Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Qu’est-ce que la réalité ?

Qu’est-ce que la réalité ?

Soixante ans après l'affirmation de Wolfgang Pauli (l'un des fondateurs de la physique quantique) : « la formulation d'une nouvelle idée de la réalité est la tâche la plus importante et la plus ardue de notre temps », le physicien Basarab Nicolescu nous le rappelle : « cette tâche est toujours inaccomplie ! »

 

Si le réel apparait comme ce qui « est », la réalité, elle, n'est que le miroir de l'être, son reflet. Le reflet est ressemblant, certes, mais non identique. Pour Nicolescu, « la réalité est ce qui résiste à nos représentations, donc en tentant de définir la réalité, nous touchons aux limites de la science, notamment la non conciliation entre théorie de la relativité et mécanique quantique ».

La réponse se trouve, selon nos chercheurs, dans l'existence de niveaux de réalités différents : les sciences physiques ont chacune leur propre cohérence, leurs propres lois. Puisque certains principes semblent se contredire, c'est qu'il existe une discontinuité de ces lois, et donc différents niveaux de réalités.

 

Grâce à ces différents niveaux de réalité, une explication globale et cohérente de tous ces phénomènes voit le jour et le principe hermétique « tout ce qui est en haut et comme ce qui est en bas » se trouve confirmé. L'astrophysique rejoint la physique des particules et par delà la sphère de l'observation, de la mesure, transparait celle du sens.

 

 

Extrait tiré du site http://www.baglis.tv

 

 

 

Intervention de Basarab Nicolescu, dans le cadre du Colloque « Les nouvelles logiques du vivant », organisée par l'Université Interdisciplinaire de Paris et la Fondation Denis Guichard le 12 aril à l'Espace Bellechasse à Paris.

 

 

Tags : Culture Science et techno



Réagissez à l'article

97 réactions à cet article


  • 1 vote
    yoananda yoananda 12 février 16:20

    La réalité c’est "ce qui contraint".
    http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/charlie-le-nouveau-visage-de-l-52019#forum13037024
    La réalité c’est ce qui nous fait stresser.

    Voila une définition simple et opérative. Foin de concept abstracto-tellurique-clignotant pour se la péter dans les soirées mondaines des philosophes parisiens smiley

    Ca rejoint ce qu’il dit "c’est ce qui résiste à nos représentations".


    • 1 vote
      ffi 12 février 16:36

      @yoananda
      Ça me fait penser à la phrase de Lacan : « le réel, c’est quand on se cogne ».

      Ce n’est donc pas bien original. Et c’est aussi faux, du moins affirmé aussi généralement : il me semble que Lacan exprimait par-là l’idée d’un retour au réel, le moment où on se réveille d’un (men)songe. Pince-moi, je rêve.

      En effet, si, sur un point de la réalité, nous avions une représentation qui y corresponde parfaitement, le réel n’y résisterait pas le moins du monde...


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 12 février 16:55

      Dans la société, nous ne sommes pas tous contraint par les mêmes choses et nous ne sommes pas tous stressés par les mêmes choses, selon son origine familiale, sociale, ethnique, selon son âge, son sexe, son niveau d’instruction, sa profession, sa richesse etc. 

      Si je reprend cette définition" La réalité c’est "ce qui contraint".La réalité c’est ce qui nous fait stresser" alors il est facile de conclure qu’il existe plusieurs réalités sociales et que nous ne vivons pas dans la même. 

      Moi je préfère dire qu’il existe plusieurs représentations de la même réalité selon les perspectives, la définition de yoananda ne me convient donc pas... 


    • 3 votes
      maQiavel maQiavel 12 février 17:03

      Je donne un exemple concret : un milliardaire un peu idiot pourrait dire à un SDF qu’il ne vit pas dans la réalité car il ne sait pas ce que c’est que de diriger une multinationale, qu’il ne connaît rien aux problèmes et aux responsabilités de la gestion d’un patrimoine considérable ou du coût engendré par l’entretien d’un jet privé. 

      Ce à quoi le SDF peut répondre le plus simplement possible que ce milliardaire ne sait pas ce que c’est que de dormir dehors en plein hiver le ventre vide ou qu’il ne connaît rien aux problèmes des centres d’accueil. 

      Les deux ne vivent simplement pas la même chose, ils ne peuvent pas s’accuser mutuellement de ne pas vivre dans la réalité... 


    • 3 votes
      christophe nicolas christophe nicolas 12 février 17:42

      @maQiavel
      C’est de la psychologie, ça passe après l’épistémologie et après la critique la connaissance. Ca ne veut pas dire que ce n’est pas réel, mais ça dépend du sujet en terme pratique. Et puis le SDF pourra toujours accuser le milliardaire, c’est évident sauf qu’il a des garde du corps pas commodes... je plaisante mais il y a plusieurs niveaux de réalité qui ne sont pas comparables. 


      La seule véritable réalité au final est le Christ. Pour l’instant, le monde est de l’enfumage pour trier les cakes et les bons. Ce conférencier, c’est plutôt "cake" non ? Il pige que dalle, il doit être de l’administration, ce n’est pas possible autrement, il a dû passer sa vie au CNRS, ce n’est pas idéal pour trouver, ils sont tous athées, un sacré handicap... Il faudrait faire un CNRS qui a la foi.


    • vote
      maQiavel maQiavel 12 février 17:55

      @christophe nicolas
      Pour être franc, si je dis ça, c’est parce que yoananda a l’habitude d’accuser les uns et les autres de ne pas vivre dans le réel (il me l’a d’ailleurs déjà reproché). 

      Je lui ai demandé une fois de définir ce qu’il entendait par "réalité "mais sa réponse ne m’a pas satisfait. 

      Je pense que ce qu’il appelle réalité, c’est sa perspective de la réalité ou plus encore sa représentation idéologique de la réalité qu’il universalise et naturalise. 

      En gros pour lui, ceux qui sont dans le réel, ce sont les droiteux neoliberaux occidentalistes individualiste anti -musulmans, xénophobe et raciste. 

      Ceux qui ne correspondent pas à ce schéma ne vivent pas dans le réel car sont forcément des bobo gauchistes.

      C’est très binaire comme représentation mais c’est ce qu’on déduit en le lisant... 


    • 1 vote
      Joe Chip Joe Chip 12 février 17:59

      @yoananda

      Donc la première gorgée de bière, si on suit ce point de vue, n’est pas vraiment réelle parce que c’est agréable ?


    • 1 vote
      yoananda yoananda 12 février 18:04

      @maQiavel
      meuh non.

      si on était tous les 2 dans la même pièce, on ne verrait pas la même chose parce qu’on ne serait pas à la même place. Est-ce que pour autant ce serait différent ?

      on s’en fiche que ce qui fasse stresser soit différent des uns et des autres, en fait, en général, c’est même toujours plus ou moins la même chose qui nous fait stresser : la peur de ceci ou cela, la souffrance, etc...

      tu penses comme un philosophe moderne qui se perds en abstractions.


    • 1 vote
      yoananda yoananda 12 février 18:06

      @Joe Chip
      et alors ? si tu baises la femme de tes rêves pendant que tu dors, dans un rêve, ce n’est pas réel, mais c’est très agréable ...

      l’important c’est que la définition du mot "réel" serve à quelque chose dans un contexte donné.

      A quoi ça te sert de dire que ta bière est "réelle" ? tu vas simplement dire qu’elle est bonne ... et pas réelle ...

      Vous êtes compliqué dans vos têtes les gars smiley


    • vote
      maQiavel maQiavel 12 février 18:21

      @yoananda
      - c’est même toujours plus ou moins la même chose qui nous fait stresser 

      Non !

      Mais soit, passons, supposons que tu dises vrai : dans ce cas si nous sommes tous stressés par les mêmes choses, alors tout le monde vit dans le réel. Alors pourquoi tu affirmes que certains ne vivraient pas dans le réel ? smiley

      C’est une énorme contradiction ton truc ... smiley


    • vote
      Joe Chip Joe Chip 12 février 18:47

      @yoananda

      Descends de ton char, Ben-Hur.

