Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Enfin les preuves de la mort d’Oussama Ben Laden

Enfin les preuves de la mort d’Oussama Ben Laden

 Barack Obama n’en pouvait plus de garder ces preuves secrètes. Il a donc permis la diffusion de cette vidéo incontestable (via une filiale de la CIA basée à Hong Kong) qui lève définitivement le voile sur la mort de Ben Laden. Merci Barack, nous sommes tous Américains ! Sauf moi... et quelques autres... 

 

Faisant d’une pierre deux coups, les preuves irréfutables de la présence américaine sur la lune ont également été rendues publiques. A ce rythme-là, les images d’un Boeing Transformers qui se compacte en missile à l’approche d’un mur pentagonal (si si ça existe), ne devraient pas tarder à débouler sur vos écrans. 911 mercis à Barack et surtout à George, Dick, Donald, sans oublier Condoleezza, pour l’ensemble de leur oeuvre ! 

 

Voyons donc ces images filmées sur la lune, suivies des explications concernant ce mystérieux groupe d’astronautes : Rammstein


Des explications piochées sur Wikipédia

 

Cette chanson parle de l’impérialisme américain à travers les cultures. Il est fait référence à de nombreux symboles : Coca-Cola, Wonderbra, Mickey Mouse, Santa Claus, la Maison Blanche et aussi à la guerre ("sometimes war"), on peut penser notamment à la seconde guerre en Irak.

 

Le texte utilise une métaphore particulière qui est celle de danseurs qui se font mener par une musique et qui doivent la suivre impérativement. On peut aussi imaginer l’image d’un pantin qui est dominé par la seule volonté du marionnettiste. Le chanteur se place du côté américain en utilisant la première personne : "wir" (nous), "ich" (je). Il matérialise ainsi une certaine vision que l’on se fait des États-Unis et de leur hégémonie. Il marque sa volonté de contrôler les danseurs, donc métaphoriquement de contrôler le monde.

 

Cette partie du couplet critique encore une fois l’image de l’autorité américaine toute-puissante, qui est considérée ici comme une nécessité. L’alternative n’existe pas ou n’est qu’un simulacre : "celui qui ne veut pas danser" finit toujours par rentrer dans le rang. Il n’y a ici qu’une seule "direction".

 

Le clip

 

Références à la conquête de l’espace
Le clip montre le groupe en habit d’astronautes d’Apollo 11 jouant sur la lune. On peut voir inscrit sur leurs costumes d’astronautes ainsi que sur leurs instruments les sigles "NASA" et "Apollo 11" ainsi que le Stars and Stripes. On distingue également le nom "Armstrong" sur la combinaison spatiale de Till Lindemann, en référence à Neil Armstrong. On voit également une trace de chaussure sur le sol lunaire, en référence à une photo célèbre d’un des tout premiers pas sur la Lune4.

 


"Doom" et "Flake" montent un drapeau américain d’après une notice en mesurant précisément la taille du drapeau afin de se faire prendre en photo avec celui-ci en position de salut militaire. Ils font référence à une autre photo célèbre du programme Apollo5. Toujours dans l’imagerie du voyage dans l’espace, le groupe joue sur la lune avec un flipper qui porte l’inscription "Star Trek".

 


Finalement à la toute fin, on s’aperçoit que le groupe joue sur une fausse lune qui est en réalité un studio, renvoyant aux accusations de canular du programme Apollo. Sur la version entière du clip, après la chanson, on découvre la photographie du groupe avec la Terre en toile de fond, posée sur le sol lunaire. On peut alors entendre une partie de la conversation entre le base de la NASA et un pilote de la mission Apollo 13 et la célèbre citation : "Houston, we have a problem".
Le tout est entrecoupé de scènes montrant des personnes de différentes cultures regardant l’évènement à la télévision, tout en effectuant leurs tâches quotidiennes, stéréotypées sur le mode de vie américain. L’écran de télévision sert en quelque sorte de moyen de transport qui relie les quatre coins du globe.

 


On peut voir défiler notamment des Africains mangeant des pizzas "Hollywood", des Inuits, des moines bouddhistes avec des hamburgers, un Japonais coiffé avec une banane sur une Harley-Davidson, un Indien fumant des Lucky Strike, un musulman retirant ses Nike pour prier, tourné vers un puits de pétrole. Santa Claus est également représenté avec des jeunes africains à ses genoux : la couleur rouge contraste violemment avec l’environnement africain qui est utilisé en toile de fond. À la fin du clip, le refrain, chanté en anglais, est repris par l’ensemble des populations citées ci-dessus. (...)

 

( Amerika est une chanson réalisée par le groupe de metal industriel allemand Rammstein, et qui est la sixième chanson de l’album Reise, Reise et qui est le deuxième single issu de l’album. )

 

Paroles et traduction de Amerika (trouvées ici)

Amerika (Amérique)


RefrainX2
RefrainX2
We’re all living in Amerika
Nous vivons tous en Amerique
Amerika ist wunderbar
L’Amerique est merveilleuse
We’re all living in Amerika, Amerika, Amerika
Nous vivons tous en Amerique, Amerique, Amerique

[Refrain]
[Refrain]

Wenn getanzt wird will ich führen
Quand nous danserons, je conduirai
Auch wenn ihr euch alleine dreht
Même si vous tournez tout seul
Lasst euch ein wenig kontrollieren
Laissez vous un peu controler
Ich zeige euch wie es richtig geht
Je vous montre comment suivre le droit chemin
Wir bilden einen lieben Reigen
Nous construisons une ronde aimée
Die Freiheit spielt auf allen Geigen
La liberté joue sur tout les violons
Musik kommt aus dem weißen Haus
La musique vient de la maison blanche
Und vor Paris steht Mickey Maus
Et devant Paris se dresse mickey mouse

[Refrain]
[Refrain]

Ich kenne Schritte die sehr nützen
Je connais des demarches qui servent beaucoup
Und werde euch vor Fehltritt schützen
Et je vous protègerai des faux pas
Und wer nicht tanzen will am Schluss
Et finalement celui qui ne veut pas danser
Weiß noch nicht dass er tanzen muss
Ne sait pas encore qu’il doit danser
Wir bilden einen lieben Reigen
Nous construisons une ronde aimée
Ich werde euch die Richtung zeigen
Je vais vous montrer le droit chemin
Nach Afrika kommt Santa Claus
Le pere noel va en Afrique
Und vor Paris steht Mickey Mouse
Et devant Paris se dresse mickey mouse

[Refrain]
[Refrain]

We’re all living in Amerika
Nous vivons tous en Amerique
Coca Cola, Wonderbra
Coca-Cola, wonderbra
We’re all living in Amerika Amerika, Amerika
Nous vivons tous en Amerique, Amérique, Amerique

This is not a love song
Ce n’est pas une chanson d’amour
This is not a love song
Ce n’est pas une chanson d’amour
I don’t sing my mother tongue
Je ne chante pas ma langue maternelle
No, This is not a love song
Non, ce n’est pas une chanson d’amour

[Refrain]
[Refrain]

We’re all living in Amerika Coca Cola – sometimes war
Nous vivons tous en Amerique Coca Cola, quelques fois guerrière
We’re all living in Amerika, Amerika, Amerika.
Nous vivons tous en Amerique, en Amerique, en Amerique.

Tags : Etats-Unis Musique Etonnant International 11 septembre 2001 Terrorisme Barack Obama Ben Laden


Sur le même thème

Ukraine. La stratégie géopolitique de Vladimir Poutine
Charité bien ordonnée
L'obscurantisme de la science
Les infos dont on parle peu n°60 (12 Avril 2014)
Ce qui s'est réellement passé sur la Lune !


Réactions à cet article

  • 3 votes
    Par Captain (---.---.---.209) 15 septembre 2011 14:41
    Captain

    Superbe la figurine ! j’achète !

  • 12 votes
    Par Hijack (---.---.---.230) 15 septembre 2011 17:42
    Hijack ...

    Ah ... enfin la preuve !!!

     PARCE QUE L’IGNORANCE EST UNE FORCE !

    A faire passer !!!

    • 6 votes
      Par Sonya Vardikula (---.---.---.38) 15 septembre 2011 19:22
      Sonya Vardikula

      Hi Jack !
      Proposez la vidéo à la modération, si ce n’est déjà fait. Elle gagnerait en visibilité par rapport à un simple lien dans un commentaire, non ?
       
    • 3 votes
      Par Captain (---.---.---.209) 15 septembre 2011 20:24
      Captain

      Arrêtez ces théories du complot stupides et méchantes s’il vous plait ! En plus vous faites le jeu des islamistes, c’est une honte !

    • 2 votes
      Par Hijack (---.---.---.230) 15 septembre 2011 20:45
      Hijack ...

       smiley
      Mon pseudo c’est pas pour rigoler, HI Jack ... ni hi hi hi Jack, mais simplement Hijack !

    • 1 vote
      Par Hijack (---.---.---.230) 15 septembre 2011 20:48
      Hijack ...

      Sonya,

      Ben fais le, j’ai d’autres trucs en cours ... ça me ferait plaisir.

    • 4 votes
      Par Sonya Vardikula (---.---.---.38) 15 septembre 2011 21:23
      Sonya Vardikula

      Ouais, bof, faut pas trop compter sur moi ce soir. Peut-être demain après-midi si la vidéo n’est pas publiée avant par quelqu’un d’autre. 
      Oh, y aura bien un courageux ou une courageuse d’ici là.... Je ne demande pas à Captain Tolkien, il kiffe les Bush, ça se voit... smiley 
       
    • 4 votes
      Par Hijack (---.---.---.230) 15 septembre 2011 21:37
      Hijack ...

