Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Analyse de la géopolitique globale – Michel Drac

Analyse de la géopolitique globale – Michel Drac

Michel Drac auteur et co-fondateur de la maison d'édition Retour aux sources nous livre son analyse de la géopolitique globale. 

 

 

Index chronologique

 

00 : 00 : Présentation de Michel Drac

03 : 00 : De l’articulation entre identité, citoyenneté, patriotisme, universalisme ; cartographie de la France identitaire ; Identité culturelle vs identité biologique ; Mouvances identitaires européennes ;

15 : 10 : Des migrants, du risque de dislocation de l’UE et de redéfinition des rapports avec Moscou

24 :00 : Du danger de l’alliance germano-russe de la perspective américaine

29 : 15  : De la sociologie électorale française et de la probabilité de basculement vers un gouvernement de rupture

43 : 45  : Du retour à la souveraineté nationale française et de l’intégration à un ordre international en cas d’implosion de l’UE, chaine de l’impérialisme américain en Europe

54 : 20 : Du Brexit et du risque d’éclatement de l’UE

 

 

00 : 00  : De la Grèce et de la tactique de Tsipras ; Du prolétariat ; De la tactique de Poutine ; De la sortie de l’euro de la Grèce

17 : 15 : De la nécessité d’une refondation du système monétaire international et d’une nouvelle heure zéro, de la condamnation inéluctable de l’euro

28 : 50 : Du cas Berlusconi

30 : 50  : Du cas de l’Espagne et de podemos, de la gauche radicale et du souverainisme

37 : 00 : Du positionnement géographique de la France en Europe et conséquences, du jeu américain

41 : 00 : Du clivage gauche /droite

 

Questions-Réponses 

 

 

00 : 00 : Pouvez-vous nous parler de la dissidence française et de la stratégie de contre société fractionnaire ?

12 : 40 : Le FN est-il là pour interdire toute possibilité d’accès au pouvoir des idées nationales puisqu’il n’a finalement aucune chance de gagner dans un second tour d’élections présidentielles ?

25 : 11 : Que pensez-vous du fait religieux en France ?

28 : 20  : Quel est votre point de vue sur la remigration ? Comment verriez-vous l’application d’un tel concept dans la réalité ?

33 : 35 : Pensez-vous que les prévisions d’effondrement total et brutal de Piero San Giorgio sont réalistes ? Au sujet de la fin du pétrole, ne pensez vous pas que les alternatives existent mais ne sont pas mises en avant car pas encore rentables ?

40 : 17 : Que pensez-vous de la vidéo d' Alexandre Douguine qui affirme que la Russie devrait annexer l’Europe par la force ?

42 : 05 : Que pensez-vous de la situation en Syrie avec la Turquie et l’Arabie Saoudite qui menace d’intervenir sur le territoire Syrien ?

48 : 55 : Récemment, Daech a menacé la France dans une vidéo et nous a montré une photo de Marine Le Pen, que se passerait-il si un attentat était commis contre MLP ?

49 : 48 : Le modèle de société que vous présentez où les citoyens s’organisent ressemble beaucoup à ce que les économistes mettent en place en ce moment aux USA avec l’ubérisation et l’économie collaborative. Ce modèle de société que vous proposez ne va-t-il pas dans le sens de ce que le système veut ?

51 : 36 : Que pensez-vous de la situation géopolitique au moyen Orient ou quasiment toutes les grandes puissances sont sur le terrain, n’y voyez vous pas le prélude à une guerre mondiale ?

51 : 55 : Maintenir la masse dans l’idée que l’autonomie nationale agricole, financière etc est une utopie dans ce mode globalisé et modernisé n’est-il pas la seule solution que nos dirigeants promulgueraient afin de nous maintenir dans le mutisme et l’immobilisme afin de contenir un mouvement social d’ampleur prônant et souhaitant un réel changement de paradigme ?

 

Source : Meta tv

 

Tags : France Politique Société Religions International Géopolitique Union européenne Migrants



Réagissez à l'article

84 réactions à cet article


  • 8 votes
    Éric Guéguen Éric Guéguen 18 février 11:15

    Merci pour le découpage chronologique, excellente initiative.
     
    Originale cette dichotomie gauche optimiste / droite pessimiste...


    • vote
      maQiavel maQiavel 18 février 11:38

      @Éric Guéguen
      Oui mais là dessus je ne suis pas d’accord avec lui. 

      Pour le dire autrement, sans passer par les catégories gauche /droite, il existe chez les idéalistes démocrates une perception optimiste de ce que la collectivité pourrait être et chez les idéalistes aristocrates une perception optimiste de ce qu’une élite pourrait être. Et inversement, il existe chez les réalistes démocrates une perception pessimiste des élites et chez les réalistes de droite une perception pessimiste de la collectivité.

      Si on bricole, on peut dire que le démocrate est de gauche alors que l’aristocrate est de droite. 

      En gros, tout dépend de objet vers lequel s’oriente l’optimisme et le pessimisme... 

      Moi je considère que l’homme est capable du meilleur comme du pire et que ce qui est central dans son comportement politique, ce sont les institutions... 


    • 8 votes
      Éric Guéguen Éric Guéguen 18 février 11:44

      @maQiavel
       

      Pour ma part, je pense de plus en plus que les gens à continuer de se référer à la gauche et à la droite sont celles et ceux qui refusent de quitter le bord pour nager où ils n’ont pas pied.


    • 12 votes
      Constant Danlerreur Constant Danlerreur 18 février 13:21

      @Éric Guéguen
      Bonjour les nazis

      -

      J’aime à me promener sur ce repaire de membres actifs d’extrême droite afin de me conforter dans mon idéologie qui a fait ses preuves et le fera encore longtemps à savoir le respect des seules valeurs humanistes qui soient effectives : celles de gauche. Je combatterais l’extrême droite jusqu’à mon dernier souffle et je pense que mes opinions, largement majoritaires, heureusement encore, dans ce pays sont efficaces pour lutter contre la propagande immonde issue du ventre de la bête encore fécond aux chemises rouges brunes qui pulullent sur internet. Le gouvernement semble prendre cette résurgence des idées mussoliniennes et hitlériennes au sérieux puisqu’il prend, enfin, des mesures pour tenter de museler cette espace soit disant de libertés qu’est internet, seul un gouvernement authentiquement humaniste et de gauche pouvait avoir le courage politique de prendre de telles mesures essentielles pour préserver notre démocratie.

      -

      Le gouvernement de combat que constitue Hollande et Valls semble enfin prendre conscience de l’urgence nécessaire à la préservation du débat public en faisant taire les ennemis de la liberté qui utilisent ce magnifique outil de connaissances infinies (pour les authentiques et respectables hommes de gauche) en bannissant les obscurantistes religieux et autres idéologues fascisants avant qu’ils ne deviennent réellement dangereux pour l’équilibre de nos sociétés occidentales qui vivent en harmonie quand le pouvoir est à la gauche.

      -

      La droite qu’est ce que c’est ? Si on devait donner une couleur politique à la nature, elle serait nazie, car seuls les forts survivent, c’est de l’eugénisme, heureusement le génie de la gauche a réussi à tromper les tares naturelles afin de permettre à l’humain de s’épanouir en sociétés équilibrées et harmonieuses en limant ses instincts primaires, animaux, donc naturels, vous imaginez un monde où seuls les plus forts survivraient ? Que deviendraient les handicapés, les accidentés de la vie, les gens qui n’ont pas eu les mêmes chances au départ qu’un riche issu de milieu favorisé et avec accès à la culture, grave avantage sur les prolétaires issus de milieux ruraux et rustres, sans parler de ces pauvres sauvages à la peau noire qui n’auraient aucune chance de servir de main d’oeuvre à bas coût et crèveraient dans l’indifférence mondiale dans leur brousse de pecnaud juste bons à être colonisés par une race supérieure qui a un devoir envers les races inférieures, celui de les sortir du sauvagisme darwinien dans lequel leur QI bas de base les enferme pour l’éternité si l’homme blanc n’avait pas eu la sagesse de prendre leurs destins en main à leur place. Voilà ce que serait la droite sans la gauche, une idéologie de manchot où seuls les gros cons de riches pourraient survivre au détriment de tous les autres, tandis que l’égalitarisme et les mêmes chances pour tous prônés par la gauche salvatrice gomme toutes les inperfections de cette nazie de mère nature afin d’équilibrer les différences qui sont autant de chances pour la France.

