Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Affaire Kerviel : pourquoi la Société Générale serait indéfendable dans un pays (...)

Affaire Kerviel : pourquoi la Société Générale serait indéfendable dans un pays où la justice existerait vraiment !

Ce mercredi a eu lieu le nouveau procès civil de Jérôme Kerviel, rejugé sur sa responsabilité civile dans la perte de 4,9 milliards d'euros subie par la banque Société Générale en 2008.

 

 

Hollande vient de dégager DEUX milliards d'€ pour son hypothétique réélection !

Objectif officiel déclaré : inverser la courbe du chômage d'ici les élections présidentielles !

Pourquoi ce préambule ?

Tout simplement pour montrer l'énormité des sommes réclamées à Kerviel !

Rappelons ce qu'il ne faut jamais perdre de vue dans cette affaire :

Kerviel aurait joué -c'est ici le mot exact-, sans que personne puisse le contrôler, nous dit la banque, CINQ milliards d'€ en prenant une ou plusieurs positions en bourse pour la SG ! Or, ce que personne ne vous dit aujourd'hui, c'est que Kerviel pariait -c'est aussi ici le mot exact- avec levier : probablement DIX d'où la PANIQUE générale qui s'en suivit quand son PARI ASTRONOMIQUE [CINQUANTE milliards d'€ ; excusez du peu !] s'avéra PERDANT !

 

Ma question est simple : qui dans ce cas est le véritable responsable : le lampiste -qui se serait laisser aller- ou la Société Générale qui ne l'avait pas contrôlée, alors qu'elle aurait du d'évidence le faire ?

 

Source vidéo : Affaire Kerviel : ce que dit l'enregistrement pirate de la magistrate sur WAT.tv

http://lci.tf1.fr/france/justice/nouveau-proces-pour-jerome-kerviel-l-ex-trader-devra-t-il-rembourser-8708254.html

 

Tags : France Droit Société Justice Droits de l’homme François Hollande Banques Affaire Kerviel Polémique Finance



Réagissez à l'article

25 réactions à cet article


  • 1 vote
    Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 21 janvier 12:33

    Ma question est simple : qui dans ce cas est le véritable responsable : le lampiste -qui se serait laisser aller- ou la Société Générale qui ne l’avait pas contrôlé, alors qu’elle aurait du d’évidence le faire ?


    • 6 votes
      Pyrathome Pyrathome 21 janvier 12:41

      @Mao-Tsé-Toung
       Le responsable crapule de l’époque (entre autres..)

      http://www.liberation.fr/futurs/2009/03/31/societe-generale-retraite-en-or-pour-daniel-bouton_549866

      qui s’est tiré à la retraite avec le butin.....

      Il devrait être au cachot avec tant d’autres dans une vraie démocratie, mais nous ne sommes pas en démocratie, juste une illusion dont le voile se déchire un peu plus chaque jour....


    • 3 votes
      Queens_of_the_Storage Queens_of_the_Storage 21 janvier 17:05

      @Mao-Tsé-Toung

      C’est sûr que la question qui serait le plus appropriée est : Si la SC n’avait pas perdu les 5 milliards, y aurait-il eu un procès ? Réponse : Non car tant qu’on est gagnant, il n’y a pas de fautif quelque soit les montants misent en jeu. Pire, celui qui aurait fait sauter la banque sur les places boursières avec de gros gains aurait eu un gros bonus à la fin du mois avec les félicitation du PDG ! La base du Trading est de jouer à coup d’effet de levier afin engranger le plus possible sur de petites variations et c’est là que repose toute l’hypocrisie du système càd jouer avec des montants qu’on n’a pas forcément. Alors nous faire croire que JK a réussi à détourner autant d’argent (sachant qu’on ne sait pas combien il a joué de base pour perdre 5 milliards) sans que le SG ne s’en aperçoit, c’est un peu comme si on vous filait 1 million d’€ pour jouer au casino, que vous pouvais toucher 30% sur les gains si vous gagnez mais qu’en fin de compte, vous perdez 500 000 €. Donc on vous accuse d’avoir perdu 500 000 € et on se lave les mains de toutes responsabilités vis-à-vis à la fois du système et la manière dont vous participez pour alimenter ce dernier. Par contre combien vous avez engranger avant d’avoir perdu, ça personne ne le dira. 


    • vote
      Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 21 janvier 18:16

      Queens_of_the_Storage (---.---.---.141) 21 janvier 17:05

      @Mao-Tsé-Toung

      C’est sûr que la question qui serait le plus appropriée est : Si la SC n’avait pas perdu les 5 milliards, y aurait-il eu un procès ? Réponse : Non car tant qu’on est gagnant, il n’y a pas de fautif quelque soit les montants misent en jeu. Pire, celui qui aurait fait sauter la banque sur les places boursières avec de gros gains aurait eu un gros bonus à la fin du mois avec les félicitation du PDG

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

      @Queens_of_the_Storage

      Ok !

      C’est à dire que s’il a pu jouer d’aussi grosses sommes, c’est qu’auparavant il GAGNAIT... en misant beaucoup moins ; donc en prenant moins de risques ; or GAGNER c’est euphorisant, et n’étant pratiquement jamais contrôlé car probablement drivé par des incompétents qui se contentaient de toucher leur %, et peut-être certains jouaient un peu, en suivant ses conseils : c’est sur que pendant un certain temps J. Kerviel était le MAGICIEN du Trading incontesté de la SG, et cela je le répète c’est euphorisant, et on perd vite les pédales !

      Je crois qu’en disant tout ça je chevauche des truismes ; et je m’intéresse davantage au comportement inqualifiable des banques comme la SG : on voit très bien par cet exemple, avec quelle déliquescence elles sont gérées ! et comme nous rappelle Pyrathome, le principal responsable s’en va avec les honneurs et du pognon plein les poches !

      Mais il y a encore beaucoup plus grave dans cette affaire, c’est le comportement de la JUSTICE qui a osé condamner le lampiste : on comprendra -je veux dire : ceux qui peuvent comprendre comprendrons- pourquoi je parle sans cesse du Kali-Yoga, de la FIN du Kali-Yoga avec cette dégénérescence générale qui touche avec la justice aux fonctions sacrées de toute société !

      Merci

      CQFD


    • 2 votes
      Queens_of_the_Storage Queens_of_the_Storage 21 janvier 19:15

      @Mao-Tsé-Toung

      Le bon côté dans tout ça (oui car il y en a un ... enfin ça dépend), c’est que si une banque comme la SG perd aujourd’hui 5 milliards en bourse, elle ne peut plus faire semblant de ne rien savoir et sortir l’excuse de la brebis galeuse surtout après le procès aussi médiatisé que celui de Kerviel. Donc elle deviendrait seule fautive de ses positions risquées mais en contrepartie ce sera les épargnants eux-même qui vont trinquer cul sec pour renflouer ses erreurs avec la permission de l’Etat français et de l’Union Européenne. C’est ce qu’on appelle le Bail-In.


    • 1 vote
      njama njama 21 janvier 13:36

      En tant qu’actionnaire, tant que l’on n’a pas revendu on n’a pas perdu... même si le titre est à la baisse, ce qui correspond à une valeur à un instant T ou un jour J qui peut repartir plus tard à la hausse. La valeur d’un portefeuille est donc toujours pour une part assez fictive
      Or puisque ce n’est pas Jérôme Kerviel qui a débouclé son portefeuille de titres, mais bien la direction ... après l’avoir viré, peut-on dans le principe lui imputer la responsabilité entière des ces pertes ?


      • 1 vote
        Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 22 janvier 07:45

        @njama
        "portefeuille de titres" élaboré par Kerviel avec l’aide de faux en écritures...


      • 1 vote
        Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 22 janvier 07:47

        ... et de contournements des procédures de sécurité.


