Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Tribune Libre > CIA, Satanisme, et Réseaux pédophiles - Ted Gunderson (1987)

CIA, Satanisme, et Réseaux pédophiles - Ted Gunderson (1987)

"Satanism & The CIA International Trafficking of Children" - Ted Gunderson (1987)

Liens :
http://www.pedopolis.com/pages/qui-...
http://ledormeur.forumgratuit.org/t...
http://www.pedopolis.com/pages/les-...

La disparition d’enfants, les abus sexuels d’enfants et la pédophilie dans le monde mettent tous en évidence l’existence d’un réseau organisé de criminels de haut niveau qui contrôlent clandestinement le système judiciaire. C’est ce qu’affirmait Ted Gunderson, ancien agent du FBI et détective privé, qui travailla sans relâche pour exposer les abus rituels sataniques. Il contribua à l’affaire Franklin (Boys Town), le trafic de drogue, le blanchiment d’argent, l’attentat d’Oklahoma city..

Selon ses estimations, il y avait à l’époque, aux USA, plus de 3 millions de satanistes. En moyenne, 1,5% de la population.

Dans cette conférence "Satanisme et trafic international d’enfants par la CIA", Ted Gunderson se réfère au magicien noir Aleister Crowley. Il commence par énumèrer les différents points du protocole des Illuminati de Bavière. Il revient sur l’affaire McMartin, un établissement préscolaire où de sordides souterrains furent découvert. Mais aussi sur l’affaire Lou Berry, un triple meurtre satanique maquillé en meurtre interfamilial, ainsi qu’une lecture d’un rapport-choc d’un douanier américain en rapport avec les "Finders", opération secrète de la CIA lié au kidnapping d’enfants.

Voir l’intervention de Linda Weegan :
http://www.dailymotion.com/video/xt...

Liens en anglais :
http://en.wikipedia.org/wiki/Ted_Gu...
http://en.wikipedia.org/wiki/McMart...
http://en.wikipedia.org/wiki/Allega...
http://en.wikipedia.org/wiki/Jeffre...
http://fr.scribd.com/doc/63959883/F...
http://www.newsmakingnews.com/gunde...
http://en.wikipedia.org/wiki/Willia...
http://en.wikipedia.org/wiki/Watts_Riots
http://ritualabuse.us/ritualabuse/a...


Sur le même thème

Satanisme : la philosophie du 'Nouvel Ordre Mondial' résumée en 20 minutes
STOP Kobané !
Retour sur l'affaire des enfants Roche avec Pierre Panet sur MetaTV
Propagande animée soviétique
AMIDLISA : procès en calomnie ! (reportage citoyen)


Réactions à cet article

  • 5 votes
    Par morice (---.---.---.165) 20 octobre 2012 07:51

    débile, complètement débile !!!


    La disparition d’enfants, les abus sexuels d’enfants et la pédophilie dans le monde mettent tous en évidence l’existence d’un réseau organisé de criminels de haut niveau qui contrôlent clandestinement le système judiciaire. 

    exactement le genre d’article poublelle qui mélange tout, et qui favorise plutôt des réseaux en liant ceux-là à du charlatanisme.... quel fatras dans sa tête.

    c’était avant tout lui-même une paranoïaque !

    il faut sur le net arrêter ces pubs pour les soi-disant "illuminati" car elles plaisent à une frange jeune de la population, inexpérimentée en histoire et prête à gober les pires conneries invérifiées. C’est pourquoi on les trouve sur Facebook !

    cette thèse est celle que prônait les X-Files, à savoir des idées d’extrême droite sur un "complot" mondial. Elle ne repose sur rien de valable et n’est qu’un ramassis de bribes d’enquêtes inabouties.
    Indisputable though his credentials were, the believability of his accusations against the FBI were routinely diluted by the innumerable bombastic conspiracist claims he would make throughout the years. In his post-FBI career as a Private Investigator, Ted commented on numerous high-profile cases, often — if not always — taking a minority or deeply implausible view, always benefiting from his professional past, never disadvantaged by the sheer number of unlikely or outright impossible conspiracies he subscribed to, never left any the poorer for any instance in which he was grievously and demonstrably entirely wrong (such as in the case of his hysterical bandwagon apocalyptic “Y2K” fear-mongering)

    In Gunderson’s hands, an infamous murder became the work of Satanists sanctioned by demonic government forces — the confusion created by his investigation still causing for controversy and suspicion. With his late intervention, the debunked McMartin preschool Satanic Ritual Abuse panic is revived for true believers who hold firm to an appearance of tenability founded on Gunderson’s claim that, with the aid of an archaeologist, he had unearthed secret tunnels underneath the site of the school where barbarous, sadistic rituals had been enacted. Gunderson’s investigation of fraud at a credit union in Nebraska predictably revealed a Satanic plot extending to the highest reaches of the government, creating another panic that also retains unshakable believers today.

    parmi ces superbes conneries :
    Gunderson claimed to have personally verified that the U.S. Government knew in advance of the Japanese attack on Pearl Harbor, yet allowed it to happen ; he claimed insider knowledge of the truth behind the JFK assassination ; 9/11, he was likewise certain, was an inside job… as was the 1993 World Trade Center bombing… as was the Oklahoma City Bombing ; Children were being bused to the infamous extraterrestrial holding facility of Area 51 where they have been brain-washed and sold into sexual slavery ; musician Sonny Bono was murdered by government hit-men for knowing too much ; sitcom actor Gary Coleman, too, was murdered ; actor David Carradine ? Murdered by transsexual prostitutes… etc., and on and on. Every event, it seemed, was enacted at the behest of some sinister secret committee.

    la meilleure étant l’usage d’enfants sur la zone 51... !!!
    • 12 votes
      Par franck2012* (---.---.---.240) 20 octobre 2012 08:50

      Et que pensez vous, morice de cette disparition ?
      .

      http://www.agoravox.tv/tribune-libr...
      .
      Perso j’ai du mal à croire que l’on garde quelqu’un au secret en France .... mais ...

    • 26 votes
      Par fanjo (---.---.---.186) 20 octobre 2012 09:24

      Evidemment les enfants du magistrat roche, vicky polin, jean-pierre mocky, marie laforet ETC ETC sont tous débiles et toi tu es le roi de l’analyse géopolitique en validant encore aujourd’hui la farce officielle du 11 septembre ...


      JFK parlait évidement des communistes quand il évoquait une conspiration et les sociétés secrètes MDR ... où vous est venue cette idée totalement folle de fou conspirationniste qu’il s’agissait de la mafia bancaire de la FED ... allez vite vous informez sur BFM ou TF1 ou même chez morice
    • 6 votes
      Par fanjo (---.---.---.186) 20 octobre 2012 09:27

      A mettre en lien avec cette vidéo très intéressante :

      ET A FAIRE CIRCULER SANS MODÉRATION EVIDEMMENT
    • 5 votes
      Par morice (---.---.---.165) 20 octobre 2012 11:12

      maillaud est un connard fini :



      il suffit de l’écouter pour savoir que c’est un fêlé, homophobe évident ....

      l’extrême droite antisémite est le fond de sa pensée : écoutez le parler de "sodomites mâles" et vous vous apercevrez que c’est du catho pro life obsédé par des ballets roses !! un enfant sur deux est pour lui placé sans raison : il faut être IDIOT pour pondre ça.

      Il confond tout, les ronds-points et les "criminels de la haute finance"

      il est fêlé en parlant des "instituteurs francs-maçons et rosicruciens" : c’est du LEPEN !!

      il est bon à ENFERMER.... psychiatriquement atteint. 

      il finit même par le Protocole des Sages de Sion !! INCROYABLE !!! 
      or c’est un faux historique !!! 

      c’est un MALADE !!!

      son propos sur Titeuf est aberrant, il n’y a pas ce qu’il décrit dans le livre : IL MENT !!! 
    • 23 votes
      Par Mr.Kout (---.---.---.80) 20 octobre 2012 11:41

      Morice protégé ses frères et ses loisirs.... ?

    • 26 votes
      Par fanjo (---.---.---.186) 20 octobre 2012 11:56

      Troublée de quoi, un guignol qui croit encore en la VO du 11 septembre ???

      Cette défense bec et ongle smiley) pour ses amis de la mafia maçonnique serait presque émouvante




    • 5 votes
      Par Karmayata (---.---.---.218) 20 octobre 2012 14:22
      Karmayata

      "Troublée de quoi, un guignol qui croit encore en la VO du 11 septembre ???"
      .
      Il me semblait que Morice avait retourné sa veste sur cette question et fini par admettre l’évidence... si tu dis vrai alors c’est encore pire que ce que je croyais sur son cas.

    • 3 votes
      Par Vax07 (---.---.---.81) 23 octobre 2012 16:04

      morice, c’est vous qui parlez d’illuminati et de zone 51. Je ne vois vraiment pas ce que ça vient faire là-dedans. Même si certains font le rapprochement, ça ne change rien au problème.

      Ici, il est question de sectes sataniques pédocriminelles. On sait qu’elles exsistent. Il y a de nombreuses preuves et de nombreux témoignages irréfutables d’enfants très jeunes.

      Au lieu de vous attaquer aux anti-illuminati en disant tout et n’importe quoi, vous devriez consacrer cette énergie à faire des commentaires un peu plus constructifs.

    • 2 votes
      Par sagittaire (---.---.---.174) 4 novembre 2012 19:19

      morice, je ne sais pas si c’est par peur ou par sottise, dans tous les cas vous êtes très mal informé.
      Pour le coup, c’est vous qui mélangez tout.

      Je vous conseille de lire un livre que vous pouvez lire ici
      http://www.scandale-france.org/les_... /livre__les_piliers_de_la_traitrise_elisabeth_silva.pdf

      Google est votre ami :
      pedopolis
      cineyrgie.nl

      Vous avez aussi pas mal de vidéos, arrêter aussi de regarder la TV et de croire ce que les journaux alignés raconte, vous serez moins ridicule.
      Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis dit-on. Je garde espoir.

  • 13 votes
    Par Arsene Icke (---.---.---.157) 20 octobre 2012 08:55
    Arsene Icke

    "parmi ces superbes conneries :

    Gunderson claimed to have personally verified that the U.S. Government knew in advance of the Japanese attack on Pearl Harbor, yet allowed it to happen ; he claimed insider knowledge of the truth behind the JFK assassination ; 9/11, he was likewise certain, was an inside job… as was the 1993 World Trade Center bombing… as was the Oklahoma City Bombing ; Children were being bused to the infamous extraterrestrial holding facility of Area 51 where they have been brain-washed and sold into sexual slavery ; musician Sonny Bono was murdered by government hit-men for knowing too much ; sitcom actor Gary Coleman, too, was murdered ; actor David Carradine ? Murdered by transsexual prostitutes… etc., and on and on. Every event, it seemed, was enacted at the behest of some sinister secret committee.

    la meilleure étant l’usage d’enfants sur la zone 51... !!!"

    Franchement, à part effectivement les enfants sur la zone 51 ce ne sont pas des "superbes conneries" comme tu le dis. Tu crois encore à la VO du 119 ? de JFK ? de Pearl Harbour ? Tu dois bien etre un des derniers ! smiley
  • 2 votes
    Par fanjo (---.---.---.186) 20 octobre 2012 09:28

    informER ...

  • 31 votes
    Par Famine (---.---.---.251) 20 octobre 2012 09:36
    Famine(la grande)

    Si morice l’enfumeur dit que c’est du flan, il y a toutes les raisons de penser que c’est la réalité. C’est une boussole inversée ce type. 

    • 25 votes
      Par Karmayata (---.---.---.201) 20 octobre 2012 09:57
      Karmayata

      Un peu à la manière de BHL et consorts... s’il dit blanc il faut penser noir et inversement. Morice devrait jeter un oeil au documentaire de Stan Maillaud "Les réseaux de l’horreur" (entre autres). Je ne comprends pas pourquoi Morice s’entête mordicus à laisser croire que la pédophilie d’Etat n’existe pas (et les réseaux qui vont avec).

    • 2 votes
      Par morice (---.---.---.165) 20 octobre 2012 11:25

      Je ne comprends pas pourquoi Morice s’entête mordicus à laisser croire que la pédophilie d’Etat n’existe pas (et les réseaux qui vont avec).



      pareil : lisez ça plutôt


      en mêlant comme le fait votre malade mental pédophilie et Protocoles des Sages de Sion, vous vous laminez : ce texte est un FAUX notoire, historiquement prouvé, et à partir de là la CREDIBILITE du reste est mis en cause !! les "illuminati" ça fait rêver certains comme votre pseudo journaliste parano. Les cercles pédophiles ne sont pas d’Etat. En confondant tout, vous leur permettez d’exister en faisant foirer toutes les enquêtes ou en répandant de FAUSSES NOUVELLES, comme celle des enfants placés victimes des ’instituteurs franc-maçons" de votre crétin notoire. C’est de vérité dont on a besoin pas de ses illuminés, pour lutter contre les trafics d’enfants !
    • 4 votes
      Par Mr.Kout (---.---.---.80) 20 octobre 2012 11:46

      y a pas d’histoire de protocole morice,vous ne lisez même pas correctement.

