Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Boris Cyrulnik - "Cerveau et psychothérapie"

Boris Cyrulnik - "Cerveau et psychothérapie"

 

"Les performances techniques des images du cerveau associées à la clinique neurologique et à la psychologie permettent aujourd’hui d’aborder le problème d’une manière non dualiste. Les avancées des neurosciences confirment les intuitions de Freud sur la réalité de l’inconscient. Et les théories analytiques permettent aux neurobiologistes de mieux saisir ce qu’ils observent. D’ailleurs, un nombre croissant de psys s’offrent une formation en neurologie, tandis que les neurologues ont un peu moins peur de s’allonger sur le divan." Boris Cyrulnik

Tags : Science et techno Psychanalyse



Réagissez à l'article

4 réactions à cet article


  • 6 votes
    laertes 27 mars 16:53

    "confirment les intuitions de Freud sur la réalité de l’inconscient" Vous vous moquez du monde ?
    Ce n’est certainement pas Freud qui au début n’y croyait pas qui a inventé le concept d’inconscient et bien sur encore moins d’en avoir eu l’"intuition" comme vous dites.
    La psychanalyse est certes une jolie théorie mais son efficacité thérapeutique laisse d’une manière scandaleuse, à désirer . A commencer par Freud lui même en tant que "psychothérapeute".


    • 1 vote
      yoananda yoananda 27 mars 17:52

      c’est escroc de freud ... confirmé ... lol


      • vote
        aldous aldous 27 mars 23:27

        Intéressant instructive, « par rapport à Beauregard la mère la famille et d’Vinci code, Jung apparait calmement et dévoile la famille équilibrée, (la culture ‘la famille) le résultat c’est la culture et le lieu. La culture devient universelle les lieux sont confinés à la loi de la nature. La naissance rencontre son opposé le moment qui devient libre. Et ce la sagesse du temps et, si la jeunesse savait si la vielleuse pouvez. Henri ESTIENNE / Les prémices / Genève 1594 [BnF]

        « Jeunesse n’a expérience ;
         Pourtant sage n’est pas qui pense
         Sagesse en jeunesse trouver,
         Qu’il fasse aux autres approuver.
         Et ceci n’est pas de cette heure.
         Depuis longtemps ce mot demeure,
         Qu’on connaît avoir été fait
         Par une forme de souhait,
         Ô si la jeunesse savait,
         Ô si la vieillesse pouvait.
        On dit aussi plus brièvement, si jeunesse savait, si vieillesse pouvait. »
        <Épigramme CLXXXXI, p.173>


        • 1 vote
          vesjem vesjem 29 mars 23:02

          dès que je vois boris sur un mainstream , je me dis : toi , t’as un bouquin à fourguer ;
          puis je me dis : toi tu vas "écrèmer" tous les mainstreams pendant 3 semaines pour te faire du pognon
          alors je me dis : il faut surtout pas acheter cette connerie

          

          Ajouter une réaction

          Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

          Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


          FAIRE UN DON

Auteur de l'article

pegase

pegase

pegase


Voir ses articles







Palmarès