Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > George Lucas était-il un visionnaire ou bien informé...

George Lucas était-il un visionnaire ou bien informé...

George Lucas le célèbre cinéaste, avait-il dissimulé dans Star Wars des messages cachés importants, annonçant dans la saga de science-fiction le nouvel ordre mondial qui se prépare ? Etait-il au courant de ce qui se passait en coulisse ?

Tags : Cinéma Etonnant

Réagissez à l'article

36 réactions à cet article

  • 19 votes
    lsga (---.---.---.105) 5 février 2012 12:13
    lsga

    Il faut se souvenir que l’Episode 1 est sorti peu avant la première guerre d’Irak. 


    Pas besoin de faire partie d’un complot mondiale pour comprendre les rapports de forces entre Démocratie et Commerce... 

    Votre ’Nouvel Ordre Mondial’ était déjà théorisé au 19ème siècle par Marx. Debut 20ème, Lenine va décrire techniquement comment la prise de pouvoir s’effectuera au travers du système financier international. 

    La prise de pouvoir par une minorité Oligarchique, qui fait éclater les Etats-Nations et la famille, et organise la production au niveau mondiale ; c la conséquence naturelle du développement du Capitalisme, déjà décrit par Marx dans le Manifeste...

    En fait, le terme ’New World Order’ est utilisé par tout ceux qui veulent récupérer les analyses Marxistes sans pour autant passer du côté obscur de la Force.... C’est à dire par ceux qui aimeraient freiner le développement du Capitalisme pour le stopper au niveau National, sans pour autant le renverser... Bref le terme NWO est utilisé par l’Extrême Droite (FN, UPR, etc.).

    Ce que l’extrême droite nomme NWO, c’est ce que nous nommons Capitalisme. Nous savons que l’on ne peut pas limiter le développement du Capitalisme au cadre national. Nous savons que l’oligarchie doit être renversée, qu’il s’agisse de l’oligarchie financière internationale ou de l’oligarchie française. 
    • 4 votes
      toug (---.---.---.158) 5 février 2012 13:13
      toug

      Toujours aussi bon tes coms igsa, comme ceux de iakin. 

    • 5 votes
      Requete (---.---.---.128) 5 février 2012 13:38
      requete

      @isga : MERCI

    • 5 votes
      gregoslurbain (---.---.---.115) 5 février 2012 13:56
      gregoslurbain

      D’accord avec votre analyse et l’hommage rendu à Marx. Mais pour un républicain, je vous trouve un peu léger en mettant UPR et FN dans le même sac.

      Assimiler l’UPR à l’extrême-droite ne repose sur aucun argument à moins de considérer que le " souverainisme " (mot aussi creux d’ailleurs que libertisme) est d’extrême-droite comme le fait l’article ordurier d’anne marie Boutolleau :

      http://paris.indymedia.org/spip.php?article7225

      Comme l’a montré Asselineau, le FN est un leurre, un faux-ami.

    • 4 votes
      laertes (---.---.---.193) 5 février 2012 15:30

      Cet article est ridicule !! Pour qui a vu la saga, tout le monde sait que la fédération du commerce est poussée en sous-main à se révolter contre la république par Palpatine afin d’asseoir son pouvoir personnel...... Ce n’est qu’un complot de palais ! Palpatine veut seulement se substituer au sénat !! En fait Star wars ressemble beaucoup à l’histoire romaine où la république est remplacée par l’empire ! sauf que Palpatine est plus machiavélique que Jules César !!

    • 2 votes
      TZ (---.---.---.23) 5 février 2012 16:42
      TZ

      La fédération du commerce ressemble aux marchands du temple virés par un certain Jésus il y a déjà 2000 ans.
      .
      Mr Lucas n’a rien inventé en soi, mais a su adapter notamment une histoire de Kurosawa (La Forteresse) et les codes et "pouvoirs" des samouraïs.
      .
      Son talent, comme pour Steve Jobs, a été de savoir réunir les talents et de les motiver vers un même but.

    • 9 votes
      machiavel1983 (---.---.---.110) 5 février 2012 20:38
      maQiavel

      Isga, isga, isga !
      Est ce que je dois prendre ton commentaire au sérieux ?Le pire c’ est que Toug et requete tombent dans le piège.
      Non, le NWO n’ est pas que capitalisme, le communisme aussi en fait partie , faut-il rappeler les liens entre Lénine et wall Street (cfr anthny sutton ) ?
      Une certaine forme de libéralisme ( néolibéralisme ) et une certaine forme de socialisme ( socialisme scientifique ) font partie intégrante du NWO dont le but est de produire une synthèse des deux.
      Il ne s’ agit pas de récupérer les analyses de Marx dont la critique du capitalisme était excellente mais dont l’ alternative proposée était diabolique .
      L’ oligarchie doit être renversée certes, mais on ne veut pas d’ une dictature du prolétariat qui ne sera qu’ une nouvelle oligarchie comme en URSS !

    • 6 votes
      lsga (---.---.---.105) 6 février 2012 11:42
      lsga

      Le ’Communisme’ ? Tu parles du capitalisme d’Etat de l’URSS et de la Chine qui se sont fait dominer par une nouvelle oligarchie ?


      "Une certaine forme de libéralisme ( néolibéralisme ) et une certaine forme de socialisme ( socialisme scientifique ) font partie intégrante du NWO dont le but est de produire une synthèse des deux."

      Tu baragouines n’importe quoi. J’aimerais que tu m’expliques comment est-ce que l’autogestion (base du Socialisme) est censée participer à une gouvernance de la finance internationale ?

      Il ne s’ agit pas de récupérer les analyses de Marx dont la critique du capitalisme était excellente mais dont l’ alternative proposée était diabolique .’

      Mais de quelle alternative tu parles ? Marx ne s’exprime pas précisément sur ce qu’il faut faire après la Révolution. Ce que Marx nomme Communisme, c’est l’organisation sociale mise en place pendant les 10 à 15 de guerre civile nécessaires pour renverser l’Oligarchie.

      Quand on est matérialiste, on considère que les représentations du monde des êtres humains dépendent directement de leurs conditions d’existence. En conséquence, Marx affirme que seules les générations post-révolution seront capables d’inventer un nouveau monde. 


      L’ oligarchie doit être renversée certes, mais on ne veut pas d’ une dictature du prolétariat qui ne sera qu’ une nouvelle oligarchie comme en URSS !

      La dictature du prolétariat est précisément l’organisation permettant d’empêcher l’oligarchie de reprendre le pouvoir après la Révolution. Exemple : Les Révolutionnaires tunisiens auraient du prendre le pouvoir par la force et le conserver au moins quelques années le temps de transformer profondément les conditions d’existences des Tunisiens. Après, ils auraient pu instaurer un système démocratique efficace. Au lieu de cela, ils ont immédiatement organisé des élections. Résultat, la masse des gueux à remis la Réaction locale au pouvoir : Enhada. 

      Bref : arrête de raconter n’importe quoi. Lis un peu plus. Apprend la définition des concepts que tu utilises. Et au lieu de baragouiner n’importe quoi sur le NWO commence par là :



    • 2 votes
      machiavel1983 (---.---.---.110) 6 février 2012 16:15
      maQiavel

      1." J’aimerais que tu m’expliques comment est-ce que l’autogestion (base du Socialisme) est censée participer à une gouvernance de la finance internationale ?"
      R /
      J ’ aimerai que tu m’ expliques pourquoi les bolchéviks ont été financé par wall street ?
      2.
      Mais de quelle alternative tu parles ? Marx ne s’exprime pas précisément sur ce qu’il faut faire après la Révolution.
      R /
      Et c’ est quoi la dictature du prolétariat ?
      3. La dictature du prolétariat est précisément l’organisation permettant d’empêcher l’oligarchie de reprendre le pouvoir après la Révolution.
      R /
      Merci de m’ avoir ainsi permit de mettre ainsi en évidence tes contradictions....
      Echec et mat !

    • 4 votes
      lsga (---.---.---.105) 6 février 2012 17:24
      lsga

      "J ’ aimerai que tu m’ expliques pourquoi les bolchéviks ont été financé par wall street ?"


      Parce que les américains avaient des intérêts dans la chutte du Tsar, parceque les Bolchéviks avaient besoin d’argent. 

      Pas besoin d’un grand complot mondial, juste des intérêts contingents. 

      "Et c’ est quoi la dictature du prolétariat ?"
      Visiblement, ce point est obscur pour toi (lis l’article en entier, tu seras un peu moins inculte politiquement) : 

      Je cite :

      "La dictature du prolétariat est un concept marxiste repris et développé par Lénine pour désigner la phase transitoire de la société entre le capitalisme et le communisme."

      Donc aucune contradiction. Les révolutionnaires tunisiens auraient du instaurer une dictature du prolétariat pendant quelques années le temps de changer les conditions d’existences matérielles des tunisiens, et donc leur état d’esprit. Au lieu de cela, ils ont permis à l’UPR local de prendre le pouvoir (le parti patriotiste Enahda). 

      Bref, ce qu’on remarque encore une fois chez les complotistes d’extrême droite, c’est leur faible culture politique. On vous embobine facilement avec du complot mondial, du Franc Maçon, du Juif, du Siècle, du Bielderberg, et de la nostalgie de la vielle France. 

      Visiblement, vous ne connaissez pas les dynamiques politiques fondamentales du système capitaliste qui tend à concentrer le Capital mondial dans des mains toujours moins nombreuses. Pas besoin d’un quelconque complot. C’est juste le fonctionnement naturel du Capitalisme. 

    • 2 votes
      machiavel1983 (---.---.---.110) 6 février 2012 20:58
      maQiavel

      @Isga
      0. Ta dialectique ne m’ impressionne pas, tes anathèmes non plus ( genre extrême droite ), c’ est du jargonage marxiste, rien de réel, tout est conceptuel ( y compris votre prolétariat ).
      1. " les américains avaient des intérêts dans la chutte du Tsar, parceque les Bolchéviks avaient besoin d’argent. "
      R / Ah d’ accord et pendant la guerre froide les transferts de fonds de Wall street vers l’ union soviétique, les transferts de technologies, les américains y avaient intérêt aussi ?Foutaise, les Etats unis et l’ union soviétique étaient sous le contrôle de Wall street, des milliers de documents l’ attestent !
      2. Je ne suis pas Marxiste, je dirais même que les Marxistes sont autant mes ennemis que les ploutocrates financiers, vous faites parti du meme monde, celui du salariat généralisé, moi je suis pour une société de petits propriétaires, marxistes et oligarchie financière marchez main dans la mains pour l’ élimination de cette classe, alors ne me donne pas de leçon sur le capitalisme, on est ennemi.
      3. Oui les réseaux sont essentiels dans la compréhension du système de domination qui n’ est pas seulement capitaliste, le terme le plus complet pour le décrire est oligarchique car un fonctionnaire ne gagnant que quelques milliers d’ Euros par an mais qui est dans un réseau comme Bildeberg est de loin plus puissant qu’ un milliardaires ( Brezinsky est plus puissant que Bill Gate ).
      La vraie lutte n’ est pas contre le capital, qui n’ est qu’ un moyen d’ avoir du pouvoir au sommet, la vraie lutte, c’ est contre le pouvoir !

    • 1 vote
      Mahler (---.---.---.226) 6 février 2012 22:04

      Je voudrai juste apporter quelques précisions. Au sujet de ce sois disant financement des bolcheviques par Wall street. Désolé mais ce bouquin est un ramassis d’inepties, la plupart des documents que Sutton s’appuie pour étayer sa thèses sont faux et il l’avoue lui même mais il suppose que peut être certains dans le lot sont vrais(comme analyse historique on a vu mieux, on construit pas une thèse sur des documents faux et des spéculations.

      En plus de cela Sutton est un libéral, logique qu’il tape sur le marxisme et c’est un américain, raison de plus.i il suffit de le lire, il est pour initiative individuelle, critique les monopoles, est pour le libre marché, et a une sainte horreur de l’Etat et du marxisme. Il tape sur Marx sans rien y connaitre, d’ailleurs suffit de voir ce qu’il dit dans son livre sur le secret de la réserve fédérale " Ce manifeste est devenu le document économique le plus significatif du 20ème siècle. Son importance réside dans le fait regrettable que le Manifeste en question est aujourd’hui le phare économique de nos dirigeants, de la branche exécutive de notre gouvernement et, dans la plupart des cas, des responsables des deux partis de notre pays, qui œuvre à la promotion des mesures de ce manifeste. » Franchement dire que les Etats-Unis essayent de mettre en place le marxisme ça c’est trop fort, que le manifeste gère la politique des États-Unis, hum, c’est typiquement libéral de voir du marxisme partout dès que l’Etat intervient un peu. C’est bien les fanatiques du libre échange qui traitent la France de socialiste.

      Pour ensuite les financements des soviétiques pendant la guerre froide, ça je ne peux pas vérifier mais de toute façon, l’URSS de Khrouchtchev n’a rien avoir avec celle de Lénine et des bolcheviques. Khrouchtchev est tout sauf un marxiste.

      Ensuite le marxisme n’est pas pour la salariat généralisé vu qu’il se propose d’abolir le salariat ainsi que les classes sociales. Sinon ce coup si assez d’accord avec ce que dit Isga y compris sur la révolution Tunisienne même si je désapprouve de dire que le parti élu est comme l’upr puisque personnelemment je trouve que François Asselineau est quelqu’un d’honnete et qui croit à son combat. Après je ne comprends pas comment on peut être marxiste et pour l’UE, la plupart des marxistes y sont contre, et inutile d’être à l’UPR pour ça. D’ailleurs historiquement les communistes en France se sont opposés à chaque étapes de la construction de cette Europe.

    • 2 votes
      machiavel1983 (---.---.---.110) 6 février 2012 22:38
      maQiavel

      1. Au sujet de ce sois disant financement des bolcheviques par Wall street. Désolé mais ce bouquin est un ramassis d’inepties, la plupart des documents que Sutton s’appuie pour étayer sa thèses sont faux et il l’avoue lui même mais il suppose que peut être certains dans le lot sont vrais.
      R /
      Ah bon, pourtant j’ ai lu le bouquin et les documents fournis sont référencés ...Pouvez vous étayer votre propos ... !
      Autre chose il y’ a une cohérence dans ce qu’ il est écrit puisque la société Fabienne fondée au 19 siècle à laquelle a appartenu la crème de l’ oligarchie financière avait parmi ses objectifs de faire une synthèse entre capitalisme et communisme.
      2.
      L’ idéologie de Sutton m’ importe peu, ce qui m’ a intéressé dans le bouquins ce sont les documents, les faits n’ ont pas d’ idéologie ...
      3.
      Ce n’ est pas que les états unis essayent de mettre en place le Marxisme, c’ est plus complexe, c’ est que des réseaux contrôlaient simultanément les États-unis et l’ union soviétique et il existe aussi des documents fournis après l’ effondrement de l’ union soviétique qui attestent ce fait.
      4.
      " Ensuite le marxisme n’est pas pour la salariat généralisé vu qu’il se propose d’abolir le salariat ainsi que les classes sociales"
      R :
      Est ce que la propriété privée est compatible avec le Marxisme ?La propriété de ses moyens de production est elle compatible ?Si vous me dites non, il s’ agit bien d’ un salariat généralisé, l’ abolition du salariat n’ est qu’ un jargonage !
      5.
      je trouve que François Asselineau est quelqu’un d’honnete et qui croit à son combat. Après je ne comprends pas comment on peut être marxiste et pour l’UE
      R :
      Je suis déjà moins méfiant en votre encontre !

    • 2 votes
      Mahler (---.---.---.226) 6 février 2012 23:10

      Alors :

      1) Je citerai Sutton lui même à propos justement des fameux documents Sisson. Il dit lui même "Nous savons maintenant que les documents Sisson étaient presque tous faux : seulement une ou deux des circulaires mineures allemandes étaient authentiques. Même l’examen superficiel de l’en-tête allemand suggère que les faussaires ont été particulièrement négligeant peut-être du travail de faussaires pour le naïf marché américain. Le texte en langue allemande a été parsemé de termes à la limite du ridicule : par exemple, Bureau au lieu du mot allemand Büro,Central pour le mot allemand Zentral etc. Que ces documents sont faux est la conclusion d’une étude exhaustive par George Kennan et des études réalisées dans les années 1920 par le gouvernement britannique"

      « Certains documents étaient basés sur des informations authentiques et, Kennan note, ceux qui les ont forgés ont certainement eu accès à certaines informations, exceptionnellement bonne. » On voit que ce n’est pas du tout certain et que on fait le tri comment ? Sutton prendra uniquement les documents qui vont dans son sens par supposition, on a vu mieux comme travail d’historien. Je pourrai développer plus en parlant des documents et des erreurs avec Trotski ou Lénine et le convois allemand(vu que les allemands voulaient finir la guerre, une révolution en Russie forcément ça les arrangeaient et Lénine n’allait pas se priver.

      2) le problème c’est que l’idéologie influence le travail d’historien, et quelqu’un qui a une sainte horreur de l’Etat ferra tout pour taper sur le marxisme, n’oublions pas que on est en pleine guerre froide. De plus je l’ai écouté quand il parle d’Hegel, mouais il le résume un peu simplement, et puis penser que le monde tourne autour d’une Élite fanatisée que s’inspire de la dialectique Hegel pour manipuler.

      Sutton tape aussi sur 3 Socialismes tout en disant(dans Wall Street et la monté en puissance d’hitler) que le new deal de Roosevelt c’était un peu ce que faisait Hitler en Allemagne, que c’était du socialisme en faveur des banques, que ça assistait le citoyen etc. D’ailleurs il dit que Marx voulait détruire la classe moyenne et qu’il ne tapait pas sur les banques. Déjà Marx n’avait pas comme ennemi principal la classe moyenne et Lénine bien avant Sutton critiquait l’oligarchie financière et notamment les fameux Rockefeller et JP Morgan en dénonçant la situation de monopole mais il accusait les libéraux d’êtres des réactionnaires en voulant revenir en arrière . Bref je trouve ce que dit Sutton un peu gros.

      3) Sauf que Sutton affirme que la politique que l’on mettait en place aux USA s’inspirait du Manifeste, ça me rappelle ludwig von mises qui disait que le premier à avoir appliqué 8 des mesures d’urgence du manifeste était hitler.

      4 ) Effectivement la propriété privé des moyens de production est abolie mais ce n’est pas pour cela que le salariat demeure, marx disait qu’il ne peut pas y avoir de travail salarié sans Capital, comme dans la société communiste le capital disparait ainsi que l’Etat il ne peut plus y avoir de salariat. Quand à la propriété privé vous devriez savoir qu’elle est abolie pour plus de 90% des personnes de la planète alors bon.

      5) Inutile d’être méfiant à mon égard^^, je vous lis beaucoup sur agoravox et je trouve vos analyses pertinentes même si je ne suis pas d’accord sur tout bien évidemment. J’aime beaucoup le marxisme comme philosophie mais je vous rassure je ne suis pas aussi radical qu’Isga, je tiens encore à la morale, la vertu et tout et je ne sacrifie pas l’Humain au marxisme. Ca me fait plaisir quand j’écoute Asselineau par exemple de voir des politiciens, je dirais même des gens qui sont restés humain, certes il n’est pas du tout marxiste mais au moins il se bat pour quelqu’un chose qu’il croit juste et fait des analyses pertinentes sur l’UE. Et puis si créer le socialisme c’est créer une société sans aucune morale, inhumaine(parce que parfois quand je lis Isga c’est l’impression qu’il me donne ,même si il a une bonne logique révolutionnaire) je n’en vois pas l’intérêt, ça c’est justement la société actuelle complètement corrompue, irresponsable avec une dégénérescence complète de l’être Humain.


    • 2 votes
      lsga (---.---.---.105) 7 février 2012 11:23
      lsga

      loooooooooooooooooooool


      Ça confirme : à l’extrême droite vous êtes vraiment des cavs capables de croire n’importe quoi. Tu perds ton temps et ton peu d ’intelligence à lire des conneries pareilles Machiavel. 

      Si tu lisais Marx, ne serait-ce que le manifeste, tu comprendrais pourquoi les petits propriétaires sont condamnés par le Capitalisme. 

      Ex :

      Les boulangeries sont en train de se faire bouffer par Paul, Bannette, etc.
      Les Kebabs aussi sont en train de devenir des franchises.
      Les Bar dépendent depuis longtemps de leur brasseur.
      Les bouchers achètent leur viande coupées
      Les épiceries deviennent des City Market, 
      etc. 

      L’industriel ou le financier qui concentre le Capital (y compris à l’échelle nationale) est capable d’avoir une politique tarifaire et qualitative qui poussent les indépendants à la faillite si ils refusent de le rejoindre. C’est le principe même du marché. 

      Enfin Mahler, juste un petit détail :

      Comme Marx, comme les marxiens, j’ai une sainte horreur de l’Etat qui est un obstacle à l’émergence du Socialisme. 
    • 1 vote
      Mahler (---.---.---.226) 7 février 2012 11:40

      Je n’aime pas non plus l’Etat qui est non seulement un obstacle au socialisme mais aussi à la vrai liberté. Cependant vous savez très bien qu’il faudra s’en emparer lors d’une révolution, sinon comment vaincre la réaction ? Vouloir la mort direct de l’Etat c’est de l’anarchisme, d’ailleurs c’est pas pour rien que les mouvements anarchistes ont toujours échoués. Sinon je ne pense pas que Machiavel soit d’extrême droite, ça m’a l’air plutôt d’être un proudhonien.

    • 1 vote
      lsga (---.---.---.105) 7 février 2012 12:37
      lsga

      d’accord sur la nécessité de prendre l’Etat par la force le temps de changer les conditions d’existences matérielles de la population et ainsi les préparer à la démocratie réelle. Mais :



      Machiavel utilise la rhétorique et les référence de l’extrême droite. Je ne vais pas chercher plus loin. Le NWO, c’est un concept d’extrême droite. La chasse au Franc Maçon, c’est une chasse d’extrême droite. La lutte contre le Siècle, Bielderberg, et le Fan Club de Laurie, ce sont de luttes d’extrême droite. La lutte pour le retour à la Nation Oligarchique est une lutte d’extrême droite. La défense du petit bourgeois face à la Révolution, c’est une défense d’extrême droite, celle qui a défait la Commune. 

      Bref, peu importe les intentions. Machiavel, comme de nombreux membres de l’UPR, utilise des pans entiers de la rhétorique d’extrême droite. D’ailleurs, Enhada aussi est composée de gens honnêtes qui croient en ce qu’ils disent et font. Comme l’UPR, ils se battent pour l’indépendance de X (France / Tunisie) vis à vis de Y ( europe/ occidentaux ), pour le respect de la culture W (française / musulmane) etc. etc. 


    • vote
      toug (---.---.---.200) 11 février 2012 21:44
      toug

      Machiavel tu t’es fait gentiment démonter par les deux marxistes là pour moi... Moi qui ne suit pas vraiment un marxiste pur jus mais bien plus anarchiste ( je préfère Bakounine, Proudhon, Owens, les écrits de Flora Tristan au manifeste ( bon que j’ai même pas finis tellement il m’a gavé faut dire, bon petit manuel pour être le parfait capitaliste...) ect ) Je te trouveà des années lumières des analyses politiques qu’a fait Marx du capitalisme... Et je vois en deuxième rideau le spectre de la pensée magique en permanence dans ton argumentation, et la pensée simpliste et réductrice typique de l’extrême droite... Mais c’est peut être juste une impression. En tout cas encore une fois échange très intéressant ( vive le net encore non contrôlé ) rien que pour ça Machiavel "big respect" comme disent les Djeuns.

  • 5 votes
    Susanoo (---.---.---.213) 5 février 2012 12:23
    Susanoo !

    Difficile à dire...mais l’Autorité du Sénat, du Chancelier Valorum, la fin de la "Démocratie" etc ne s’efface pas vraiment devant la barbarie de la Fédération du commerce mais plutôt devant la Force de persuasion d’un Seigneur Noir des Sith extrêmement intelligent et patient. La fédération du commerce n’est qu’un outil...à ne pas placer entre de mauvaises mains.

  • 22 votes
    iakin (---.---.---.202) 5 février 2012 12:23

    Je suis désolé à l’avance pour les torrents de larmes et les crises d’adolescences que mon message va provoquer dans les chaumières, mais Georges Lucas est juste un homme d’affaire opportuniste qui a pompé tout ce qu’il pouvait pour faire ses films et faire un maximum de fric.
     
    Déjà, les pouvoirs d’argent qui prennent le pas sur le politique, cela a toujours existé partout, tout le long de l’histoire humaine, et il n’est pas nécessaire d’être très cultivé pour le savoir.
    Ensuite, Georges Lucas fait sa carrière après une période extrêmement riche de la science-fiction (les années 50-60-70) où quasiment tout a déjà été dit sur les dérives libérales, totalitaires et les sociétés globalisantes.
     
    Mais ne vous inquiétez pas, moi aussi quand j’avais 13 ans je croyais que Lucas était un génie, mais depuis j’ai lu quelques bouquins quand même.

    Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON







Palmarès