      C’est le protocole des illuminé de Bavière une chose connu car relaté dans le procès de ces dernier.


      Sur JFK vous avez par contre totalement raison,il parle des communiste.J’essaye de le faire comprendre au gens mais pas moyen,il n’arrive pas à s’imaginer comment les américain avaient une peur pathologique de l’union soviétique qu’il pensaient trouver partout même dans leurs placard.En parlant de complot sovietique il se rassurait sur le complot permanent capitaliste qui faisait en parrallele des milliers de mort en amerique latine.
    • 2 votes
      Par morice (---.---.---.165) 20 octobre 2012 12:01

      y a pas d’histoire de protocole morice,vous ne lisez même pas correctement.


      "Les protocoles des Sages de Sion" CITE PAR MAILLAUD dans sa VIDEO  : à vous au moins de la REGARDER, bon sang !
    • 2 votes
      Par morice (---.---.---.165) 20 octobre 2012 12:03

       il se rassurait sur le complot permanent capitaliste qui faisait en parrallele des milliers de mort en amerique latine.

      le mot est faible, la drogue en ayant été le moteur principal
    • 17 votes
      Par Karmayata (---.---.---.218) 20 octobre 2012 16:20
      Karmayata

      Morice "(...) Les cercles pédophiles ne sont pas d’Etat. En confondant tout, vous leur permettez d’exister en faisant foirer toutes les enquêtes (...)"
      .
      Cela aurait une connotation humoristique si ces affaires n’étaient pas aussi graves... des enquêtes dites-vous ?
      .
      Jetez un oeil à ça... http://www.youtube.com/watch?v=BzVwhvEerww
      .
      Article du Figaro du 28/05/2011
      .
      Et l’affaire des 21 CD-ROMS de Zandvoort remis à la "justice" française... déjà entendu parler ? J’imagine que oui.
      .
      Documents numériques remis entre les mains de la Garde des Sceaux de l’époque, Elizabeth Guigou. 42 enfants et bon nombre de "personnalités" ont été reconnus par les familles des victimes. Résultat ? La juge Danielle Ringot enterre le dossier trop compromettant ! En Belgique les documents auraient "disparu" (comme ici... la faute à pas de chance hein).
      .
      Pédophilie d’Etat : se taire c’est être complice
      .
      Et le cas Jack Lang (sans parler de Frédéric Mitterrand et ses actes sexuels avec les "jeunes éphèbes"). Extrait :
      .
      " Jack Lang qui déclarait le 31 janvier 1991 à Gay Pied : "La sexualité puérile est encore un continent interdit, aux découvreurs du XXIe siècle d’en aborder les rivages ».
      .

      Montons d’un cran : le capitaine Paul Barril, subordonné du Commandant Prouteau, créateur de la cellule anti-terroriste de l’Elysée, déclare en audience publique le 29 avril 1997 : « Je me rappelle qu’on nous avait alerté pour stopper l’enquête sur le réseau pédophile «  Coral » à cause des personnalités mises en cause. » Parmi ces personnalités présumées : Jack Lang, le ministre de la culture, mais aussi le neveu du président Mitterrand. Ce réseau Coral impliquait plus de 340 personnalités dans le monde politique, artistique, judiciaire et journalistique qui auraient abusé d’enfants handicapés et autistes. Coïncidence, le comité de soutien de Roman Polanski comprend plusieurs personnalités mises en cause dans le réseau Coral.

      Déjà en 1977, Jack Lang défendait ses amis pédophiles en signant une pétition publiée dans Le Monde appelant à libérer trois hommes ayant eu des ‘relations sexuelles sans violence’ avec des mineurs de moins de 15 ans, garçons et filles. En plus, ces trois hommes se sont amusés à photographier leurs ‘jeux sexuels’. Tout cela n’était pas bien grave, selon les signataires… on y retrouve des politiciens (Jack Lang,), des médecins (Bernard Kouchner), des psychiatres et psychologues, des intellectuel-le-s (J-P Sartre, Simone De Beauvoir). Ces signataires défendaient alors un discours similaire à celui tenu aujourd’hui par des associations pro-pédophilie (NAMBLA aux USA, Paidika aux Pays Bas, … en France ?) plaidant pour la décriminalisation de la pédophilie. "
      .
      Réseau Coral et snuff movies : une dure réalité
      .
      Et Daniel Cohn-Bendit... Extrait de son livre Le Grand Bazar publié en 1975 chez Belfond.
      Daniel Cohn-Bendit évoque son activité d’éducateur dans un jardin d’enfants ’alternatif’ à Francfort :

      "Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : ’Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m’avez-vous choisi, moi, et pas d’autres gosses ?’ Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même". "J’avais besoin d’être inconditionnellement accepté par eux. Je voulais que les gosses aient envie de moi, et je faisais tout pour qu’ils dépendent de moi."

      Plus tard en 2001, dans Faits et documents d’Emmanuel Ratier :

      "L’entente médiatique existe-t-elle ? C’est ce qu’on peut se demander à la suite de la diffusion de l’émission Arrêt sur images (La Cinquième), le jeudi 29 mars, consacrée à l’affaire Cohn-Bendit. Le journaliste de France-Inter Jean-Michel Apathie y a en effet avoué : « C’est un petit monde, le journalisme politique […] J’ai participé en 1998 à des discussions de journalistes politique qui se sont interrogés sur la nécessité ou non d’en parler. » A la fin de la réunion, les journalistes auraient décidé de passer l’éponge, initié par Ariane Chemin du Monde qui avait retrouvé le texte du Grand Bazar sur les pratiques pédophiles du leader Verts.

      Participaient notamment à la réunion.
      Jocelyne Abonneau (Le Figaro), Marie-France Rouzet (AFP), Didier Hassoux (La Croix), Bruno Jeudy (Le Parisien). En revanche, nul n’oublia de rappeler à l’ex-leader de 68 le soutien, pourtant mesuré, porté par son frère Jean-Gabriel Cohn-Bendit aux historiens révisionnistes
      ."

      .
      Et le cas de Marcel Vervloesem... Lui qui dénonçait ces réseaux à été condamné à de la prison ferme ! Il a dénoncé les activités pédophiles de l’ASBL Ganumèdes en Belgique. Puis les cafés "Monty" et "Gayati", ce qui lui vaudra d’être incarcéré 15 jours suite à un mensonge de Dick Tahon (Tahon l’avoua à un journaliste). Il a dévoilé le réseau Temse-Madère (N. De Rijck, R. Van Der Naaten, Lothar Glandorf, R. Van Der Plancke, Gerrit Ulrich etc). Et avec Ulrich on en arrive aux CD-ROMS de Zandvoort.
      .
      Les accusations à son encontre ? Des viols présumés sur des enfants (innocenté pour 10 supposés viols et bon nombre de plaignants se sont rétractés par la suite) juste après qu’il ait remis les CD-ROMS à la justice. Et le comble du comble... il est accusé de ’diffusion de matériel pédopornographique et violation de la vie privée’. Le juge qui s’est occupé de Marcel Vervloesem a désigné comme psychiatre expert le professeur Cosyns mis en cause dans la première affaire traitée par l’association Morkhoven à l’hopital psychiatrique Good Engels d’Anvers. Le test de polygraphe demandé par le juge fut enterré.
      .
      Donc dans cette affaire le seul qui ait été condamné à des années de prison n’est autre que l’enquêteur ayant a fourni aux autorités judiciaires des preuves (photos + vidéos) mettant en cause un vaste réseau et leurs responsables parfois ’hauts-placés’, un commerce d’enfants, des sévices inimaginables, les pires crimes qui puissent exister.
      .
      C’est comme pour ces mères plaignantes à qui la ’justice’ décide d’interdire les contacts avec leurs enfants, confiant la garde au père bourreau malgré les preuves accumulées contre ces tortionnaires ( ex : femme du pédophile Roberto Antonini - décision judiciaire de Mons/Belgique - qui ne peut plus voir ses enfants etc etc etc). Comme pour le petit Vincent (avez-vous vu son témoignage ?) sauvé par Maillaud des griffes de véritables monstres et bourreaux. Mais c’est Maillaud qui passe pour le "hors-la-loi" et le "fou".
      .
      Affaire du Magistrat Roche (témoignage de son fils Charles-Louis / témoignages des deux enfants). Corps incinéré, pas de cérémonie religieuse, famille prévenue des jours plus tard, l’enquête j’en parle même pas. Mais avant de partir, le magistrat Roche a confié à ses deux enfants (dont Diane, soeur de Charles-Louis) son petit jardin secret. Il a avoué avoir participé à des soirées orgiaques avec des "confrères" dans la région de Toulouse (liens avec l’affaire Alègre), avec d’autres personnages haut-placés, faisant participer de force et mettant en scène des prostituées, ou des personnes kidnappées, leur faisant subir les pires sévices, mais aussi à des enfants (Toulouse connexion).
      .
      Serge de Beketch dénonce les réseaux pédocriminels protégés
      .
      Les réseaux de l’horreur
      .
      La pédophilie et les journalistes français
      .
      .
      Et encore Morice il ne s’agit "que" de quelques affaires qui ont été "médiatisées". Mais vous avez raison... ce doit être sans doute la faute des internautes qui ont une imagination débordante. C’est à se demander de quel bord vous êtes. Qu’il ne faille pas tout prendre pour argent comptant je vous l’accorde... mais que vous osiez nier l’existence de la pédophilie d’Etat ou la protection de la ’justice’ envers ces réseaux (par ses représentants, une certaine fraternité paraît-il, et pas que dans la justice) c’est de la pure naïveté ou de la pure hypocrisie voire pire. Oui il y a une pédophilie d’Etat. Oui certains représentants de la justice ou de la police font tout pour étouffer des affaires compromettantes.

      ps : vous aussi vous pensez que le gendarme Jambert s’est suicidé de deux balles dans la tête n’est-ce pas ? Et Stan Maillaud, Marcel Vervloesem, Laurent Louis, Charles-Louis et Diane Roche etc sont des malades mentaux c’est ça ? En effet c’est plus simple comme ça. Circulez y a rien à voir...

  • 1 vote
    Par morice (---.---.---.165) 20 octobre 2012 11:19

    ne confondez pas tout, Scalpa : Saville est un cas anglais, qui a été protégé par tout un show bizz pendant des années.

  • 1 vote
    Par morice (---.---.---.165) 20 octobre 2012 11:32

    Par le show biz et toutes ses connections.


    essentiellement le show-bizz. Il baignait dedans, et c’est un des plus grands prédateurs de ces dernières années. Il avait PREVU que son image s’effondrerait après sa mort : il avait tout bétonné de son vivant.

    la plus terrible photo de lui, c’est celle avec Gary Glitter, condamné en Thaïlande et l’un des pires pédophiles du show-bizz.


    Saville avait défendu Glitter :


    Glitter ici à droite



  • 4 votes
    Par Gaspard Delanuit (---.---.---.12) 21 octobre 2012 01:27
    Qaspard Delanuit

    Vraiment beaucoup d’amalgames sur ce fil ! Quand je vois qu’on parle de Polanski à propos de réseaux de pédocriminalité, je me dis que le délire est à son comble et que les vrais trafiquants d’enfants peuvent dormir tranquillement. 

    • 3 votes
      Par Guilux (---.---.---.51) 21 octobre 2012 18:59
      Guilux

      Un "réseau pédophile" non, mais un "réseau de soutien"... http://www.leblogtvnews.com/article...

    • 1 vote
      Par Gaspard Delanuit (---.---.---.12) 21 octobre 2012 23:54
      Qaspard Delanuit

      Moi aussi je soutiens Polanski, au nom de la vérité et de la justice et non parce que je fais partie d’un réseau de salauds. 

    • 3 votes
      Par QuéQuiDit (---.---.---.7) 22 octobre 2012 13:34

      C’est une blague votre commentaire (si c’est le cas, ce n’est pas drôle) ? 

      Soutenir Polanski au nom de la vérité ... Ce qu’il ne faut pas entendre comme bêtises. Donc vous soutenez un type qui a 40 ans passé a drogué et sodomisé une gamine de 14 ans et s’est soustrait à la justice ? 
      Perso, je ne crache pas sur Polanski, ce type me révulse mais la n’est pas la question. Ce qui est lamentable est d’assister au défilé des personalités accueillies en grande pompe sur tous les plateaux télé pour défendre leur "ami" dans une sorte de solidarité entre culturo-mondains décadents pervers (et parfois criminels). Oui tous ces mecs me débectent et si votre message n’est pas humoristique, je vous mets dans le même lot des êtres méprisables qui ne respectent rien. 
    • 1 vote
      Par Gaspard Delanuit (---.---.---.12) 22 octobre 2012 16:57
      Qaspard Delanuit

      " si votre message n’est pas humoristique, je vous mets dans le même lot des êtres méprisables qui ne respectent rien. "


      Et vous vous mettez ainsi vous-même dans le lot des lyncheurs qui prétendent exorciser leur propre monstruosité en désignant des monstres à condamner. Vous êtes enquêteur, juge, procureur et bourreau à la fois, et vous détenez les clés du bien et du mal, bravo. 

