• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > La Physique des quanta & les mondes parallèles : Science ou Fiction (...)
#96 des Tendances

La Physique des quanta & les mondes parallèles : Science ou Fiction ?

La Physique des quanta & les mondes parallèles : Science ou Fiction ?

Les mystères de la physique quantique :

"dans le domaine de l'infiniment petit, un objet peut se retrouver dans deux endroits en même temps" !

Les objets macroscopiques -l'homme inclus- étant tous composés de particules élémentaires, certains -y compris des savants- extrapolent le monde subatomique, pour aboutir à la théorie des mondes parallèles !

Qu'en pensez-vous ?

la vidéo :

Documentaire : Les mystères de la physique quantique

Tags : Recherche Science et techno Polémique Science-Fiction



Réagissez à l'article

51 réactions à cet article


  • vote
    Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 4 septembre 13:59

    Bonjour tout le monde... et tant pis pour les absents :

    je crois qu’en interprétant avec mon QI, ce génial FILIPENKO -en étant prudent ; c’est à dire, sans rien exagérer- avec l’envoi de la bombinette H, il y a quelques jours, sur ordre du pensionnaire en chef du pays du MATIN CALME, un psychopathe (?),*les médias ne nous donnent qu’une version :

    dans d’autres versions, en supposant la riposte très prévisible du pensionnaire de la MAISON BLANCHE, autre psychopathe (?), nous voila tous vitrifiés... !

    *le maitre du logos & son bouffon, entre autres, nous disent le contraire : le camarade Chouard** lui s’interroge -en a-t-il le droit ?- :

    Qui de la petite Corée ou du monstre Américain est le Diable ?

    Soral, Dieudo pourront-ils vérifier l’expérience à partir du 9 septembre (à deux jours de la commémoration du fatidique 11/9)

    **lire mon commentaire dans un article récent

    Merci pour vos témoignages ; certains ont probablement été informés par leur double, triple, etc...


    • 2 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 4 septembre 15:01

      La physique quantique est à la physique,
      .
      ce que l’art contemporain est à l’art,
      ce que la cuisine moléculaire est à la gastronomie,
      ce que le darwinisme est à la biologie,
      ce que le freudisme est à la psychanalyse,
      ce que l’athéisme est à la religion,
      .
      ... une escroquerie contemporaine séduisant les mougeons de la télé. Virez moi ce truc de dégénérés. smiley



    • 1 vote
      yoananda yoananda 4 septembre 15:24

      @La mouche du coche
      nain porte quoi !

      sans la physique quantique tu ne pourrais pas écrire les conneries que tu racontes sur le net ...


    • 2 votes
      yoananda yoananda 4 septembre 15:25

      @yoananda
      putain bientôt y en a qui vont remettre en question l’existence d’internet ... sur internet !

      au rythme ou vont les choses ...


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 4 septembre 16:23

      @La mouche du coche
      Bonjour la mouche,

      hier un insecte de la famille de la mouche, très petit -4/5 MM ENVIRON-, est venu pondre sur ma main : ça été enregistré sur mon smartphone ancien : Samsung 3 !

      ... ça vous dit quelque chose ?

      Merci pour votre contribution


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 4 septembre 16:34

      La mouche du coche 4 septembre 15:01

      La physique quantique est à la physique,
      .
      ce que l’art contemporain est à l’art,
      ce que la cuisine moléculaire est à la gastronomie,
      ce que le darwinisme est à la biologie,
      ce que le freudisme est à la psychanalyse,
      ce que l’athéisme est à la religion,
      .
      ... une escroquerie contemporaine séduisant les mougeons de la télé. Virez moi ce truc de dégénérés. 

      @Mao-Tsé-Toung

      "La physique quantique est à la physique,

      ce que le freudisme est à la psychanalyse"

      Quels sont les psychanalystes, qui seraient, à vos yeux, en odeur de sainteté ?

