Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Signaler un abus

Par mezzdi (---.---.---.93) 30 janvier 2012 18:46

Talion fais marcher ton cerveau ! Mourir avec une bal dans la tête tu meurs sur le coup donc tu ne souffres quasiment pas, mourir en étant torturer à l’arme blanche et en agonisant durant une demi heure tu souffre le martyre. Toute personne de bonne foi ne pas dire l’inverse. Certes j’admets tout à fait que la vie d’une vache destinée à l’abattoir n’est pas très enviable. Mais ton argument pour légitimer la tauromachie qui consiste à dire y’a pire ailleurs, c’est franchement un raisonnement pas très subtile.

 


Mais encore une fois c’est pas ça le fond de l’affaire. Je répète ce que je te disais avant,ce qui pose problème ici c’est de torturer et de faire souffrir pour le plaisir, pas pour se nourrir. Mais nul n’est plus sur que celui qui ne veut entendre n’est ce pas Talion. C’est la finalité qui change. (Vas voir un match de foot si tu t’enmerdes chez toi, comme ça tu t’amuseras sans qu’un être non consentent se fasse torturer).

 


Quant Albatar Je vais même pas te répondre parce que ça vole vraiment pas très haut ce que tu racontes avec tes salades de sublimation, d’art, d’esprit de l’honneur, j’en passe et des meilleurs. Pour la petite histoire tu dis qu « il affronte un taureau à l’arme blanche. Il ne prend pas un flingue pour l’abattre. » Bah c’est bien ça le problème, je pense que le taureau lui préférerais être descendu une balle dans la tête plutôt que 50 coup de poignard dans le dos. Je vais me mettre à ton niveau et te faire un dessin. Si quelqu’un assassine un de mes proches, il se peut que je veuille me venger et faire souffrir l’assassin. Et pour se faire, je ne lui mettrais pas une balle dans la tête, mais je le ferais mourir à petit feu en lui assenant de petits coups de couteau et en le faisant agoniser pendant de longues minutes.

 


Davideduardo, moi perso, je mange de la viande donc je n’ai rien contre le fait qu’on tue un animal pour le manger, en revanche que ce soit pour un être humain ou tout être sensible je suis contre le fait d’infliger des mauvais traitements inutiles. Je suis révolté, contre cette marchandisation et les mauvais traitements subis par les animaux de batterie. Mais je suis pas le maître du monde c’est pas moi qui décide d’abolir cette société capitaliste de consommation de masse et de marchandisation. Mais l’un n’empêche pas l’autre je peux être contre les deux, la corrida et les mauvais traitements infligés aux animaux des abattoirs. Mais sinon tu m’as bien fais rigoler avec ta phrase : « des politiques verreux hésitant plus a planter des couteaux dans le dos. » C’est précisément ce que le toréador fait au taureau, il lui plante des couteaux dans le dos, donc pour un pro corrida tu pouvais pas trouver une image plus contradictoire mdr. Merci pour cette perche.




Palmarès