      • 1 vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 22 janvier 09:59

         ’@njama
        "portefeuille de titres" élaboré par Kerviel avec l’aide de faux en écritures...
        ... et de contournements des procédures de sécurité ’
        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

        @Jean-Pierre Llabrés
        Puisque vous êtes "dossiers", vous avez sur WAT.tv, notamment, à l’adresse indiquée dans mon introduction :

        Un enregistrement clandestin relance l’affaire Kerviel
        Affaire Kerviel : ce que dit l’enregistrement pirate de la magistrate
        Affaire Kerviel : "Je suis dégoûté, j’ai honte pour la justice" commente le principal intéressé

        "La publication de l’enregistrement clandestin des propos d’une ancienne magistrate du parquet de Paris qui a suivi l’affaire Kerviel relance le dossier au moment où l’ancien trader entame un marathon judiciaire et demande la révision de son procès. Selon des extraits de retranscriptions diffusés dimanche, Chantal de Leiris met en cause sa hiérarchie et la Société Générale."

        ... ça vaut pour le moins les vôtres a priori : personnellement je n’en ai pas besoin, et m’en tiens à mon approche "anthropologique" que j’expose ici ; certains parleront plutôt sociologie : pas question de noyer le poisson avec la sémantique ; donc c’est comme vous voudrez !

        J’ai publié de très nombreux articles sur AVTv -sur la finance et la bourse- depuis mes premiers pas par ici : évidemment que le monde du trading, si important aujourd’hui en bourse je le connais et je continue à l’étudier en permanence depuis 1987 !

        Merci

        CQFD


      • 1 vote
        Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 22 janvier 10:10

        @Mao-Tsé-Toung

        Autant que je sache, Kerviel lui-même a reconnu ses faux en écritures ainsi que ses contournements des procédures de sécurité.
        Cela n’empêche pas qu’il puisse y avoir d’autres anomalies ou dysfonctionnements collatéraux imputables à d’autres que Kerviel...


      • 1 vote
        Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 22 janvier 10:15

        D’où sa condamnation au pénal.


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 22 janvier 10:35

        Jean-Pierre Llabrés (---.---.---.82) 22 janvier 10:10

        @Mao-Tsé-Toung

        Autant que je sache, Kerviel lui-même a reconnu ses faux en écritures ainsi que ses contournements des procédures de sécurité.
        Cela n’empêche pas qu’il puisse y avoir d’autres anomalies ou dysfonctionnements collatéraux imputables à d’autres que Kerviel...

        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

        @Jean-Pierre Llabrés

        ... évidemment c’est un ensemble que l’on ne peut comprendre qu’en étudiant la chronologie que les deux parties se gardent bien de nous donner de manière exhaustive ; nonobstant vous noterez que mon propos "n’innocente" pas J. Kerviel ; je dis tout simplement qu’il ne peut-être que le lampiste de l’affaire ; et vous en conviendrez, c’est ce qu’il a été réellement !?

        Doit-on condamner le seul lampiste en lui attribuant la responsabilité entière des dysfonctionnements de la banque ? alors que les faits montrent en fait une gestion, pour le moins déliquescente ?!

        Merci encore pour votre fructueuse participation !

        CQFD


      • 1 vote
        Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 22 janvier 10:50

        @Mao-Tsé-Toung
        "on ne peut comprendre qu’en étudiant la chronologie que les deux parties se gardent bien de nous donner de manière exhaustive"

        Jusqu’à preuve du contraire, je m’en tiens à l’opération (inédite) de Kerviel qui a fait découvrir le pot aux roses vers mi-janvier 2008.

        c’est précisément la mise en œuvre de l’un des contrôles internes de la banque, dans un schéma d’opération jusque là jamais utilisé par Jérôme KERVIEL (achat-vente de forward face à une contrepartie externe dépourvue d’accord de collatéral) et pour des montants encore inégalés, qui a permis dans un premier temps de mettre un terme à la fraude et dans un second temps, à force d’investigations démultipliées, d’en circonscrire le périmètre.
        N.B. :
        Sur cette opération, Keriel a "oublié" de contourner le système de sécurité. D’où la mise au jour de ses postions frauduleuses.