      L’affaire Polanski n’est pas aussi simpliste que votre description.
    • 1 vote
      Par Gaspard Delanuit (---.---.---.12) 22 octobre 2012 18:08
      Qaspard Delanuit
      A propos de l’affaire Polanski, il est bon de savoir ceci :

      "Samantha Geimer (la présumée victime), âgée de 45 ans, s’est décidée à 
      faire une requête devant la justice de Los Angeles pour que les poursuites contre Roman Polanski soient abandonnées. Elle a expliqué que l’insistance avec laquelle le parquet de la ville exigeait le retour du cinéaste aux Etats-Unis tenait de la "mauvaise blague" dont elle faisait les frais."

    • 3 votes
      Par QuéQuiDit (---.---.---.7) 22 octobre 2012 18:48

      Ah oui, pardon, la gamine avait 13 ans et non 14. Autant pour moi. 

      J’immagine que vous n’avez pas d’enfants, autrement vous ne tiendriez pas de tels propos.
      Désolé mais je maintiens : il n’est pas normal quand on a 40 berges passées d’avoir une relation sexuelle avec une gamine à peine pubère. J’appelle ça de la pédophilie et rien d’autre. Défendre cela ou l’a jouer "oui mais c’est plus compliqué que cela ..." est une attitude pour le moins étrange. Vous me faites pensez à ces personnes qui persistent à défendre des types comme Matzneff (vous le défendez lui-aussi ?).
      Si ma fille, à ses 13 ans, avait eu une relation consentie (et on peut de toute façon remettre en cause le consentement d’un enfant par définition influençable : c’est à l’adulte de ne pas entraîner l’enfant dans quelque chose que sa maturité ne lui permet pas de comprendre : l’adulte sait exactement ce qu’il fait, l’enfant non. C’est une différence fondamentale qui semble vous échapper) ou non avec un type de 40 ans, j’avoue que j’aurais du mal à laisser la justice régler la question.
      Qu’il y ait consentement ou non, c’est de toute façon débectant. Je ne vois pas ce que ma supposée "monstruosité" vient faire là-dedans... C’est juste un procès d’intention absurde. Ce qui est monstrueux, selon moi (je vois que vous ne partagez pas, libre à vous, et libre à moi de vous dire que défendre ce type d’individu est débectant) ce sont ces agissements criminels et pervers d’adultes détraqués. Car je maintiens : avoir un désir et passer à l’acte avec des enfants relève de la pathologie (et plus précisément de la psychopathologie = absence d’empathie pour l’autre) et du criminel. 
      Inquiétant de constater que de tels individus ont pignon sur rue et que des "bip" les défendent souvent sous couvert d’idée libertaires ou sur fond de relativisme foireux. Faut vraiment être détraqué dans sa tête pour en arriver à ça...
    • 2 votes
      Par QuéQuiDit (---.---.---.7) 22 octobre 2012 18:57

      "Vous êtes enquêteur, juge, procureur et bourreau à la fois, et vous détenez les clés du bien et du mal, bravo"


      Pour le procès d’intention vous repasserez parce que, perdu, rien de tout çà. Je me réfère juste aux faits : 

      " Il a plaidé coupable pour rapports sexuels illégaux avec un mineur23 en échange de l’abandon des charges plus graves de viol, de sodomie et de fourniture d’alcool et de drogue à mineur, en accord avec le juge. Mais avant l’audience devant fixer la peine, alors qu’il est libre sous caution, Polanski fuit vers la Grande-Bretagne avant de se réfugier en France où il possède la nationalité depuis plus d’un an24. " 
      source Wikipédia.

      Sur ce plan là, oui, je me permets d’être affirmatif : C’est moralement ignoble que d’avoir une telle relation. C’est moralement minable que de fuir ses responsabilités. Et c’est moralement pitoyable de défendre de tels agissements criminels. D’ici à penser que défendre cet individu revient à faire une apologie de la pédophilie, il n’y a qu’un pas.
    • 2 votes
      Par Gaspard Delanuit (---.---.---.12) 22 octobre 2012 22:19
      Qaspard Delanuit

      Le problème que pose votre attitude est précisément l’amalgame. Polanski n’a pas à être fier de son abus sur mineure, mais mettre dans le même sac cet acte isolé (dont il reste à étudier le contexte précis, en particulier la vie sexuelle semble-t-il déjà très active de la victime) et une organisation mondiale de pédocriminalité, cela ne fait pas avancer la question mais l’enferme dans un marécage de condamnations moralisantes non seulement inutiles mais aussi dangereuses. Les affaires de délits et de crimes sexuels sont très complexes à démêler, on a vu ce que donnent comme résultats les terribles simplifications et les attitudes d’inquisiteur dans le procès d’Outreau. 


      Si c’est la sécurité des enfants qui importe et non le plaisir de "chasser du salaud", il faut penser la question avec méthode et pas seulement désigner des coupables, "forcément coupables", à la vindicte populaire. 

      Et je n’ai pas dit que vous étiez un monstre (je ne vous connais pas) mais il faut savoir que la tendance à chasser du monstre est un symptôme bien connu en psychologie, caractéristique d’un désir de se purifier en désignant la bête hors de soi. Les "épurations" sont une manière de prouver sa propre pureté en se mettant dans le bon camp. 
    • 2 votes
      Par QuéQuiDit (---.---.---.7) 23 octobre 2012 15:14
      "Le problème que pose votre attitude est précisément l’amalgame. "

      Initialement j’ai réagi sur le fait que vous défendiez Polanski. Vous avez raison, cette affaire n’est pas à mettre sur le même plan que la pédocriminalité mais il se trouve que je pense qu’il y a des causes plus nobles à défendre que celle d’un homme qui a sodomisé une enfant de 13 ans, fut-ce-t-elle consentante. Laissez cela à l’intelligentsia décadente et bien soudée autour de la défense de cet individu. Eux ont les moyens de véhiculer leurs idées nauséabondes.

      "Polanski n’a pas à être fier de son abus sur mineure"
      Encore heureux... mais vous allez voir par la suite que ce n’est pas le cas de tous.

      "mais mettre dans le même sac cet acte isolé (...) et une organisation mondiale de pédocriminalité, cela ne fait pas avancer la question mais l’enferme dans un marécage de condamnations moralisantes non seulement inutiles mais aussi dangereuses." 