      Merci beaucoup -à l’avance- pour votre réponse



    • 1 vote
      Gollum Gollum 4 septembre 16:39

      @La mouche du coche

      On peut rajouter : ce que la mouche est à la pensée intelligente tout court.. smiley


    • 1 vote
      Gollum Gollum 4 septembre 16:41

      @Mao-Tsé-Toung

      ... ça vous dit quelque chose ?

      Putain je ferai pas de commentaires, mais… smiley


    • 1 vote
      La mouche du coche La mouche du coche 4 septembre 17:11

      Je suis désolé de vous avoir encore perturbé dans votre zone de confort mais la physique quantique n’a aucun rapport avec l’ordinateur ou internet. C’est la différence entre technique et science, je vous expliquerais quand vous serez au niveau.


    • vote
      yoananda yoananda 4 septembre 17:32

      @La mouche du coche
      "la physique quantique n’a aucun rapport avec l’ordinateur ou internet."

      Entre autres ... Les semi-conducteurs fonctionnent grâce à des effets "quantiques".

      Les fibres optiques aussi.

      Dommage, ce sont les 2 composants fondamentaux des ordinateurs et internet.

      "Les transistors et les circuits intégrés sont fabriqués en juxtaposant des éléments de silicium dopés P ou N. La différence entre les deux est l’énerge de la bande électronique de conduction dans le cristal. Le fait qu’il existe un bande de conduction est un phénomène quantique : les électrons se comportent comme des ondes dans le solide, et le principe d’exclusion de Pauli leur interdit d’avoir tous la même énergie. Ils adoptent donc tous une énergie légèrement différente. Comme il y a un très grand nombre d’électrons dans un petit morceau de cristal, la dispersion de ces valeurs, très proches les unes des autres, forme un continuum appelé "bande d’énergie".

      En ajoutant des impuretés dans le cristal de silicium, on perturbe le niveau de ces bandes d’énergie, en positif ou en négatif. D’où les appellations P et N."

      https://fr.slideshare.net/clemery/applications-de-la-physique-quantique

      https://cercle.institut-pandore.com/physique-quantique/comprendre-la-physique-quantique-inventions/

      Je ne comprends pas ton attitude. Tu sais que tu es ignare et que tu parles de choses que tu ne connais pas, ne comprends pas, non ?

      C’est quoi ton niveau d’études ?

      Sortis de la bible, et des liens que tu compiles sur le net, tu ne te rends vraiment pas compte que tu ignores totalement les sujets que tu abordes ? vraiment ?

      Et en plus tu te permet d’être méprisant envers les gens qui t’expliquent et qui en savent 1000X plus que toi ...

      Je ne comprends pas. Ca me dépasse.


    • 1 vote
      ffi 4 septembre 18:03

      @yoananda
      Citation : « En effet, en 1925, J.E. Lilienfeld déposait un brevet2 dans lequel il décrivait un élément assez proche du transistor MOS (cf. ses travaux entre 1925 et 1930) et qui aurait pu constituer le premier transistor de l’histoire »

      1925, c’est bien avant la mise au point de la MQ...

      Ne confondez pas :

      Certes, la MQ dut pouvoir justifier le fonctionnement du transistor pour être recevable. Mais aucune déduction tirée de la MQ n’est à l’origine de cette invention.

      Quant à la fibre optique : Il s’agit simplement d’un faisceau Laser guidé par un guide d’onde, et chacun sait que le Laser est issu du travail de Kastler sur l’amplification optique, nullement d’une quelconque déduction de la MQ.

      La MQ ne se prête nullement à l’invention, ne serait-ce que parce que cette modélisation physique ne se fait pas dans l’espace usuel, mais dans un espace abstrait, l’espace des phases. Or toute invention implique de mettre en forme certaines matières selon certaines géométries, ce à quoi on n’a pas accès en MQ.


    • vote
      yoananda yoananda 4 septembre 18:16

      @ffi

      la plupart des inventions se font en tâtonnant, en réglant, et non pas directement depuis une théorie (qui sert à faire des prédictions et non des inventions).

      Je ne vois pas ce que ça vient faire dans cette discussion.

      Le moteur à vapeur est connu depuis l’antiquité. Donc, le cycle de Carnot, formalisé en 1824, on le fou à la poubelle sous prétexte que la Fardier de Gugnot de 1771 le précède ?

      le transistor a été inventé en 1947. Que les premières versions soient exemptes d’effet quantique, je ne vois pas ce que ça vient faire dans la discussion.

      Les ordinateurs actuels fonctionnent en exploitant des effets seulement explicables par les mécaQ. Point. On s’en fou comment ça a été inventé.

      Vous soutenez donc que vous aussi que la mécaQ est une affabulation ?

      Et la relativité générale aussi tant qu’on y est ?

      La relativité générale n’a pas donné lieu à beaucoup d’inventions à ma connaissance. Mais les GPS l’utilisent par exemple.

      Mais bon vu qu’on n’a (presque) rien inventé directement depuis cette théorie, c’est donc qu’elle est fausse ?

      Je fatigue !

      Mais bon, au moins, je comprends mieux pourquoi la mouche peut se perdre ... grâce aux gens comme vous.


    • 2 votes
      ffi 4 septembre 18:40

      @yoananda
      J’avais estimé la correction relativiste au GPS... peut être 0,001% ? En tout cas bien moins que l’étalonnage nécessaire à l’instrument. D’ailleurs, il arrive que le mien se décale de quelques dizaines de mètres, donc... ce n’est pas tout-à-fait au point.

      Le point n’est pas de dire que si l’on n’a rien inventé grâce à une théorie, c’est qu’elle est fausse, mais c’est de dire qu’elle n’est que de l’ordre de la spéculation.
       
      C’est tout de même l’invention qui permet d’accréditer une théorie. On reconnaît l’arbre à son fruit. Un arbre qui est stérile, ne produit pas de fruit, donc périt. La MQ et la Relativité sont stériles. Elles seraient déjà mortes si elles n’étaient pas soutenues par de puissantes institutions : leur seul fruit est du salaire pour ceux qui l’enseignent, plus une possibilité de se parer dans les habits du gourou aux yeux de la populace.

      Même si la machine à vapeur lui préexistait, le principe de Carnot a permis d’inventer une foule de moteur nouveaux, comme de perfectionner largement les moteurs préexistant.


    • 2 votes
      yoananda yoananda 4 septembre 18:45

      @ffi
      non non et non ...

      la, je fatigue trop. Tout est fallacieux dans ton commentaire.


    • vote
      pegase pegase 4 septembre 20:32

      @yoananda

      Toutes façons dès qu’on bricole avec les électrons.et l’électro magnétisme ...

      Je ne suis pas un spécialiste, mais il me semble qu’avec un simple alternateur, si on cherche vraiment l’explication de la production d’électricité avec l’inducteur passant devant l’induit (phénomène quand même surprenant je trouve) , on entre déjà dans le domaine de la mécanique quantique ...

      Mon père a été un des tout premiers à utiliser des transistors en France, ça lui a valu la visite de la DST pour ça smiley


    • 2 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 4 septembre 21:16

      Ffi a du courage d’expliquer aux mougeons ces choses qu’ils ne peuvent pas comprendre. Bravo Ffi smiley


    • 2 votes
      wendigo wendigo 5 septembre 07:22

      @Mao-Tsé-Toung

      hier un insecte de la famille de la mouche, très petit -4/5 MM ENVIRON-, est venu pondre sur ma main ... ça vous dit quelque chose ?

      ***
      Que tu es en état de décomposition ?


    • vote
      Sarka Stik 6 septembre 20:13
      Quelle relation entre le transistor et la physique quantique ?

      Un transistor est un cristal semi-conducteur, qui donc a une bande d’énergies permises pour les électrons qui est pleine et une bande d’énergie (plus élevée mais distincte) permises qui est vide. Il est possible pour un électron de passer de la bande inférieure à la bande supérieure par effet tunnel. 