      -

      Inutile de vous donner les seuls conseils de vote pour 2017, François Hollande toute et vite ! Car il est l’homme providentiel qui seul sera capable de faire un barrage humaniste à la droite ainsi que son âme damnée l’extrême droite incarnée ici par une espèce de rustre des campagnes bas du front juste bonne à braîller des insanités qui trouvent leurs origines dans l’homme de cro-magnon. Le progressisme social, c’est la gauche, les acquis sociaux, c’est la gauche, la paix sociale, c’est la gauche, le vivre ensemble c’est la gauche, la planète village, c’est la gauche et tous les enfants du monde qui se tiennent par la main, c’est la gauche. La droite à quoi sert elle ? A tenter de diviser et détruire le monde idéale mis sur pied par la gauche pour des motifs purement matérialistes et égoïstes, c’est pourquoi, l’économie doit rester aux mains des servants de la gauche la plus radicale si possible, car on ne combat pas les extrêmes et l’obscurantisme religieux aux idées mortifères de pulsion de mort qui les animent avec des roses, mais avec les armes idéologiques mises en place par les humanistes des lumières afin que plus jamais ça sauf pour les vendéens, bien sûr.

      -

      No pasaran


    • 2 votes
      maQiavel maQiavel 18 février 13:22

      @Éric Guéguen
      Quant à moi , je pense que le clivage gauche /droite médiatico politique est obsolète et inopérant. Pour autant , je constate l’existence d’une droite et d’une gauche , d’un clivage idéologique des représentations et des idéaux qui ne se superpose pas aux partis politiques et à ce que les médias en disent ...


    • 1 vote
      Heimskringla Heimskringla 19 février 09:43

      @Constant Danlerreur

      Quand vous aurez compris que gueuler après les acquis sociaux et chanter pour l’ouverture des frontières dans les festivals de toxicomanes l’été c’est incompatible y’aura une belle évolution.

      Sinon pour le reste je voulais au début répondre comme sur l’eugénisme qui n’est pas quelque chose de droite mais bon avec un antifa on perd toujours son temps finalement, y’a pas plus pavlovien qu’un antifa donc je garde mon énergie pour quelque chose de plus intéressant bande de fascistes 2.0

      "Chasser le naturel, il revient au galop" ou "l’enfer est pavé de bonnes intentions" tiens au fait a ce sujet vous vous bougez le cul à Calais ou vous ne savez faire que gueuler ? Ou sont les antifas qui se groupent pour faire quelque chose pour ces migrants ? Y’a personne évidemment, vous êtes horribles de démagogies, à vomir.

      L’ordre naturel reviendra tôt ou tard, on en rediscutera...

      No Parmesan (j’aime pas les pâtes de toute façon).


    • 2 votes
      micnet micnet 20 février 10:39

      @maQiavel

       Bonjour à vous et merci pour le partage. Sur cette question du clivage gauche/droite, je trouve moi aussi très intéressante la vision de Drac consistant à dire qu’un mec de droite, de manière générale est plutôt pessimiste sur la nature humaine à l’inverse d’un mec de gauche. Et c’est vrai que si on y réfléchit, toutes les idéologies peuvent s’expliquer à partir de cette dichotomie. A méditer smiley


    • 2 votes
      micnet micnet 20 février 10:49

      @maQiavel

      "Si on bricole, on peut dire que le démocrate est de gauche alors que l’aristocrate est de droite."

      ---> Oui et je trouve que le "bricolage" est réussi car je suis d’accord ! Je suis d’accord et avec Drac et avec vous et pour synthétiser les 2 affirmations, je pense que la vision aristocratique découle d’une vision pessimiste de l’homme, car ne croyant pas à la capacité à l’auto-détermination des individus ce qui nécessite la primauté à une poignée d’entre eux afin de diriger la masse. (Bon j’admets que c’est décrit de manière schématique mais vous avez saisi l’idée). Cela dit, vous avez aussi raison je pense, où il y a une part idéaliste dans la vision aristocratique. (Un pessimiste a aussi un idéal smiley.


    • vote
      maQiavel maQiavel 20 février 16:22

      @micnet
      Disons que l’homme de droite est plutôt optimiste dès qu’il est question des élites et donc misera plutôt pour une aristocratie ...


    • vote
      Éric Guéguen Éric Guéguen 20 février 16:38

      @maQiavel
       
      Mouais...


    • vote
      maQiavel maQiavel 20 février 16:44

      @Éric Guéguen
      Vous savez , vous faites partie des personnes que je vois en disant cela , cette confiance en "l’homme en puissance " est très présente chez vous.