      Encore une fois c’est vous qui vous plaigniez du fait que certains commentaires évoquent Polanski alors que le sujet portait sur la pédocriminalité et c’est vous qui revendiquiez défendre cette personne. J’ai juste réagit là-dessus pensant que c’était une blague, ce qui n’était pas le cas. Par ailleurs il y a bien un point commun sordide à ces affaires en cela qu’il s’agit toujours d’enfants. Certes la pédocriminalité organisée est une chose et les "actes isolés" une autre. Mais jusqu’à quand peut-on parler d’actes isolés ? A mon sens ceux-ci procèdent d’une conception libertaire foireuse plus ou moins inconsciente et défendue par des pédophiles comme Mazneff, lui-même en son temps couvert par une intelligentsia qui s’est enfermée dans de dangereux arguments relativistes. Je vous renvoie également aux explications de Cohn-Bendit dans les annés 70 qui procèdent de la même pensée qui consiste à balancer des poncifs freudiens mal digérés en disant que les enfants ont une sexualité, et "qu’il n’y a rien de mal à aider à l’épanouir", "que c’est fascinant", argumentation que je qualifie de perverse et que Bayrou, repoussé dans ces retranchements, a été bien inspiré de rappeller à celui qui tient en permanence le crachoir pour nous expliquer ce qui est bien et ce qui mal. Hé non, monsieur Cohn-Bendit, on ne peut pas "jouir sans entrave" ! 
      A propos de Matzneff (je prends cet exemple car il est représentatif de cette pensée) voici ce qu’il a pu écrire : "Tout récemment encore (...) je me suis fait aborder rue Gay-Lussac, à Paris, par un mômichon d’une douzaine d’années qui avait peut-être envie que je lui paye le ciné, mais qui avait surtout envie d’autre chose. Il y a des gosses qui sont très sages, c’est exact, mais il y a aussi des gosses qui sont très putes." Commentant un fait divers au cours duquel un quinquagénaire avait, au cours de « ballets roses », abusé de fillettes âgées de onze à quinze ans, Matzneff estima qu’« il n’y a pas un homme normalement constitué qui lise le croustillant récit des amours de Tonton Lucien sans bander et songer qu’il aurait bien aimé être à sa place ». Pour lui, au sujet de la prostitution des mineurs, « chacun donne ce qu’il a, l’oiseau son chant, la fleur son parfum, le créateur son œuvre, la cuisinière ses bons petits plats, le sage vieillard sa sagesse, le riche son argent, le bel enfant sa beauté. En outre, si violence il y a, la violence du billet de banque qu’on glisse dans la poche d’un jean ou d’une culotte (courte) est malgré tout une douce violence. Il ne faut pas charrier. On a vu pire ». Il raconte également son voyage à Manille, aux Philippines, au cours duquel il se livre au tourisme sexuel. Il décrit ses actes sexuels en des termes qui donnent envie de vomir et que je ne reproduirais pas ici intégralement, mais jugez plutôt : « la peau douce, le corps gracile, la bouche industrieuse, le culo divino d’un Gilbert, treize ans, d’un Normin, douze ans, me donnent beaucoup de plaisir, mais un corps de très jeune fille aux formes non totalement épanouies mais déjà esquissées me trouble davantage. N’en déplaise à ceux qui me tiennent pour un amateur de petits garçons qui a parfois des faiblesses pour les filles, c’est le contraire qui est vrai. (...) Ici, à Manille, de l’autre côté du globe, je goûte aux suprêmes joies de la liberté — y compris celle de ne pas faire l’amour, tout en n’ayant qu’un geste à faire pour avoir aussitôt dans mon lit une fille de quatorze ans ou un garçon de douze ». À Manille, il fréquenta notamment des occidentaux venus à la recherche de contacts sexuels, comme Edward Brongersma, juriste et homme politique néerlandais et défenseur connu de la pédophilie, intéressé par des rencontres avec « les jeunes personnes les plus jeunes ». En conclusion de son voyage, Matzneff a écrit : « Amoureusement, ce que je vis en Asie est très inférieur à ce que je vis en France, même si les petits garçons de onze ou douze ans que je mets ici dans mon lit sont un piment rare. Oui, un piment, mais seulement un piment : une épice, et non le plat de résistance », etc... navré pour ceux qui liront mais il faut savoir de quoi l’on parle précisément et en passer par là pour tordre le cou à cette idéologie abjecte.

      De quoi parle-t-on ? 
      1. D’enfants de 11, 12, 13 ans ... peu importe, il s’agit d’enfants pré-pubères ou non, c’est ce que l’on appelle de la pédophilie. 
      2. Du fait que l’acte isolé ne l’est plus vraiment à partir du moment où il est intellectualisé comme le fait Matzneff et qu’il est relativisé. Et cet homme qui se définit lui-même comme un pédéraste, fut défendu (et l’est toujours) par la même clique. 
      Je fais partie des gens que tout cela révulse et en cela vous avez raison : il y a bien un camp des gens qui ont la nausée en lisant de tels propos et un autre de gens qui persistent à vouloir tout relativiser, voire à défendre. Je souhaite juste que les enfants de ces derniers ne croisent jamais la route de tels pervers criminels. 
      Or c’est ce genre d’arguments relativistes dont je faisais état précédemment : "la vie sexuelle semble-t-il déjà très active de la victime" comme vous dites ne change pas le fait que c’était une relation contre-nature. J"insistais sur l’existence ou non d’un consentement juste pour préciser que la responsabilité de l’adulte restait de toute façon totale, et que dans un cas on est dans une affaire de viol et pédophilie, dans l’autre une relation sexuelle qui reste pédophile, donc inappropriée par essence et à ce titre justement condamnable en vertu des lois actuellement en vigueur. La vie sexuelle, active ou non, de cette enfant ne nous concerne pas à partir du moment où elle se fait avec des personnes de la même tranche d’âge mais avec des personnes de 40 ans là on touche à l’interdit et on bascule dans la criminalité.
      J’admets volontiers que c’est une position morale mais c’est surtout une position de défense de l’enfance, parce qu’à 13 ans, on est un enfant, même si physiquement la personne fait plus que son âge. C’est le rôle du ministère publique, de la société et à mon avis de tout citoyen que de défendre les intérêts de ceux qui ne peuvent précisément pas se défendre tout seuls, a minima de ne pas rester indifférent face à de tels agissements. Et que la victime, dans le cas de Polanski, ne veuille plus entendre parler de cette affaire est bien compréhensible mais là encore, à qui la faute ? La question aurait été réglée depuis longtemps si ce monsieur n’avait pas fuit et si nous ne l’avions pas protégé en vertu de principes de non-extradition de nos ressortissants. En ce sens je comprends l’attitude de ce père de famille qui est aller chercher lui-même en Allemagne l’homme qui aurait violé sa fille.

      "Les affaires de délits et de crimes sexuels sont très complexes à démêler, on a vu ce que donnent comme résultats les terribles simplifications et les attitudes d’inquisiteur dans le procès d’Outreau."