      Cet effet tunnel est typique de la mécanique quantique et a pour effet que quelques électrons montent dans la bande d’énergie supérieure et peuvent se promener comme ils veulent dans le cristal, qui acquiert donc une certaine capacité à conduire le courant. 

      Cette capacité peut être facilement dopée en incluant des petites impurtés dans le cristal ou en exerçant un petit biais de potentiel. 

      En agissant ainsi sur un système constitué d’assemblage de trois cristaux contenant des impuretés différentes et sur lesquels on applique des potentiels différents on peut créer un système amplificateur et toutes les autres applications qui en découlent pour l’électronique.




    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 6 septembre 20:49

      @Sarka Stik
      Merci beaucoup pour votre contribution


    • vote
      CoolDude 7 septembre 14:05

      @Sarka Stik

      Oui merci !

      Sauf que je ne vois pas trop l’intérêt de parler de l’effet tunnel pour explique le fonctionnement d’une jonction PN (voir wikipedia). Enfin...

      Pour comprendre le comportement d’une telle jonction, il faut au contraire bien comprendre que la population des électrons des couches électroniques dite basse d’un atome (dans des conditions normal) est invariant et qu’il y a un nombre limite d’électron possible sur la couche extérieur qui plus ou moins "libre".

      Si sur la couche électronique extérieur d’un atome, il existe un seul électron libre, on peut qu’en prendre qu’un et qu’un seul (zone dopé Négatif, il y a des atomes avec un plein d’électron)...

      Si sur cette même couche il ne manque qu’un électron on ne peut qu’en mettre qu’un et qu’un seul (zone dopé Positif : il y a des... "trou" d’électron) !

      Et si la couche est complète, elle ne conduit pas (de proche en proche) !

      C’est ça le secret !

      Sinon les électrons pourraient aller se balader partout comme ils veulent et dans ce cas là, c’est un simple conducteur et c’est foutu. C’est le cas quand on augmente trop la température par exemple...

      Bref, that all. Mais pour arriver a ce genre de modèle atomique, c’est pas une mince affaire.


    • vote
      CoolDude 7 septembre 14:44

      @CoolDude

      Pour comprendre le truc... Il faut voir ça comme une chaîne humaine, avec des balles (qui représente des électrons).

      1) On ne peut pas donner plus de balles à une personne qui en a déjà plein les mains... Et on ne peut pas en prendre à celui ci en n’a pas ! -> Ça bloque...

      2) Par contre, on peut en donner à celui qui en n’a pas... Et en prendre à celui-ci en a ! Et là, ça circule !!!

      C’est une sorte d’allégorie de l’Économie !


    • 1 vote
      troletbuse 4 septembre 14:47

      Les mondes perpendiculaires font faire la gueule smiley


      • vote
        Gollum Gollum 4 septembre 16:56

        Bon vidéo passionnante. RMC découverte passe souvent des trucs pas mal du tout.


        ça m’a bien rafraichi tout ça que j’avais quelque peu oublié..

        Le coup de l’onde qui se transforme en particule quand on l’observe j’avais quelque peu oublié et c’est vraiment un truc de dingue. Autrement dit, la lumière transforme des ondes matérielles en particules matérielles.. Dingue. C’est comme si en regardant mon frigo, par le simple fait de le regarder, je le transforme en frigo..

        Quant à la particule qui anticipe le fait qu’elle va être regardée et se transforme donc en particule c’est encore plus dingue.. Comme si le futur agissait sur le passé.

        Notons ici que la MQ offre un cade théorique à certains phénomènes mystiques déclarés impossibles il y a peu par les rationalistes et zététistes de tout poil et qui du coup deviennent possibles. En effet une particule peut être à deux endroits à la fois.

        Or beaucoup affirment que le Padre Pio était capable de ce prodige. Tout comme la mère Yvonne-Aimée de Malestroit (cas étudié par Aimé Michel dans son livre Métanoïa), décorée par De Gaulle, rappelons le.

        Je crois que cette possibilité avait été envisagée par Roger Boscovich (1711-1787) étudié par Rémy Chauvin dans un de ses ouvrages.