      @ Captain,

      Heu ... lesquels d’islamistes, ceux instrumentalisés après avoir été mis en place par les USA  ???

      Mais même instrumentalisés ... ils n’ont rien fait ... absolument rien ... sinon ça se saurait !!! smiley

    • 6 votes
      Par agent orange (---.---.---.249) 16 septembre 2011 07:55
      agent orange

      Hi Jack

      EXCELLENT ! Le meilleur résumé du 11/9 que j’ai eu l’occasion de voir.
      Bien d’accord que cette vidéo mérite une plus grande visibilité...

    • 4 votes
      Par Bender (---.---.---.194) 16 septembre 2011 13:35
      Bender

      Pas mal cette vidéo, hijack. J’ai trouvé ce matin une vidéo du WTC7 très interessante... Matez-là, ça vaut le détour. On y voit clairement la démolition de cet immeuble aux explosifs !
      Quiconque sachant compter jusqu’à trois devrait se rendre compte qu’il y a un problème quand on nous dit que des terroristes ont réussi à faire tomber trois tours avec deux avions...

  • 5 votes
    Par Supafaya (---.---.---.124) 15 septembre 2011 19:19

    Obama, le cauchemar de Martin Luther King...

  • 6 votes
    Par Hijack (---.---.---.230) 15 septembre 2011 20:47
    Hijack ...

    Oui ... Supafaya,

    O’Bwana ... le premier président US à bombarder l’Afrique ... un black paraît-il !!!

  • 2 votes
    Par abdu (---.---.---.54) 16 septembre 2011 09:19

    Génial le clip Ramstein ! Merci !

  • 1 vote
    Par Latigeur (---.---.---.5) 17 septembre 2011 18:35
    Latigeur

    Ces savants qui donnent des leçons aux ignorants que nous sommes :
    "Ces associations (reopen & cie) mettent aussi en avant une minorité de scientifiques qui, à côté de leur domaine de compétence reconnu, ont des pratiques ou des démonstrations publiques et médiatiques assez surprenantes : Richard Gage, architecte, pense que l’on peut modéliser l’effondrement d’un immeuble avec deux cartons2 ; Steven Jones, physicien, prétend avoir démontré le passage post-mortem de Jésus chez les Mayas3, ou encore que les États-Unis ont pu provoquer le tremblement de terre d’Haïti4 ; Judith Wood, physicienne, pense que les tours du WTC ont été détruites par des rayons depuis l’espace5 ; etc. Un cas tout aussi marginal, mis sur le devant de la scène par le 9/11 Truth Movement pour sa remise en cause de la version portant sur le "Pentagone, est celui d’Albert Stubblebine6. Cet ancien chef du commandement des services de renseignement et de sécurité était en charge d’une cellule « paranormal » où il tentait de faire valider expérimentalement la traversée de murs par le simple pouvoir de la pensée, ou la possibilité de tuer des chèvres par l’imposition du regard. L’histoire ne dit pas s’il a tenté un jour de faire traverser les murs du Pentagone par des chèvres......"
    et le autres :
    "Les scientifiques qui contredisent les thèses du 9/11 Truth Movement sont associés, dans le meilleur des cas, à la figure du savant ignorant, crédule, manipulé, croyant et irrationnel, ou dans le pire des cas, à celui du propagandiste ou du savant prostitué à la solde de la « pensée officielle » qui désinforme sciemment les citoyens. Pour être considéré comme un (vrai) scientifique respectable et honnête, il est nécessaire d’être en accord avec les thèses du 9/11 Truth Movement. L’argumentaire et les conclusions doivent coller impérativement avec les bornes suivantes : connaissance préalable (administration Bush), participation intérieure (services secrets), démolition contrôlée (WTC), engin militaire (Pentagone), destruction volontaire (vol 93). Toute donnée différente ou défavorable sera considérée comme suspecte, infondée ou fausse. La fraction dure du 9/11 Truth Movement ne cherche pas à remettre en question ces données considérées comme acquises, mais à confirmer ce qu’ils savent déjà. Affirmer que l’on doute, que l’on est sceptique tout en ayant une grille de lecture déjà affirmée, poser comme vrai et acquis au départ ce que l’on est supposé démontrer, tient plus de la stratégie politique que scientifique8. Dans nombre de cas, les controverses débordent largement du domaine scientifique pour laisser une large part aux domaines du renseignement ou de la (géo)politique."
  • vote
    Par raissa2 (---.---.---.6) 21 septembre 2011 15:59
    raissa2

    le "complot" est de moins en moins "théorique". Niels Harrit, scientifique danois a publié en 2009, avec huit autres scientifiques, un rapport très intéressant sur la destruction des tours, preuves irréfutables à l’appui. Il a été interviewé le 9 avril 2009 par tv2 (télévision danoise).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




voyance gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus
voyance gratuite