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 22 janvier 11:42

        Jean-Pierre Llabrés (---.---.---.82) 22 janvier 10:50

        @Mao-Tsé-Toung
        "on ne peut comprendre qu’en étudiant la chronologie que les deux parties se gardent bien de nous donner de manière exhaustive"

        Jusqu’à preuve du contraire, je m’en tiens à l’opération (inédite) de Kerviel qui a fait découvrir le pot aux roses vers mi-janvier 2008.

        c’est précisément la mise en œuvre de l’un des contrôles internes de la banque, dans un schéma d’opération jusque là jamais utilisé par Jérôme KERVIEL (achat-vente de forward face à une contrepartie externe dépourvue d’accord de collatéral) et pour des montants encore inégalés, qui a permis dans un premier temps de mettre un terme à la fraude et dans un second temps, à force d’investigations démultipliées, d’en circonscrire le périmètre.
        N.B. :
        Sur cette opération, Keriel a "oublié" de contourner le système de sécurité. D’où la mise au jour de ses postions frauduleuses.

        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

        @Jean-Pierre Llabrés

        Vos propos sous-entendent, s’il en était besoin, la complexité de l’affaire SI ON FOUILLE DANS LES DOSSIERS ! Car à un instant donné on nous donne des éléments qui sont censés faire foi définitivement, alors que nous ne sommes en vérité qu’en "arrêt sur images"... et que les avocats -ces roublards, il faut en dire un mot, quand même- jouent davantage sur les faiblesses de la thèse adverse que sur la recherche de la vérité ! C’est ça une des vérités fondamentales qu’on nous cache ; car dans notre système TRICHER PARTOUT -voir notre maitre Tapie- c’est de bonne guerre : il ne faut pas se faire prendre tout simplement !

        S’en tenir qu’aux dossiers "connus" -en vérité ceux qu’on veut bien nous montrer- dans ce genre d’affaire c’est prendre le chemin de la noyade assurée... !

        On m’a fait TROIS procès pour m’expulser de mon logement à plus de 71ans et heureusement que je connaissais la musique, sinon il y a de quoi se suicider : même dans cette affaire, on ne peut-être sur dans ce jeu de roublards ce qui se passe en coulisses qui peut être plus important que le devant de la scène !

        Merci

        CQFD


      • 1 vote
        Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 22 janvier 14:13

        @Mao-Tsé-Toung

        Vos répétitifs "CQFD" ne font absolument pas avancer la connaissance des dossiers.
        Il conviendrait d’attendre de voir leur évolution.


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 22 janvier 14:44

        Jean-Pierre Llabrés (---.---.---.82) 22 janvier 14:13

        @Mao-Tsé-Toung

        Vos répétitifs "CQFD" ne font absolument pas avancer la connaissance des dossiers.
        Il conviendrait d’attendre de voir leur évolution.

        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

        @Jean-Pierre Llabrés

        Si on admet que JK ne pouvait-être qu’un lampiste, dans cette banque puissante -pour le moins, par rapport à lui- les dossiers ce sont le doigt, aucunement le fond de l’affaire ! Même un génie du crime ayant les moyens qu’avait JK à son poste, ne pouvait passer outre aux VRAIS contrôles qui s’imposaient pour une position en milliards ; alors pour 50 milliards d’€ -encore une fois, excusez du peu- on en parle même pas ; ne soyez pas escroc, et ne faites pas semblant de ne pas comprendre ce que je dis ! La vérité ce ne sont pas mes "CQFD", encore le doigt, mais la gestion laxiste de la banque : ça c’est le fond de l’affaire qui n’a jamais été pris en compte, et pour cause because... !

        Merci

        CQFD


      • vote
        HELIOS HELIOS 22 janvier 14:55

        @Mao-Tsé-Toung

        Pour avoir travaillé et fait travailler des équipes sur le SI de la SG (rue de Londres à Paris, à l’époque), je peux vous dire que la hiérarchie de la SG ne pouvait pas ignorer ce qu’il se passait.

        Le mécanisme de pilotage et de reporting permettait a toute la structure (les niveaux opérationnels donc) de savoir avec le niveau d’agrégation qui convient, les engagements et les risques.

        Lors des différents épisodes judiciaires de cette affaire, je me suis toujours étonné qu’aucun expert, aucun informaticien n’ait été écouté. Je me suis toujours étonné que lorsque l’information a été fournie aux responsables et que ceux ci ne font rien, on accuse le fournisseur d’information plutôt que le destinataire de cette information... pour la loi il y a le "nul n’est censé ignorer la loi" alors que pour la SG c’est l’inverse qui s’applique.

        Et cela d’autant plus que les systèmes informatiques gardent la trace de tous les circuits et de toutes les informations donc on peut parfaitement savoir qui a reçu telle information et quand, y compris le numéro de l’imprimante ou le poste qui a ouvert les messages (ou/et accédé aux infos) !

        Donc, pour moi, cette affaire est un vrai scandale judiciaire où l’intérêt de l’état -la raison d’état- est bafoué(e).

        Je ne remets pas en cause la responsabilité de Kerviel, mais il n’a été que l’instrument (l’outil) de cet événement financier. Accuse -t-on le marteau lorsqu’on se tape sur les doigts en plantant un clou... ???

        Ce qui encore plus scandaleux actuellement, c’est l’acharnement qui est mis a poursuivre ce pauvre c.. de Kerviel qui devrait actuellement couler des jours heureux dans un cabinet de placements financiers en Bretagne a gérer un équipe de margoulins vendant des placements a des notables de province !

        bonne après-midi a tous.


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 22 janvier 15:04

        HELIOS (---.---.---.66) 22 janvier 14:55

        @Mao-Tsé-Toung

        Pour avoir travaillé et fait travailler des équipes sur le SI de la SG (rue de Londres à Paris, à l’époque), je peux vous dire que la hiérarchie de la SG ne pouvait pas ignorer ce qu’il se passait.

        Le mécanisme de pilotage et de reporting permettait a toute la structure (les niveaux opérationnels donc) de savoir avec le niveau d’agrégation qui convient, les engagements et les risques.

        Lors des différents épisodes judiciaires de cette affaire, je me suis toujours étonné qu’aucun expert, aucun informaticien n’ait été écouté. Je me suis toujours étonné que lorsque l’information a été fournie aux responsables et que ceux ci ne font rien, on accuse le fournisseur d’information plutôt que le destinataire de cette information... pour la loi il y a le "nul n’est censé ignorer la loi" alors que pour la SG c’est l’inverse qui s’applique.

        Et cela d’autant plus que les systèmes informatiques gardent la trace de tous les circuits et de toutes les informations donc on peut parfaitement savoir qui a reçu telle information et quand, y compris le numéro de l’imprimante ou le poste qui a ouvert les messages (ou/et accédé aux infos) !

        Donc, pour moi, cette affaire est un vrai scandale judiciaire où l’intérêt de l’état -la raison d’état- est bafoué(e).

        Je ne remets pas en cause la responsabilité de Kerviel, mais il n’a été que l’instrument (l’outil) de cet événement financier. Accuse -t-on le marteau lorsqu’on se tape sur les doigts en plantant un clou... ???

        Ce qui encore plus scandaleux actuellement, c’est l’acharnement qui est mis a poursuivre ce pauvre c.. de Kerviel qui devrait actuellement couler des jours heureux dans un cabinet de placements financiers en Bretagne a gérer un équipe de margoulins vendant des placements a des notables de province !

        bonne après-midi a tous.

        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

        @HELIOS

        Merci beaucoup pour ce témoignage que seuls les escrocs n’estimeront pas comme décisif !

        Mon CQFD habituel, le doigt

        et le CQFD de HELIOS pour le fond !

        CQFD CQFD


      • vote
        jeanpiètre jeanpiètre 22 janvier 17:37

        @Jean-Pierre Llabrés
        On incite bien les ouvriers du bâtiment à se passer de protections comme les baudrier en hauteur pour les faire travailler plus vite, (donc plus de gain) mais le jour où le type glisse sur l’échafaudage et se retrouve 15 mètres plus bas, on dira qu’il l’avait fait au détriment des règles.

        C’est strictement le même cas de figure ici


      • vote
        Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 22 janvier 19:30

        jeanpiètre (---.---.---.241) 22 janvier 17:37

        @Jean-Pierre Llabrés
        On incite bien les ouvriers du bâtiment à se passer de protections comme les baudrier en hauteur pour les faire travailler plus vite, (donc plus de gain) mais le jour où le type glisse sur l’échafaudage et se retrouve 15 mètres plus bas, on dira qu’il l’avait fait au détriment des règles.

        C’est strictement le même cas de figure ici

        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

        @jeanpiètre

        Effectivement jeanpiètre, on ne connait pas les combinazione qu’un trader comme JK était dans l’obligation de suivre, sous-peine de se faire lourder : c’est aussi simple que ça !

        Merci pour votre participation

        CQFD


      • 1 vote
        Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 23 janvier 09:19

        @jeanpiètre

        Je me demande bien qui a "incité" Kerviel à commettre des faux en écriture et à contourner les systèmes de sécurité.

        Toujours piètre...


      • 1 vote
        Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 23 janvier 09:24

        @HELIOS
        "Pour avoir travaillé et fait travailler des équipes sur le SI de la SG (rue de Londres à Paris, à l’époque), je peux vous dire que la hiérarchie de la SG ne pouvait pas ignorer ce qu’il se passait."

        Si, comme vous l’affirmez avec une belle assurance, la hiérarchie ne pouvait ignorer les faux en écriture et les contournements des systèmes de sécurité de Kerviel, alors elle est aussi coupable que Kerviel sinon plus...


      • 2 votes
        Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 21 janvier 13:55

        Une chose m’étonne...
        Puisque Kerviel a perdu quasiment 5 milliards d’Euros, cela signifie que quelques uns (beaucoup ?) ont gagné ces 5 milliards d’Euros.
        Pourtant, il ne semble pas que la justice se soit intéressée à ces gens.
        Par hypothèse, peut-être aurait-on trouvé parmi eux des filiales off-shore de la Société Générale domiciliées dans des paradis fiscaux.
        Je dis bien : par hypothèse...

        Kerviel - Société Générale : vraiment seul & vraiment coupable !

        • 2 votes
          Pyrathome Pyrathome 21 janvier 14:04

          http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/01/21/20002-20160121ARTFIG00109-le-fisc-decouvre-12-milliards-d-euros-caches-en-suisse.php
          .
          Reste quelques centaines de milliards à retrouver parmi les 80 milliards qui disparaissent chaque année en France dans l’évasion fiscale......


          • vote
            Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 24 janvier 08:07

            Ceux qui comme moi ont essayé -et qui continuent de le faire- d’étudier la finance, donc les financiers, donc la BOURSE -et particulièrement le trading dans mon cas- savent que le crime le plus grave est le : délit d’initié, très rarement mis en avant, alors qu’on sait qu’il est pratiqué partout !
            Alors les Jean-Pierre Llabrés qui nous demandent d’attendre patiemment que ce système corrompu jusqu’à la moelle nous dise la vérité, pour pouvoir nous dire : j’avais raison ! sont de tristes sires en vérité !
            Au plan argumentaire, ceux qui ont lu mes nombreux articles sur le sujet, savent entre autres que J. Sapir qui se vante d’avoir formé des traders dit n’importe-quoi quand il le prétend !
            Pourquoi ?
            Parce
            que Sapir ne fait qu’ânonner, comme les autres "universitaires" et assimilés d’ailleurs, de prétendues bases qu’il n’a jamais vérifiées avec le pognon des autres ; encore moins avec le sien !
            Donc en conclusion pour aller au fond des choses dans ce débat, et prétendre à un point de vue général, le seul qui puisse vraiment nous éclairer, il faut de l’anthropologie non universitaire -
            l’anthropologie c’est à dire la connaissance de l’homme- et pas mal de pratique aussi, qui seule permet de vérifier tous les rouages du système !
            Comme
            l’anthropologie ne peut-être une discipline isolée, la sociologie, la psychologie, la philosophie... la métaphysique pour faire court, deviennent vite indispensables ; ce qui explique mes 88 articles -dont la plupart traitent de ces disciplines- que j’ai publiés à ce jour sur AVTv, malgré de gros problèmes avec la censure... et les censeurs !
            De nombreux articles m’ont été refusés... et sur
            AVox.fr aucun n’est passé !

            Merci

            CQFD

            

            Ajouter une réaction

            Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

            Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


            FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mao-Tsé-Toung

Mao-Tsé-Toung
Voir ses articles







Palmarès