      Exact mais il est également notable que les peines encourues pour un viol sont souvent moindres que celles pour un cambriolage. Dans un cas on s’attaque à l’intégrité d’une personne, dans l’autre à des biens matériels, et personnelement je fais une différence entre les deux pour la simple raison qu’aucune assurance au monde ne peut couvrir le préjudice fait à une personne. L’institution, dans le cas d’Outreau, a failli c’est une évidence. Mais le peuple qui se soucie encore de l’intégrité des plus faibles n’est pas responsable du sort de ces malheureux accusés à tort. Il appartient à la justice de garantir les droits de tous et d’avoir des garde-fous pour empêcher de telles dérives dramatiques. L’affaire d’Outreau a démonré que ces garde-fous n’existaient pas. 
      Quand le peuple s’indigne de l’existence de crimes aussi abominables, il réagit en tant que parent soucieux que cela n’arrive jamais à ses enfants, à ses neveux, à tous les enfants, qu’ils les connaissent ou non, par simple solidarité humaine. La réaction fut à la mesure de l’horreur des faits relatés mais il appartient surtout à ceux qui relatent les faits, les journalistes, de garder une réserve quant à ceux-ci, ce qui n’a pas été le cas dans cette affaire. Il est notable de voir que quand il s’agit de personnes célèbres, là la réserve existe, mais quand il s’agit de petites gens il n’en est rien.

      "Si c’est la sécurité des enfants qui importe et non le plaisir de "chasser du salaud", il faut penser la question avec méthode et pas seulement désigner des coupables, "forcément coupables", à la vindicte populaire." 

      Pourquoi "si" ? Evidemment que c’est ce qui importe. Je n’éprouve aucun plaisir à chasser du salaud, ne suis pas juriste ni acteur social ni enquêteur mais un simple citoyen et parent qui déplore que l’intelligentsia se soit rangée derrière ce monsieur, comme elle l’a fait avec Matzneff, et qu’elle ait pu s’exprimer en long en large et en travers pour nous expliquer que c’était une "erreur de jeunesse" (il aurait eu 17-18 ans je veux bien, mais là le type avait 40 passés, il savait parfaitement ce qu’il faisait), que "c’est plus compliqué ...", que "c’est une vielle histoire" ... tout cela conduisant à relativiser voire masquer la responsabilité de l’adulte qu’il était au moment des faits. Oui, c’est bel et bien la sécurité, l’intégrité physique et morale des enfants qui importe, mais je doute que Polanski y ait beaucoup pensé au moment où il sodomisait une gamine de 13 ans et je doute que cela soit la préoccupation de tous ces gens qui l’ont défendu. Et quand un ministre de la République, adepte de tourisme sexuel, le défend lui-aussi becs et ongles (http://www.lepoint.fr/actualites-so...) on est en droit, en tant que contribuable, en tant que citoyen et simple individu de remettre en cause une telle attitude de la part d’un haut responsable politique. Au mieux il devrait s’abstenir d’exprimer de telles positions. Cela démontre bien qu’entre mondains on se sert les coudes.
      La position (appelez-là posture si cela vous plait) morale est peut-être caricaturale mais elle a le mérite de fixer les limites sans ambiguïté de ce qui est acceptable et de ce qui ne l’est pas. Je fais parti des gens qui pensent que tout n’est pas marchandise, et que tout ne s’achète pas. Certaines de nos élites pensent (en tout cas se comportent de telle manière que l’on peut en faire cette déduction) de toute évidence le contraire. Voilà le fossé qui nous sépare irrémédiablement. 

      "Et je n’ai pas dit que vous étiez un monstre (je ne vous connais pas) mais il faut savoir que la tendance à chasser du monstre est un symptôme bien connu en psychologie, caractéristique d’un désir de se purifier en désignant la bête hors de soi. Les "épurations" sont une manière de prouver sa propre pureté en se mettant dans le bon camp."

      Argument psychologisant quand tu nous tiens... Si cela peut vous faire plaisir. Nous avons tous nos démons mais l’éducation, la culture et en en dernier ressort la justice ... sont là pour les canaliser et faire en sorte qu’ils ne s’expriment pas. Je n’ai pas envie de "chasser du monstre", j’ai juste précisé que défendre un agissement criminel, et d’autant plus grave qu’il touche une personne faible, est une attitude que je touve plus qu’inquiétante. Je n’appelle pas au meurtre ni au lynchage bien que je ne crois plus depuis longtemps à l’impartialité de la justice. La honte qui a jaillit sur cet homme est déjà un châtiment en soit mais se pose la question de ceux qui ne ressentent aucune honte et trouvent mêmes des justifications délirantes, comme Maztneff, a leurs perversions. L’autre aspect de cette affaire Polanski, et d’autres, est qu’il se trouve que si cette affaire était arrivée à un ouvrier, son sort aurait été tout autre. Lui, le grand cinéaste (argument de F. Mitterand quand il parle d’"un citoyen français" - quel rapport ? Il serait angolais ou brésilien cela ne changerait rien ... - et du "cinéaste de dimension internationale" - quel rapport ? Son travail si brillant soit-il l’exonererait-il de ses actes et leurs conséquences ?) a pu fuir, changer de nationalité et s’en sortir sans dommage ou presque, et ça, malheureusement, c’est une constante. De fait il a pu lui échapper au sort que l’on réserve aux "pointeurs" en prison, agissements que je ne cautionne évidemment pas.
      Dans le cas d’Outreau, le fait est qu’il s’agissait de petites gens (que l’on a pourtant présenté comme des "notables" à un moment donné ...) et qu’ils aient été jeté en pâture à la vindicte populaire par un juge d’instruction inexpérimenté (qui peina à admettre sa responsabilité lors de la commission parlementaire) via des médias aux ordres est plus que regrettable mais révélateur du fonctionnement de nos institutions. Il y a bel et bien une différence de traitement en fonction de son appartenance à un milieu social, ce qui est contraire au principes d’Egalité des citoyens devant la loi. La justice chez nous n’a aucun mal à broyer les petites gens, ruiner leur réputation, leur famille et leur vie tout court, mais épargne régulièrement les puissants. Là, entre autres, où nous différons avec les USA, société puritaine avec les excès que cela implique, c’est qu’un puissant peut tomber (on l’a vu avec DSK dont le caractère "harceleur" était connu de tous les journalistes français : une telle affaire n’aurait jamais éclaté en France).
       
      Nous vivons une époque où les valeurs s’effritent, où la morale est jugée rétrograde, inquisitrice et que sais-je d’autre alors même qu’elle vise à rappeler les droits et les devoirs à ceux qui s’en moquent ouvertement. Condamner ceux qui pensent que la morale est essentielle dans une société et qu’il ne faut pas transiger avec n’est à mon avis pas la bonne attitude. Polanski ne risquait heureusement pas d’être lynché physiquement, même si il l’a été médiatiquement (rassurez-vous, une affaire en chasse l’autre et tout cela est vite tombé aux oubliettes), mais il me semble salvateur de retenir que le réveil du peuple, malgré toutes les tentatives de le lobotomiser et n’en faire que de vulgaires consommateurs, existe encore face à l’impunité dont jouissent ce type de personnage. En cela je trouve cela plus rassurant que dangereux. Il conviendra de s’inquiéter le jour où ce type de question sera balayée du revers de la main avec des explications psychologisantes. Nous y arrivons à grands pas ...
    • 2 votes
      Par Gaspard Delanuit (---.---.---.156) 23 octobre 2012 23:04
      Qaspard Delanuit

      Je vous remercie de cette réponse claire et argumentée, je peux même dire que je m’incline devant l’intelligence de vos propos. Sur le fond je suis en accord avec vous sur bien des points. Au-delà des considérations juridiques, l’attirance sexuelle d’un adulte pour un enfant me semble évidemment en soi (je cherche le terme juste et le moins émotionnel possible)... infra-humaine. 


      Quelques précisions cependant :


      1. Le fait qu’il existe effectivement des sophismes psychologisants ne signifie pas qu’il n’existe pas de motivations psychologiques à nos actes. De nombreuses "chasses aux monstres" ont mis en évidence que les motivations justicières personnelles peuvent avoir des fondements assez troubles. Cela est un fait, il ne faut pas le nier. MAIS je vous accorde que la réalité de ce phénomène psychologique (personnel ou collectif) ne doit pas non plus cacher la réalité des véritables agissements monstrueux, ni discréditer ceux qui s’engagent à les dénoncer. 


      2. En ce qui concerne Polanski, même si son crime n’est pas défendable, on peut défendre l’homme contre la tendance à le faire passer pour l’un des personnages diaboliques de ses propres films. Un homme peut être coupable sans être définitivement un démon, et donc même un coupable peut être défendu.


      3. Mon intervention sur ce fil est initialement motivée par le constat d’une tendance à l’amalgame, tendance assez récurrente quand il est question de ce sujet très sensible. Bien que cela ne soit pas simple, l’exigence de justice oblige à distinguer des niveaux de gravité même dans la catégorie des actes abominables. De plus, il ne faut pas mélanger des situations dont les significations sont différentes et qui appellent par conséquent des traitements différents :


      - le fantasme pédophile sans passage à l’acte

      - l’acte isolé honteux qui se produit une fois dans la vie

      - la pratique répétée et dissimulée

      - la pédophilie revendiquée (écrivains)

      - la banalisation médiatique sournoise de la pédophilie (publicités réifiant le corps de l’enfant, gamines chanteuses dressées à se trémousser sur scène comme chiennes en chaleur, concours de "miniputes" pour les enfants de 5 ans)

      - l’organisation criminelle crapuleuse (capture, vente, prostitution, viol et torture d’enfants)

      - la criminalité rituelle (ici nommée "satanique") qui est encore un cas particulier de la catégorie précédente. 



  • 2 votes
    Par concitoyen (---.---.---.6) 21 octobre 2012 21:41

    Un reportage très instructif sur les réseaux pédophile afghans ou esclave sexuel dont la vie n’a aucune valeur. Ce réseau est composés de militaire, magistrat, policier, riche propriétaire qui violent de jeunes garçons de moins de 12 ans en toute impunité.
    Comme en europe ou USA sauf que s’est un peu plus discrets. Pour celui qui veut voire, les choses ne sont pas différente !
    http://www.youtube.com/watch?v=3vhV...
    Depuis que l’otan est Afghanistan ses réseaux pédophiles sont plus actifs !

  • 4 votes
    Par QuéQuiDit (---.---.---.7) 22 octobre 2012 13:24

    Morice,

    Vous avez probablement en partie raison : une partie de la jeunesse (et pas qu’elle) voit des complots partout. Les vidéos dénonçant les camps de la FEMA, les illuminatis, la pédo-criminalité de réseau, le 9/11 et j’en passe pullulent. Souvent on tombe dans le caricatural. C’est tout le pb du net qui rend chaque personne sachant taper sur un clavier un écrivain, journaliste, sociologue, économiste, historien ... 
    Maintenant d’où ce travers d’exagération ? Du fait que pendant des décennies certains sujets ont été occultés. C’est le cas de ces saloperies de sectes satanistes pratiquant les messes noires et autres immondices. Or à chaque fois qu’une affaire éclate, le journaliste mainstream s’empresse de minimiser, de parler de "loup solitaire", de psychopathe isolé. Et pourtant, et pourtant ... L’affaire des CDrom de Zandvoort peut-il être le fait d’une seule personne ? Comment une seule personne pourrait-elle enlever, violer, torturer des dizaines d’enfants seul ? C’est matériellement impossible. 
    Les belges ont fait une marche blanche non pas pour protester contre les agissements de Dutroux mais parce que systématiquement la possibilité d’existence d’un réseau est écarté alors qu’elle est très plausible. Quand une des seule personne a subir la repression judiciaire est le journaliste qui a dénoncé l’affaire Zandvoort, on est en droit de se demander s’il n’y a pas des complicités au sein de l’institution judiciaire. Si vous êtes un peu fut-fut vous pouvez faire le même rapprochement avec l’affaire Clearstream : le seul qui a subit un nombre délirant de procès et de persécutions est Denis Robert, celui qui a dénoncé cette immense machine à laver l’argent. Si les journalistes étaient vraiment honnêtes ils descendraient dans la rue pour défendre leur collègue.
    Que cela vous plaise ou non, il y a d’évidentes complicités haut placés dans de nombreuses institutions sensées défendre l’(intérêt commun. Ceux qui le dénoncent, parfois maladroitement, parfois avec des intentions idéologiques, ne méritent pas pour autant d’être attaqués, discrédités et insultés comme vous le faites (dans quel but ?). Jugez la réalité des choses plutôt que de faire des procès d’intention minables. Osez affirmer que les enfants des photos de Zandvoort sont des comédiens, des affabulateurs, des manipulés, des neuneus d’internotes désocialisés, on gagnera du temps et on comprendra plus facilement vos motivations qui apparaissent dans votre message comme étant pour le moins douteuses. Bref, vous vous trompez de cible. A moins que cela ne soit fait exprès ... à vous de nous le dire.
  • vote
    Par Guilux (---.---.---.112) 25 août 17:02
    Guilux

    La vidéo a été supprimée et blacklisted par Dailymotion, on peut encore la retrouver ici : http://www.dailymotion.com/video/xu...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Guilux

Guilux
Voir ses articles







Palmarès




voyance gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus