Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Le bousier, un astronome comme les autres

Le bousier, un astronome comme les autres

 

Le bousier présente la particularité d'être, à son échelle, l'insecte le plus fort du monde. Celui-ci peut en effet soulever une masse équivalente à 1 141 fois son poids. L’Égypte a vénéré plusieurs espèces de bousiers, en particulier le Bousier sacré.

 

Les bousiers se trouvent dans des habitats extrêmement variés : les déserts, les terres cultivées, la forêt et les prairies. Toutefois, ils redoutent les températures extrêmes. On les trouve sur tous les continents, sauf dans l’Antarctique.

 

Beaucoup de scarabées bousiers, appelés piluliers, se servent de leurs pattes antérieures et de leurs mandibules pour façonner les morceaux de bouse en pelotes sphériques qu’ils peuvent ainsi déplacer en les faisant rouler sur le sol jusqu'à leur terrier tout en pilant la bouse pour que celle-ci rentre. Les géotrupes, eux, font leurs terriers sous un tas d'excrément, utilisant la matière fécale à la fois comme nourriture et comme matériau de construction. D’autres bousiers, les tunneliers, enterrent les morceaux de bouse chaque fois qu’ils le peuvent. Un quatrième groupe, les endocoprides, vivent tout simplement dans la bouse, sans la déplacer ni la façonner. Ils sont souvent spécialisés pour des bouses d’une espèce précise. 

 

S. zambesianus, confectionne en principe des pelotes de 2 cm de diamètre, sauf lorsqu’un mâle cherche à s’accoupler avec une femelle ; il va alors confectionner une pelote géante de 5 cm de diamètre. La femelle montera sur la pelote de temps à autre pour y pondre, puis la progéniture se nourrira de cette pelote elle-même.

 

Après éclosion des œufs, le bousier subit au cours de sa croissance une métamorphose complète. Les larves grandissent dans des pelotes fécales préparées par les parents. Au cours de la période larvaire, l’animal mange la nourriture qui l’entoure.

 

 Al Qarra - Sous la lumière à infra rouge des entomologues de l'université de Witwatersand en Afrique du Sud, deux scarabées se battent pour une pelote de bouse. La vie des bousiers, comme on les appelle couramment, est entièrement dépendante des matières fécales des mammifères. Les scarabées se nourrissent des excréments et s'en servent de matériau de construction pour leurs terriers.

 

Alqarra Tv

 

 

Indispensable bousier : A cette époque de l'année des milliers de gnous et de zèbres se rassemblent pour la grande migration, sans le travail effréné des bousiers, la savane serait transformée en bourbier. :

 

 

Tags : Environnement Ecologie Animaux agriculture Nature



Réagissez à l'article

8 réactions à cet article


  • 5 votes
    michel-charles michel-charles 23 décembre 2015 09:22
    Les bousiers du PS sont également fort pour soulever la merde qu’il sème dans le pays.. ?

    • 4 votes
      gaijin gaijin 23 décembre 2015 10:07

      @michel-charles
      dommage en tout cas qu’il n’y en ait pas un sur avox pour emporter ce type de commentaires


    • 2 votes
      lupus lupus 23 décembre 2015 21:44

      @michel-charles

      belle métaphore mais les politiques sont trop fainéants, leur technique serait plutôt de chier dans un ventilateur. 

      Sinon chapeau petit bousier : force, persévérance,orientation,humilité,modestie,courage,rigueur,précision,rapidité,efficacité .....j’en commande une boite de 12 pour nettoyer mon toilette sec.

      conclusion : bouse qui roule, n’amasse pas mousse.


    • 2 votes
      gaijin gaijin 23 décembre 2015 10:05

      intéressant
      voir un lien entre cette aptitude du bousier le role symbolique qui lui est attribué en ancienne égypte et les théories du plan des pyramides suivant les étoiles .......... ?


      • 1 vote
        Ozi Ozi 23 décembre 2015 11:06

        @gaijin
        .

        C’est une bonne question..

        Dans l’art funéraire Egyptien le bousier traduit le concept de transformation et de résurrection.

        Une analogie peut également être faite entre la coupe d’une bouse qui ressemble à une pyramide tronquée et la nymphe du scarabée dans la bouse qui évoque une momie.. (voir le scarabée et les dieux)


      • 1 vote
        Maître Cube 23 décembre 2015 12:30

        Comme le film montre des bousiers à l’œuvre en plein jour, on en conclut que s’ils s’orientent vraiment grâce à la Voie Lactée, ils ont une vue hors du commun. A moins que ces scientifiques ne se fourrent le doigt dans l’œil.

        Ceci dit, ces bestioles devraient être appelées boussiers, merdiers, excrémentiers ou cacatiers. Pourquoi les appelle-t-on bousiers ?


        • vote
          ZardoZ ZardoZ 24 décembre 2015 16:21

          @Maître Cube , tu n’as jamais marché dans une "bouse" de vache ?


        • 2 votes
          hase hase 23 décembre 2015 12:55

          Très contente que l’on parle de mes compagnons d’entretien, dans les prés des chevaux, ils sont des centaines, de milliers(?) à faire du crottin une poudre irrégulière qui composte toute seule et nourrit la terre ! Sous chaque crottin - que je n’enlève plus l’été car le faisant j’en blessais, une quinzaine de trous ronds dans la terre. Ils ont l’air d’être voués aux enfers de la terre et de la merde, eh non, ils volent !!

          

          Ajouter une réaction

          Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

          Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


          FAIRE UN DON

Auteur de l'article

flolenigo


Voir ses articles







Palmarès