• vendredi 25 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Contact
Agoravox TV
Accueil du site > Culture & Loisirs > People > "CHUT !" : Clash entre Joey Starr et un journaliste
par Le Journal du Siècle (son site) samedi 22 septembre 2012
72%
D'accord avec l'article ?
 
28%
(21 votes) Votez cet article

"CHUT !" : Clash entre Joey Starr et un journaliste

Joey Starr et Gad Elmaleh étaient présent hier soir sur le plateau du journal de RTL TVI pour la promotion de leur dernier film, « Les seigneurs ».

Le présentateur belge Michel de Maegd adresse un « chut » à Joey Starr. Et c'est le clash.

 

L’ex-membre du groupe NTM s’est emporté, avant de contenir sa colère et de s’adresser directement à Michel de Maegd : « Comment ça « chut » ? Moi, quand je reçois les convives, je ne leur dis pas « chut ». Le journaliste a répondu à l’acteur : « Ben moi, ça m’arrive quand les convives ne sont pas très disciplinés. »

Joey Starr a alors menacé de quitter le plateau du journal de RTL TVI, avant que Gad Elmaleh ne lui pose la main sur son bras, comme pour lui signifier qu’il devait faire redescendre la pression.

Joey Starr et Gad Elmaleh étaient les invités de Michel de Maegd pour parler de leur nouveau film, Les Seigneurs, dans lequel Patrick Orbéra, incarné par José Garcia, part sur une petite île bretonne entraîner l’équipe de football locale. L’enjeu ? Sauver la conserverie de l’île de Molène de la failllite, en qualifiant le club pour la Coupe de France.

Réactions à la vidéo Faire un don
Ecrire un commentaire Faire un don

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Réclame

Facebook Facebook  Friendfeed Friendfeed  RSS RSS  Twitter Twitter 


Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site optimisé pour le navigateur Firefox. Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération