Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Brexit (5) : Le jour du vote (23 Juin)

Brexit (5) : Le jour du vote (23 Juin)

L’idée qu’un pays puisse sortir de l’Union Européenne, est toujours présentée dans les médias comme une abomination. Alors quand David Cameron organisa un referendum sur la question en Juin 2016, les grands médias en France, se firent l’écho des prophéties d’apocalypse, promettant toutes les horreurs possibles et associant systématiquement toutes personnes favorables au « Brexit » (la sortie du Royaume-Uni de l’UE) à des individus d’extrême droite europhobe, insinuant par l’emploi de ces mots qu’on ne peut être raisonnablement opposé à l’adhésion à l’UE.

 

Dans cette vidéo nous allons décortiquer le reportage diffusé au 20h de France 2 du 23 Juin 2016 où les journalistes nous expliquerons une nouvelle fois pourquoi les Pro-Brexit sont des xénophobes dans l’erreur… à l’aide de discours de lobbyiste pro-européen.

 

 

Tags : Journalisme Médias Union européenne Brexit



Réagissez à l'article

5 réactions à cet article


  • 5 votes
    nous (---.---.243.251) 9 septembre 10:03

    Good job ! En espérant que vous allez traiter d’autres sujets sur le même ton.


    • vote
      Aliyi 10 septembre 04:43

      Ce qui est frappant c’est que le premier pays a quitte le navire est celui qui peut etre considere comme le plus sioniste de tous, le porte avion du sionisme quoi, que ce pays est le seul a avoir garder sa propre monnaie (ah ben pourquoi ?) alors qu’on retorque a tous les autres que retourner a leur ancienne monnaie est trop difficile. Enfin c’est le seul pays qui a une frontiere naturel face aux migrations massive provoque par les guerres et les magouilles de l’OTAN. Bref ils vous ont bien baise les Anglais, comme d’habitude.


      • vote
        Fan de François Hollande 10 septembre 14:56

        J’apprécie les analyses qui peuvent être faites sur les médias, la propagande d’Etat, les mensonges médiatiques, etc.
        Les vidéos réalisées par Trouble Fait procèdent d’une démarche sympathique.
        Pour autant :
        1) Est-il nécessaire de réaliser CINQ vidéos sur le traitement médiatique du Brexit ??? 1h45, ça devient lourd...
         Je n’ai vu que les deux premières. Il aurait été judicieux de synthétiser et dégraisser.
        2) Est-il indispensable de rajouter une musique d’ambiance ? Est-il nécessaire de procéder à un montage aussi haché ? Les youtubeurs ont souvent cette manie de faire des coupes toutes les deux phrases.
         Pour moi, cela revient à tomber dans les travers du système médiatique. Quand on veut faire réfléchir le spectateur, il faut éviter de lui infliger un effet stroboscopique et un montage qui donnent la migraine.
         Et la musique ne sert à rien, sinon à faire de l’"entertainment".


        • vote
          gololo 12 septembre 14:30

          40) Et avant même la période du Troisième Millénaire, et ce, en 1993, il y aura une dictature européenne politique et économique, qui sera qualifiée d’"Union Européenne" et qui, dans le mal, portera le chiffre 666, car par ce dernier, les citoyens et les citoyennes de tous les états membres seront soumis, en fin de compte, à un contrôle total par des données biométriques figurant sur les cartes d’identité et sous forme de petits disques de données dans la tête ou sur le corps, et seront intégrés à un "système d’identification biométrique" qui sera surveillé et contrôlé par une "banque de données centrale" ; de ce fait, le lieu de séjour de chaque personne pourra être déterminé exactement, au mètre près. Ce seront tout d’abord les États-Unis, puis l’"Union Européenne", qui introduiront cette forme moderne d’esclavagisme, suivis par la suite, alors, d’autres états - avant tout, par la Suisse ; au cours de ce processus, les droits personnels et civiques- nationaux des hommes seront sérieusement entravés, ce qui est fondamentalement déjà prévu lors de l’édification de l’"Union Européenne" ; à cette occasion, les citoyens seront, en fin de compte, mis totalement sous tutelle et ne seront plus régis que par les autorités, sans détenir encore le droit à une parole de codécision, pour n’importe quelle affaire ou décision nationale.

          http://billymeiertraductionsfr.blogspot.fr/2015/11/avertissement-de-1958.html

          

          Ajouter une réaction

          Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

          Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


          FAIRE UN DON

Auteur de l'article

TroubleFait


Voir ses articles







Palmarès