      Par exemple , chez moi , elle n’existe pas ou alors très peu on va dire , dans tous les cas , je ne miserai pas un régime politique là dessus ...


    • 1 vote
      Éric Guéguen Éric Guéguen 20 février 16:51

      @maQiavel
       
      L’immense différence, me semble-t-il, entre mon point de vue et celui d’un "aristo" conventionnel, c’est que je sais que le talent peut émerger de n’importe où, qu’il n’est pas héréditaire et qu’il n’a pas de prix.


    • vote
      maQiavel maQiavel 20 février 16:59

      @Éric Guéguen
      Oui, je sais bien mais vous misez tout de même sur le talent qui serait incarné par les meilleurs des hommes, ce qui est une perspective tout à fait optimiste que d’autres (dont moi) ne partagent pas (ou alors avec beaucoup moins d’intensité). 


    • vote
      micnet micnet 20 février 17:34

      @maQiavel

      "Disons que l’homme de droite est plutôt optimiste dès qu’il est question des élites et donc misera plutôt pour une aristocratie ..."

      —> Je ne dirais pas tout à fait ça ! Je pense plutôt que l’optimisme pour un aristocrate tient dans le fait de CROIRE qu’une telle élite existe et surtout qu’il est possible de la faire émerger (c’est pour cela que je parlerais plutôt d’idéalisme). Mais si (et seulement si) cette élite existe vraiment, je pense que lui faire confiance à elle plutôt qu’au reste de la population relève plus du réalisme que de l’optimisme smiley


    • vote
      maQiavel maQiavel 20 février 17:48

      @micnet
      Même si cette élite existe, CROIRE qu’on peut lui faire entièrement confiance relève de l’optimisme. D’ailleurs, la" confiance " va de pair avec l’optimisme. 

      Par exemple, cette croyance et cette confiance , je ne l’ai pas (ni pour cette hypothétique élite même en considérant qu’elle existe , ni pour le peuple d’ailleurs, sinon je ne serai pas pour un régime mixte ). 


    • vote
      micnet micnet 20 février 17:59

      @maQiavel

      "sinon je ne serai pas pour un régime mixte ".

      —> Si vous êtes pour un régime mixte, c’est que vous êtes quand même un peu aristo sur les bords. Et comme je suis moi-même pour un régime mixte, c’est que je suis un peu démocrate (donc de gauche) sur les bords également. Finalement, nous avons aussi des tempéraments mixtes : nous sommes des "pessimoptimistes" smiley


    • vote
      maQiavel maQiavel 20 février 18:14

      @micnet
      Disons que je ne mise pas sur les hommes et leurs vertus mais plutôt sur les institutions. 

      Je pense que les hommes sont capables du meilleur comme du pire et que les institutions sont au coeur de ce processus. 

      Les moins mauvaise institutions sont celles qui redistribuent le pouvoir entre le peuple et les élites de telle sorte que le peuple puisse résister aux dérives oligarchiques et que les élites puissent prémunir le corps politique des dérives ochlocratiques. C’est le réalisme Machiavelien (ceci étant, je suis d’accord que le terme "réalisme est discutable). 

      Dans ce réalisme machiavelien, il existe aussi cette conscience qu’au fond, les hommes ne produisent que de mauvaises institutions, les moins mauvaises étant celles qui meurent le moins rapidement possible ( il est donc sous entendu qu’elles sont toutes condamnés à mourir). Si le machiavelien mise sur des institutions imparfaites, c’est parce qu’il n’a pas d’autres options... 


    • vote
      micnet micnet 20 février 18:23

      @maQiavel

      "Même si cette élite existe, CROIRE qu’on peut lui faire entièrement confiance relève de l’optimisme. D’ailleurs, la" confiance " va de pair avec l’optimisme. "

      ---> Mais dans ce cas, le fait de croire en un régime politique, et même de croire en la politique tout court, relève de l’optimisme ! Le seul véritable pessimiste étant notre ami Medialter, si je vous suis. 

      Et pour en revenir à la phrase de Michel Drac, il faisait le distinguo gauche/droite par le fait que l’on est pessimiste ou optimiste "sur la nature humaine" exclusivement et non pas sur ou tel régime politique.


