• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Deux jours entre les rails : une histoire poignante de fidélité d’un (...)

Deux jours entre les rails : une histoire poignante de fidélité d’un chien

 

Une chienne, visiblement blessée par un train sur la voie ferrée, était restée couchée entre les rails, non loin du village Tseglovka en Ukraine. Son ami le chien ne la quittait pas durant deux jours, en l’encourageant et en se couchant auprès d’elle pour la chauffer et pour laisser passer des trains au-dessus de leurs têtes ! De même, il ne laissait pas approcher les gens qui essayaient de sauver la bête blessée.

 

 

Enfin il a cédé et a laissé faire.

 

Les deux chiens ont été transportés à un asile pour animaux, où ils ont été soignés.

 

local/cache-vignettes/L610xH476/Chiens-sauve174f-6f8ac.jpg

 

On a réussi même à trouver leur maître, qui a fait savoir leurs noms : Lucy et Panda.

 

Rapporté par Denis Malaféïev à Facebook, traduit et présenté par Roman Garev

 

Tags : Etonnant Animaux




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 8 votes
    cathy cathy 27 décembre 2016 15:17

    Merci pour cette histoire, la fidélité nous touche au plus haut point.


    • 3 votes
      baleti baleti 27 décembre 2016 18:06

      • vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 décembre 2016 19:27

        @baleti
        Le léopard n’adopte pas le petit singe, il attend simplement qu’il soit plus gros pour avoir quelque chose à bouffer dessus, comme un fermier ferait avec un porcelet ou un poussin. 


      • 3 votes
        pegase pegase 27 décembre 2016 20:41

        Quelle misère, ces pauvres bêtes étaient autrefois des loups puissants et performants physiquement, des bêtes magnifiques vivant en meute parfaitement organisée en hiérarchie sociétale ...Aujourd’hui les hommes les ont sélectionnés abusivement pour en faire des jouets d’adultes en manque d’affection, ou peluches vivante pour marmots turbulents ....


        Les quelques pauvres loups tentant de subsister dans les Vosges sont traqués sans répit par des tarés de la gâchette, des chasseurs avinés smiley 

        http://loractu.fr/vosges/14733-autorisation-de-tuer-le-loup-en-meurthe-et-moselle-et-dans-les-vosges.html


        • 4 votes
          Hijack ... Hijack ... 28 décembre 2016 19:14

           Merci !


          • 1 vote
            psychorigide Psychorigide 30 décembre 2016 18:10

            @sarcastelle

            Faut rien exagérer non plus sarcastique ...  smiley

            Moi j’ai recueilli un pigeon .... j’entends des coups au plafond, il y a quelques dix minutes, je grimpe en courant au second. Ma salope de petite chatte a trouvé le moyen de pénétrer dans la pièce réservée aux VIP. Le pigeon ( Jonaz ) se barre par l’escalier et entre, au premier, direct chez mon gros chat (Alexandre , suivi de Penny Lane ( la petite chatte ). Je choppe Jonaz avant eux et le ramène dans le carré VIP.

            Des histoires comme celles-là, il y en a heureusement partout et tout le temps.

            Vive la faune !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

roman_garev


Voir ses articles







Palmarès