      Cet argument est réversible donc absurde : si tu te fais enculer pendant que tu rêves, ce n’est pas réel, mais c’est très désagréable... quoique ?

      En outre, les rêves font partie de la réalité (en tout cas du point de vue empirique). 

      Il faut savoir si tu parles du réel (de la nature, et de la relation de l’esprit à la nature) ou de la "définition du mot réel dans un contexte donné" (lequel, banane ?) qui est un problème d’épistémologie, donc qui n’a plus rien à voir avec la première question. 

      Si tu trouves que ce que j’ai dit est compliqué (en blaguant à moitié par ailleurs) il vaut mieux t’abstenir de te poser ce genre de question ou de prétendre y apporter une réponse simple, "brut de décoffrage". 

      Tu m’excuseras mais ça fait 2500 ans que les plus grands esprits buttent et reviennent sur cette question qui est à la base de toute philosophie et même de l’économie, la réponse a donc de très faibles chances d’être formulée simplement et schématiquement sur un forum d’internet.


    • vote
      La mouche du coche La mouche du coche 12 février 19:18

      Il ne faut plus dire « discuter du sexe des anges » mais « discuter de physique quantique »


    • 1 vote
      La mouche du coche La mouche du coche 12 février 19:21

      L’état de délabrement de la pensée des physiciens quantiques est juste un régal. On pense toucher le fond mais non, il y a encore plus bas, l’état de délabrement mental de ceux qui les écoutent et les croient. smiley


    • 2 votes
      medialter medialter 12 février 19:42

      @La mouche du coche
      "il y a encore plus bas, l’état de délabrement mental de ceux qui les écoutent et les croient"

      *

      La Physique Quantique n’est pas qu’une simple hypothèse, elle répond à l’expérimentation. Tout comme si je te prédis que si tu prends un bon poing dans ta gueule, tu vas pisser le sang, tu vas nécessairement me croire, puisque l’expérience le démontrera. Maintenant je suis d’accord dans le sens où mettre la quantique à toutes les sauces devient souvent un délire. Même Einstein s’était gouré quand il disait "Dieu ne joue pas aux dés".


    • 1 vote
      pegase pegase 12 février 19:45

      @maQiavel

      Pour être franc, si je dis ça, c’est parce que yoananda a l’habitude d’accuser les uns et les autres de ne pas vivre dans le réel (il me l’a d’ailleurs déjà reproché). 

      Je lui ai demandé une fois de définir ce qu’il entendait par "réalité "mais sa réponse ne m’a pas satisfait

      ........................


      Tout le monde sait ici que maQiavel est un avatar échappé d’un mystérieux calculateur du pentagone ; traqué par toutes les polices du net, il a su déjouer jusqu’ici la surveillance des proxy ..

      Je l’ai débusqué en lui posant la question fatale : mais où est donc or ni car ? 

      .. espèce d’avatar smiley


    • 1 vote
      La mouche du coche La mouche du coche 12 février 19:45

      @medialter
      "La Physique Quantique n’est pas qu’une simple hypothèse, elle répond à l’expérimentation."
      .

      Alors les physiciens ont pris 2 (petits) trous noirs ; Ils les ont fait se cogner et paf, ils ont vu des ondes gravitationnelle. smiley Non les gars franchement. smiley


    • 2 votes
      medialter medialter 12 février 20:44

      @La mouche du coche
      Je crois qu’il faut que tu retournes à l’école smiley Tu me rappelles Wendigo, qui me parlais d’une équation que seuls 10 physiciens au monde pouvait comprendre, alors que lui-même n’avait même pas le niveau Bac. Avant de parler d’ondes gravitationnelles (qui relèvent de la relativité générale et non de la physique quantique), commences par l’expérience des fentes d’Young, c’est bien pour ceux qui bitent rien à la quantique


    • vote
      pegase pegase 13 février 03:26

      @medialter

      Et si chaque personne avait son espace temps ? Son propre monde interagissant avec l’espace temps des autres, de la terre ..etc .. des mondes entrelacés en somme ..


      La question est de savoir ce qu’il devient quand tu meurs  smiley


    • 1 vote
      medialter medialter 13 février 11:41

      @pegase
      "Et si chaque personne avait son espace temps ?"

      *

      Des fois je me demande si t’es vraiment chrétien smiley


    • vote
      Miville 15 février 04:28

      @yoananda

      Je suis d’accord avec vous : la rêve, c’est ce qui se heurte à la réalité, c’est ce qui se brise contre la réalité. La réalité, c’est la nécessité de fracasser autant d’enfants que faire se peut, au sourire aussi tendre que faire se peut, à une vitesse aussi élevée que faire se peut, sur un mur aussi dur que faire se peut, devant un public aussi nombreux que faire se peut, porté à un degré d’allégresse aussi élevé que faire se peut (entre initiés, on sous-entendra cela par l’expression "sextuple nécessité"). Cette définition me fut donnée par le commodore Fleury, chef des Escadrons de la Mort de Rio et de Sao Paulo. Son escadron avait pour spécialité d’abattre des opposants politiques et des utopistes, des artistes, des rêveurs de société meilleure en tout genre. Et aussi de ramasser les enfants délinquants et abandonnés des rues, très nombreux en ce pays, en direction d’une sorte de fourrière pour les faire tuer à coup de gourdin avant que de les scalper, les écorcher et les exposer sur des poteaux, procédé auquel il donna le nom de "jambon" (pour terrifier la population, mais parfois aussi pour les détailler en cubes et les incorporer aux soupes des couvents et autres oeuvres de bienfaisance dont il avait soin). Mais comme cet homme et les siens étaient profondément religieux, il ne pouvait s’en prendre à certaines couches dont celles des prêtres et des prédicateurs avant d’être certain de leur hérésie. Et ces prédicateurs furent les contestataires les plus audacieux du régime. Sans compter que les reporters de type plus laïque avaient pris l’habitude de déménager à Paris ou ailleurs avant de pondre leurs articles. C’est alors qu’il eut une idée géniale : désormais il allait toujours écrémer comme il faisait le surplus d’enfants abandonnés, mais il n’inquiéterait plus la personne des contestataires. Pour chaque mot de trop qu’un journaliste proférerait contre l’ordre économique voulu par Dieu, il ramasserait un enfant de plus (blanc, innocent et en santé, pas noiraud, délinquant ou famélique) au hasard des rues, le fracasserait à toute allure, lui ou ses hommes, sur le mur de roc ou de béton d’une église ou d’un temple, en le faisant tournoyer par les pieds ou en se servant d’une jeep pour le projeter, avant que de prélever le scalp, de faire un jambon du reste, et de envoyer ce scalp par colis postal recommandé UPS au contrevenant avec le vidéo Bêta de son exécution, non sans la mention que pour chaque mot de gauche de plus il y aurait un enfant de plus traité ainsi. Je fus un de ces contrevenants et j’eus droit à ce paquet macabre, ainsi qu’à une invitation à prendre un cafézinho dans la demeure de Fleury pour me faire expliquer le tout. Le bon monsieur m’expliqua que seulement ainsi il avait pu faire tomber presque toute la gauche intellectuelle de Rio, chaque personne continuant dans sa posture contestataire devenant folle au bout de deux ou trois jambons à cause de lui, et victime de l’opprobre de la foule.


    • vote
      zeitgest zeitgest 15 février 12:55

      @medialter
      "Dieu ne joue pas aux dés"

      Pouvez-vous, s’il vous plaît, m’expliquer pourquoi Einstein s’est-il gouré ?


    • 3 votes
      medialter medialter 12 février 17:39

      Demander à un physicien qu’il cherche à définir la réalité, c’est comme demander à Pujadas qu’il cherche à décrypter l’actualité. Absolument grotesque. Il y a certains rêves qui sont plus réels que notre réalité quotidienne, au point que les mécanismes qui en permettraient le discernement sont inopérants. On peut en revenir avec des traces physiques sur le corps. On peut aussi ne jamais en revenir.


      • vote
        Zatara Zatara 12 février 18:33

        @medialter
        exactement, la réalité sous-tend une trame commune à tout ce qui existe, auquel nous n’aurions, soi disant, qu’un accès limité, voir nul....Dans le fond, le concept de réalité est plus qu’une mauvaise interprétation de ce que nous vivons, c’est un non sens.


      • vote
        medialter medialter 12 février 19:44

        @Zatara
        Dans le chamanisme, est réalité ce que perçoit la conscience. Ca me semble pour l’instant la meilleure définition que j’ai lue.


      • vote
        Zatara Zatara 12 février 20:01

        @medialter
        Dans le chamanisme, est réalité ce que perçoit la conscience.

        Soit. Mais dans ce cas, quid des points de vue antagonique. La réalité, si tant est qu’elle existe, peut elle être tout chez quelqu’un et son contraire chez l’autre ? La réalité est elle une bataille ou une superposition du subjectif ? J’ai franchement du mal avec cela. Je pense que la réalité est une, et existe sans conscience. D’ailleurs le problème n’est pas tant la réalité que la conscience justement


      • vote
        maQiavel maQiavel 12 février 20:03

        est réalité ce que perçoit la conscience

        C’est clair, net et concis. Reste à définir la conscience. 


      • vote
        Zatara Zatara 12 février 20:10

        @maQiavel
        la conscience, c’est le rapport emerveillement/individualisation ;)


      • vote
        maQiavel maQiavel 12 février 20:20

        @Zatara
         quid des points de vue antagonique

        Dans ce cas ils peuvent s’expliquer par des différences de perspectives

        Un peu comme les aveugles qui se chamaillent sur la nature de l’éléphant, l’un décrivant le pachyderme comme un grand éventail, l’autre comme un ressort , et certains comme une colonne ou une lance , chacun palpant l’animal d’un point déterminé qui ne leur font accéder qu’à l’oreille, la trompe, les pattes et les défenses... 


      • vote
        maQiavel maQiavel 12 février 20:24

        @Zatara
        la conscience, c’est le rapport emerveillement/individualisation 

        Je n’ai pas compris. Est-ce que pour toi, la conscience va de pair avec l’émerveillement ? Si je tombe dans une fosse septique, je ne serai certainement pas émerveillé par ce qui m’entoure, en aurais je pour autant perdu ma conscience ?


      • vote
        medialter medialter 12 février 20:35

        @Zatara
        "quid des points de vue antagonique"

        *

        2 personnes regardant le même objet peuvent lui conférer une réalité différente. L’état de leur conscience de l’instant peut générer une pondération très différente. L’objet peut passer inaperçu chez l’un, générer des sensations particulières chez l’autre.

        En relativité restreinte, le même objet peut aussi bien mesurer 1cm en en même temps 100 km, être rouge pour l’un et vert pour l’autre, les observateurs vont s’étriper pour défendre leur réalité, et pourtant ils auront tous raison.

        *

        "Je pense que la réalité est une, et existe sans conscience"

        *

        Non, c’est une réalité particulière qui existe, et qui disparaît quand la conscience s’en éloigne.


      • vote
        medialter medialter 12 février 20:37

        @maQiavel
        "Reste à définir la conscience"

        *

        C’est ce qui porte l’attention


      • vote
        Zatara Zatara 12 février 20:43

        @maQiavel
        c’est une boutade, j’ai loupé le smiley smiley mais il y a une part de vrai


      • vote
        Zatara Zatara 12 février 21:07

        @medialter

        n relativité restreinte, le même objet peut aussi bien mesurer 1cm en en même temps 100 km, être rouge pour l’un et vert pour l’autre, les observateurs vont s’étriper pour défendre leur réalité, et pourtant ils auront tous raison.

        Non, ils auront tous les deux torts smiley, parce qu’aucun n’aura spécifié un point d’origine pour l’observation. De l’engueulade de sourds muets aveugles.

        Non, c’est une réalité particulière qui existe, et qui disparaît quand la conscience s’en éloigne.

        Pour la définition d’une vie, ça me va. Maintenant, si je reprends l’exemple de la relativité, et que j’essaye d’expliquer les différents niveaux de réalité de certaines opérations clandestines du style Gladio ou Stay Behind.... Vous allez me dire que le premier niveau avec le gogol qui se fait sauter dans la foule est la réalité ? Ou pour vous reprendre, SA réalité ? Mise à part le fait que c’est bien lui qui teste la confétisation de son corps, n’y a t’il pas une réalité tout autre à son acte ? Et pour être tout à fait clair, une réalité originelle ?

        Sinon, je n’ai jamais rien lu sur le chamanisme, mais votre argument tel quel ne tient pas...z’avez dû oublier une partie smiley


      • 2 votes
        Hieronymus Hieronymus 12 février 21:27

        Demander à un physicien qu’il cherche à définir la réalité, c’est comme demander à Pujadas qu’il cherche à décrypter l’actualité

        tout à fait d’accord, les physiciens s’ils ne sont pas en même temps alchimistes ne sont que d’épouvantables raseurs stipendiés de la science officielle, idem pour tous les "psy" patentés s’ils ne sont pas en même temps chamans

        la fonction de ces institutions n’est pas de nous aider dans notre recherche de vérité mais de nous maintenir dans une ignorance dépendante


      • vote
        medialter medialter 12 février 21:34

        @Zatara
        "Vous allez me dire que le premier niveau avec le gogol qui se fait sauter dans la foule est la réalité ?"

        *

        La réalité du monde disparaît en même temps que sa conscience. Mais rien ne dit qu’il ne bascule pas dans une autre réalité que vous ne pouvez pas percevoir.

        *

        "z’avez dû oublier une partie"

        *

        Non, c’est vous qui vous figez sur ce que vous pensez être la réalité, que vous réduisez à votre représentation. Dans le chamanisme, les univers sont imbriqués comme les couches d’un oignon, et un initié peut basculer d’une réalité à l’autre, pour arriver dans une réalité échappant à la perception des habitants d’une couche particulière et pourtant tout aussi réelle que la précédente.

        *

        C’est bien pour ça que la plupart des définitions de la réalité sont fausses (et qu’il ne faut surtout pas passer le bébé aux physiciens) : la réalité académique est réduite à la représentation du monde et son inventaire.


      • vote
        medialter medialter 12 février 21:36

        @Hieronymus
        "les physiciens s’ils ne sont pas en même temps alchimistes ne sont que d’épouvantables raseurs"

        *

        Absolument d’accord, mais ils se font si rares smiley


      • vote
        Zatara Zatara 12 février 21:41

        @medialter
        La réalité du monde disparaît en même temps que sa conscience.

        La réalité de SON monde ...

        Mais rien ne dit qu’il ne bascule pas dans une autre réalité que vous ne pouvez pas percevoir.

        Vous prêchez un converti.

        la réalité académique est réduite à la représentation du monde et son inventaire.

        La science telle quelle est aussi une religion, celle de l’homme capable d’expliquer la totalité de son monde. La toute puissance de l’homme en somme


      • vote
        medialter medialter 12 février 21:42

        @Zatara

        Hors sujet mais en passant :

        "parce qu’aucun n’aura spécifié un point d’origine pour l’observation"

        *

        En RR, le seul paramètre qui définisse la différence de mesure est la différence de vitesse du référentiel, et non le point d’origine.


      • vote
        Zatara Zatara 12 février 21:47

        @medialter
        PUT... en l’écrivant, j’ai pensé à la vitesse, voir l’accélération, puis j’ai zappé smiley bien vu


      • vote
        medialter medialter 12 février 21:55

        @Zatara

        "La réalité de SON monde ..."

        *

        Mais oui, c’est bien le problème, vous définissez la réalité de manière absolue, comme étant celle de la planète Terre incluse dans son Univers, alors qu’elle se définit de manière relative, selon l’individu et sa conscience, qui a les capacités d’accéder à d’autres réalités (et dans ce cas, pour lui, la réalité de la planète Terre n’existe plus). C’est bien pour ça que je préfère cette définition ultra-simple (et tout le contraire de simpliste) du chamanisme : "la réalité, c’est ce que perçoit la conscience".

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Ozi

Ozi
Voir ses articles







Palmarès