    • vote
      micnet micnet 20 février 18:36

      @maQiavel

      " il existe aussi cette conscience qu’au fond, les hommes ne produisent que de mauvaises institutions, les moins mauvaises étant celles qui meurent le moins rapidement possible"

      ---> Parfait, le "réalisme machiavelien" me convient tout à fait, étudions donc les institutions qui furent les plus pérennes et constatons ensemble que la République Romaine fut un modèle du genre smiley


    • vote
      maQiavel maQiavel 20 février 18:42

      @micnet
      Tout à fait. C’était un régime mixte. smiley


    • vote
      micnet micnet 20 février 18:45

      @maQiavel

      Oui, m’enfin la part "aristo" pesait quand même plus lourd...Bon d’accord, je pinaille un peu smiley


    • vote
      maQiavel maQiavel 20 février 18:51

      @micnet
      Pas forcément ...mais bon , je comprends que vous défendiez votre chapelle , quoi de plus "naturel" ? smiley


    • vote
      Éric Guéguen Éric Guéguen 20 février 18:56

      @maQiavel

       

      Moi, je vous prie de croire que je ne demanderais pas mieux que l’"élite" corresponde à l’humanité tout entière. Je veux bien y croire, mais... mais pour le coup ça ferait de moi un idéaliste. smiley


    • vote
      maQiavel maQiavel 20 février 19:00

      @Éric Guéguen

      Moi, je vous prie de croire que je ne demanderais pas mieux que l’"élite" corresponde à une humanité supérieure. Je veux bien y croire, mais... mais pour le coup ça ferait de moi un idéaliste. smiley

      ( Dans le genre "réponse du berger à la bergère" , je n’ai pas trouvé mieux smiley )


    • vote
      Éric Guéguen Éric Guéguen 20 février 19:04

      @maQiavel
       

      C’est votre technique préférée : l’argument-miroir. Et ça marche à l’infini. Méfiez-vous de croiser un jour quelqu’un qui use de la même technique, ça portera l’infini au carré, donc au dialogue de sourds. smiley


    • vote
      maQiavel maQiavel 20 février 19:10

      @Éric Guéguen
      Je ne suis qu’un vil personnage. smiley


    • vote
      Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 20 février 19:11

      @micnet
      nous sommes des "pessimoptimistes"

      Moi ça dépend des jours.... Une mi-temps dans chaque camp mais c’est plutôt le pessimisme qui gagne la belle en principe. Tout ça dépend de nos expériences personnelles avec le genre humain et nos capacités à analyser les comportements humains ainsi que la faculté d’apprendre à se connaître soi même pour définir qui est optimiste ou pas dans la nature humaine, objectivement de mon point de vue exclusif, je vois plus de raisons d’être pessimiste qu’optimiste, mais tout est nuances de gris donc un jour ça va, un jour non, dépend aussi du taux de sérotonine et de sa stabilité j’imagine, car si je mange du chocolat ou me cuite ou me drogue, la tendance peut aller vers un optimisme plus euphorique mais de courte durée car la descente se passe toujours dans le pessimisme c’est un fait. En étant clean tout dépend de l’humeur du jour, la prédisposition à aimer ou détester son prochain aussi, il y a les optimistes, les pessimistes, les taciturnes, les lunatiques, les névrosés, les frustrés, les aigris, les schizophrènes, les bi-polaires, les maniaco-dépressifs, les dépressifs tout court et aussi les imbéciles heureux, y a des jours j’aimerai tellement être un imbécile ou un simple d’esprit, ce serait tellement plus reposant sous mon scalp, tellement plus paisible, trouver la paix intérieure est un véritable combat permanent, en tout cas en ce qui me concerne. Putain d’éducation catholique, il doit m’en rester quelques bribes incrustées dans mon psychisme, même Monsieur Propre n’arriverai pas à décrotter les restes de cette éducation masochiste et propice à l’auto flagellation... Bouddah, AU SECOURS ! (chacun ses icônes, non ?) smiley


    • vote
      micnet micnet 20 février 20:01

      @maQiavel et Éric,

      Moi, je vous prie de croire que je ne demanderais pas mieux que de vous croire. Je veux bien y croire, mais... mais pour le coup ça ferait de moi un idéaliste, un réaliste, un pessimiste, un optimiste ou les 4 à la fois ? Putain, vous m’avez paumé smiley


    • 1 vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 10:47

      @Éric Guéguen (à maQiavel)
      "C’est votre technique préférée : l’argument-miroir. Et ça marche à l’infini. Méfiez-vous de croiser un jour quelqu’un qui use de la même technique, ça portera l’infini au carré, donc au dialogue de sourds."