        Bon, même chose pour la télépathie ou le don de voyance qui trouvent là des supports théoriques majeurs.. 

        Vers 22’ à propos de la matière noire ça ressemble presque aux univers jumeaux de JPP non ?

        • vote
          yoananda yoananda 4 septembre 17:11

          @Gollum
          "Notons ici que la MQ offre un cade théorique à certains phénomènes mystiques"

          Heu non. La pour le coup je m’inscrit en faux : la mecaQ c’est pour la physique des particules uniquement, ça ne fonctionne pas au niveau macro (sauf que je vais dire le contraire juste après, mais, pas vraiment en fait).

          On n’a pas besoin de la mecaQ pour expliquer/croire dans les phénomènes mystiques, il ne faut pas céder à la mode du scientisme qui voudrait que "on doit l’expliquer par la science pour que ce soit vrai".

          "déclarés impossibles il y a peu"

          Non, la mécaQ date du début du 20ème siècle, les zététiciens ne viennent pas de découvrir la mécaQ ! Au pire du pire, l’expérience d’Alain Aspect date de 1982.

           

          Maintenant, pour que tu comprennes mieux la dualité onde particules, je t’invites à regarder du coté des "gouttes marcheuses" de Yves Couder (un frenchie en plus). Tu m’en diras des nouvelles.

          https://www.youtube.com/watch?v=W9yWv5dqSKk


        • 2 votes
          ffi 4 septembre 18:18

          @Gollum
          La réalité ne dépend pas de l’observateur. La MQ n’est pas réaliste. Une onde dans « rien », ce n’est pas possible. Une onde est toujours un phénomène impliquant un milieu.

          La MQ, c’est une œuvre de nominalistes qui sert de caution aux superstitieux.

          C’est une théorie, tordue, dont on ne peut rien tirer de concret ni d’utile, seulement quelques fantasmagories pour subjuguer les esprits.

          Une science, c’est un savoir. Un savoir, c’est ce qui se comprend. Comme disait Feynman « Personne ne comprend la MQ ». Donc, puisqu’elle ne donne rien à comprendre, la MQ n’est pas une science.


        • vote
          Gollum Gollum 5 septembre 09:18

          @yoananda

          Heu non. La pour le coup je m’inscrit en faux : la mecaQ c’est pour la physique des particules uniquement, ça ne fonctionne pas au niveau macro

          Ben pourtant un grand physicien français Olivier Costa de Beauregard ainsi que les physiciens américains Puthoff et Targ, et bien d’autres, ont exactement dit la même chose que moi..

          Pour ce qui est du macro, précisément la vidéo de Mao, prend le contre pied de l’opinion que la MQ ne concerne que l’aspect micro…

          On n’a pas besoin de la mecaQ pour expliquer/croire dans les phénomènes mystiques, il ne faut pas céder à la mode du scientisme 

          Bien d’accord que l’on n’est pas obligé de céder à la mode du scientisme mais il n’empêche que la MQ permet un cadre théorique où les phénomènes psi sont possibles.

          De la même manière que la table de Mendeleiv a rendu moins connes les prétentions alchimiques de transformer le plomb en or. En effet, les alchimistes ont envisagé bien avant les scientifiques la possibilité de transmutation des éléments. Or cela n’étonne plus personne cette possibilité. [C’est pas pour ça d’ailleurs que les scientifiques sont devenus plus indulgents vis à vis de l’alchimie, qu’ils aient daigné y jeter un œil plus attentif, bien évidemment non… orgueil scientiste oblige]

          "déclarés impossibles il y a peu" Je parle des zététistes qui continuent de nier à la possibilité même de ces phénomènes.. C’est donc tout récent même si la MQ date de plus vieux on est bien d’accord.

          J’ai regardé Yves Couder ça l’air fondamental, je vais me renseigner plus en profondeur… ffi devrait y jeter un œil aussi.. smiley


        • vote
          Gollum Gollum 5 septembre 09:24

          @ffi

          Une onde est toujours un phénomène impliquant un milieu.

          Ben dans ce cas pourquoi ne pas envisager que ce milieu est composé d’un magma de particules ? Une onde dans l’eau est composée d’eau, une onde de lumière est composée de lumière ? (je dis p’têt une connerie mais ça me semble pas absurde)

          L’espace lui-même pourrait être considéré comme ce milieu.

          C’est une théorie, tordue, dont on ne peut rien tirer de concret ni d’utile, seulement quelques fantasmagories pour subjuguer les esprits.

          On est dans la caricature pure et dure et la position de principe stérile ici.

          Comme disait Feynman « Personne ne comprend la MQ ». Donc, puisqu’elle ne donne rien à comprendre, la MQ n’est pas une science.

          Totalement idiot aussi désolé. Comme si le réel devait être obligatoirement compréhensible… On hallucine de lire ça.


        • vote
          yoananda yoananda 5 septembre 09:36

          @Gollum
          "grand physicien français Olivier Costa de Beauregard ainsi que les physiciens américains Puthoff et Targ, et bien d’autres, ont exactement dit la même chose que moi.."

          Je l’ignorais, j’ai regardé un peu. Ok alors pour dire qu’il y a des physiciens qui explorent cette piste, mais pour moi ça reste théorique à ce stade, et un peu fringe-science. Mais admettons. 

          "Yves Couder ça l’air fondamental"

          Je pense que ça l’est. Reproduire les fentes de Young version diffraction (donc ondulatoire) avec des particules en macro ... je trouve que ça mérite qu’on se penche dessus.

          Pour le moment, on est loin d’avoir quelque chose qui tienne la route au niveau théorique, c’est peut-être juste bon pour une analogie, mais des physiciens sont en train d’examiner ce qu’on peut expliquer ou non avec ça au niveau théorique.

          On en revient à la théorie de l’onde pilote de De Broglie.

          Ca n’explique pas la non localité toute fois, ni ce que seraient ces "gouttes" en 3D dans le vide ... mais bon ...


        • 1 vote
          yoananda yoananda 5 septembre 12:06

          @Gollum
          "On hallucine de lire ça."

          En effet. Entre la mouche et lui qui se montent le bourrichon ...

          Le net c’est aussi ça : être confronté à la misère intellectuelle humaine ! lol l’indigence.
           
          Digression : Nos humanistes (sincères) et souvent musulmans (par calcul) qui jaugent tout à l’aune de l’argent (la pauvreté expliquerait tout) oublient souvent ce facteur de misère intellectuelle, de pauvreté d’esprit, de manque de culture.
          Mais ça, Marxounet leur prophète n’en parle pas. Lui, y a que le méchant bourgeois capitaliste exploiteur du travail du gentil prolétaire qui les intéresse.
          Autant Marx était un génie, autant la diffusion de ses idées dans les masses populaires est une catastrophe, surtout en France, qui sombre, en grande partie à cause de ça : nous sommes naturellement incliné en tant que peuple à accepter les idées qui se présentent sous un abord humaniste.

          Et pareil avec Proudhon, cet autre génie dont certains n’ont retenue qu’une chose : la richesse c’est le vol ...
          [ce qui n’est pas totalement faux en France avec son système de caste, mais qui est très réducteur tout de même]


        • vote
          Gollum Gollum 5 septembre 13:52

          @yoananda

          être confronté à la misère intellectuelle humaine

          Oui là-dessus on est d’accord… Mais chut ! Faut pas trop l’ébruiter..

          autant la diffusion de ses idées dans les masses populaires est une catastrophe

          Oui. C’est la cas malheureusement pour beaucoup de doctrines. Le christianisme n’y a pas échappé et l’Islam non plus..


        • vote
          ffi 5 septembre 20:59

          @Gollum
          « Une onde dans l’eau est composée d’eau, une onde de lumière est composée de lumière ... »

          Tu noteras que tu substitues ici un « dans » par un « de » ... Donc l’analogie n’est pas correcte. Quoiqu’il en soit, la théorie actuelle interdit de penser l’Espace comme un milieu : En principe, l’éther y est inenvisageable. C’est bien cela le problème à mon avis.

          « Comme si le réel devait être obligatoirement compréhensible »

          Ce n’est pas le point : le point est qu’une théorie doit être obligatoirement compréhensible, puisqu’on doit pouvoir en déduire des prédictions pour la tester expérimentalement. Ainsi, théorie compréhensible = théorie testable. Théorie incompréhensible = théorie non testable, donc non scientifique.

          Je préfère encore qu’on admette que le réel soit incompris, même si décrit en partie via diverses théories compréhensibles, plutôt qu’on nous fasse croire que le réel fût totalement compris, mais décrit via une théorie incompréhensible...



        • vote
          ffi 5 septembre 21:08

          @yoananda
          N’oublie pas que dans les expériences de Couder, le bain d’huile est vibrant, affecté par des vibrations mécaniques, ceci pour maintenir l’existence de la goutte

          J’avais déjà pensé à ce que l’éther fût affecté par des vibration de hautes fréquences, et que ce soit, in fine « le moteur du monde ».

          Mais dans le modèle actuel, la notion d’éther est exclue par principe. Donc il n’y a pas de milieu envisageable. Donc on ne peut y envisager une quelconque analogie avec l’expérience de Couder.

          C’est bien cela le problème. Je pense qu’il faut réhabiliter l’idée d’éther.


        • vote
          yoananda yoananda 5 septembre 21:33

          @ffi
          oui, j’en suis à peu près au même endroit que toi dans le raisonnement.

          On verra bien, l’expérience de Couder attire les physicien, je pense qu’il en ressortira quelque chose d’ici quelques années.


        • vote
          ffi 5 septembre 23:04

          @yoananda
          Je viens de trouver un article qui me semble très intéressant, dans le dernier numéro des annales de la fondation de Broglie.

          C’est l’analyse formelle d’un système composé d’une masselotte, coulissant sur une corde vibrante - dont la vibration est forcée par un dispositif externe. L’auteur fut inspiré par les expériences de gouttelettes rebondissantes. Il a choisi ce système, à une dimension, car c’est le plus simple à modéliser. Il généralise ensuite cette modélisation à 2 et 3 dimensions. Puis il analyse diverses situations et les compare à la MQ.

          L’analogie semble tenir la route. Hélas, il faut un milieu élastique travaillé par une vibration propre. Ainsi, sans possibilité laissée aux chercheur de ne serait-ce que prononcer le mot d’éther, sans passer pour un Nazi, puisque Einstein était juif (je caricature, mais à peine)... C’est pas gagné !

          Quant à la pulsation propre de cet éther : si on cherche la pulsation propre d’un circuit électrique résonant, mais en prenant la permittivité pour une capacité et la perméabilité pour une inductance, on tombe sur la vitesse de la lumière du milieu...]

          L’article en question : http://aflb.ensmp.fr/AFLB-421/aflb421m7.htm


        • 1 vote
          guepe guepe 5 septembre 23:26

          @ffi

          J’en étais sur ! Ha ha ha !!! Vous voulez réhabilitez l’éther ! Et bah , voilà après avoir réfuter l’evolution, la génétique, la géologie et la radioactivité ( Sr/Rb) et la MQ, vous vous attaquez maintenant à la RG smiley Mais que vous etes grand, de réussir à réinventer des domaines aussi vastes de la science. Je n’imagine pas toutes les publications que vous avez du faire, ni votre champ d’expertise, proche de Dieu surement.

          Et la Mouche, j’imagine que c’est la meme chose mais elle ne voudra pas l’assumer.

          Bon ,ffi, il ne vous reste plus que la terre plate. Pas le temps de réfuter vos délires.Bon courage smiley


        • vote
          Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 5 septembre 23:58

          guepe 5 septembre 23:26

          @ffi

          "J’en étais sur ! Ha ha ha !!! Vous voulez réhabilitez l’éther ! Et bah , voilà après avoir réfuter l’evolution, la génétique, la géologie et la radioactivité ( Sr/Rb) et la MQ, vous vous attaquez maintenant à la RG"

          °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

          @guepe

          la RG ?

          quelle RG ?

          Merci pour votre contribution


        • vote
          yoananda yoananda 6 septembre 00:09

          @ffi
          merci je vais jeter un oeil !


        • vote
          CoolDude 6 septembre 00:57

          @Gollum

          Bon, le problème avec ce genre de vidéo "sensation", c’est que c’est vraiment trop vulgarisé...

          Le coup de l’onde qui se transforme en particule quand on l’observe j’avais quelque peu oublié et c’est vraiment un truc de dingue.

          Pour bien comprendre le phénomène, je vous invite à visionner cette conférence :

          L’étrangeté quantique mise en lumière

          https://www.youtube.com/watch?v=zaHLXhLIQ0k

          "quand on l’observe"... Non ! Quand on la mesure... Ce n’est pas tout à fait pareil !

          Cette mesure demande un appareil "Macroscopique" qui sort du cadre de la mécanique quantique réservé "uniquement" au monde "Microscopique".

          Une particule peut être à deux endroits à la fois.

          Oui et non...

          Oui, car tant que l’on n’interagit pas avec une particule quantique, celle-ci n’est pas "corpusculaire"... C’est un "champ d’onde probabiliste" comme on dit.

          Exemple du photon : pas de masse, se balade à la vitesse relative maximum... Va savoir ou il est et ce que c’est ! Par contre il a un quanta d’interaction bien connu.

          Et non... Car dés que l’on interagie avec elle, on dit qu’il y a une réduction du paquet d’onde et elle libère son quanta d’interaction.

          ...

          L’histoire des mondes parallèles et le lien avec la mécanique quantique : c’est que pour calculer l’état le plus probable d’une expérience dans le monde quantique... On calcule tous les états quantiques possibles et on obtient une probabilité d’événements possible.

          La MQ, c’est des probabilités. C’est comme jouer aux dés. Tant que l’on n’a pas joué, il existe une chance sur 6 pour que chaque événement possible se réalise à chaque tirage. Ce n’est pas pour autant qu’il existe 6 mondes différents avec 6 tirages différents.

          Une fois l’expérience réalisé, il existe 1 tirage avec 1 résultat.

          C’est ma vision des choses, mais pour moi, la MQ fait abstraction de tous les interactions possible, invisible, non mesurable, donc imprévisible et donc incalculable*... Qui comme quand on joue aux dés est impossible à estimer.

          * : C’est l’hypothèse des variables cachés. Mais il parait qu’il n’y en a pas.

          Conclusion :
          Formellement parlant : Mécanique Quantique : Science ! Monde parallèle : Science Fiction (On ne pourra jamais interagir avec. Alors pourquoi imaginer des interaction possibles) !


        • vote
          CoolDude 6 septembre 01:22

          @CoolDude

          Une particule peut être à deux endroits à la fois.

          Oui et non...

          Oui, car tant que l’on n’interagit pas avec une particule quantique, celle-ci n’est pas "corpusculaire"... C’est un "champ d’onde probabiliste" comme on dit.

          Exemple du photon : pas de masse, se balade à la vitesse relative maximum... Va savoir ou il est et ce que c’est ! Par contre il a un quanta d’interaction bien connu.

          Le mieux, ce n’est pas de dire "deux endroits"... Une particule quantique n’est pas localisable ! Elle n’a pas d’endroit. On peut juste dire que si on veut interagir avec elle, on a peut être plus de chance d’avoir celle interaction par là bas !


        • 1 vote
          Gollum Gollum 6 septembre 08:42

          @Mao-Tsé-Toung

          Quoi ? Avec votre QI de 180 minimum vous n’avez pas compris que RG voulait dire Relativité Générale ? smiley

          Vous me décevez ô grand gourou cosmo-planétaire…

          CQFD

        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles







Palmarès