de Mahomet, mais le fade paradis des chrétiens !


                      • Libres propos sur la guerre et la paix recueillis sur l’ordre de Martin Bormann, Adolf Hitler, éd. Flammarion, 1954

                    • 1 vote
                      maQiavel maQiavel 21 février 13:31

                      C’est drôle, cette citation d’Hitler me fait penser à Nicolas Machiavel et à Jean-Jacques Rousseau qui avaient à peu près le même avis sur le christianisme...


                    • 3 votes
                      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 13:39

                      @maQiavel
                      Je pense qu’il a pu en trouver l’inspiration également chez Nietzsche. Mais c’est moins cela qui fait d’Hitler un anti-chrétien que sa négation de la souveraineté de la personne humaine. 


                    • 2 votes
                      maQiavel maQiavel 21 février 13:51

                      @Qaspard Delanuit
                      Mais c’est moins cela qui fait d’Hitler un anti-chrétien que sa négation de la souveraineté de la personne humaine. 

                      Cette négation est l’éléments principal qui provoque chez moi la répugnance que je nourri pour l’idéologie fasciste (dont le nazisme est un dérivé). 


                    • 3 votes
                      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 13:54

                      Pour [Rousseau], trois types de religion existent. Deux sont acceptables, la religion pur « sans temples, sans autels, sans rite », et la religion civile « qui a ses dogmes, ses rites, son culte extérieur, prescrit par la loi ». Le troisième type est absolument inacceptable, ces religions sont « évidemment mauvaise ». Parmi elle, il y a le christianisme romain qui donne aux hommes « deux législations, deux chefs, deux patries ». Rousseau refuse absolument la fameuse distinction du temporel et du spirituel. Pour lui, « Mahomet avait des vues assez saines sur le sujet ».

                      Joël Prieur


                    • 3 votes
                      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 14:02

                      @maQiavel
                      "Cette négation est l’élément principal qui provoque chez moi la répugnance que je nourris pour l’idéologie fasciste (dont le nazisme est un dérivé)."


                      Pareil. Le mot répugnance convient bien, c’est une idéologie que mon âme vomit. Et pour une fois, je donnerais presque raison à Nigari : je ressens quelque chose de "diabolique" là-dedans, parce que ça me semble incarner une inversion de ce que j’intuitionne être "le mouvement vers l’humain". 


                    • 3 votes
                      maQiavel maQiavel 21 février 14:17

                      @Qaspard Delanuit
                      Ça fait partie des choses que les pseudo -antifascistes qui traitent de fasciste n’importe qui et n’importe quoi, ne parviennent pas à comprendre. 

                      Ça en est à un point où ces gens reproduisent les mêmes mécanismes mentaux de ceux qu’ils prétendent combattre... 


                    • 1 vote
                      Heimskringla Heimskringla 21 février 14:19

                      " sa négation de la souveraineté de la personne humaine. "

                      Trop beau sur papier mais dans le réel ça donne quoi ? 


                    • vote
                      Heimskringla Heimskringla 21 février 14:19

                      Sérieusement y’avait un nazi derrière ton dos pour aller faire tes courses ? 

                    

                    Ajouter une réaction

                    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                    FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nigari

Nigari
Voir ses articles







Palmarès