       

      "Oui, nous avons déjà joué à ça avec MaQ... et ça donne effectivement des dialogues très longs."  smiley


    • vote
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 10:57

      (Mais pourquoi je mets mon propre commentaire entre guillemets, moi ??)


    • 4 votes
      Hieronymus Hieronymus 18 février 12:38

      lui c’est mon préféré :
      le Tweedledee de la métapolitique
      génial ses tics, sa façon de tourner la tête à droite
      en tordant la bouche, hilarant, un régal !
       smiley
      https://www.youtube.com/watch?v=4H2EDu4c6R8


      • vote
        maQiavel maQiavel 18 février 13:16

        @Hieronymus
        génial ses tics, sa façon de tourner la tête à droite en tordant la bouche, hilarant, un régal !

        ------> J’adore. smiley


      • vote
        pegase pegase 19 février 14:53

        @maQiavel

        Amusant en effet, mais comment se fait il qu’un type aussi brillant, puisse se laisser aller au point de bientôt éclater ??

        S’il est si intelligent et éduqué, il devrait savoir que les sucres lents sont responsables de l’obésité, il suffit de les supprimer de notre alimentation, et il devient alors impossible de grossir , même en s’empiffrant de tout le reste... C’est env 65 % de notre apport en calories, essayez de tenir seulement 15 jours histoire de rire ...


      • vote
        maQiavel maQiavel 19 février 15:35

        @pegase
        Je me contrefiche de son poids...


      • 3 votes
        Hieronymus Hieronymus 19 février 16:25

        y a quand même un souci MaQ

        là on le voit en gros plan alors que généralement on ne filme que le haut du buste, le reste du corps étant dissimulé sous une table

        depuis un peu de moins de 10 ans que je le suis, il est clair que ça a empiré

        c’est un type qui n’a pas 50 ans, comment vivre dans ces conditions

        je ne peux pas croire que ce ne soit pas pour lui très problématique

        je dis cela sans plaisir, je ne lui souhaite que du bien

         smiley


      • vote
        maQiavel maQiavel 19 février 17:11

        @Hieronymus
        Je me contrefiche de son poids... 


      • 2 votes
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 19 février 18:08

        @maQiavel
        Un argument de poids, donc je vais tenter de peser mes mots pour ne pas alourdir mes propos singulier au sens anorexique du terme.

        .

        En d’autres termes je vais jouer ma Sophie Davant à propos de Piero San Giorgio, ce serait con, de se préparer à l’apocalypse qui vient en se faisant chier à construire sa BAD si c’est pour crever de cholestérole ou d’un AVC dans les deux ans, en essayant de planter des patates ou de traire un bouc, avouez, c’est ballot non ? En tout cas c’est lourd de sens, au niveau ironique du terme.


      • 2 votes
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 19 février 18:14

        En tout cas il a éliminé d’un revers de big mac le problème de la séduction, il n’aura pas besoin de perdre du temps en vaines romances frisant le flirt de l’amour est dans le pré, gain de temps et d’emmerdes pour beaucoup de gens en quête d’amour courtois et idéal, donc plus de temps à consacrer à sa BAD pour obèses retraités, une stratégie austère qui peut s’avérer payante et en cas de manque sexuel, il restera les chèvres au cas oÙ, il y a donc les avantages et les inconvénients, parmi ces derniers, depuis combien de temps n’a t’il plus eu l’occasion de dire bonjour à son zizi ? Nul à part lui ne saurait le dire...


      • 1 vote
        pegase pegase 19 février 20:47

        @maQiavel

        Ben oui mais là ..euh .. Tepa devrait peut être lui dire, c’est une question de santé, moi je m’inquiète seulement pour sa santé, rien d’autre, quand il sera mort on sera guère avancé .. On a pas beaucoup de types comme lui, il faut les préserver, c’était le sens de mon message ..


        eh michel si tu me lis (j’en doute) , vire tout les sucres lents de ton alimentation, les pâtes, le riz, le pain , les féculents, les patates, la semoule ..etc .. c’est très énergétique, et ça se stocke sous forme de graisses si tu ne les consommes pas ...

        Remarque : c’est peut être sa réserve, une BAD perso smiley 

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON







Palmarès



Faire une demande pour obtenir le formulaire esta pour les usa